Ignorer la navigation
Albanie

Registre intégré du logement des citoyens (AL0046)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action de l'Albanie 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de l'intérieur

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

Citoyenneté et immigration, Prestation de services publics, Gestion des Enregistrements

Revue IRM

Rapport IRM: Albania Rapport de fin de trimestre 2016-2018, Rapport d'avancement sur l'Albanie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: non

Pertinent par rapport aux valeurs OGP: non pertinent

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

L’enregistrement des logements des citoyens permettra de nombreux services pouvant être offerts aux citoyens à partir de leur domicile; ces services seront redimensionnés après la création de cette base de données. L'enregistrement des logements des émigrés albanais est un aspect important de ce service. Cela permettra d’obtenir des informations importantes en recourant largement aux institutions publiques et privées (vote des émigrés, pénalités à la maison et de nombreux autres usages). L'ensemble du processus assurera la participation des citoyens afin de vérifier l'exactitude et l'intégrité des données; un exemple en est que les données d'enregistrement des émigrants seront obtenues par autodéclaration. De plus, les commentaires des citoyens seront pris en charge par les bureaux urbains et les bureaux de l'état civil répartis dans tout le pays. Statu quo ou problème traité dans l'engagement Il n'y a pas de registre intégré du logement des citoyens. Objectif principal L’enregistrement des logements des citoyens permettra de nombreux services pouvant être offerts aux citoyens à partir de leur domicile; ces services seront redimensionnés après la création de cette base de données. Le recensement des émigrants est un aspect de ce service. Cela permettra d’obtenir des informations importantes en recourant largement aux institutions publiques et privées (vote des émigrés, pénalités à la maison et de nombreux autres usages). - Améliorer la qualité des services fournis aux citoyens par le biais du registre du logement. - Fusion du registre national des adresses et du registre de l'état civil. - Remplir les adresses des résidents.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

3. Registre intégré du logement des citoyens[Note61: Le titre correct de cet engagement en anglais est 'Registre intégré de citoyens' résidence '(Alb.'Regjistri i intégrale i banesave te shtetasve'). La description de l'engagement utilise la même terminologie que dans le plan d'action. Cependant, le rapport développera selon le terme correct en anglais.]

Texte d'engagement:

Le registre intégré du logement des citoyens fait défaut.

L’enregistrement des logements des citoyens permettra de nombreux services pouvant être offerts aux citoyens à partir de leur domicile; ces services seront redimensionné après la création de cette base de données.

L'enregistrement des logements des émigrés albanais est un aspect important de ce service. Cela permettra d’obtenir des informations importantes en recourant largement aux institutions publiques et privées (vote des émigrés, pénalités à la maison et de nombreux autres usages).

L’ensemble du processus assurera la participation des citoyens afin de vérifier l’exactitude et l’intégrité des des données; un exemple en est que les données d'enregistrement des émigrants seront obtenues par auto-déclaration. De plus, les commentaires des citoyens seront pris en charge par les bureaux urbains et les bureaux de l'état civil répartis dans tout le pays.

L’enregistrement des logements des citoyens permettra de nombreux services pouvant être offerts aux citoyens à partir de leur domicile; ces services seront redimensionné après la création de cette base de données. Le recensement des émigrants est un aspect de ce service. Cela permettra d’obtenir des informations importantes en recourant largement aux institutions publiques et privées (vote des émigrés, pénalités à la maison et de nombreux autres usages).

- Augmenter la qualité des services aux citoyens grâce au registre du logement

- Fusion du registre national des adresses avec le registre de l'état civil

- Remplir les adresses des résidents

Institution responsable: ministre de l'Intérieur

Institution (s) de soutien: N/A

Date de début: 2016 Date de fin: 2018

Contexte et objectifs

Selon le registre civil des citoyens albanais, la population de l'Albanie est d'environ 4.3 millions, alors que le nombre réel de résidents albanais est estimé à environ 2.88 en janvier 2017.[Note62: INSTAT, http://www.instat.gov.al/al/temat/treguesit-demografikë-dhe-socialë/popullsia/publikimet/2017/popullsia-e-shqipërisë-1-janar-2017/. ] Au cours des dernières années 25, on estime que près de 1.4 millions de citoyens albanais ont émigré, principalement dans des pays d’Europe occidentale (Italie, Grèce, Allemagne, France, Royaume-Uni, etc.), ainsi qu’aux États-Unis, au Canada et au Canada. Australie.[Note63: Rapport de la Commission européenne, http://ec.europa.eu/social/BlobServlet?docId=8835&langId=en.] En outre, la migration interne est un phénomène répandu et constant: de 1992 – 2000, environ un million de 1.3 ont migré en interne, vers les centres urbains ainsi que vers les zones rurales, y compris les zones périurbaines de Tirana, Durres, Shkodra, Fier Korca.[Note64: Ibid. ]

