Ignorer la navigation
Albanie

Transparence budgétaire (AL0045)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action pour l'Albanie 2016 - 2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère des finances

Institution (s) de soutien: Partenaires Albanie, AIS, etc.

Domaines politiques

E-gouvernement, Ouverture fiscale, Participation du public, Publication des informations budgétaires / fiscales

Revue IRM

Rapport IRM: Albania Rapport de fin de trimestre 2016-2018, Rapport d'avancement sur l'Albanie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

La transparence des finances publiques est un élément clé du gouvernement, de sorte que les informations budgétaires publiées à temps, soient facilement accessibles et claires pour les citoyens. Cet engagement renforce encore la stabilité macroéconomique et budgétaire ainsi que les taux de croissance économique plus élevés. En outre, il contribue à améliorer l'efficacité des dépenses publiques. Le ministère des Finances a accordé une grande attention à la transparence budgétaire, la plaçant au-dessus de ses priorités, telles que concrétisées dans la stratégie des finances publiques 2014-2020. Pour améliorer la transparence budgétaire grâce à cet engagement, il sera possible: • de préparer tous les documents nécessaires à la budgétisation, de manière à ce que leurs structures soient claires et complètes pour les citoyens; • publier à temps ces documents; • Publier sur le site Web du ministère des Finances et dans les médias toutes les activités menées par le ministère, y compris des auditions pour la programmation budgétaire à moyen terme afin de permettre la participation active de représentants de diverses organisations, notamment des citoyens, des ONG, la société civile, gouvernement central et local à tous les niveaux. Statu quo ou problème abordé dans l'engagement: le ministère des Finances, dans le cadre des activités de la gestion des finances publiques (MPP), remplit les documents relatifs aux activités / budget qui sont des critères requis par OBI (Open Budget Index), afin que les informations budgétaires soient publiées à temps , être facilement accessible et clair pour les citoyens, afin de poursuivre les progrès en matière de transparence budgétaire. La transparence est l’un des principes de base de la "bonne gouvernance" (8) de XNUMX. Selon le budget de l'OCDE, la transparence est définie comme "la divulgation complète de toutes les informations pertinentes dans les délais et dans le budget de manière systématique". La transparence des finances publiques est un élément clé du gouvernement, qui contribue à la stabilité budgétaire et macroéconomique, ainsi qu’au facteur déterminant de taux de croissance économique plus élevés. En outre, cela contribue à améliorer l'efficacité des dépenses publiques, tandis que la non-transparence croissante conduit à une réduction de la discipline budgétaire. Le ministère des Finances a accordé une très grande attention à la transparence dans la budgétisation, plaçant l'une de ses priorités dans la stratégie des finances publiques 2014-2020. Le manque de transparence budgétaire entraîne: le manque d’informations au public, l’augmentation de la confiance des citoyens dans la manière dont les fonds publics sont dépensés, etc. Des problèmes se posent également en l'absence de rapports publiés. Rapport de suivi du rapport semestriel du budget, "Budget des citoyens", une brochure rédigée en langage simple (disponible également en ligne), qui illustre les principaux aspects du budget annuel. doit être publié à temps et, bien sûr, compréhensible pour les citoyens. Selon l'Albanie, selon les résultats de "l'enquête sur le budget ouvert 2015", parmi les pays qui ont constaté une perte de transparence du budget de l'État, des points 38 sur 100 sont possibles. En outre, il est nécessaire de continuer à renforcer la transparence budgétaire. Objectif principal: L’objectif fondamental de cet engagement est d’accroître la transparence budgétaire en: • Préparant tous les documents nécessaires nécessaires à la budgétisation, dans un format permettant à leurs structures d’être claires et complètes pour les citoyens. • Publier à temps ces documents. • Publication en ligne sur le ministère des Finances et les médias de toutes les activités développées par le ministère. • Participation active de représentants de diverses organisations basées sur les citoyens, les ONG, la société civile et les unités gouvernementales aux niveaux central et local.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

2. Transparence budgétaire

Texte d'engagement:

La transparence des finances publiques est un élément clé du gouvernement, de sorte que les informations budgétaires publiées à temps, soient facilement accessibles et claires pour les citoyens. Cet engagement renforce encore la stabilité macroéconomique et budgétaire ainsi que les taux de croissance économique plus élevés. En outre, il contribue à améliorer l'efficacité des dépenses publiques. Le ministère des Finances a accordé une grande attention à la transparence budgétaire, la plaçant au-dessus de ses priorités, telles que concrétisées dans la stratégie des finances publiques 2014-2020.

