Ignorer la navigation
Albanie

Engagement envers des normes ouvertes pour la passation de marchés (AL0051)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action de l'Albanie 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère du développement économique, du commerce, du tourisme et de l'entrepreneuriat

Institution (s) de soutien: Agence de traitement de concession; AIS

Domaines politiques

Accès à l'information, Anti-Corruption, E-gouvernement, Ouverture fiscale, Marchés ouverts et marchés publics, Open Data, Secteur privé, Publication des informations budgétaires / fiscales

Revue IRM

Rapport IRM: Albania Rapport de fin de trimestre 2016-2018, Rapport d'avancement sur l'Albanie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

AIS organisation est une organisation qui promeut les données ouvertes et la transparence et qui est simultanément engagée en tant que membre de la Coalition for Open Government Partnership pour l'Albanie. A ce terme, AIS a proposé au gouvernement et à ses partenaires plusieurs engagements à inclure dans le plan d'action national 2016-2018, notamment: la publication en ligne de contrats de concession et de contrats de partenariat public-privé dans lesquels le gouvernement fait partie. L'institution gouvernementale engagée dans cet engagement est le Ministère du développement économique, du commerce, du tourisme et de l'entrepreneuriat. Le gouvernement albanais s'est engagé à utiliser des normes ouvertes pour la passation des marchés. Il s'agit d'une tendance actuelle des efforts déployés par les pays et les parties prenantes pour accéder aux informations sur les contrats publics et à la manière dont ils procèdent à leur finalisation. Le registre des concessionnaires doit être construit sur la base de la loi sur les concessions et les PPP, et DCM est réputé fournir des données sous un format de données ouvert en garantissant également un secret commercial ou intellectuel. L'Agence de traitement des concessions s'est engagée à créer le Registre électronique des concessions et des partenariats public-privé, conformément à la loi n ° 125 / 2013, telle que modifiée, et à la décision du Conseil des ministres n °. 211 du 16.03.2016 "sur l'établissement et l'administration du Registre électronique des concessions / PPP". Cette institution collecte actuellement des données sur tous les contrats et concessions de PPP auprès de tous les pouvoirs adjudicateurs de la République d'Albanie. La base de données qui sera créée à la suite de cet engagement sera publique et accessible à tous. Statu quo ou problème traité dans l'engagement À l'heure actuelle, il existe des contrats de concession. Les contrats de PPP ne sont pas publiés en ligne dans leur intégralité. Objectif principal Le gouvernement albanais s'est engagé à utiliser des normes ouvertes pour la passation des marchés. Il s'agit d'une tendance actuelle des efforts déployés par les pays et les parties prenantes pour accéder aux informations sur les contrats publics et à la manière dont ils procèdent à leur finalisation. Le registre des concessionnaires doit être construit sur la base de la loi sur les concessions et les PPP, et DCM est réputé fournir des données sous un format de données ouvert en garantissant également un secret commercial ou intellectuel. L'Agence de traitement des concessions s'est engagée à créer le Registre électronique des concessions et des partenariats public-privé, conformément à la loi n ° 125 / 2013, telle que modifiée, et à la décision du Conseil des ministres n °. 211 du 16.03.2016 "sur l'établissement et l'administration du Registre électronique des concessions / PPP". Cette institution collecte actuellement des données sur tous les contrats et concessions de PPP auprès de tous les pouvoirs adjudicateurs de la République d'Albanie. La base de données qui sera créée à la suite de cet engagement sera publique et accessible à tous. Cette institution collecte actuellement des données sur tous les contrats, PPP et concessions de tous les pouvoirs adjudicateurs de la République d'Albanie. La base de données qui sera créée à la suite de cet engagement sera publique et accessible à tous.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

8. Registre électronique des concessions

Texte d'engagement:

Titre: Normes ouvertes pour la passation des marchés, les marchés publics doivent être publiés en format de données ouvertes

AIS organisation est une organisation qui promeut les données ouvertes et la transparence et qui est simultanément engagée en tant que membre de la Coalition for Open Government Partnership pour l'Albanie. A ce terme, AIS a proposé au gouvernement et à ses partenaires plusieurs engagements à inclure dans le plan d'action national 2016-2018, notamment: la publication en ligne de contrats de concession et de PPP dans lesquels GoA fait partie.

