Ignorer la navigation

Rapport sur le design en Arménie 2018-2020

Le quatrième plan d'action de l'Arménie reflète l'engagement du nouveau gouvernement en faveur d'une réforme et d'une plus grande transparence. Les engagements notables incluent ceux concernant la transparence de la propriété effective des entreprises, le développement de cadastres terrestres et aquatiques et les pétitions électroniques. La mise en œuvre du plan d'action nécessitera un engagement soutenu et des efforts étroitement coordonnés au sein du gouvernement.

Tableau 1. En un coup d'oeil

Participant depuis: 2011

Plan d'action à l'étude: 4

Type de rapport: Design

Nombre d'engagements: 11

Développement du plan d'action

Y a-t-il un forum multipartite? Oui

Niveau d'influence du public: Collaborez

Agi contrairement au processus OGP: Non

Conception du plan d'action

Engagements relatifs aux valeurs OGP: 11 (100%)

Engagements transformatifs: 2 (18%)

Engagements potentiellement suivis: 2 (18%)

Mise en œuvre du plan d'action

Engagements marqués: N / A

Engagements remplis: N / A

Engagements avec DIOG * majeur: N / A

Engagements avec DIOG * exceptionnel: N / A

* DIOG: At-il ouvert le gouvernement?

Le Open Government Partnership (OGP) est un partenariat mondial réunissant des réformateurs des gouvernements et des dirigeants de la société civile dans le but de créer des plans d’action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, plus réactifs et plus responsables. Le mécanisme de rapport indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. L'Arménie a rejoint OGP dans 2011. Depuis lors, trois plans d'action ont été mis en œuvre. Ce rapport évalue la conception du quatrième plan d'action de l'Arménie.

Vue d'ensemble du plan d'action

L'Arménie a été témoin de changements politiques importants dans 2018, ce qui a permis à un nouveau gouvernement de s'engager davantage dans la réforme de la transparence et de la lutte contre la corruption. Le quatrième plan d'action de l'Arménie reflète des améliorations notables dans les consultations sur la co-création et les ambitions d'engagement.

L'élaboration du quatrième plan d'action de l'Arménie a impliqué une plus grande sensibilisation du public et un plus grand engagement de la société civile par rapport aux plans d'action précédents. Pour la première fois, des consultations publiques ont eu lieu dans toutes les régions 10 du pays. Certaines consultations ont ciblé des groupes de fonctionnaires et de jeunes. Dans l'ensemble, les consultations supplémentaires ont abouti à un processus de co-création plus collaboratif, et la volonté de passer à l'action législative a permis de créer un plan plus ambitieux que celui du cycle précédent.

Le quatrième plan d'action de l'Arménie vise à améliorer l'accès aux informations détenues par le gouvernement et à promouvoir la participation du public. Les engagements couvrent de nombreux sujets importants, tels que la divulgation d'actifs des agents publics, la propriété effective, la transparence budgétaire, les ressources naturelles, la santé et l'éducation. Plusieurs engagements impliquent de fournir des mécanismes pour les commentaires du public. Le quatrième plan d'action est le premier du pays à inclure des engagements nécessitant des modifications législatives.

Les engagements notables du quatrième plan d'action de l'Arménie incluent la mise en place d'un registre de la propriété effective à piloter dans le secteur des industries extractives. Le plan d'action comprend également des engagements en matière de développement de cadastres terrestres et hydrologiques.

Tableau 2. Engagements remarquables

Description de l'engagement Aller de l'avant Statut à la fin du cycle de mise en œuvre
3. Registre de la propriété bénéficiaire

Créer et lancer un registre complet et gratuit des bénéficiaires effectifs, à expérimenter dans le secteur minier.

Le gouvernement pourrait renforcer davantage la transparence des bénéficiaires effectifs en établissant des mécanismes pour l'inclusion obligatoire d'un plus grand nombre de sociétés dans le registre des bénéficiaires réels. Le gouvernement pourrait notamment imposer la divulgation de la propriété des entreprises de médias. Pour assurer la vérification des données sur les bénéficiaires effectifs, le gouvernement pourrait promouvoir la coopération internationale afin d'obtenir des informations détenues par des registres nationaux et étrangers. Des sanctions tangibles pour les entreprises fournissant de fausses informations devraient être définies. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.
5. Cadastre des eaux de l'Etat

Développer une base de données qui consolide les informations sur toutes les ressources en eau en Arménie et qui permet de vérifier les permis d'utilisation spécifique de l'eau.

Le gouvernement devrait compléter un inventaire des ressources en eau et élaborer des mécanismes pour mettre à jour continuellement la base de données. Le gouvernement et les organisations de la société civile intéressées peuvent également sensibiliser les communautés affectées par l'utilisation des ressources en eau à la base de données. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.
6. Cadastre terrestre

Fournir un accès public à une base de données consultable par emplacement et présentée sous forme graphique (carte).

Pour garantir le respect de cet engagement, le gouvernement devrait adopter les modifications législatives nécessaires pour fournir gratuitement des informations sur la propriété foncière. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Recommandations

Les recommandations de l'IRM visent à éclairer l'élaboration du prochain plan d'action et à guider la mise en œuvre du plan d'action actuel.

Tableau 3. Cinq recommandations clés IRM

1. Améliorer l'efficacité du groupe de travail multipartite en:

  • Fournir un mandat écrit au groupe de travail qui formalise sa composition et assure la sélection juste et transparente des représentants de la société civile;
  • Impliquer les représentants des États dotés du pouvoir décisionnel pertinent; et
  • Impliquer des représentants du Parlement dans le groupe de travail multipartite afin de garantir un engagement législatif dans le processus de plan directeur.
2. Améliorer le processus de co-création en développant une méthode de collecte, de filtrage, d'analyse et de formulation des engagements du plan d'action et en fournissant des justifications claires pour l'inclusion ou le rejet des engagements.
3. Poursuivre les efforts pour accroître la transparence concernant la propriété effective des sociétés et renforcer les mécanismes de suivi et de vérification des informations sur la propriété réelle.
4. Inclure des engagements sur l'amélioration de la transparence et de la responsabilité dans le système judiciaire, tels que la divulgation des résultats du suivi et de l'évaluation des réformes judiciaires, la publication d'informations sur les sanctions à l'encontre des juges et le renforcement de la transparence et de la responsabilité des conseils de justice.
5. Poursuivre les efforts pour améliorer l'accès à l'information, aux réactions du public et aux mécanismes de surveillance dans les secteurs de l'éducation et de la santé.

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!