Ignorer la navigation
Albanie

Amélioration de la base de données / portail avec les données des coordinateurs des programmes de droit à l'information et de transparence (AL0044)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action pour l'Albanie 2016 - 2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution directrice: Commissaire à la liberté d'information et à la protection des données à caractère personnel

Institution (s) de soutien: Fondation «Soros»

Domaines politiques

Accès à l'information, E-gouvernement, Prestation de services publics, Gestion des Enregistrements , Droit à l'information

Revue IRM

Rapport IRM: Albania Rapport de fin de trimestre 2016-2018, Rapport d'avancement sur l'Albanie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Actuellement, le Commissaire à la liberté d'information et à la protection des données à caractère personnel a créé un portail central d'accès à l'information permettant aux citoyens de demander des informations en ligne. Si ce droit n'est pas respecté, ils pourront également se plaindre en ligne. Ce portail contiendra une base de données élargie sur les programmes de transparence des autorités publiques grâce auxquels des informations publiques sont fournies sans demande, des données pour les coordonnateurs sur le droit à l'information et des enregistrements de ces demandes et réponses. Dans le cadre de ce plan d’action, le portail améliorera son module de publication des plaintes et des réponses des citoyens aux institutions dans le cadre de leurs programmes de transparence. Le portail restera également informé des dernières informations concernant ces coordinateurs dans chaque institution. Cet engagement implique la possibilité de suivre électroniquement les informations et les plaintes des parties intéressées elles-mêmes. Ce portail contiendra une base de données élargie sur les programmes de transparence des autorités publiques grâce auxquels des informations publiques sont fournies sans demande, des données pour les coordonnateurs sur le droit à l'information et des enregistrements de ces demandes et réponses. Statu quo ou problème abordé dans l'engagement: l'absence d'un registre central des applications, l'absence d'une base de données contenant les registres des coordinateurs des programmes relatifs au droit à l'information et à la transparence. Objectif principal: Fournir la possibilité d’un suivi électronique des demandes d’informations et des plaintes des parties intéressées elles-mêmes. Dans ce portail sera une base de données élargie des programmes de transparence des autorités publiques à travers lequel sera assurée l'information publique sans demande, ainsi que des données pour les droits des coordinateurs à l'information et des enregistrements de demandes et de réponses.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

1. Améliorer le portail d'accès à l'information

Texte d'engagement:

Titre: Amélioration de la base de données / portail avec les données des coordinateurs sur les programmes de droit à l'information et de transparence

Actuellement, le Commissaire à la liberté d'information et à la protection des données à caractère personnel a créé un portail central d'accès à l'information permettant aux citoyens de demander des informations en ligne. Si ce droit n'est pas respecté, ils pourront également se plaindre en ligne. Ce portail contiendra une base de données élargie sur les programmes de transparence des autorités publiques grâce auxquels des informations publiques sont fournies sans demande, des données pour les coordonnateurs sur le droit à l'information et des enregistrements de ces demandes et réponses.

Dans le cadre de ce plan d’action, le portail améliorera son module de publication des plaintes et des réponses des citoyens aux institutions dans le cadre de leurs programmes de transparence. Le portail restera également informé des dernières informations concernant ces coordinateurs dans chaque institution.

Cet engagement implique la possibilité de suivre électroniquement les informations et les plaintes des parties intéressées elles-mêmes.

Institution responsable: Commissaire à la liberté d'information et à la protection des données à caractère personnel

Institution de soutien: Fondation Open Society pour l'Albanie (OSFA)

Date de début: 2016 Date de fin: 2018

Note éditoriale: Pour le texte de l'engagement complet, veuillez vous référer à https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Albania_NAP3_ENG.pdf.

Contexte et objectifs

Le portail http://pyetshtetin.al (en anglais 'ask the state') a été lancée par la Open Society Foundation for Albania (OSFA) en 2015 suite à l’adoption de la nouvelle loi sur le droit à l’information en 2014.[Note45: CFIPPD Le rapport annuel de 2015 indique qu’un certain nombre d’activités ont été mises en œuvre avec OSFA cours de 2015, telles que la formation des coordinateurs du droit à l'information des autorités publiques, les conférences régionales de Korca, Vlora, Shkodra etc. Le développement du portail a également été signalé comme étant en cours. Voir le rapport annuel 2015, http://www.idp.al/wp-content/uploads/2016/10/Raporti_Vjetor_2015.pdf.] Il s’agit d’une plateforme en ligne conçue pour faciliter les procédures d’accès public à l’information. Le portail a été conçu et coordonné en étroite coopération avec le CCommissaire à la liberté d'accès à l'information et à la protection des données à caractère personnel (CFIPPD).[Note46: Informations fournies par OSFA représentant Klodian Seferaj.]