Ces mouvements migratoires n'ont pas été inscrits dans le registre civil des ressortissants albanais, ce qui a créé de la confusion pour un certain nombre de services publics fournis par l'État et pour d'autres droits et obligations des citoyens, tels que le droit de vote et la protection sociale.

Le registre intégré de la résidence des citoyens a pour objectif de créer une base de données précise intégrée au registre de l'état civil qui contient toutes les données des citoyens (nom, date de naissance, numéro d'identification, etc.), y compris leur adresse de résidence. Selon le plan d'action, cela offrira un accès en ligne aux services pour les citoyens. Un service que cet engagement vise à réaliser est le recensement des émigrants, via le registre intégré du logement des citoyens. En fin de compte, le plan d'action suggère que le registre de l'état civil sera intégré au registre des adresses nationales et contiendra toutes les informations sur les ressortissants albanais en un seul endroit, y compris leur lieu de résidence actualisé. Bien que cet engagement concerne une préoccupation très importante en Albanie, sa pertinence pour OGP les valeurs ne sont pas claires. Le registre des logements des citoyens ne sera accessible qu'aux autorités publiques.

Bien que cet engagement énonce clairement le résultat escompté (et les services fournis ultérieurement), le texte d'engagement en lui-même ne précise pas les étapes mesurables que le ministère de l'Intérieur prendra pour créer un registre intégré du logement des citoyens. On ne voit pas non plus clairement comment le registre améliorerait la qualité des services fournis aux citoyens et, plus précisément, comment le gouvernement procéderait pour recenser les migrants. La spécificité de cet engagement est faible pour les raisons susmentionnées.

Si pleinement mis en œuvre, l'impact potentiel de cet engagement est mineur. L'établissement d'un registre intégré facilite les travaux du gouvernement visant à vérifier l'exactitude des mouvements migratoires et à regrouper les données sur les citoyens au même endroit. Cependant, en raison de la faible spécificité de l’engagement, la IRM Le chercheur ne peut considérer que l’impact potentiel soit supérieur à une étape supplémentaire dans l’enregistrement des mouvements migratoires.

Aboutissement

Après avoir clarifié les détails des activités de cet engagement, le IRM chercheur a constaté que le gouvernement envisageait trois étapes: 1) modifier la loi no. 9270 sur le système d’adresses, 2) lance le processus de remplissage de la base de données et 3) pilote le registre des logements. Le processus de remplissage de la base de données implique l’attribution de nouveaux codes aux ménages, puis la saisie de données (nombre de résidents, professions, par exemple) dans la base de données. Le registre intégré de la résidence des citoyens a été annoncé par le ministre de l'Intérieur en novembre 2015.[Note65: Ministère de l'intérieur, http://www.punetebrendshme.gov.al/al/newsroom/fjalime/prezantohet-projekti-i-regjistrimit-te-adresave-dhe-shtetasve-popullimi&page=2. ]

En septembre 2016, le Parlement albanais a adopté la loi no. 89 / 2016 'Sur certains amendements à la' Loi no. 9270 date 29.07.2004 sur le système d'adresses ', tel que modifié.'[Note66: Loi 89 / 2016, https://www.parlament.al/wp-content/uploads/2016/07/ligj-nr-89-dt-15-9-2016.pdf. ] En octobre 2016, le processus de remplissage de la base de données a été lancé.[Note67: Voir la déclaration du ministre de l'Intérieur à l'occasion du lancement du processus, http://www.punetebrendshme.gov.al/al/te-rejat/lajme/vlore-tahiri-nis-procesi-i-popullimit-punesohen-1200-te-rinj-per-regjistrimin-e-shqiptareve. ] En décembre 2016, le nouveau système d’adresses était en place dans les municipalités pilotes. Les citoyens des municipalités pilotes (Tirana, Vlora, Durres) ont été priés de signaler leurs adresses résidentielle et alternative aux bureaux de l’état civil des unités de l’administration locale d’ici au mois de juillet 2017. Toutefois, ce délai n’était pas réaliste: de nombreux citoyens n’étaient pas informés de l’obligation et se sont vu infliger une amende de 10,000 ALL (environ 90 USD), après quoi les autorités ont proposé de reporter ce délai.[Note68: En conséquence, il a été demandé de reporter la date limite, http://www.panorama.com.al/adresat-e-reja-kaos-ne-zyrat-e-gjendjes-civile-nga-sot-nis-vendosja-e-gjobave/. ]