L'institution gouvernementale engagée dans cet engagement est le Ministère du développement économique, du commerce, du tourisme et de l'entrepreneuriat.

Le gouvernement albanais s'est engagé à utiliser des normes ouvertes pour la passation des marchés. Il s'agit d'une tendance actuelle des efforts déployés par les pays et les parties prenantes pour accéder aux informations sur les contrats publics et à la manière dont ils procèdent à leur finalisation. Le registre des concessionnaires doit être construit sur la base de la loi sur les concessions et les PPP, et DCM est réputé fournir des données sous un format de données ouvert en garantissant également un secret commercial ou intellectuel. L'Agence de traitement des concessions s'est engagée à créer le Registre électronique des concessions et des partenariats public-privé, conformément à la loi n ° 125 / 2013, telle que modifiée, et à la décision du Conseil des ministres n °. 211 du 16.03.2016 'Sur l'établissement et l'administration du Registre électronique de concessions / PPP'.

Cette institution collecte actuellement des données sur tous les contrats et concessions de PPP auprès de tous les pouvoirs adjudicateurs de la République d'Albanie. La base de données qui sera créée à la suite de cet engagement sera publique et accessible à tous.

Institution responsable: Ministère du développement économique, du commerce, du tourisme et de l'entrepreneuriat / Agence de traitement des concessions

Institution de soutien: Institut albanais des sciences - AIS

Date de début: 2016 Date de fin: 2018

Contexte et objectifs

La corruption est un problème grave en Albanie et plus des deux tiers de la population sont convaincus que rien ne peut être fait pour réduire la corruption.[Note90: Puissance de l'ombre, http://seldi.net/fileadmin/public/PDF/Publications/RAR_2016/
SHADOW_POWER_EN_FINAL.pdf. ]
Au cours des dernières années, plusieurs allégations de corruption liées à des partenariats public-privé (PPP) et à des concessions ont été soulevées par les médias et des organisations de la société civile (concessions sur les centrales hydroélectriques, l'industrie minière, les services de santé, etc.).[Note91: Allégations de corruption, https://www.reporter.al/prokuroria-nis-hetimet-per-koncesionet-multimilioneshe-te-beqajt/. ] Le manque de transparence et d'intégrité concernant les concessions et les PPP sont devenus de graves préoccupations. La publication des contrats relatifs aux concessions et aux informations connexes dans un format de données ouvert améliorera considérablement l'accès à l'information, la supervision publique et l'intégrité des institutions impliquées dans l'approbation et la gestion des concessions et des PPP.

Cet engagement vise à utiliser des normes ouvertes en matière de passation de marché pour la création par l’agence de traitement des concessions d’un registre des concessionnaires, fondé sur la loi sur les concessions et les PPP (loi n ° 125 / 2013, telle que modifiée, et la décision du Conseil des ministres). N ° 211 du 16.03.2016 'sur l'établissement et l'administration du Registre électronique de concessions / PPP'). L'Agence collecte actuellement des données sur tous les contrats et concessions de PPP auprès de tous les pouvoirs adjudicateurs albanais. La base de données suivante sera tenue aux normes de données ouvertes et sera publique et accessible à tous. Parce que cet engagement décrit son objectif et un résultat vérifiable, sa spécificité est moyenne.

Si pleinement mis en œuvre, cet engagement pourrait avoir un impact potentiel modéré. Le registre est un pas en avant pour améliorer la transparence, la responsabilité et l'intégrité du public. Les acteurs de la société civile interrogés par le IRM Les chercheurs ont indiqué que cet engagement suscitait de grandes attentes, notamment dans la lutte contre la corruption et l'amélioration de la transparence du gouvernement. De plus, il sert les réformes d'adhésion à l'UE, alignant le pays plus près de l'adhésion à l'UE.