Cependant, la loi sur le droit à l'information n'a été adoptée que récemment et on s'inquiète de l'absence d'un registre central des demandes d'accès à l'information et de l'absence d'une base de données mise à jour avec les noms des employés et leurs coordonnées (par exemple, téléphone). numéro de téléphone et adresse électronique), ce qui faciliterait l’application de la loi. Cet engagement répond à ces préoccupations en améliorant le portail actuel afin de permettre aux citoyens de suivre électroniquement leurs demandes d'informations et leurs plaintes (si leur droit à l'information n'a pas été respecté). Le portail sera également mis à jour afin de contenir une base de données étendue sur les programmes de transparence et les coordonnées des coordonnateurs.

Cet engagement élargit les données disponibles pour les citoyens et améliore un module de suivi des plaintes; donc, l'engagement est pertinent pour OGP valeurs d’accès à l’information, à la technologie et à l’innovation.

Bien que cet engagement énonce clairement le résultat recherché, il ne précise pas comment l’agence d’exécution chef de file prendra des mesures mesurables et vérifiables pour atteindre son objectif (création d’un mécanisme de réclamation, élargissement de la base de données actuelle, etc.). Par conséquent, la IRM Le chercheur estime que cet engagement est de spécificité moyenne.

Bien que la publication et la mise à jour régulière des programmes de transparence et des données du coordinateur du droit à l’information constituent une obligation légale, de nombreuses institutions de l’État, en particulier au niveau local, ne respectent pas pleinement cette obligation. Bien que la loi crée des conditions préalables de base, elle ne prévoit pas une approche proactive lors de la publication d'informations. L’impact potentiel de cet engagement est donc modéré en ce sens qu’il facilite l’application de la loi. Un engagement plus transformateur inclurait toutefois la garantie de la réponse du gouvernement aux plaintes du public. Il est important de mentionner que l’impact de la mise en œuvre intégrale de cet engagement dépend en grande partie de la mesure dans laquelle les parties intéressées - citoyens et acteurs non étatiques - l’utilisent et de la mesure dans laquelle les institutions responsables répondent aux demandes et plaintes.

Aboutissement

Cet engagement a été pleinement mis en œuvre au cours de la première année du OGP plan d’action, grâce au soutien apporté dans le cadre du projet de la Fondation Soros (OSFA) en Albanie.

Au cours de 2016, le portail a incorporé la fonction de suivi, qui permet aux parties intéressées de vérifier l’état de leur demande d’information ou de plainte si leur demande n’a pas été satisfaite.[Note47: Pour les demandes d’accès à l’information, les citoyens peuvent utiliser le lien suivant: http://pyetshtetin.al/kerko-informacion/, tandis que pour les plaintes, http://pyetshtetin.al/ankohuni-tek-komisioneri/. ] Le portail comprend une section sur le registre des demandes qui est connectée au registre de chaque institution publique au niveau central ou local.[Note48: OSFA portail, http://pyetshtetin.al/rregjistri-i-kerkesave/. ] Un portail de plaintes fait également partie du portail et les deux outils incluent un moteur de recherche.[Note49: OSFA portail, http://pyetshtetin.al/rregjistri-i-ankesave/. ] Peu d'institutions publient le contenu de la demande sur le registre. Un registre annuel des plaintes (interrogeable) est également disponible sur le portail.

Le portail contient également des informations à jour sur les coordinateurs des programmes d'accès à l'information et de transparence des institutions de l'État. Ce portail offre au public des informations faciles à digérer (manuels, vidéos, etc.) sur la manière d’utiliser la plate-forme et d’exercer son droit d’accès gratuit à l’information.

