Ignorer la navigation

Rapport de conception et de mise en œuvre des Philippines 2017-2019

Le quatrième plan d'action des Philippines a légèrement augmenté l'accès des citoyens à l'information, en particulier en ce qui concerne le processus budgétaire, les industries extractives et les dépenses des gouvernements locaux. Malgré un achèvement substantiel, les gains du gouvernement ouvert ont été modestes. À l'avenir, les Philippines peuvent réaliser des réformes plus solides en élevant le niveau d'ambition des engagements et en garantissant un soutien législatif.

Tableau 1. En un coup d'oeil

Participant depuis: 2011

Plan d'action à l'examen: quatrième

Type de rapport : Conception et mise en œuvre

Nombre d'engagements : (Les engagements #2 et #4 ont 2 sous-composantes que le MII évalue ici indépendamment).

Développement du plan d'action

Y a-t-il un forum multipartite: Oui

Niveau d'influence du public: impliquer

Agi contrairement au processus OGP: Non

Conception du plan d'action

Engagements relatifs aux valeurs OGP: 13 (100%)

Engagements transformateurs 1 (8%)

Potentiellement suivi : 0

Mise en œuvre du plan d'action

Engagements favoris: 0

Engagements réalisés: 1

Engagements avec le principal DIOG *: 2

Engagements avec DIOG exceptionnel *: 0

Niveau d'influence du public: impliquer

Agi contrairement au processus OGP: Non

* DIOG: Le gouvernement ouvert at-il été ouvert?

L'équipe de Open Government Partnership (OGP) est un partenariat mondial qui rassemble des réformateurs gouvernementaux et des dirigeants de la société civile pour créer des plans d'action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, réactifs et responsables. Le mécanisme de rapport indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. Les Philippines ont rejoint OGP en 2011. Depuis lors, les Philippines ont mis en œuvre quatre plans d'action. Ce rapport évalue la conception et la mise en œuvre du quatrième plan d'action des Philippines.

Vue d'ensemble du plan d'action

Le quatrième plan d'action des Philippines a connu des niveaux d'achèvement élevés mais des progrès modérés en matière de gouvernement ouvert. Cela correspond au fait que 8 des 13 engagements étaient d'une ambition mineure. Alors que le PH-OGP a facilité un vaste processus de consultation, le plan d'action final reflète principalement les priorités du gouvernement. Quoi qu'il en soit, la société civile est restée engagée depuis la conception de l'engagement jusqu'à sa mise en œuvre.

Certaines réformes notables de la gouvernance ont été mises en œuvre, notamment en matière d'accès à l'information et de dialogue civique. Les agences gouvernementales ont créé des portails eFOI pour faciliter des réponses plus efficaces aux demandes des citoyens (engagement 5). En outre, la création par le gouvernement d'un portail d'aide aux municipalités défavorisées a amélioré l'accès des citoyens à l'information sur les projets d'infrastructure locaux (Engagement 1).

Un engagement étoilé doit répondre à plusieurs critères:

  • La conception de l'engagement était Vérifiable : , Pertinent aux valeurs OGP et avait un transformatrice impact potentiel, tel qu'évalué au stade de la conception du plan d'action.
  • La mise en œuvre de l'engagement a été évaluée par le MII comme Substantiel or

Sur la base de ces critères, le plan d'action des Philippines comporte 0 engagements étoilés.

Tableau 2. Engagements remarquables 

Description de l'engagement État à la fin du cycle de mise en œuvre
Engagement 4A : Engager et responsabiliser les citoyens grâce à un mécanisme de rétroaction efficace du gouvernement Pendant la période de mise en œuvre, le président a continué à promouvoir la Hotline 8888 et à encourager la conformité des agences. Le gouvernement a également publié des rapports sur les plaintes des citoyens et la réponse du gouvernement. Ces activités ont contribué de façon marginale à l'objectif de la hotline de permettre aux citoyens de se plaindre des réglementations en matière de paperasserie et de corruption dans la prestation des services publics.
Engagement 7 : Accroître l'intégrité publique et gérer plus efficacement les ressources publiques grâce à des réformes budgétaires De 2017 à 2019, le gouvernement a poursuivi sa trajectoire positive vers une plus grande transparence budgétaire, notamment en publiant une revue budgétaire à mi-année. Cependant, le projet de loi sur la réforme budgétaire n'a pas été adopté. Bien que les OSC aient participé aux consultations pour les règles et règlements de mise en œuvre, il n'est pas clair comment leur présence a influencé le contenu de l'IRR. Par conséquent, les activités relevant de cet engagement ont été évaluées comme ayant contribué marginalement aux réformes du budget ouvert.
Engagement 8 : Amélioration de la transparence et responsabilisation accrue dans les industries extractives La mise en œuvre de l'engagement a entraîné la publication d'informations substantielles sur l'industrie extractive aux Philippines et a soutenu les évaluations des OSC de ces informations. Cependant, l'ITIE n'a pas été institutionnalisée dans la loi comme prévu. De plus, il n'y a aucune preuve d'une plus grande inclusion des peuples autochtones dans la gouvernance des industries extractives.

 

Cinq recommandations clés de l'IRM

L'IRM a fourni les recommandations suivantes aux parties prenantes aux Philippines au cours de la phase d'examen préalable à la publication de la section de conception de ce rapport. Ils sont enregistrés ici pour le compte du public. Veuillez consulter le rapport de conception 2019-2021 de l'IRM pour les recommandations les plus récentes de l'IRM.

1. Concevoir des engagements pour articuler clairement une théorie du changement.
2. Accroître l'ambition des engagements, notamment en renforçant les éléments de responsabilité publique dans les engagements récurrents et en explorant de nouveaux domaines.
3. Renforcer la protection de l'espace civique en établissant des mécanismes d'enquête indépendants, en retirant la législation restrictive et en instaurant la confiance au sein de la société civile.
4. Faire pression pour un plus grand soutien législatif en sensibilisant et en défendant les principes de gouvernement ouvert parmi les membres du Congrès.
5. Renforcer le suivi des engagements pour faciliter une mise en œuvre efficace.

 

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Open Government Partnership