Ignorer la navigation

Plan d'action du Royaume-Uni 2019-2021

Le Royaume-Uni reste attaché aux principes d'ouverture et de transparence du gouvernement. Ce quatrième Plan d'action national pour un gouvernement ouvert poursuit nos efforts pour accroître la responsabilité et la visibilité des institutions et des services publics.

Le rythme des innovations technologiques de ces dernières années a donné lieu à un certain nombre de cas très médiatisés qui soulignent l’importance du mouvement pour un gouvernement ouvert et renforcent encore une fois la nécessité pour le gouvernement de s’efforcer d’être aussi transparent et responsable que possible.

Le plan d'action national s'inscrit dans le contexte des technologies novatrices mises à profit pour éroder la confiance du public dans les institutions de l'État, renverser et saper la démocratie et permettre l'utilisation irresponsable des informations personnelles.

Mais là où la technologie peut être utilisée à mauvais escient, il existe également de nouvelles opportunités positives d’utiliser la technologie pour faire entendre la voix des citoyens et forger de nouveaux liens entre les individus et l’État. En tant que gouvernement, nous devons montrer la voie à suivre, en démontrant que l'utilisation de la technologie de manière éthique peut également être une force bénéfique, en donnant aux citoyens le pouvoir de contrôler le travail de ceux qu'ils élisent et d'avoir une influence significative sur l'élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques. .

Le système Open Government Partnership nous permet de démontrer que la technologie peut être utilisée de manière positive, en nous engageant aux côtés d'autres pays pour offrir de nouveaux moyens d'influencer les décisions prises en leur nom, créer de nouvelles formes de responsabilité pour les institutions publiques et faire la lumière sur la corruption et la fraude .

Nous sommes fiers d’être un membre fondateur de ce mouvement et de démontrer notre attachement à la cause en signalant une fois de plus notre intention par la publication du quatrième Plan d’action national.

Le plan d'action national comporte de nombreux engagements ambitieux:

  • Ouvrir la politique aux citoyens
  • Transparence autour des ressources naturelles publiques
  • Améliorations de la qualité et de la quantité des données que nous publions en tant que gouvernement afin de démontrer la responsabilité et d'améliorer la manière dont nous fournissons les services publics par le biais de tiers contractants

Je voudrais saluer la collaboration entre le gouvernement et la société civile dans l'élaboration des propositions, les efforts des organisations pour pousser sans cesse leurs homologues gouvernementaux à être toujours plus ambitieux, en mettant en évidence les domaines qui auront le plus d'impact du point de vue du citoyen et en contribuant au travail. à travers les détails. La création du plan d'action serait un exercice limité et infructueux sans l'amitié cruciale des organisations de la société civile tout au long de son développement.

Maintenant que ce plan d’action national a été mis au point, nous sommes impatients d’en poursuivre la mise en œuvre et de travailler avec nos partenaires de la société civile pour transformer la relation entre le citoyen et l’État. Nous voulons continuer à exploiter des technologies et des approches innovantes pour donner aux individus un pouvoir toujours plus grand dans les décisions prises en leur nom. Les engagements de ce plan s'inscrivent dans la tradition consistant à placer la transparence et la responsabilité au cœur de l'élaboration des politiques publiques et de la prestation des services, en faisant du Royaume-Uni une société plus juste et en responsabilisant davantage ses citoyens.

La très honorable Margot James, députée, ministre du numérique et des industries de la création

Introduction

Le Royaume-Uni a de solides antécédents en matière de données ouvertes. Depuis la co-fondation du Open Government Partnership (OGP) dans 2011, le Royaume-Uni a donné l'exemple: accroître la participation des citoyens à la prise de décision et aux politiques, adopter des normes ouvertes internationales pour la publication et mettre de plus en plus de jeux de données à la disposition du public.

Ce niveau d'ouverture sans précédent a créé de nombreux avantages, allant de la responsabilisation et de la transparence du gouvernement à l'amélioration de l'efficacité des services publics. Cela a également créé le potentiel de prospérité pour les nouvelles entreprises. En rendant nos données accessibles au public, nous avons pu alimenter des innovations qui rendent la vie meilleure et plus facile.