Premiers résultats

Une analyse comparative du nombre de plaintes de 2015 à la première moitié de 2017 suggère que le nombre de parties soumettant des demandes et / ou des plaintes via le portail pyetshtetin.al est en augmentation. Un total de plaintes 684 ont été déposées auprès des autorités publiques dans 2016, alors que dans les cinq premiers mois de 2017, il y avait presque des plaintes 270, ce qui est presque le même nombre d’entrées dans 2015 pour l’année. La majorité des plaintes ont été résolues grâce à la médiation, ce qui signifie que le commissaire entre en contact avec l'institution concernée et transmet ensuite les informations à la personne qui dépose la plainte.

Prochaines étapes

Dans le prochain plan d'action, le gouvernement devrait s'engager à veiller à ce que l'organisme responsable réponde au plus tard 30 days à la réception d'un commentaire sur le motif de son acceptation ou de son rejet. En outre, la loi stipule que l'organisme public responsable doit prendre des mesures correctives immédiates à la suite de violations de la loi. Cependant, il ne prévoit pas de sanctions administratives pour les personnes responsables qui pourraient violer la loi. L'article 21 devrait être modifié afin d'indiquer spécifiquement les mesures administratives que devrait prendre le Commissaire au droit à l'information et à la protection des données à caractère personnel pour refléter proportionnellement la violation.

Résumé du statut de fin de session IRM

1. Améliorer le portail d'accès à l'information

Texte d'engagement:

Titre: Amélioration de la base de données / portail avec les données des coordinateurs sur les programmes de droit à l'information et de transparence

Actuellement, le Commissaire à la liberté d'information et à la protection des données à caractère personnel a créé un portail central d'accès à l'information permettant aux citoyens de demander des informations en ligne. Si ce droit n'est pas respecté, ils pourront également se plaindre en ligne. Ce portail contiendra une base de données élargie sur les programmes de transparence des autorités publiques grâce auxquels des informations publiques sont fournies sans demande, des données pour les coordonnateurs sur le droit à l'information et des enregistrements de ces demandes et réponses.

Dans le cadre de ce plan d’action, le portail améliorera son module de publication des plaintes et des réponses des citoyens aux institutions dans le cadre de leurs programmes de transparence. Le portail restera également informé des dernières informations concernant ces coordinateurs dans chaque institution.

Cet engagement implique la possibilité de suivre électroniquement les informations et les plaintes des parties intéressées elles-mêmes.

Institution responsable: Commissaire à la liberté d'information et à la protection des données à caractère personnel

Institution (s) de soutien: Fondation Open Society pour l'Albanie (OSFA)

Date de début: 2016 Date de fin: 2018

Note éditoriale: Pour le texte de l'engagement complet, veuillez vous référer à https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Albania_NAP3_ENG.pdf.

But de l'engagement:

Dans 2014, l’Albanie a adopté une nouvelle loi sur le droit à l’information. Un an plus tard, une plateforme en ligne (http://www.pyetshtetin.al) a été conçue et lancée par la Open Society Foundation for Albania (OSFA) et le Commissaire à la liberté d’information et à la protection des données à caractère personnel (CFIPPD) en vue de simplifier les procédures de soumission des demandes d’accès à l’information. Cet engagement comprenait la publication proactive des programmes de transparence des autorités, ainsi que la création d'une base de données mise à jour avec les noms des fonctionnaires responsables du traitement des demandes d'accès à l'information et leurs coordonnées, avec la possibilité de suivre les réponses aux demandes présentées.

Statut

Mi-parcours: Terminé

Cet engagement a été pleinement mis en œuvre au cours de la première année du plan d'action grâce au soutien fourni par OSFA.

Comme prévu par l'engagement, le portail http://pyetshtetin.al (“Ask the State”) a été amélioré pour inclure le suivi des demandes d’informations et des plaintes des citoyens. Il comportait un registre des demandes d’informations, connecté au registre de chaque institution publique au niveau central ou local. Le portail comportait également un registre des plaintes. Les deux outils incluent un moteur de recherche.

Le portail contient des informations actualisées sur les coordinateurs des programmes d'accès à l'information et de transparence des institutions de l'État.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

À la suite des nouveaux registres, le portail contient des données statistiques sur le nombre de demandes reçues, le nombre de réponses et le nombre de demandes rejetées. Par rapport à 2015, le nombre de demandes et / ou de plaintes reçues via le portail a augmenté. La majorité des plaintes (395 sur 560) dans 2017 ont été traitées par la médiation du commissaire, une autre décision 66 a été rendue par le commissaire. les plaintes étaient incomplètes. Dans 2017, les organisations de la société civile (OSC) ont soumis des plaintes 130 sur 560. Fonctionnaires du bureau du commissaire notons que, dans 2018, le nombre de demandes des citoyens a considérablement augmenté et presque égal au nombre de demandes soumises par les OSC, les médias et d'autres institutions non étatiques. Cependant, bien que le portail fournisse des statistiques sur les demandes d’information, il ne fournit aucune information sur le contenu de ces demandes ni sur aucun autre type d’analyse globale.