L'amélioration de la transparence budgétaire grâce à cet engagement sera réalisée par:

· Préparer tous les documents nécessaires à la budgétisation, de manière à ce que leurs structures soient claires et complètes pour les citoyens;

· Publier à temps ces documents;

· Publier sur le site web du ministère des Finances et dans les médias toutes les activités menées par le ministère, y compris des auditions pour la programmation budgétaire à moyen terme afin d'obtenir la participation active de représentants de diverses organisations, notamment des citoyens, des ONG, de la société civile, gouvernement central et local à tous les niveaux.

Institution responsable: Ministère des Finances

Institution (s) de soutien: Partenaires Albanie, AIS, etc.

Date de début: 2016 Date de fin: 2018

Note éditoriale: Pour le texte de l'engagement complet, veuillez vous référer à https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Albania_NAP3_ENG.pdf.

Contexte et objectifs

Le rapport 2015 International Budget Partnership pour l'Albanie indiquait que le gouvernement fournissait au public des informations budgétaires minimes et qu'il avait obtenu de piètres résultats en termes de participation du public au processus budgétaire. Pour améliorer la transparence et la participation, le rapport suggère de publier un certain nombre de documents budgétaires, y compris un rapport de fin d'année et un bilan semestriel, ainsi qu'un "budget citoyen". Il recommande de présenter davantage d'informations sur la classification des dépenses. Pour améliorer la participation, le rapport recommande au gouvernement de mettre en place des mécanismes crédibles et efficaces permettant de saisir toute une gamme de points de vue du public sur les questions budgétaires. Le gouvernement a récemment commencé à prendre des mesures pour améliorer la transparence budgétaire. Les récentes améliorations sont dues dans une large mesure aux réformes et aux obligations que l'Albanie met en œuvre dans le cadre du processus d'intégration de l'Union européenne, en particulier dans le domaine de la gestion des finances publiques.

Le gouvernement cherche à augmenter le nombre de documents budgétaires publiés et à élargir la participation civique en offrant aux citoyens et aux autres parties prenantes la possibilité de participer à la préparation des documents budgétaires.

L'engagement indique clairement les produits livrables quant à la préparation et à la publication de documents budgétaires spécifiques. Cependant, le ministère des finances (MoF) les activités seront publiées et on ne sait pas non plus comment vont se dérouler les réunions avec la société civile ni quel sera le niveau de participation. Globalement, la spécificité de cet engagement est moyenne.

S'il est pleinement mis en œuvre, cet engagement pourrait avoir un impact potentiel modéré sur la transparence budgétaire accrue. Le gouvernement prend des mesures importantes non seulement pour publier les informations budgétaires, mais également pour les rendre compréhensibles pour les citoyens. En outre, les consultations budgétaires avec les groupes d’intérêts ont toujours eu lieu après l’établissement du budget et au cours des procédures parlementaires d’adoption. Cette procédure de consultation a souvent lieu dans des délais serrés, ce qui laisse un temps de changement limité. La participation des groupes d’intérêts au processus de conception renforcerait leur influence sur le processus décisionnel.

Aboutissement

Le budget 2016, le «Budget des citoyens» et la liste des investissements publics dans le programme budgétaire à moyen terme ont été publiés. Bien que le point de contact gouvernemental pour cet engagement n'ait présenté aucune information sur les progrès de la mise en œuvre, IRM L'enquête révèle que cet engagement a été mis en œuvre dans les délais.

Bien que l'engagement ait été d'impliquer la société civile et d'autres groupes d'intérêt dans la procédure de conception du budget avec le ministère des Finances, cela n'a pas été le cas. Des consultations publiques ont plutôt eu lieu pendant la procédure parlementaire d'adoption du budget, pratique habituelle du gouvernement.

