Ignorer la navigation

Rapport à mi-parcours pour la Moldavie 2016-2018

Le troisième plan d'action national de la Moldavie était axé sur les données ouvertes, l'évaluation de l'administration en ligne et du secteur public, initiatives liées aux réformes en cours. La plupart des engagements ont été menés à bien au cours de la première année. Pour aller de l'avant, le gouvernement doit identifier clairement les responsabilités institutionnelles des agences concernées, étendre le mandat du groupe de travail multipartite et s'appuyer sur les efforts en cours pour la transparence des marchés publics.

points forts

Engagement Présentation Bien conçu?*
1a. Augmenter la transparence des marchés publics Cet engagement introduira, entre autres activités, un système transactionnel de passation électronique des marchés publics (MTender), qui sera finalement utilisé par toutes les autorités publiques et ouvert au public, reliant les informations issues des phases de planification et de mise en œuvre. Non
4. Processus décisionnel participatif Le développement d'une nouvelle plate-forme électronique en tant que mécanisme de consultation publique pour la rédaction de lois représente un pas en avant positif pour l'élaboration de politiques participatives. Non
5. Évaluation du secteur public Le tableau de bord du secteur public a pour objectif de surveiller les progrès et l'efficacité des pouvoirs publics. Non

* L'engagement est évalué par l'IRM comme spécifique, pertinent et a un impact potentiel de transformation

Traiter

Le centre de gouvernement électronique et l'Institut du gouvernement ouvert ont facilité l'élaboration du plan d'action grâce à des réunions de groupes de travail et à une enquête en ligne. Les OSC ont été consultées, mais la manière dont leurs commentaires ont été incorporés n’est pas claire. Le gouvernement n'a pas publié les procès-verbaux des réunions de consultation. Le groupe de travail multipartite n'a couvert que l'élaboration du plan d'action et n'a pas suivi la mise en œuvre.

Agir contrairement au processus OGP?

Un pays est considéré comme ayant agi de manière contraire à la procédure si un ou plusieurs des problèmes suivants se produisent:

  • Le plan d'action national a été élaboré sans engagement en ligne ni hors ligne avec les citoyens et la société civile.
  • Le gouvernement ne parvient pas à dialoguer avec les chercheurs de l'IRM responsables des rapports du pays pour l'année 1 et l'année 2
  • Le rapport IRM établit qu'aucun progrès n'a été réalisé dans la mise en œuvre des engagements du plan d'action du pays

Non

performance

Le plan d'action de la Moldavie contient huit engagements allant des marchés publics aux données ouvertes et à l'évaluation du secteur public. L’achèvement, toutefois, reste limité pour tous les engagements sauf un. À l'avenir, le gouvernement devrait clairement identifier les responsabilités des institutions et élargir le mandat du groupe de travail multipartite afin d'améliorer la mise en œuvre.

Recommandations IRM

  1. Augmenter l'ambition dans les engagements
  2. Renforcer l'élaboration et la mise en œuvre du plan d'action
  3. Améliorer les données ouvertes et les informations de divulgation publique
  4. Renforcer la participation du public au processus décisionnel
  5. Poursuivre les efforts de transparence dans les marchés publics

Téléchargements

Filed under: Rapport IRM

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!