En outre, selon le commissaire, les institutions du gouvernement central ont présenté un état de transparence problématique dans 2017. Certaines des préoccupations concernent le manque de programmes de transparence mis à jour, le langage peu clair utilisé dans les réponses ou les pièces jointes manquantes dans les programmes de transparence. Par conséquent, les progrès réalisés par l'engagement en matière d'accès à l'information et de mise en œuvre de la loi sur le droit à l'information sont considérés comme marginaux.

Reportés?

Au moment de la rédaction du présent rapport, l’Albanie n’avait pas publié le prochain plan d’action. Le chercheur de l'IRM a recommandé au gouvernement albanais d'améliorer à l'avenir la mise en œuvre de la législation sur le droit à l'information et la fonctionnalité du portail de la transparence, en complétant les informations quantitatives par des informations qualitatives sur les demandes et les plaintes présentées.

Fondation Open Society pour l'Albanie (OSFA), http://pyetshtetin.al/rregjistri-i-kerkesave/

Fondation Open Society pour l'Albanie (OSFA), portail Web, http://pyetshtetin.al/rregjistri-i-ankesave/

Rapport annuel 2017 du Commissaire à la liberté d'information, http://www.idp.al/wp-content/uploads/2018/02/RAPORTI_VJETOR_2017.pdf

Amarilda Xhyheri, interview du chercheur IRM, 11 December 2018

Inscription en ligne à https://pyetshtetin.al/rregjistri-i-ankesave/


Engagements

  1. Transparence des rapports gouvernementaux

    AL0061, 2018, gouvernement électronique

  2. Gouvernement électronique

    AL0062, 2018, Accès à l'information

  3. Amélioration de la réglementation des affaires

    AL0063, 2018, Renforcement des capacités

  4. Communautés sécuritaires

    AL0064, 2018, Anti-Corruption

  5. Amélioration de la base de données / portail avec les données des coordinateurs des programmes de droit à l'information et de transparence

    AL0044, 2016, Accès à l'information

  6. Transparence budgétaire

    AL0045, 2016, gouvernement électronique

  7. Registre intégré du logement des citoyens

    AL0046, 2016, Citoyenneté et Immigration

  8. Établissement d'un registre électronique pour la notification et la consultation du public

    AL0047, 2016, gouvernement électronique

  9. Archives numériques

    AL0048, 2016, gouvernement électronique

  10. Création d'une base de données pour l'archivage et la publication de fonds et programmes de recherche en Albanie

    AL0049, 2016, gouvernement électronique

  11. Engagement à publier gratuitement en ligne la législation des gouvernements centraux et locaux dans des systèmes ouverts

    AL0050, 2016, Renforcement des capacités

  12. Engagement envers des normes ouvertes pour la passation des marchés

    AL0051, 2016, Accès à l'information

  13. Engagement étoilé Mise en œuvre de la loi "sur la protection des lanceurs d'alerte", renforcement des capacités, amendements et ses statuts

    AL0052, 2016, Anti-Corruption

  14. Fourniture de services électroniques

    AL0053, 2016, Renforcement des capacités

  15. Mise en place d'un système centralisé multifonctionnel pour les permis de construire

    AL0054, 2016, Renforcement des capacités

  16. Établissement et distribution de compteurs numériques

    AL0055, 2016, gouvernement électronique

  17. Normalisation du passeport de service

    AL0056, 2016, Renforcement des capacités

  18. Carte de citoyen

    AL0057, 2016, Renforcement des capacités

  19. Système électronique d'enregistrement des ordonnances en ligne en République d'Albanie

    AL0058, 2016, gouvernement électronique

  20. Système de surveillance électronique des forêts

    AL0059, 2016, Anti-Corruption

  21. Système électronique intégré pour la délivrance de licences professionnelles aux personnes physiques et morales qui interviendront dans le domaine de la conception d’études et de la supervision de la mise en service des travaux de construction