En utilisant des outils TIC (registre électronique) pour plus de transparence et de responsabilité, cet engagement renforce OGP valeurs d’accès à l’information en rendant publiques des données et informations clés sur les concessions et les PPP approuvés. Cependant, cet engagement n'inclut pas de mécanisme de responsabilité publique. Hormis une augmentation des données disponibles sur les concessions, rien ne prouve que ce registre garantisse le contrôle par la société civile ou les parties prenantes des procédures, concessions et avantages publics des PPP. Un engagement véritablement transformateur inclurait une fonction de responsabilité ou la divulgation d'informations sur les bénéficiaires effectifs dans les processus de concession et de passation de marchés en cours, et pas seulement lorsqu'elles sont terminées.

Aboutissement

Le registre des concessions et des PPP a été lancé à la fin de 2016 par l'Agence de traitement des concessions.[Note92: Pour accéder au registre, http://www.atrako.gov.al/?page_id=112. ] Aucune consultation de la société civile, des médias ou d’autres groupes d’intérêt n’a été menée sur la mise en œuvre de cette initiative. OGP engagement. Au moment de la rédaction, tous les contrats ne sont pas publiés dans le registre et les informations fournies ne sont pas au format données ouvertes. En conséquence, le Greffe n'a pas produit les résultats souhaités, ni plus de transparence sur les concessions accordées. Divers médias et groupes de la société civile tels que Open Data Albania continuent de s'inquiéter du manque d'informations sur les concessions et les PPP.[Note93: Open data, http://open.data.al/sq/lajme/lajm/lang/sq/id/1953/titull/.
Pesekoncesionetefshehtateqeverisegjatekohessezgjedhjeve / Pese-koncesionet-e-fshehta-te-qeverise-gjate-kohes-se-zgjedhje. ]
Même s’il est toujours dans les délais, il est peu probable que le gouvernement soit en mesure de mettre pleinement en œuvre cet engagement d’ici juin 2018. Enfin, il est important de noter que l’Institut albanais des sciences (AIS) n’a pas participé à cet engagement, bien qu’il soit répertorié comme institution d’appui dans le plan d’action.

Premiers résultats

Le Registre des concessions et des PPP ne publie pas d'informations au format données ouvertes, comme le prévoit cet engagement. Directeur AIS Aranita Brahaj souligne qu'il n'y a pas de méthodologie du registre et qu'il faut visiter plusieurs portails. Par exemple, il faut se rendre au Registre des marchés publics pour obtenir des informations sur la procédure du PPP ou de la concession spécifique. Autrement, vous devez vous adresser au Registre national des entreprises pour obtenir des informations sur les changements de statut des concessionnaires ou à d'autres institutions gouvernementales pour obtenir des informations sur les performances des concessions (impôts payés, bénéfices réalisés, etc.).[Note94: Entretien avec Aranita Brahaj, Octobre 2017.]

Prochaines étapes

Le greffe n'a pas publié tous les contrats ni publié d'informations en format de données ouvert. Outre la poursuite de la mise en œuvre, le public doit également être informé de l'évolution des concessions, du prix payé par l'État, du prix payé par le concessionnaire, des avantages pour le public et d'autres informations. En d'autres termes, le champ des informations publiées devrait être élargi. En allant de l'avant, le IRM chercheur recommande l’Agence des marchés publics (PPA) envisage, en coopération avec le Conseil des ministres, les étapes suivantes:

· Augmenter le nombre et la qualité des jeux de données pour chaque concession et PPP;

· Mener des consultations avec la société civile, les médias et d'autres groupes d'intérêt pour améliorer le registre actuel et en assurer la continuité;

· Améliorer le Registre des concessions et des PPP en publiant tous les contrats au format Open Data conformément à la norme Open Contracting Data Standard (OCDS);

· Relier le greffe au processus de plainte de la Commission des marchés publics; et

· Renforcer le système de suivi de la conformité et de la performance des achats en ligne et permettre au public de faire rapport et de suivre ses performances.