Le quatrième plan d'action national (PAN) s'appuie sur cet élan en prenant des engagements pour accroître la participation du public au gouvernement et en aidant à proposer des solutions véritablement transformatrices. Il reconnaît également la nécessité pour le secteur public d'innover, d'élaborer des politiques qui répondent aux exigences d'un monde en évolution rapide, adaptées aux exigences des utilisateurs du service public, et qui puissent être testées et réitérées au fur et à mesure de leur exécution.

Le PAN reconnaît la nécessité d’approfondir les engagements antérieurs et d’améliorer la qualité des données publiées. Le plan met en lumière l'ensemble du processus d'approvisionnement et de dépenses du gouvernement et promeut la transparence sur les relations avec lesquelles le gouvernement fait affaire.

Le plan vise à lutter contre la corruption et la mauvaise gestion fiscale dans le secteur international des ressources naturelles. Les pays ont réalisé de grands progrès au cours des dernières années 15 grâce à la déclaration volontaire et aux règles obligatoires actuellement en vigueur au Royaume-Uni, dans l’UE, au Canada et en Norvège. Le plan s’engage à aller plus loin en améliorant la divulgation par les entreprises des paiements versés aux gouvernements pour la vente de pétrole, de gaz et de minéraux appartenant à l’État, ainsi qu’à l’établissement et à la mise en œuvre d’une norme de déclaration mondiale commune.

À une époque où la confiance des citoyens est érodée par l’influence des médias sociaux, il est important de permettre l’engagement et l’influence aux niveaux local et national, parfois en dehors du cycle des élections générales. Le PAN cherche à rechercher de nouveaux moyens d'impliquer les citoyens dans le processus de décision, par le biais de la démocratie participative et du pilotage de forums régionaux sur la démocratie afin de responsabiliser les individus, en complétant la participation en face à face avec des plates-formes numériques afin d'accroître l'engagement et la transparence.

Nous entrons dans une nouvelle ère où la technologie, telle que l'intelligence artificielle, rend toutes les organisations plus axées sur les données. Alors que le Royaume-Uni évolue rapidement vers une économie fondée sur les données, nous avons une réelle opportunité d'exploiter davantage le potentiel de l'open data. En tant que tel, le quatrième plan d'action national du Royaume-Uni constitue une étape cruciale dans la concrétisation de ces avantages pour le gouvernement et pour l'économie dans son ensemble.