    AL0060, 2016, gouvernement électronique

  22. Normalisation des plaintes de corruption

    AL0031, 2014, Anti-Corruption

  23. Registre électronique des permis d'énergie et d'industrie

    AL0032, 2014, gouvernement électronique

  24. Mise en œuvre du module Dépenses publiques au format "Open Data"

    AL0033, 2014, Accès à l'information

  25. Promouvoir les valeurs OGP auprès des autorités locales

    AL0034, 2014, Participation publique

  26. Base de données sur les bénéficiaires de l'assistance économique

    AL0035, 2014, gouvernement électronique

  27. Portail électronique sur l'administration et la gestion des ressources en eau

    AL0036, 2014, gouvernement électronique

  28. Guichet unique

    AL0037, 2014, gouvernement électronique

  29. Accès électronique aux zones protégées

    AL0038, 2014, gouvernement électronique

  30. Géoportail National

    AL0039, 2014, gouvernement électronique

  31. e-Albanie

    AL0040, 2014, gouvernement électronique

  32. Document électronique

    AL0041, 2014, gouvernement électronique

  33. Engagement étoilé Loi sur la protection des lanceurs d'alerte

    AL0042, 2014, Anti-Corruption

  34. Bureaux de service de police

    AL0043, 2014, gouvernement électronique

  35. Open Data Portal

    AL0001, 2012, Accès à l'information

  36. Actes électroniques

    AL0002, 2012, gouvernement électronique

  37. e-Parlement

    AL0003, 2012, gouvernement électronique

  38. Extension du réseau gouvernemental, GOVNET

    AL0004, 2012, gouvernement électronique

  39. Cadre d'interopérabilité pour l'administration en ligne, e-GIF

    AL0005, 2012, gouvernement électronique

  40. Gouvernement Datacenter

    AL0006, 2012, gouvernement électronique

  41. Système d'accise

    AL0007, 2012, gouvernement électronique

  42. Démarrage du système de taxe électronique

    AL0008, 2012, gouvernement électronique

  43. Engagement étoilé État en ligne Matura

    AL0009, 2012, gouvernement électronique

  44. Le règlement sur l'éthique dans la recherche et l'édition

    AL0010, 2012, Éducation

  45. Numérisation du processus d'accréditation de l'enseignement supérieur

    AL0011, 2012, gouvernement électronique

  46. Système U-Gov

    AL0012, 2012, gouvernement électronique

  47. Inspections en ligne des tribunaux et des audiences judiciaires

    AL0013, 2012, gouvernement électronique

  48. Numérisation du processus de transfert de fichiers

    AL0014, 2012, pouvoir judiciaire

  49. Projet d'emploi en ligne

    AL0015, 2012, gouvernement électronique

  50. Procédures de concessions électroniques

    AL0016, 2012, Anti-Corruption

  51. Modification de la loi sur le droit à l'information dans les documents officiels

    AL0017, 2012, Résolution des litiges et assistance juridique

  52. Rédaction d'une nouvelle loi sur "Avis et consultation"

    AL0018, 2012, Législation et Réglementation

  53. Projet de suivi

    AL0019, 2012, gouvernement électronique

  54. Numérisation du registre des notaires

    AL0020, 2012, Accès à la justice

  55. Revendications en ligne des citoyens dans le système judiciaire

    AL0021, 2012, Accès à la justice

  56. Inspection du travail, plainte en ligne

    AL0022, 2012, gouvernement électronique

  57. Module financier de tous les établissements d'enseignement

    AL0023, 2012, Éducation

  58. Engagement étoilé Enregistrement audio et vidéo des audiences judiciaires

    AL0024, 2012, gouvernement électronique

  59. Engagement étoilé Portail e-Albanie

    AL0025, 2012, gouvernement électronique

  60. Portail d'inspection électronique

    AL0026, 2012, gouvernement électronique

  61. Engagement étoilé Portail Www.Gjykata.Gov.Al

    AL0027, 2012, gouvernement électronique

  62. Publication de la liste des paiements effectués quotidiennement par les administrations

    AL0028, 2012, Accès à l'information

  63. Système d'achats électroniques pour tous les petits achats d'achats publics

    AL0029, 2012, Anti-Corruption

  64. Mise en œuvre des recommandations de l'ITIE

    AL0030, 2012, Anti-Corruption

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!