La IRM Le chercheur suggère également que les recommandations du rapport d'avancement 2016 de la Commission européenne soient également incluses dans le prochain plan d'action. Le rapport aborde les questions suivantes:

· L'Albanie doit encore s'harmoniser avec les règles de l'UE en matière de marchés publics, notamment en recommandant un registre des contrats pour tous les marchés publics et en améliorant les processus d'attribution des concessions et de passation des marchés de gestion et de défense;

· Le ministère de l'Economie et du Commerce ne dispose pas des ressources humaines nécessaires (uniquement les employés de 12).[Note95: Rapport de la CE sur l'Albanie 201, page 37, https://ec.europa.eu/neighbourhood-enlargement/sites/near/files/pdf/key_documents/2016/20161109_report_albania.pdf. ]

· Le rapprochement ultérieur du cadre juridique et l'amélioration des règlements connexes régissant le registre devraient répondre aux préoccupations de la société civile quant à la facilité d'utilisation des informations du registre et à l'étendue des informations fournies sur le portail. Ces modifications devraient inclure des aspects liés au format des informations (données ouvertes), au type d'informations (revenus, taxes perçues, etc.) et à d'autres aspects non spécifiés qui feraient une réelle différence.[Note96: En octobre 2017, le registre comprenait près de concessions 15, dont plus de 2 / 3 antérieures à 2015.]

Résumé du statut de fin de session IRM

8. Registre électronique des concessions

Texte d'engagement:

Titre: Normes ouvertes pour la passation des marchés, les marchés publics doivent être publiés en format de données ouvertes

AIS organisation est une organisation qui promeut les données ouvertes et la transparence et qui est simultanément engagée en tant que membre de la Coalition for Open Government Partnership pour l'Albanie. A ce terme, AIS a proposé au gouvernement et à ses partenaires plusieurs engagements à inclure dans le plan d'action national 2016-2018, notamment: la publication en ligne de contrats de concession et de contrats de partenariat public-privé dans lesquels le gouvernement fait partie.

L'institution gouvernementale engagée dans cet engagement est le Ministère du développement économique, du commerce, du tourisme et de l'entrepreneuriat.

Le gouvernement albanais s'est engagé à utiliser des normes ouvertes pour la passation des marchés. Il s'agit d'une tendance actuelle des efforts déployés par les pays et les parties prenantes pour accéder aux informations sur les contrats publics et à la manière dont ils procèdent à leur finalisation. Le registre des concessionnaires doit être construit sur la base de la loi sur les concessions et les PPP, et DCM est réputé fournir des données sous un format de données ouvert en garantissant également un secret commercial ou intellectuel. L'Agence de traitement des concessions s'est engagée à créer le Registre électronique des concessions et des partenariats public-privé, conformément à la loi n ° 125 / 2013, telle que modifiée, et à la décision du Conseil des ministres n °. 211 du 16.03.2016 "sur l'établissement et l'administration du Registre électronique des concessions / PPP".

Cette institution collecte actuellement des données sur tous les contrats et concessions de PPP auprès de tous les pouvoirs adjudicateurs de la République d'Albanie. La base de données qui sera créée à la suite de cet engagement sera publique et accessible à tous.

Institution responsable: Ministère du développement économique, du commerce, du tourisme et de l'entrepreneuriat / Agence de traitement des concessions

Institution (s) de soutien: Institut albanais des sciences - AIS

Date de début: 2016 .................... Date de fin: 2018

But de l'engagement:

Cet engagement visait à améliorer l'accès à l'information et le contrôle public des marchés publics en établissant un registre électronique des concessions et des partenariats public-privé (registre des concessionnaires). Le registre était destiné à recueillir des données sur tous les contrats de concession et de PPP en Albanie et à créer une base de données accessible au public.

Statut

À mi-parcours: limité

Le registre des concessions et des PPP a été lancé à la fin de 2016 par l'agence de traitement des concessions. Aucune consultation de la société civile, des médias ou d'autres groupes d'intérêt n'a été menée sur la mise en œuvre de cet engagement du PAO. Au moment de la rédaction du rapport à mi-parcours, tous les contrats n’avaient pas été publiés dans le registre et les informations fournies n’étaient pas en format de données ouvertes. Par conséquent, le registre n'a pas offert plus de transparence sur les concessions accordées. Divers médias et groupes de la société civile, tels que Open Data Albania, ont exprimé leurs préoccupations concernant le manque d'informations sur les concessions et les PPP.