Le représentant du gouvernement pour cet engagement a indiqué que le projet pilote du registre était en cours. Au cours de la phase pilote, près de 600,000 entrées de résidences ont été vérifiées au moment de la préparation de ce rapport et il y a un autre 800,000 à vérifier.[Note69: Entretien avec Loran SeviMinistère de l'intérieur octobre 2017.] La phase de pilotage est menée en coopération avec l’opérateur de distribution d’électricité, une entreprise publique.[Note70: Le projet est mis en œuvre par le MoI Dans ce contexte, l'exploitant avait pour tâche d'aider le ministère à obtenir des informations sur les résidents / bâtiments avec lesquels l'entreprise a conclu un contrat de fourniture d'électricité. Entretien téléphonique avec Adri Kola, octobre 2017.] Cependant, on ne sait pas quand le projet sera achevé au niveau national.

Premiers résultats

Au cours de trois groupes de discussion organisés par le IRM chercheur, une majorité de répondants (citoyens ordinaires) connaissaient cet engagement.[Note71: Des groupes de discussion ont été organisés avec des jeunes (30 August 2017), des femmes (31 August 2017) et des participants de zones rurales et isolées (4 September 2017).] Les représentants de la société civile et les citoyens participant aux discussions de groupe ont souligné l'importance de ce projet pour de meilleurs services publics, le contrôle du territoire et la sécurité publique, les processus électoraux, etc.

Cependant, les ensembles de données du registre seront utilisés uniquement par les autorités publiques. Les représentants de la société civile suggèrent que le manque d’accès public au registre rend la OGP La pertinence de cet engagement est discutable, malgré son importance.

Prochaines étapes

Comme indiqué, l'engagement traite d'un problème important en Albanie et peut considérablement améliorer les activités des institutions de l'État en matière de prestation de services publics. Cependant, l’engagement n’est pas pertinent pour le moment. OGP valeurs. le IRM Le chercheur recommande que cet engagement soit pris en compte dans la prochaine action, avec un amendement visant à inclure également une initiative de données ouvertes. Cela fournira un accès public au registre intégré. En ce qui concerne la législation sur la protection des données à caractère personnel, certaines informations qui pourraient être rendues accessibles au public comprennent: le nombre de résidences et d'électeurs par zone de résidence, les bureaux de vote et les listes électorales, le ratio de la population résidente et des émigrants par zone (village, ville, région) ), etc. Ces informations peuvent être utiles non seulement à des fins de planification municipale et communautaire, mais également pour la surveillance des élections.

Résumé du statut de fin de session IRM

3. Registre intégré du logement des citoyens

Texte d'engagement:

Le registre intégré du logement des citoyens fait défaut.

L’enregistrement des logements des citoyens permettra de nombreux services pouvant être offerts aux citoyens à partir de leur domicile; ces services seront redimensionnés après la création de cette base de données.

L'enregistrement des logements des émigrés albanais est un aspect important de ce service. Cela permettra d’obtenir des informations importantes en recourant largement aux institutions publiques et privées (vote des émigrés, pénalités à la maison et de nombreux autres usages).

L'ensemble du processus assurera la participation des citoyens afin de vérifier l'exactitude et l'intégrité des données; un exemple en est que les données d'enregistrement des émigrants seront obtenues par auto-déclaration. De plus, les commentaires des citoyens seront pris en charge par les bureaux urbains et les bureaux de l'état civil répartis dans tout le pays.

L’enregistrement des logements des citoyens permettra de nombreux services pouvant être offerts aux citoyens à partir de leur domicile; ces services seront redimensionnés après la création de cette base de données. Le recensement des émigrants est un aspect de ce service. Cela permettra d’obtenir des informations importantes en recourant largement aux institutions publiques et privées (vote des émigrés, pénalités à la maison et de nombreux autres usages).

