Ignorer la navigation

Rapport sur la conception en Israël 2017-2019

Le troisième plan d'action d'Israël continue de mettre l'accent sur la divulgation des informations détenues par le gouvernement, le renforcement de la législation sur la transparence et l'utilisation de la technologie pour améliorer l'accès aux services gouvernementaux. Le processus de consultation pour élaborer le plan d'action a été précipité et a offert peu d'occasions aux parties prenantes d'influencer le contenu du plan. À l'avenir, Israël pourrait améliorer le processus de consultation des futurs plans d'action en organisant davantage de réunions en personne et en permettant aux parties prenantes de définir l'orientation thématique. Les futurs plans d'action pourraient également être améliorés en veillant à ce que les engagements soient directement pertinents pour les valeurs de l'OGP et en continuant d'améliorer la loi sur la liberté de l'information en particulier.

Tableau 1. En un coup d'oeil
Participant depuis: 2012
Plan d'action à l'étude: Troisième
Type de rapport: Design
Nombre d'engagements: 14

Développement du plan d'action
Existe-t-il un forum multipartite? Oui
Niveau d'influence du public: consulter
Agi contrairement au processus OGP: Non *

Conception du plan d'action
Engagements relatifs aux valeurs OGP: 11 (79%)
Engagements transformatifs: 1 (7%)
Engagements potentiellement suivis: 1 (7%)

Mise en œuvre du plan d'action
Engagements marqués: N / A
Engagements remplis: N / A
Engagements avec major DIOG **: N / A
Engagements avec un DIOG exceptionnel *: N / A

** DIOG: At-il ouvert le gouvernement?

Le Open Government Partnership (OGP) est un partenariat mondial réunissant des réformateurs des gouvernements et des dirigeants de la société civile dans le but de créer des plans d'action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, plus réactifs et plus responsables. Le mécanisme de rapport indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. Israël a rejoint OGP dans 2012. Depuis lors, il a mis en œuvre deux plans d'action. Ce rapport évalue la conception du troisième plan d'action d'Israël.

Vue d'ensemble du plan d'action

Israël entame son troisième plan d'action avec une société civile forte et le gouvernement continue de montrer sa volonté de consulter la société civile sur un certain nombre de questions politiques. L'accès à l'information reste un domaine important en Israël, en particulier en ce qui concerne la loi du pays sur la liberté d'information, qui a été incluse dans les plans d'action précédents. Les engagements pris dans le troisième plan d'action visent à continuer d'améliorer la transparence, l'accès à l'information et la disponibilité des services gouvernementaux par le biais de solutions technologiques.

L'Autorité gouvernementale de l'information et de la communication continue de coordonner le processus de l'OGP en Israël. L'élaboration du troisième plan d'action comprenait une réunion en personne des parties prenantes, qui a été suivie d'une consultation en ligne sur les projets d'engagements. Cependant, ces consultations ont eu lieu tard dans le processus de développement et les parties prenantes de la société civile ont déclaré qu'elles n'avaient pas eu suffisamment d'occasions d'influencer les engagements finaux du plan d'action.

Les engagements contenus dans le troisième plan d'action israélien sont principalement axés sur l'utilisation de la technologie pour améliorer l'accès du public aux services gouvernementaux et pour améliorer la transparence et la divulgation des informations. Cependant, plusieurs engagements représentent de petites étapes, tandis que d'autres ne sont pas directement pertinents pour les valeurs de PGO.

Parmi les engagements notables du troisième plan d’action, figurent la publication d’une législation secondaire (engagement 5) et le respect des obligations de déclaration d’Israël en matière d’émissions de gaz à effet de serre au titre de l’Accord de Paris (engagement 6). L’engagement 8 mérite également d’être souligné, dans la mesure où il cherche à modifier la loi sur la liberté d’information afin d’accroître les obligations de divulgation imposées aux organismes gouvernementaux.

Tableau 2. Engagements remarquables

Description de l'engagement Aller de l'avant Statut à la fin du cycle de mise en œuvre
5. Accroître la transparence des informations sur la législation primaire et secondaire

Rendre les informations sur la législation secondaire accessibles au public via le "Dépositaire de la législation" sur le site Web de la Knesset

Les chercheurs de l'IRM recommandent d'ajouter au site Web de la législation des outils permettant au public de donner son avis lors du processus législatif et de dialoguer plus directement avec les membres de la Knesset. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.
6. Mise en place d'un système de compte rendu et de contrôle de la mise en œuvre des mesures du Plan national de réduction des émissions de gaz à effet de serre

Établir un système pour rendre compte des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

À l'avenir, le gouvernement pourrait s'assurer que les rapports annuels au titre de l'Accord de Paris présentent les informations d'une manière facilement compréhensible pour le public. Le gouvernement pourrait également inclure des informations comparatives avec les périodes de rapport précédentes afin de démontrer les tendances dans la mise en œuvre de la convention. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.
8. Promouvoir les amendements législatifs concernant la publication active d'informations

Amender la loi sur la liberté de l'information pour augmenter les obligations de divulgation pour les agences gouvernementales.

Le gouvernement pourrait préciser quelles catégories d'informations il compte divulguer par le biais des amendements et quelles catégories d'autorités publiques seront couvertes. Il est également recommandé d'harmoniser la loi sur l'accès à l'information avec la technologie moderne afin de faciliter les soumissions et d'améliorer les pratiques de publication. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.

 Conseils

Les recommandations de l'IRM visent à éclairer l'élaboration du prochain plan d'action et à guider la mise en œuvre du plan d'action actuel.

Tableau 3. Cinq recommandations clés IRM

Rechercher un soutien politique de haut niveau (après la formation du nouveau gouvernement) pour superviser le processus du PGO.
Organisez au moins trois réunions de consultation pour le forum multipartite et fournissez une réponse raisonnée aux participants.
Envisager d'autres agences gouvernementales, telles que la division Gouvernance et société, pour diriger et coordonner le processus du PGO
Examinez en détail si les engagements futurs entraîneront des changements dans les pratiques gouvernementales, conformément aux valeurs fondamentales du PGO, à savoir l'accès à l'information, la participation civique et la responsabilité publique.
Avoir des objectifs plus ambitieux et spécifiques dans les futurs engagements en général et améliorer la loi sur l'accès à l'information en particulier.

* Dans 2017, OGP a mis à jour sa politique d’examen des procédures, établissant le niveau «d’implication» sur le spectre de l’association internationale pour la participation publique (IAP2) comme exigence minimale lors de l’élaboration du plan d’action (voir tableau 3.1 dans le présent rapport). Cependant, pendant la période de co-création du plan d'action 2017 – 2019 d'Israël, l'exigence minimale était «Consulter». Par conséquent, Israël n'est pas considéré comme ayant agi de manière contraire au processus OGP pour la période du plan d'action 2017-2019. Pour plus d'informations sur la stratégie Review Review, visitez le site: https://www.opengovpartnership.org/procedural-review/.

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Open Government Partnership