Fin du mandat: Substantiel

Au cours de l’année écoulée, l’Agence de traitement des concessions a créé une base de données contenant les concessions de 235 à partir d’octobre 2018. Sous 2017, seuls les contrats de concession 15 étaient disponibles sur le portail. Plus de 90 pour cent des entrées dans le registre électronique contiennent des informations sur les concessions et leurs contrats, et les autres pour cent 10 incluent des informations sur les modifications apportées aux contrats de concessions existants. La grande majorité des concessions publiées sont celles qui ont été contractées avant 2013, tandis qu'environ X pour cent d'entre elles datent entre 20 et 2014.

Le registre électronique comprend des données sur la date de signature de la concession, le type de contrat, le montant investi, le tarif, la durée (en années), la zone d'opération (secteur), le prix, l'emplacement et une description succincte, ainsi que les parties signataires acteurs). En pièce jointe, le contrat de concession signé est également publié. Le registre comprend des rapports séparés (données présentées dans des graphiques) proposant des données désagrégées sur les concessions signées par secteur, année de signature, pouvoir adjudicateur, opérateurs du secteur privé (à qui une concession a été attribuée), montant investi, et une comparaison prix / investissement. Cependant, les informations présentées ne sont pas au format de données ouvertes comme prévu par le plan d'action.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Bien que la publication d'informations sur plus de concessions 200 représente un développement majeur, le public et les parties prenantes intéressées (médias, société civile, etc.) sont peu informés de la valeur totale des concessions et de leurs performances chaque année (taxes payées, bénéfices, avantages publics, etc.). sur. Il en va de même pour les PPP: combien albanais doivent payer en PPP ou par quelle procédure ils ont été attribués. La Banque mondiale a souligné ce qui précède, en avril 2018 et plusieurs autres préoccupations liées aux PPP en Albanie, exhortant le gouvernement à renforcer leur transparence, l'intégrité des procédures, les risques de corruption, leur mode d'évaluation et la gestion de leur mise en œuvre, y compris leur suivi. et d'autres sujets de préoccupation. Le Fonds monétaire international a également fait part de ses inquiétudes concernant les PPP en Albanie plus tôt cette année-là, conseillant au gouvernement d’agir avec prudence avec son programme d’un milliard d’euros.

Bien que les médias puissent utiliser les données publiées dans le registre électronique, une surveillance efficace nécessiterait que le portail fasse en sorte que des données plus utiles et à jour soient publiées par les acteurs étatiques sur les PPP et les concessions. En conclusion, la mise en œuvre partielle de cet engagement, due au manque de format de données ouvert des informations publiées, a légèrement amélioré l'accès à l'information.

Reportés?

Au moment de la rédaction du présent rapport, le gouvernement n'avait pas encore publié de nouveau plan d'action. Le chercheur de l'IRM recommande au gouvernement de mener des consultations avec la société civile, les médias et d'autres groupes d'intérêt afin d'améliorer le registre actuel. Les recommandations suivantes pourraient également être considérées:

  1. Augmenter la qualité des jeux de données pour chaque concession et PPP en format de données ouvert conformément à la norme OCDS (Open Contracting Data Standard);
  2. Établir un lien entre le registre et le processus de plainte de la Commission des marchés publics;
  3. Renforcer le système de suivi de la conformité et de la performance des achats en ligne et permettre au public de faire rapport et de suivre ses performances;
  4. Harmoniser davantage avec les règles de l'UE en matière de marchés publics, y compris des recommandations relatives à un registre des contrats pour tous les marchés publics et à une amélioration des processus d'attribution des concessions et de passation des marchés de gestion et de défense;
  5. Un rapprochement supplémentaire du cadre juridique et une amélioration des règlements connexes régissant le registre devraient répondre aux préoccupations de la société civile quant à la convivialité des informations du registre et à l'étendue des informations fournies sur le portail. Ces modifications devraient inclure des aspects liés au format des informations (données ouvertes), au type d'informations (revenus, taxes perçues, etc.) et à d'autres aspects non spécifiés, qui feraient une réelle différence.