- Augmenter la qualité des services aux citoyens grâce au registre du logement

- Fusion du registre national des adresses avec le registre de l'état civil

- Remplir les adresses des résidents

Institution responsable: ministre de l'Intérieur

Institution (s) de soutien): N / A

Date de début: juin 2016 Date de fin: 2017

But de l'engagement:

Au cours des dernières années 25, on estime que près de 1.4 millions de citoyens albanais ont émigré, tandis que les migrations internes ont accompagné cette tendance, en particulier au cours des deux premières décennies qui ont suivi la chute du communisme à 1990. Ces mouvements migratoires n’avaient pas été inscrits au registre de l’état civil des ressortissants albanais. Cet engagement visait à créer un registre intégré de la résidence des citoyens afin de disposer d'une base de données complète et précise contenant des informations sur les ressortissants albanais, y compris leur résidence mise à jour. Cela serait réalisé en intégrant le registre d'état civil, qui contient toutes les données des citoyens (nom, date de naissance, numéro d'identification, etc.) et le registre national des adresses.

Statut

À mi-parcours: limité

Bien que cela n’ait pas été clairement indiqué dans le texte d’engagement, le chercheur de l’IRM a constaté que le gouvernement envisageait trois étapes pour créer le registre intégré du logement: 1) modifier la loi n ° 9270 sur le système d’adresses; 2) lance le processus de base de données de population; et 3) piloter le registre du logement. Le processus de base de données sur la population implique l’attribution de nouveaux codes aux ménages, puis la saisie de données (par exemple, le nombre de résidents, de professions) dans la base de données. Le registre intégré de la résidence des citoyens avait été annoncé par le ministre de l'Intérieur en novembre 2015. En septembre 2016, le Parlement albanais a adopté la loi n ° 89 / 2016 «relative à certains amendements à la loi n ° 9270 du 29 juillet 2004 sur le système d'adresses». En octobre 2016, le processus de base de données sur la population a été lancé. En juillet 2017, les autorités albanaises ont reporté la date limite d’enregistrement de leur résidence pour les citoyens des municipalités pilotes de Tirana, Durres et Elbasan, jusqu'au 1er janvier 2018. En octobre, le représentant du gouvernement pour cet engagement, 2017, a déclaré que la mise à l'essai du registre intégré était en cours. L'Albanie n'a guère progressé dans la mise en œuvre de cet engagement à la phase intermédiaire.

Fin du mandat: Limité

La date limite d’enregistrement des adresses dans les municipalités pilotes a été reportée à 30 January 2018. L’opérateur de distribution d’électricité, une entreprise publique impliquée dans le projet «Un citoyen, une adresse», a invité les citoyens à mettre à jour leur lieu de résidence sur le portail. http://oshee.al/perditesim/. Le processus d’enregistrement des adresses des citoyens a été étendu au niveau national. En octobre, 2018, le ministère de l'Intérieur, Direction générale de l'état civil, a proposé une amnistie de six mois pour les citoyens qui n'avaient pas déclaré leur résidence dans l'état civil.

Sur la base de la loi sur l'identification et l'enregistrement des adresses des citoyens albanais résidant en dehors du territoire albanais, la décision du Conseil des ministres n ° 405, datée du 4 de juillet 2018, définissait les règles et les exigences en matière de déclaration de résidence à l'étranger. Au moment de la rédaction du présent rapport (octobre 2018), le portail en ligne d’enregistrement des adresses n’était pas encore disponible sur le site Web du ministère de l’Intérieur.

Après la phase pilote dans trois municipalités, les progrès de la mise en œuvre de cet engagement au niveau national ne sont pas clairs, car il n’existe aucune information officielle publiquement disponible provenant des institutions responsables sur l’état d’avancement. De plus, il est difficile de savoir si l'unification des deux registres - le registre national des adresses et le registre de l'état civil - est terminée.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Participation civique: n'a pas changé

Responsabilité publique: n'a pas changé

L’engagement n’était pas pertinent pour les valeurs de l’OGP car il impliquait l’enregistrement des citoyens mais ne prévoyait pas la divulgation d’informations ou la participation des citoyens à la prise de décision. Telle qu'elle a été mise en œuvre, l'engagement n'a débouché sur aucun changement susceptible de contribuer à l'ouverture du gouvernement.

Reportés?

Au moment de la rédaction du présent rapport, le quatrième plan d’action du gouvernement albanais n’était pas encore publié. Il n’est donc pas clair si cet engagement sera maintenu.

Le titre correct de cet engagement en anglais est «Registre intégré de la résidence des citoyens» (Alb. «Regjistri i integruar i banesave te shtetasve»). La description de l'engagement utilise la même terminologie que dans le plan d'action. Cependant, le rapport sera élaboré selon le terme correct en anglais.

