Ignorer la navigation

Rapport à mi-parcours de la Norvège 2016-2018

Le plan d'action de la Norvège comprenait des engagements dans des domaines politiques pertinents tels que l'accès à l'information, la divulgation de données financières et les rapports des entreprises. Des progrès ont été accomplis dans la mise en œuvre, mais certains domaines doivent être renforcés. À l'avenir, les engagements doivent être spécifiques en ce qui concerne les résultats et activités attendus. Les parties prenantes recommandent de donner la priorité à la poursuite du développement des archives publiques en ligne et à la création d'un registre public des bénéficiaires effectifs de l'entreprise.

points forts

Engagement Présentation Bien-

Conçu? *

4. Divulgation des données financières Un nouveau portail Web publiera des données financières désagrégées des organismes publics et, pour la première fois, les rendra disponibles dans un format lisible par machine et pouvant faire l'objet d'une recherche. Oui
9. Inscrivez-vous pour la propriété effective ultime La mise en place d’un registre des principaux bénéficiaires effectifs, accessible au public, pourrait accroître le niveau d’accès à l’information sur la propriété de l’entreprise et réduire la corruption et l’évasion fiscale. Oui

* L'engagement est évalué par l'IRM comme spécifique, pertinent et a un impact potentiel de transformation

Traiter

Les consultations avec les organisations de la société civile et les parties prenantes ont été limitées et la sensibilisation est pratiquement inexistante à toutes les phases du processus national de planification des ressources naturelles. Le conseil OGP nommé a participé à la rédaction du troisième plan d'action au cours de l'été 2015 et a fourni le seul cadre pour des consultations régulières entre plusieurs parties prenantes. L'autoévaluation du gouvernement a fourni un minimum de preuves et d'informations relatives à la participation des parties prenantes aux engagements individuels.

N'a pas agi contrairement au processus OGP

Un pays est considéré comme ayant agi de manière contraire à la procédure si un ou plusieurs des problèmes suivants se produisent:

  • Le plan d'action national a été élaboré sans engagement en ligne ni hors ligne avec les citoyens et la société civile.
  • Le gouvernement ne parvient pas à dialoguer avec les chercheurs de l'IRM responsables des rapports du pays pour l'année 1 et l'année 2
  • Le rapport IRM établit qu'aucun progrès n'a été réalisé dans la mise en œuvre des engagements du plan d'action du pays

performance

Le plan d'action s'articule autour de trois domaines thématiques: sept engagements concernent l'intégrité publique, un sur la gestion efficace des ressources naturelles et l'autre sur la responsabilité des entreprises. Une caractéristique de plusieurs engagements est le faible niveau de spécificité et l'inclusion d'activités et de jalons commencés avant la période du plan d'action.

Recommandations IRM

  1. Améliorez l’élaboration du plan d’action et les rapports grâce à une communication claire des activités d’engagement et des résultats escomptés, ainsi qu’à des rapports plus complets sur les progrès.
  2. La participation et la consultation des différentes parties prenantes peuvent être améliorées en facilitant la consultation en ligne et en élargissant la participation par la promotion du programme OGP au-delà du site Web du gouvernement. Pour signaler une ambition plus élevée et favoriser un engagement plus large de la société civile, le gouvernement peut envisager de faire participer activement le bureau du Premier ministre.
  3. Le gouvernement devrait envisager d'établir des normes gouvernementales pour les données ouvertes, rationalisant ainsi les engagements relatifs aux données ouvertes dans les différents ministères. Cela devrait être fait en étroite collaboration avec les organisations de la société civile et les entreprises norvégiennes.
  4. L'établissement d'un registre de propriété effective ultime est une occasion d'accroître la transparence en ce qui concerne les achats municipaux. Cela peut être fait en étroite collaboration avec l'Association norvégienne des pouvoirs locaux et régionaux (KS) et certaines municipalités.
  5. Les pratiques d'archivage et la conservation des archives publiques devraient être examinées avec soin par tous les ministères afin d'améliorer le traitement interne des documents. Les exigences obligatoires pour l'archivage des documents internes et des publications en texte intégral doivent être prises en compte.

Téléchargements

Filed under: Rapport IRM

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!