Registre des concessions et des PPP, http://www.atrako.gov.al/?page_id=112

Gazeta Shekulli, 20 July 2017, http://open.data.al/sq/lajme/lajm/lang/sq/id/1953/titull/Pesekoncesionetefshehtateqeverisegjatekohessezgjedhjeve/Pese-koncesionet-e-fshehta-te-qeverise-gjate-kohes-se-zgjedhjeve

Registre des concessions / PPP, http://www.atrako.gov.al/?page_id=112.

Graphique pour les contrats en fonction du domaine d'activité, http://www.atrako.gov.al/?page_id=638

Tableau annuel des contrats, http://www.atrako.gov.al/?page_id=640

Diagramme des contrats selon les autorités contractuelles, http://www.atrako.gov.al/?page_id=642

Diagramme des contrats en fonction du partenaire privé sous contrat, http://www.atrako.gov.al/?page_id=644

Graphique pour les contrats en fonction de la valeur monétaire, http://www.atrako.gov.al/?page_id=646

Graphique des contrats basé sur la valeur monétaire du rapport investissement / prix, http://www.atrako.gov.al/?page_id=648

Oranews TV, «Banque mondiale - Quels sont les risques des PPP?», April 2018, http://www.oranews.tv/article/banka-boterore-tregon-kush-jane-rreziqet-qe-mund-te-vijne-nga-ppp

Jens Reinke, responsable du bureau du FMI à Tirana, interview pour Top-Channel TV, mars 2018 «FMI: Stop concession. Stopper les propositions non sollicitées du secteur privé », http://www.javanews.al/fmn-qeveria-te-pezulloje-perkohesisht-koncesionet-stop-propozimeve-te-pakerkuara-nga-privatet/


Engagements

  1. Transparence des rapports gouvernementaux

    AL0061, 2018, gouvernement électronique

  2. Gouvernement électronique

    AL0062, 2018, Accès à l'information

  3. Amélioration de la réglementation des affaires

    AL0063, 2018, Renforcement des capacités

  4. Communautés sécuritaires

    AL0064, 2018, Anti-Corruption

  5. Amélioration de la base de données / portail avec les données des coordinateurs des programmes de droit à l'information et de transparence

    AL0044, 2016, Accès à l'information

  6. Transparence budgétaire

    AL0045, 2016, gouvernement électronique

  7. Registre intégré du logement des citoyens

    AL0046, 2016, Citoyenneté et Immigration

  8. Établissement d'un registre électronique pour la notification et la consultation du public

    AL0047, 2016, gouvernement électronique

  9. Archives numériques

    AL0048, 2016, gouvernement électronique

  10. Création d'une base de données pour l'archivage et la publication de fonds et programmes de recherche en Albanie

    AL0049, 2016, gouvernement électronique

  11. Engagement à publier gratuitement en ligne la législation des gouvernements centraux et locaux dans des systèmes ouverts

    AL0050, 2016, Renforcement des capacités

  12. Engagement envers des normes ouvertes pour la passation des marchés

    AL0051, 2016, Accès à l'information

  13. Engagement étoilé Mise en œuvre de la loi "sur la protection des lanceurs d'alerte", renforcement des capacités, amendements et ses statuts

    AL0052, 2016, Anti-Corruption

  14. Fourniture de services électroniques

    AL0053, 2016, Renforcement des capacités

  15. Mise en place d'un système centralisé multifonctionnel pour les permis de construire

    AL0054, 2016, Renforcement des capacités

  16. Établissement et distribution de compteurs numériques

    AL0055, 2016, gouvernement électronique

  17. Normalisation du passeport de service

    AL0056, 2016, Renforcement des capacités

  18. Carte de citoyen

    AL0057, 2016, Renforcement des capacités

  19. Système électronique d'enregistrement des ordonnances en ligne en République d'Albanie

    AL0058, 2016, gouvernement électronique

  20. Système de surveillance électronique des forêts

    AL0059, 2016, Anti-Corruption

  21. Système électronique intégré pour la délivrance de licences professionnelles aux personnes physiques et morales qui interviendront dans le domaine de la conception d’études et de la supervision de la mise en service des travaux de construction