Ministre de l'Intérieur, http://www.punetebrendshme.gov.al/al/newsroom/fjalime/prezantohet-projekti-i-regjistrimit-te-adresave-dhe-shtetasve-popullimi&page=2, consulté en septembre 2018.

Loi 89 / 2016, http://www.qbz.gov.al/botime/fletore_zyrtare/2016/PDF-2016/185-2016.pdf

Déclaration du ministre de l'Intérieur sur le lancement du processus, http://www.punetebrendshme.gov.al/al/te-rejat/lajme/vlore-tahiri-nis-procesi-i-popullimit-punesohen-1200-te-rinj-per-regjistrimin-e-shqiptareve

Date limite reportée pour l'enregistrement de la résidence, http://www.panorama.com.al/adresat-e-reja-kaos-ne-zyrat-e-gjendjes-civile-nga-sot-nis-vendosja-e-gjobave/

Loran Sevi, ministère de l'Intérieur, interview réalisée par le chercheur IRM, octobre 2017.

“Date limite pour l'enregistrement de l'adresse, reportée à 30 January 2018”, http://www.spektrum.al/afati-per-regjistrimin-e-adresave-deri-me-30-janarit-2018/

Scan TV «Amnistie du mois 6 pour les citoyens qui n'ont pas enregistré leur bonne adresse», octobre 2018, https://www.youtube.com/watch?v=QfP8A_yq2_U

Loi n ° 14 / 2016 du 18 février 2016, http://www.qbz.gov.al/botime/fletore_zyrtare/2016/PDF-2016/37-2016.pdf

Décision du Conseil des ministres n ° 405 datée du 4 juillet 2018, http://www.qbz.gov.al/Botime/Akteindividuale/Janar%202018/Fletore%20101/VKM%20nr.%20405,%20date%204.7.2018.pdf

Le rapport 2017 de l'Agence nationale pour la société de l'information (NAIS) indique que l'état civil est opérationnel, page 36, http://akshi.gov.al/wp-content/uploads/2018/04/raporti-vjetor-2017-AKSHI.pdf


Engagements

  1. Transparence des rapports gouvernementaux

    AL0061, 2018, gouvernement électronique

  2. Gouvernement électronique

    AL0062, 2018, Accès à l'information

  3. Amélioration de la réglementation des affaires

    AL0063, 2018, Renforcement des capacités

  4. Communautés sécuritaires

    AL0064, 2018, Anti-Corruption

  5. Amélioration de la base de données / portail avec les données des coordinateurs des programmes de droit à l'information et de transparence

    AL0044, 2016, Accès à l'information

  6. Transparence budgétaire

    AL0045, 2016, gouvernement électronique

  7. Registre intégré du logement des citoyens

    AL0046, 2016, Citoyenneté et Immigration

  8. Établissement d'un registre électronique pour la notification et la consultation du public

    AL0047, 2016, gouvernement électronique

  9. Archives numériques

    AL0048, 2016, gouvernement électronique

  10. Création d'une base de données pour l'archivage et la publication de fonds et programmes de recherche en Albanie

    AL0049, 2016, gouvernement électronique

  11. Engagement à publier gratuitement en ligne la législation des gouvernements centraux et locaux dans des systèmes ouverts

    AL0050, 2016, Renforcement des capacités

  12. Engagement envers des normes ouvertes pour la passation des marchés

    AL0051, 2016, Accès à l'information

  13. Engagement étoilé Mise en œuvre de la loi "sur la protection des lanceurs d'alerte", renforcement des capacités, amendements et ses statuts

    AL0052, 2016, Anti-Corruption

  14. Fourniture de services électroniques

    AL0053, 2016, Renforcement des capacités

  15. Mise en place d'un système centralisé multifonctionnel pour les permis de construire

    AL0054, 2016, Renforcement des capacités

  16. Établissement et distribution de compteurs numériques

    AL0055, 2016, gouvernement électronique

  17. Normalisation du passeport de service

    AL0056, 2016, Renforcement des capacités

  18. Carte de citoyen

    AL0057, 2016, Renforcement des capacités

  19. Système électronique d'enregistrement des ordonnances en ligne en République d'Albanie

    AL0058, 2016, gouvernement électronique

  20. Système de surveillance électronique des forêts

    AL0059, 2016, Anti-Corruption

  21. Système électronique intégré pour la délivrance de licences professionnelles aux personnes physiques et morales qui interviendront dans le domaine de la conception d’études et de la supervision de la mise en service des travaux de construction