Tous les documents nécessaires liés au projet de budget sont préparés et sont en ligne à l'adresse MdF en ligne.[Note50: MoF, http://www.financa.gov.al/al/raportime/buxheti/buxheti-ne-vite. ] Un «budget citoyen» a été préparé et publié pour 2016 et 2017, et des projets de budget ont été publiés sur Internet. MoF en ligne.[Note51: MoF, http://www.financa.gov.al/al/raportime/buxheti/buxheti-i-qytetarit. ] Le ministère a également publié une budgétisation sexospécifique pour le programme budgétaire à moyen terme.[Note52: MoF, http://www.financa.gov.al/al/raportime/buxheti/buxhetimi-gjinor. ] Les rapports de suivi pour chaque ministère sont publiés sur le MdF site Web sur une base trimestrielle.[Note53: MoF, http://www.financa.gov.al/al/raportime/buxheti/raporte-monitorimi/viti-20171507096197 ]

En ce qui concerne le budget 2016, le gouvernement n’a pas donné suite à l’examen semestriel recommandé dans le rapport annuel sur le budget ouvert.[Note54: http://www.internationalbudget.org/budget-work-by-country/findgroup/group-data/?country=al. ] Cependant, il est difficile de savoir si et dans quelle mesure les informations publiées ont atteint le public et les parties prenantes cibles. Les entreprises et les médias ont réagi à divers problèmes budgétaires (principalement liés à la fiscalité et au climat des affaires) uniquement lors de l'examen parlementaire du budget. Il n'y a pas de méthodes ou d'outils disponibles au public pour mesurer l'étendue de l'utilisation de l'information par les parties prenantes.

Malgré les améliorations et l'achèvement des activités déclarées de cet engagement, le suivi de la société civile pour 2016[Note55: OSFA Rapport, http://www.osfa.al/publikime/fondacioni-prezanton-analizen-e-projektbuxhetit-2016-dhe-monitorimin-e-buxhetimit-te-prioriteteve-te-integrimit-ne-projektbuxhetin-2016. ] [Note56: OSFA Rapport, http://www.osfa.al/publikime/fondacioni-prezanton-analizen-e-projektbuxhetit-2017-dhe-monitorimin-e-buxhetimit-te-prioriteteve-te-integrimit-ne-projektbuxhetin-2017. ] suggère qu'il est encore possible d'améliorer les performances du gouvernement, notamment en ce qui concerne la consultation du projet de budget. En particulier, pour le projet de budget 2017 qui respecte le calendrier de cet engagement dans le plan d’action, les experts ont souligné que le gouvernement n’avait pas respecté le délai légal fixé pour soumettre le projet de budget sur 15 October 2017, réduisant ainsi le temps disponible pour les consultations. société civile et groupes d’intérêts dans les commissions parlementaires permanentes.[Note57: Surveillance des finances publiques: Analyse du budget prévisionnel 2016, page 4, https://www.osfa.al/sites/default/files/osfa_monitorimi_i_projekt-buxhetit_2017_0.pdf. ] Comme la consultation n’a pas impliqué la société civile ni d’autres groupes d’intérêt dans la procédure de conception du budget, le IRM le chercheur n’a pas pu coder pour un achèvement global supérieur à substantiel.

Premiers résultats

Bien que les mesures prises pour mettre en œuvre cet engagement indiquent une évolution positive en matière de transparence budgétaire en Albanie, elles ne suffisent pas pour garantir la participation active des citoyens. Premièrement, ils ne garantissent pas que des informations faciles à digérer sur le budget parviennent aux citoyens en général. Aucun des participants au groupe de discussion dirigé par le IRM Le chercheur était au courant de la brochure "Budget des citoyens" publiée le MoF en ligne.[Note58: IRM Groupes de discussion avec des jeunes et des participants de régions éloignées, août - septembre 2017.] Deuxièmement, la participation de la société civile et d’autres groupes d’intérêts aux commissions parlementaires permanentes chargées d’examiner le projet de budget reste limitée. En outre, les experts de la société civile suggèrent qu’ils doivent être consultés plus tôt que prévu au moment où le projet de loi parvient au Parlement afin de fournir un canal de consultation supplémentaire. Souvent, les groupes d’intérêts ne sont pas consultés lors des auditions parlementaires sur le projet de budget ou leurs suggestions sont ignorées.[Note59: Java News, http://www.javanews.al/dhomat-e-tregtise-kunder-paketes-fiskale-nuk-u-thirrem-per-konsultime/. ]