    AL0060, 2016, gouvernement électronique

  22. Normalisation des plaintes de corruption

    AL0031, 2014, Anti-Corruption

  23. Registre électronique des permis d'énergie et d'industrie

    AL0032, 2014, gouvernement électronique

  24. Mise en œuvre du module Dépenses publiques au format "Open Data"

    AL0033, 2014, Accès à l'information

  25. Promouvoir les valeurs OGP auprès des autorités locales

    AL0034, 2014, Participation publique

  26. Base de données sur les bénéficiaires de l'assistance économique

    AL0035, 2014, gouvernement électronique

  27. Portail électronique sur l'administration et la gestion des ressources en eau

    AL0036, 2014, gouvernement électronique

  28. Guichet unique

    AL0037, 2014, gouvernement électronique

  29. Accès électronique aux zones protégées

    AL0038, 2014, gouvernement électronique

  30. Géoportail National

    AL0039, 2014, gouvernement électronique

  31. e-Albanie

    AL0040, 2014, gouvernement électronique

  32. Document électronique

    AL0041, 2014, gouvernement électronique

  33. Engagement étoilé Loi sur la protection des lanceurs d'alerte

    AL0042, 2014, Anti-Corruption

  34. Bureaux de service de police

    AL0043, 2014, gouvernement électronique

  35. Open Data Portal

    AL0001, 2012, Accès à l'information

  36. Actes électroniques

    AL0002, 2012, gouvernement électronique

  37. e-Parlement

    AL0003, 2012, gouvernement électronique

  38. Extension du réseau gouvernemental, GOVNET

    AL0004, 2012, gouvernement électronique

  39. Cadre d'interopérabilité pour l'administration en ligne, e-GIF

    AL0005, 2012, gouvernement électronique

  40. Gouvernement Datacenter

    AL0006, 2012, gouvernement électronique

  41. Système d'accise

    AL0007, 2012, gouvernement électronique

  42. Démarrage du système de taxe électronique

    AL0008, 2012, gouvernement électronique

  43. Engagement étoilé État en ligne Matura

    AL0009, 2012, gouvernement électronique

  44. Le règlement sur l'éthique dans la recherche et l'édition

    AL0010, 2012, Éducation

  45. Numérisation du processus d'accréditation de l'enseignement supérieur

    AL0011, 2012, gouvernement électronique

  46. Système U-Gov

    AL0012, 2012, gouvernement électronique

  47. Inspections en ligne des tribunaux et des audiences judiciaires

    AL0013, 2012, gouvernement électronique

  48. Numérisation du processus de transfert de fichiers

    AL0014, 2012, pouvoir judiciaire

  49. Projet d'emploi en ligne

    AL0015, 2012, gouvernement électronique

  50. Procédures de concessions électroniques

    AL0016, 2012, Anti-Corruption

  51. Modification de la loi sur le droit à l'information dans les documents officiels

    AL0017, 2012, Résolution des litiges et assistance juridique

  52. Rédaction d'une nouvelle loi sur "Avis et consultation"

    AL0018, 2012, Législation et réglementation

  53. Projet de suivi

    AL0019, 2012, gouvernement électronique

  54. Numérisation du registre des notaires

    AL0020, 2012, Accès à la justice

  55. Revendications en ligne des citoyens dans le système judiciaire

    AL0021, 2012, Accès à la justice

  56. Inspection du travail, plainte en ligne

    AL0022, 2012, gouvernement électronique

  57. Module financier de tous les établissements d'enseignement

    AL0023, 2012, Éducation

  58. Engagement étoilé Enregistrement audio et vidéo des audiences judiciaires

    AL0024, 2012, gouvernement électronique

  59. Engagement étoilé Portail e-Albanie

    AL0025, 2012, gouvernement électronique

  60. Portail d'inspection électronique

    AL0026, 2012, gouvernement électronique

  61. Engagement étoilé Portail Www.Gjykata.Gov.Al

    AL0027, 2012, gouvernement électronique

  62. Publication de la liste des paiements effectués quotidiennement par les administrations

    AL0028, 2012, Accès à l'information

  63. Système d'achats électroniques pour tous les petits achats d'achats publics

    AL0029, 2012, Anti-Corruption

  64. Mise en œuvre des recommandations de l'ITIE

    AL0030, 2012, Anti-Corruption

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!