    AL0060, 2016, gouvernement électronique

  22. Normalisation des plaintes de corruption

    AL0031, 2014, Anti-Corruption

  23. Registre électronique des permis d'énergie et d'industrie

    AL0032, 2014, gouvernement électronique

  24. Mise en œuvre du module Dépenses publiques au format "Open Data"

    AL0033, 2014, Accès à l'information

  25. Promouvoir les valeurs OGP auprès des autorités locales

    AL0034, 2014, Participation publique

  26. Base de données sur les bénéficiaires de l'assistance économique

    AL0035, 2014, gouvernement électronique

  27. Portail électronique sur l'administration et la gestion des ressources en eau

    AL0036, 2014, gouvernement électronique

  28. Guichet unique

    AL0037, 2014, gouvernement électronique

  29. Accès électronique aux zones protégées

    AL0038, 2014, gouvernement électronique

  30. Géoportail National

    AL0039, 2014, gouvernement électronique

  31. e-Albanie

    AL0040, 2014, gouvernement électronique

  32. Document électronique

    AL0041, 2014, gouvernement électronique

  33. Engagement étoilé Loi sur la protection des lanceurs d'alerte

    AL0042, 2014, Anti-Corruption

  34. Bureaux de service de police

    AL0043, 2014, gouvernement électronique

  35. Open Data Portal

    AL0001, 2012, Accès à l'information

  36. Actes électroniques

    AL0002, 2012, gouvernement électronique

  37. e-Parlement

    AL0003, 2012, gouvernement électronique

  38. Extension du réseau gouvernemental, GOVNET

    AL0004, 2012, gouvernement électronique

  39. Cadre d'interopérabilité pour l'administration en ligne, e-GIF

    AL0005, 2012, gouvernement électronique

  40. Gouvernement Datacenter

    AL0006, 2012, gouvernement électronique

  41. Système d'accise

    AL0007, 2012, gouvernement électronique

  42. Démarrage du système de taxe électronique

    AL0008, 2012, gouvernement électronique

  43. Engagement étoilé État en ligne Matura

    AL0009, 2012, gouvernement électronique

  44. Le règlement sur l'éthique dans la recherche et l'édition

    AL0010, 2012, Éducation

  45. Numérisation du processus d'accréditation de l'enseignement supérieur

    AL0011, 2012, gouvernement électronique

  46. Système U-Gov

    AL0012, 2012, gouvernement électronique

  47. Inspections en ligne des tribunaux et des audiences judiciaires

    AL0013, 2012, gouvernement électronique

  48. Numérisation du processus de transfert de fichiers

    AL0014, 2012, pouvoir judiciaire

  49. Projet d'emploi en ligne

    AL0015, 2012, gouvernement électronique

  50. Procédures de concessions électroniques

    AL0016, 2012, Anti-Corruption

  51. Modification de la loi sur le droit à l'information dans les documents officiels

    AL0017, 2012, Résolution des litiges et assistance juridique

  52. Rédaction d'une nouvelle loi sur "Avis et consultation"

    AL0018, 2012, Législation et réglementation

  53. Projet de suivi

    AL0019, 2012, gouvernement électronique

  54. Numérisation du registre des notaires

    AL0020, 2012, Accès à la justice

  55. Revendications en ligne des citoyens dans le système judiciaire

    AL0021, 2012, Accès à la justice

  56. Inspection du travail, plainte en ligne

    AL0022, 2012, gouvernement électronique

  57. Module financier de tous les établissements d'enseignement

    AL0023, 2012, Éducation

  58. Engagement étoilé Enregistrement audio et vidéo des audiences judiciaires

    AL0024, 2012, gouvernement électronique

  59. Engagement étoilé Portail e-Albanie

    AL0025, 2012, gouvernement électronique

  60. Portail d'inspection électronique

    AL0026, 2012, gouvernement électronique

  61. Engagement étoilé Portail Www.Gjykata.Gov.Al

    AL0027, 2012, gouvernement électronique

  62. Publication de la liste des paiements effectués quotidiennement par les administrations

    AL0028, 2012, Accès à l'information

  63. Système d'achats électroniques pour tous les petits achats d'achats publics

    AL0029, 2012, Anti-Corruption

  64. Mise en œuvre des recommandations de l'ITIE

    AL0030, 2012, Anti-Corruption

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!