Prochaines étapes

Le IRM Le chercheur suggère de donner suite à cet engagement consistant en des mesures proactives encourageant la participation et des actions visant à impliquer de manière significative les citoyens et les groupes d’intérêts dans la conception du budget. En outre, il est important de donner suite aux recommandations du rapport sur le budget ouvert pour l'Albanie,[Note60: Enquête sur le budget ouvert 2015, http://www.internationalbudget.org/wp-content/uploads/OBS2015-CS-Albania-English.pdf. ] en particulier ceux liés à la participation et à la supervision:

· En droit et dans la pratique, veiller à ce que la législature soit consultée avant le virement de fonds dans le budget adopté et l’utilisation de fonds pour imprévus qui n’étaient pas indiqués dans le budget adopté; et

· Organiser des auditions législatives sur l'état de l'économie auxquelles assistera l'exécutif et ouvertes au public.

En outre, le gouvernement et la société civile devraient redoubler d’efforts pour améliorer la convivialité de l’information budgétaire, laquelle dépend en grande partie des capacités des destinataires finaux (public) et des intermédiaires aidant le public à mieux comprendre le budget - médias Les OSC, autres groupes d’intérêts. Dans ce contexte, les mesures suivantes contribueraient à améliorer la transparence budgétaire:

· Introduire des informations faciles à digérer dans les écoles et les cours d’enseignement supérieur;

· Réaliser des campagnes publiques «comprendre le budget»; et

· Former les journalistes aux finances publiques et aux questions budgétaires.

Résumé du statut de fin de session IRM

2. Transparence budgétaire

Texte d'engagement:

La transparence des finances publiques est un élément clé du gouvernement, de sorte que les informations budgétaires publiées à temps, soient facilement accessibles et claires pour les citoyens. Cet engagement renforce encore la stabilité macroéconomique et budgétaire ainsi que les taux de croissance économique plus élevés. En outre, il contribue à améliorer l'efficacité des dépenses publiques. Le ministère des Finances a accordé une grande attention à la transparence budgétaire, la plaçant au-dessus de ses priorités, telles que concrétisées dans la stratégie des finances publiques 2014-2020.

L'amélioration de la transparence budgétaire grâce à cet engagement sera réalisée par:

  • Préparer tous les documents nécessaires à la budgétisation, de manière à ce que leurs structures soient claires et complètes pour les citoyens;
  • Publier à temps ces documents;
  • Publier sur le site web du ministère des Finances et dans les médias toutes les activités menées par le ministère, y compris des auditions pour la programmation budgétaire à moyen terme afin d'obtenir la participation active de représentants de diverses organisations, notamment des citoyens, des ONG, de la société civile, gouvernement central et local à tous les niveaux.

Institution responsable: Ministère des Finances

Institution (s) de soutien: Partenaires Albanie, AIS, etc.

Date de début: 2016 Date de fin: 2018

Note éditoriale: Pour le texte de l'engagement complet, veuillez vous référer à https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Albania_NAP3_ENG.pdf.

But de l'engagement:

Cet engagement visait à améliorer la transparence et la participation du public au processus d’élaboration du budget de l’État. L’intention était d’accroître l’accès et la quantité de documents budgétaires, ainsi que de le rendre compréhensible pour les citoyens. Ces mesures s'inscrivaient dans le cadre des réformes de l'adhésion à l'UE et des conclusions du Partenariat budgétaire international, qui avait recommandé dans son enquête sur le budget ouvert 2015 à l'Albanie de publier un certain nombre de documents budgétaires, notamment un rapport de fin d'année et un bilan à mi-parcours. et un «budget citoyen».

