Ignorer la navigation

Rapport de conception du Monténégro 2018-2020

Le deuxième plan d'action du Monténégro a mis fin à une période d'inactivité prolongée dans le pays. Le plan porte sur la transparence budgétaire, la participation du public et les services électroniques. La plupart des engagements découlent de la réforme de l'administration publique en cours dans le pays et du processus d'adhésion à l'UE. Pour aller de l'avant, le Monténégro pourrait utiliser le processus du PGO pour faire progresser les objectifs stratégiques à long terme et renforcer la transparence des dépenses publiques, l'accès à l'information et les outils de participation du public.

 

Tableau 1. En un coup d'oeil

Participant depuis: 2012
Plan d'action en cours d'examen: deuxième
Type de rapport: Conception
Nombre d'engagements: 6

Développement du plan d'action
Y a-t-il un forum multipartite: Oui
Niveau d'influence du public: impliqué
Agi contrairement au processus OGP: Non

Conception du plan d'action
Engagements relatifs aux valeurs OGP… 3 (50%)
Engagements transformateurs… 0 (0%)
Potentiellement suivi… (0%)

Mise en œuvre du plan d'action
Engagements étoilés: N/A
Engagements réalisés: N/A
Engagements avec le major DIOG *: N/A
Engagements avec DIOG * exceptionnel: N/A

* DIOG: At-il ouvert le gouvernement?

La Open Government Partnership (OGP) est un partenariat mondial qui rassemble les réformateurs du gouvernement et les dirigeants de la société civile pour créer des plans d'action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, réactifs et responsables. Le mécanisme de communication indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. Le Monténégro a rejoint l'OGP en 2012. Depuis, le Monténégro a mis en œuvre un plan d'action. Ce rapport évalue la conception du deuxième plan d'action du Monténégro.

Vue d'ensemble du plan d'action

Le deuxième plan d'action du Monténégro comprend des engagements étroitement liés à leur réforme de l'administration publique et au processus d'intégration du pays à l'UE. Les activités comprennent l'élargissement des outils de participation du public en ligne, l'amélioration de la transparence budgétaire et une étude sur la protection des lanceurs d'alerte. D'autres activités impliquent des réformes de l'administration interne telles que le document d'identification national, la perception des taxes et le remplissage des taxes en ligne; dans ce contexte, de nombreux jalons sont des améliorations du portail technique ou des études de recommandations.

Le processus de co-création a été dirigé par l'équipe des opérations (OT), qui sert de forum multipartite au Monténégro. Les parties prenantes de la société civile ont eu la possibilité de participer et de soumettre des propositions lors des réunions OT et par le biais de consultations en ligne supplémentaires. Cependant, le court laps de temps de l'élaboration du plan a interdit une plus grande participation, un domaine à améliorer à l'avenir.

L'engagement 2 comprend notamment l'expansion de la participation du public en ligne et des outils de pétition électronique. L'engagement 6 implique l'élaboration de présentations visuelles des budgets de l'État et des collectivités locales, la publication de brochures destinées aux citoyens, ainsi que la réalisation d'une étude comparative sur la protection des lanceurs d'alerte.

Tableau 2. Engagements remarquables

Description de l'engagement Aller de l'avant Statut à la fin du cycle de mise en œuvre
Engagement 2: la démocratie électronique

Amélioration des outils en ligne pour les consultations publiques

Cet engagement améliore les possibilités pour les citoyens de présenter des pétitions et de commenter les projets de loi. À l'avenir, il pourrait être renforcé en augmentant la mesure dans laquelle les responsables gouvernementaux doivent intégrer les pétitions électroniques et autres contributions participatives dans l'élaboration des politiques. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.
Engagement 6: Amélioration des politiques anticorruption

Accroître la transparence budgétaire et élaborer des recommandations de protection des lanceurs d'alerte

Cet engagement développe des présentations visuelles des budgets étatiques et locaux et publie des brochures citoyennes. Il propose également une étude comparative sur la protection des lanceurs d'alerte afin d'améliorer le cadre juridique. À l'avenir, l'IRM recommande de publier des informations sur chaque poste de dépenses, dans un format lisible et sur une base régulière. L'IRM recommande également de rédiger une loi de protection des dénonciateurs indépendante et autonome. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Recommandations

Les recommandations de l'IRM visent à éclairer l'élaboration du prochain plan d'action et à guider la mise en œuvre du plan d'action actuel. Veuillez vous référer à la Section V: Recommandations générales pour plus de détails sur chacune des recommandations ci-dessous.

Tableau 3. Cinq recommandations clés IRM

Assurer un soutien politique de haut niveau au processus OGP et utiliser OGP pour faire avancer les principaux objectifs stratégiques
Accroître la transparence des dépenses publiques et créer des opportunités de contrôle et de participation publics
Améliorer la loi sur le libre accès à l'information et assurer son application effective
Promouvoir l'institutionnalisation et l'utilisation des nouveaux outils de participation citoyenne
Améliorer la transparence des marchés publics et institutionnaliser les contrats ouverts

 

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!