Ignorer la navigation

Cycles, hauts et bas du gouvernement ouvert en Argentine - Accès à l'information, aux experts et à la structure des opportunités politiques

par María Soledad Gattoni

Ces dernières années, l'Argentine a traversé un processus cyclique en termes de politiques publiques d'ouverture des États. Le chemin parcouru depuis la promulgation du décret 1172 / 2003 sur l’accès à l’information publique, son adhésion au Open Government Partnership en novembre 2012, et l'adoption de la loi 27275/2016 qui réglemente l'accès à l'information publique n'a pas été à l'abri de hauts et de bas, et a comporté de nombreux défis. S'appuyant sur des recherches antérieures (Gattoni : 2015 et 2016), cet article présente un bref aperçu de l'ouverture de l'État, en l'opposant au concept de gouvernement ouvert. Plus loin, j'analyse le cas de l'Argentine et explique comment la participation des experts, les droits d'accès à l'information et la structure des opportunités politiques (type de gouvernement, structure du cabinet exécutif et cohésion des élites gouvernantes) ont eu une influence sur le processus cyclique de participation, transparence, et les politiques d'accès à l'information. Je conclus en réfléchissant à la manière dont ces cycles et ces hauts et ces bas ont eu un impact sur la conception, la consultation et la mise en œuvre des plans d'action pour un gouvernement ouvert. 

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Open Government Partnership