Statut

À mi-parcours: Substantiel

À mi-parcours, cet engagement était en grande partie achevé. Un budget citoyen pour 2016 et 2017 et la liste des investissements publics prévus par le programme budgétaire à moyen terme (prévisions triennales du budget de l'État) ont été publiés à temps. Budgétisation sexospécifique (budgets préparés et analysés dans une perspective de genre) pour le programme budgétaire à moyen terme et des rapports de suivi réguliers pour chaque ministère ont été publiés tous les trimestres sur le site Web du ministère des Finances. Pourtant, le ministère des Finances n'a pas impliqué la société civile ou d'autres groupes d'intérêts dans le processus de conception du budget. Une consultation publique a eu lieu au cours de la procédure parlementaire d'adoption du budget, mais pas lors de la conception du budget.

Fin du mandat: Substantiel

Dans 2018, le gouvernement a poursuivi la mise en œuvre des mesures liées à la transparence budgétaire, mais dans une moindre mesure. Un budget citoyen pour 2018 a été publié sur le site Web du ministère des Finances. tandis que sept ministères (sur 11) et neuf institutions indépendantes ont publié des rapports de suivi. À la fin de 2018, le ministère des Finances a publié les analyses de suivi des performances qui montrent comment de nombreuses institutions ont dépensé leur budget pour le premier trimestre de 2018, ce qui représente un pas en arrière par rapport à la situation à moyen terme.

Le mois d'octobre, le ministre des Finances a annoncé l'adoption du projet de budget de 26 par le Conseil des ministres. Le ministère des Finances a publié le projet de budget 2019 en ligne en octobre 2018. Aucune information sur les consultations publiques n'a été publiée et le chercheur de l'IRM n'a pu suivre aucun événement concernant le projet de budget avec des groupes d'intérêt.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Participation civique: n'a pas changé

Les mesures prises par les gouvernements pour accroître la transparence budgétaire et la participation du public à sa conception ont été inégales au cours de la période considérée. Alors que pour le budget de l’État 2017, les progrès étaient substantiels et que l’élément de consultation publique présentait peu de lacunes, dans 2018, les progrès ont été plus lents. En fait, aucun projet de budget ou autre «document nécessaire requis pour la budgétisation» (comme prévu dans l'engagement) n'a été publié par le ministère des Finances dans 2018. Le projet de budget de 2019 a été adopté par le gouvernement lors d'une session tenue le 26 d'octobre 2018. Le projet de budget a ensuite été publié sur le site Web du ministère des Finances. Suivi de la société civile , suggère qu'il est encore possible d'améliorer les performances du gouvernement, notamment en ce qui concerne la consultation du projet de budget. En outre, bien que les mesures prises fassent état d'une évolution positive en matière de transparence budgétaire en Albanie, elles ne suffisent pas pour garantir la participation active des citoyens.

En conséquence, les changements induits par cet engagement peuvent être décrits comme marginaux par rapport à la valeur de l'accès à l'information uniquement. En effet, la mise en œuvre de l'engagement n'a pas accru la participation du public à la phase de conception du budget pour 2018 ou 2019, bien qu'il ait fourni certaines informations susceptibles d'améliorer la compréhension du public et d'aider d'autres parties prenantes (par exemple, les associations de médias et d'entreprises) à suivre le processus d'exécution du budget. . Bien que quelques organisations de la société civile aient été mentionnées dans le plan d'action en tant qu'institutions d'appui, le ministère des Finances ne les a pas associées à la mise en œuvre de cet engagement.

Reportés?

Au moment de la rédaction du présent rapport, le prochain plan d’action n’a pas été publié. Le chercheur de l'IRM recommande que des mesures soient incluses dans le prochain plan d'action afin de garantir que la participation et la publication des documents budgétaires sont obligatoires. En outre, le chercheur de l'IRM suggère que le ministère des Finances introduise des mesures proactives pour encourager la participation et associe de manière significative les citoyens et les groupes d'intérêts à la conception du budget. Le ministère des Finances pourrait également investir davantage d'efforts pour améliorer la convivialité des informations budgétaires.

