Ignorer la navigation

De l'information à l'autonomisation: meilleures pratiques et recommandations pour améliorer les interactions entre le gouvernement et la société civile au sein du PGO

Les travaux de cette publication ont été commandités par Hivos et ont été réalisés à l'aide d'une subvention de recherche plus large du programme OGP du Centre de recherches pour le développement international, Ottawa, Canada.

L'engagement civique est au cœur du PGO. Cependant, étant donné la petitesse de l'initiative, nous sommes toujours en train de nous informer sur l'étendue et la manière dont les gouvernements et la société civile interagissent dans le cadre du PGO. Ce rapport contribue à ces connaissances et examine les facteurs critiques pour le succès ou l’échec de l’interaction entre le gouvernement et la société civile. L’objectif principal de la recherche était d’informer les membres de l’unité de soutien et des membres du comité directeur du PGO des domaines susceptibles d’être améliorés en ce qui concerne les directives et l’appui au gouvernement et à la société civile.

Les résultats de nos recherches montrent que le processus OGP représente à la fois des défis et des opportunités. Une approche structurée de l’interaction entre le gouvernement et la société civile s’est révélée être une opportunité essentielle. Cela inclut l'existence d'un mécanisme de dialogue permanent qui supervise l'élaboration et la mise en œuvre du plan d'action national (PAN) d'un pays; acteurs de la société civile unis qui traitent des questions liées au PGO; et le format et les directives OGP qui fournissent un cadre solide pour la discussion entre le gouvernement et la société civile. Tous ces mécanismes favorisent la transparence. Ils contribuent également à autonomiser la société civile et ont le potentiel de renforcer sa voix, ainsi que de faciliter les interactions avec les gouvernements.

Dans le même temps, la complexité et la nature technique des engagements pris dans le cadre du PGO constituent un défi majeur. Seul un cercle restreint d'organisations de la société civile (OSC) est généralement impliqué dans le processus OGP, tandis que les citoyens et les ONG plus petites éloignées des capitales nationales n'ont souvent pas la capacité de participer à des consultations ou restent simplement exclus. Du côté du gouvernement, il est clairement nécessaire de renforcer les capacités des fonctionnaires pour mener des consultations efficaces et adaptées aux besoins.

De l'information à l'autonomisation: meilleures pratiques et recommandations pour améliorer les interactions entre le gouvernement et la société civile au sein du PGO

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!