Résumé des engagements

Numéro et titre de l'engagement Résumé de l'engagement Organisation (s) d'exécution principale (s) Autres acteurs impliqués - gouvernement Autres acteurs impliqués - OSC, secteur privé, groupes de travail, organisations multilatérales, etc.
1. Données sur les subventions En collaborant avec les utilisateurs de l’ensemble du gouvernement, la fonction d’efficacité des subventions au Cabinet augmentera la transparence des subventions accordées par le gouvernement pour les exercices 2018 / 19 et 2019 / 20. La fonction d’efficacité en matière de subventions du Bureau du Cabinet continuera d’aider les ministères à veiller à ce que l’octroi de subventions dans l’ensemble du gouvernement soit efficace et à ce que les fonds soient utilisés efficacement. Bureau du cabinet Département du numérique, de la culture, des médias et des sports (DCMS) 360Giving
2. Participation du public à l'élaboration de politiques relatives au numérique et aux données Nous nous engageons à élaborer des politiques relatives aux données et au numérique, y compris la charte numérique et la stratégie nationale de données, de manière inclusive et participative. Les documents de politique s’appuieront sur un solide dialogue continu avec une gamme variée de représentants des milieux d’affaires, du secteur tertiaire, de la société civile et des utilisateurs de données, y compris par le biais du réseau britannique Open Government Network. Open Government Partnership, pour intégrer les points de vue et les préoccupations des citoyens. Département du numérique, de la culture, des médias et des sports (DCMS) Bureau du Cabinet, Service numérique du gouvernement Open Data Institute, Open Rights Group
3. Prise de décision ouverte Le Policy Lab du gouvernement britannique continuera à développer des ressources pour soutenir la prise de décision ouverte (Open Policy Making - OPM) pour des politiques mieux informées et mieux conçues tenant compte de l'expérience humaine. Pour mettre cela en œuvre, Policy Lab élaborera la boîte à outils OPM et travaillera avec des parties prenantes telles que le professionnel de la politique et les départements pour examiner les leviers que ces groupes ont sur la manière dont les politiques sont élaborées. mener des recherches sur les utilisateurs avec les décideurs; accroître la transparence et l'accessibilité des preuves; et rendre les ressources politiques accessibles au public. Bureau du cabinet Policy Lab, Cabinet Office Ce qui fonctionne, GDS Alliance des droits de l'enfant pour l'Angleterre, Sens de la science
4. Données contractuelles ouvertes Améliorer la conformité, la couverture et la qualité de la publication dans Contracts Finder afin que tous les contrats publics supérieurs au seuil puissent être suivis, de la planification aux dépenses finales. Bureau du cabinet DCMS Open Contracting Partnership, groupe de travail britannique sur la contractualisation ouverte
5. Transparence des ressources naturelles Accroître la divulgation d'informations par les entreprises concernant les paiements aux gouvernements pour la vente de pétrole, de gaz et de minéraux appartenant à l'État et contribuer à l'établissement d'une norme de déclaration mondiale commune. Cela comprend la réalisation d’une étude exploratoire pour déterminer quelles mesures nationales pourraient être prises par le Royaume-Uni; maintenir l'engagement envers l'Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE); à la mise en œuvre des directives de l'UE transposées par le Royaume-Uni concernant la déclaration obligatoire par les entreprises; et fournir des éclaircissements aux sociétés extractives cotées au Royaume-Uni dans le cadre des règles relatives à la divulgation et aux règles de transparence. DFID DFID, BEIS, Trésorerie HM (HMT), Autorité de conduite financière (FCA) Natural Resource Governance Institute (NRGI), Publiez ce que vous payez au Royaume-Uni (PWYP), Global Witness, Transparency International au Royaume-Uni, Oxfam GB et Open Contracting Partnership
6. Programme d'innovation en démocratie Mettre en place un programme faisant participer les citoyens à la prise de décision des autorités locales par le biais de forums de démocratie par région afin de donner aux citoyens le pouvoir de délibérer et de formuler des recommandations, ce qui aura un impact réel sur l'élaboration et la mise en œuvre des politiques locales. La participation en personne sera complétée par des plateformes numériques pour accroître l'engagement et la transparence. DCMS, en partenariat avec le ministère du Logement, des Collectivités et des Gouvernements locaux (MHCLG) Programme de fourniture de consortium par un consortium d’entrepreneurs de soutien à la démocratie: Implication, The Democratic Society, MySociety et RSA.
7. Partage efficace des connaissances pour des politiques et des pratiques durables concernant les OG dans l'ensemble des services publics du Royaume-Uni L’Écosse mènera un programme de discussions visant à déterminer le meilleur moyen de soutenir la diffusion de la politique et de la pratique du gouvernement ouvert dans les services publics. Ce travail s'appuiera sur l'expertise du PGO et de chaque juridiction et appuiera les priorités de chaque endroit. L’objectif est d’établir un processus de partage des connaissances à travers le Royaume-Uni; mettre en place une gouvernance collective efficace pour diriger et diffuser le gouvernement ouvert - par le biais d'un dialogue collaboratif entre les gouvernements, la société civile et des experts. Gouvernement écossais, en partenariat avec la Convention des autorités locales écossaises et le réseau OGP Scotland Représentants de toutes les sphères du gouvernement dans les administrations décentralisées Unité de support OGP Europe, réseaux de la société civile OGP
8. Transparence locale MHCLG élaborera un ensemble de propositions de politiques pour aider et encourager les conseils à publier systématiquement toutes les informations possibles (c.-à-d. Pas les données personnelles ou sensibles). Ces propositions seront développées et testées en collaboration avec le secteur des administrations locales. MHCLG s'engagera dans le secteur par le biais d'une série de visites, de réunions et d'ateliers visant à comprendre les obstacles et les opportunités d'une plus grande transparence locale. Les propositions ultérieures renforceront l'efficacité et l'innovation au sein du secteur des administrations locales. Ministère du logement, des communautés et des gouvernements locaux Autorités locales
Voir le plan d'action complet

Filed under: Plan d'action

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!