Enquête sur le budget ouvert 2017 pour l'Albanie, Partenariat budgétaire international, https://www.internationalbudget.org/open-budget-survey/results-by-country/country-info/?country=al

"Infographie" Gender budgeting "pour le programme budgétaire à moyen terme 2016-2018", Ministère des finances, http://www.financa.gov.al/wp-content/uploads/2017/12/infographic-budgeting-AL-1.pdf

Rapports de suivi des ministères d’exécution pour 2017, ministère des Finances, http://www.financa.gov.al/raporte-monitorimi-nga-ministrite-e-linjes-2017/

«Budget citoyen pour 2018», ministère des Finances, http://www.financa.gov.al/wp-content/uploads/2018/06/Buxheti_2018.pdf

Rapports disponibles sur le site Web du ministère des Finances, http://financa.gov.al/raporte-monitorimi-nga-ministrite-e-linjes-2018/

Analyse du suivi de la performance des institutions, http://financa.gov.al/monitorimi-4-mujori-i-pare-2018/

Conférence de presse du ministre Ahmetaj, http://oranews.tv/article/buxheti-2019-ahmetaj-rritje-pagash-edhe-perpunonjesit-e-burgjeve-e-diplomatet

Voir http://financa.gov.al/projektbuxheti-2019/.

Rapport OSFA 2016, http://www.osfa.al/publikime/fondacioni-prezanton-analizen-e-projektbuxhetit-2016-dhe-monitorimin-e-buxhetimit-te-prioriteteve-te-integrimit-ne-projektbuxhetin-2016

Rapport OSFA 2017, http://www.osfa.al/publikime/fondacioni-prezanton-analizen-e-projektbuxhetit-2017-dhe-monitorimin-e-buxhetimit-te-prioriteteve-te-integrimit-ne-projektbuxhetin-2017


Engagements

  1. Transparence des rapports gouvernementaux

    AL0061, 2018, gouvernement électronique

  2. Gouvernement électronique

    AL0062, 2018, Accès à l'information

  3. Amélioration de la réglementation des affaires

    AL0063, 2018, Renforcement des capacités

  4. Communautés sécuritaires

    AL0064, 2018, Anti-Corruption

  5. Amélioration de la base de données / portail avec les données des coordinateurs des programmes de droit à l'information et de transparence

    AL0044, 2016, Accès à l'information

  6. Transparence budgétaire

    AL0045, 2016, gouvernement électronique

  7. Registre intégré du logement des citoyens

    AL0046, 2016, Citoyenneté et Immigration

  8. Établissement d'un registre électronique pour la notification et la consultation du public

    AL0047, 2016, gouvernement électronique

  9. Archives numériques

    AL0048, 2016, gouvernement électronique

  10. Création d'une base de données pour l'archivage et la publication de fonds et programmes de recherche en Albanie

    AL0049, 2016, gouvernement électronique

  11. Engagement à publier gratuitement en ligne la législation des gouvernements centraux et locaux dans des systèmes ouverts

    AL0050, 2016, Renforcement des capacités

  12. Engagement envers des normes ouvertes pour la passation des marchés

    AL0051, 2016, Accès à l'information

  13. Engagement étoilé Mise en œuvre de la loi "sur la protection des lanceurs d'alerte", renforcement des capacités, amendements et ses statuts

    AL0052, 2016, Anti-Corruption

  14. Fourniture de services électroniques

    AL0053, 2016, Renforcement des capacités

  15. Mise en place d'un système centralisé multifonctionnel pour les permis de construire

    AL0054, 2016, Renforcement des capacités

  16. Établissement et distribution de compteurs numériques

    AL0055, 2016, gouvernement électronique

  17. Normalisation du passeport de service

    AL0056, 2016, Renforcement des capacités

  18. Carte de citoyen

    AL0057, 2016, Renforcement des capacités

  19. Système électronique d'enregistrement des ordonnances en ligne en République d'Albanie

    AL0058, 2016, gouvernement électronique

  20. Système de surveillance électronique des forêts

    AL0059, 2016, Anti-Corruption

  21. Système électronique intégré pour la délivrance de licences professionnelles aux personnes physiques et morales qui interviendront dans le domaine de la conception d’études et de la supervision de la mise en service des travaux de construction

    AL0060, 2016, gouvernement électronique

  22. Normalisation des plaintes de corruption

    AL0031, 2014, Anti-Corruption

  23. Registre électronique des permis d'énergie et d'industrie

    AL0032, 2014, gouvernement électronique

  24. Mise en œuvre du module Dépenses publiques au format "Open Data"

    AL0033, 2014, Accès à l'information

  25. Promouvoir les valeurs OGP auprès des autorités locales

    AL0034, 2014, Participation publique

  26. Base de données sur les bénéficiaires de l'assistance économique

    AL0035, 2014, gouvernement électronique

  27. Portail électronique sur l'administration et la gestion des ressources en eau

    AL0036, 2014, gouvernement électronique

  28. Guichet unique

    AL0037, 2014, gouvernement électronique

  29. Accès électronique aux zones protégées

    AL0038, 2014, gouvernement électronique

  30. Géoportail National

    AL0039, 2014, gouvernement électronique

  31. e-Albanie

    AL0040, 2014, gouvernement électronique

  32. Document électronique

    AL0041, 2014, gouvernement électronique

  33. Engagement étoilé Loi sur la protection des lanceurs d'alerte

    AL0042, 2014, Anti-Corruption

  34. Bureaux de service de police

    AL0043, 2014, gouvernement électronique

  35. Open Data Portal

    AL0001, 2012, Accès à l'information

  36. Actes électroniques

    AL0002, 2012, gouvernement électronique

  37. e-Parlement

    AL0003, 2012, gouvernement électronique

  38. Extension du réseau gouvernemental, GOVNET

    AL0004, 2012, gouvernement électronique

  39. Cadre d'interopérabilité pour l'administration en ligne, e-GIF

    AL0005, 2012, gouvernement électronique

  40. Gouvernement Datacenter

    AL0006, 2012, gouvernement électronique

  41. Système d'accise

    AL0007, 2012, gouvernement électronique

  42. Démarrage du système de taxe électronique

    AL0008, 2012, gouvernement électronique

  43. Engagement étoilé État en ligne Matura

    AL0009, 2012, gouvernement électronique

  44. Le règlement sur l'éthique dans la recherche et l'édition

    AL0010, 2012, Éducation

  45. Numérisation du processus d'accréditation de l'enseignement supérieur

    AL0011, 2012, gouvernement électronique

  46. Système U-Gov

    AL0012, 2012, gouvernement électronique

  47. Inspections en ligne des tribunaux et des audiences judiciaires

    AL0013, 2012, gouvernement électronique

  48. Numérisation du processus de transfert de fichiers

    AL0014, 2012, pouvoir judiciaire

  49. Projet d'emploi en ligne

    AL0015, 2012, gouvernement électronique

  50. Procédures de concessions électroniques

    AL0016, 2012, Anti-Corruption

  51. Modification de la loi sur le droit à l'information dans les documents officiels

    AL0017, 2012, Résolution des litiges et assistance juridique

  52. Rédaction d'une nouvelle loi sur "Avis et consultation"

    AL0018, 2012, Législation et Réglementation

  53. Projet de suivi

    AL0019, 2012, gouvernement électronique

  54. Numérisation du registre des notaires

    AL0020, 2012, Accès à la justice

  55. Revendications en ligne des citoyens dans le système judiciaire

    AL0021, 2012, Accès à la justice

  56. Inspection du travail, plainte en ligne

    AL0022, 2012, gouvernement électronique

  57. Module financier de tous les établissements d'enseignement

    AL0023, 2012, Éducation

  58. Engagement étoilé Enregistrement audio et vidéo des audiences judiciaires

    AL0024, 2012, gouvernement électronique

  59. Engagement étoilé Portail e-Albanie

    AL0025, 2012, gouvernement électronique

  60. Portail d'inspection électronique

    AL0026, 2012, gouvernement électronique

  61. Engagement étoilé Portail Www.Gjykata.Gov.Al

    AL0027, 2012, gouvernement électronique

  62. Publication de la liste des paiements effectués quotidiennement par les administrations

    AL0028, 2012, Accès à l'information

  63. Système d'achats électroniques pour tous les petits achats d'achats publics

    AL0029, 2012, Anti-Corruption

  64. Mise en œuvre des recommandations de l'ITIE

    AL0030, 2012, Anti-Corruption

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!