Ignorer la navigation
Arménie

Assurer la transparence de l'élection des conseils d'administration des établissements d'enseignement secondaire général et des dépenses de planification budgétaire annuelle des établissements d'enseignement secondaire général (AM0024)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Arménie, deuxième plan d'action, 2014-16

Cycle du plan d'action: 2014

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de l'éducation et des sciences

Institution (s) de soutien: World Vision Armenia

Domaines politiques

Education, Législation & Régulation, Législatives

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin d’exercice en Arménie 2014-2016, Rapport d'étape IRM Arménie pour 2014-2015

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs du PGO: participation civique, responsabilité publique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

La nature de représentation des conseils d’administration de la RA Les établissements d’enseignement général (SNCO) est parfois violée, car il arrive que des membres du conseil d’administration élisent un parent qui est entre-temps un pédagogue de l’institution. Dans ce cas, le parent ne peut pas être impartial car, étant également un pédagogue, il travaille également sous la direction du directeur des institutions. Dans ce cas, le conseil d'établissement n'est pas en mesure de fonctionner efficacement en raison des liens verticaux et horizontaux existant entre les membres.
Afin de garantir la proportionnalité entre les conseils d'établissement des établissements d'enseignement général de la RA, une modification sera apportée à la procédure d'élection au conseil d'établissement, selon laquelle les personnes participant au personnel pédagogique de l'école donnée ne seront pas nommées. .
- Très souvent, les informations sur la planification et l'exécution du budget annuel des établissements d'enseignement général pour adultes ne sont pas disponibles pour les prestataires de services d'enseignement du secteur de l'enseignement secondaire général, ce qui a un impact négatif sur l'environnement de confiance et l'efficacité de l'école parent la coopération.
- apporter des modifications à la procédure d'élection du conseil de direction des établissements d'enseignement secondaire général de la RA,
- Assurer la transparence et la responsabilité de la planification budgétaire des services d'enseignement général (projet de budget annuel) et des dépenses financières annuelles sur les pages Web des écoles secondaires et dans le coin des panneaux d'affichage.

Résumé du statut de fin de session IRM

9. Transparence des élections et de la planification budgétaire annuelle des conseils d'établissement des établissements d'enseignement secondaire

Texte d'engagement:

La nature de représentation des conseils d'établissement des établissements d'enseignement général de la RA est parfois violée, car il arrive que des membres du conseil d'établissement élisent un parent qui est un pédagogue de l'établissement. Dans un tel cas, le parent ne peut être impartial, car, outre son rôle de pédagogue, il travaille également sous la direction du directeur des institutions. Dans ce cas, le conseil de direction n'est pas en mesure de fonctionner efficacement en raison des liens verticaux et horizontaux existant entre les membres.

Afin de garantir la proportionnalité entre les conseils d'établissement des établissements d'enseignement général de la RA, une modification sera apportée à la procédure d'élection au conseil d'établissement, selon laquelle les personnes participant au personnel pédagogique de l'école donnée ne seront pas nommées. .

Très souvent, les informations sur la planification et l'exécution du budget annuel des établissements d'enseignement général de la RA ne sont pas disponibles pour les prestataires de services d'enseignement du secteur de l'enseignement secondaire général, ce qui a un impact négatif sur la création d'un climat de confiance et sur la coopération effective entre les parents et l'école. .

Apporter des modifications à la procédure d'élection du conseil d'administration des établissements d'enseignement secondaire général de la RA,

Assurer la transparence et la responsabilité de la planification budgétaire des services d'enseignement général (projet de budget annuel) et des dépenses financières annuelles sur les pages Web des écoles secondaires et dans le coin des panneaux d'affichage.

Institution responsable: Ministère de l'éducation et des sciences de la République d'Arménie

Ministère de l'administration territoriale de la République d'Arménie

Institution (s) de soutien: Aucune

Date de début: Août 2014 ... Date de fin: Mars 2015

But de l'engagement

Cet engagement vise à accroître la transparence dans l'élection des conseils scolaires, ainsi que dans le processus de planification du budget annuel des écoles.

Statut

Mi-parcours: Terminé

Au moment de la rédaction du rapport à mi-parcours, le Ministère de l'éducation et de la science (MES) a émis un ordre pour réglementer un processus pilote de planification des budgets annuels des écoles et la présentation du rapport annuel d'exécution du budget. Comme indiqué dans le rapport d’avancement à mi-parcours, le MES a mis en place un groupe de travail L’ordre du ministre de l’éducation et de la science №205-A / Q, du 30 de mars 2015, a approuvé le règlement sur la planification du budget annuel des établissements d’enseignement général et la préparation du rapport annuel des dépenses. guider le processus de mise en œuvre de l'engagement. Le groupe de travail a organisé une réunion au début, au cours de laquelle les membres ont présenté leur vision des problèmes et pris des décisions concernant l’organisation du travail. Le groupe de travail n'a pas gardé les procès-verbaux des réunions. Les avis et les projets de documents ont été partagés par courrier électronique. À la suite de discussions et de consultations, le MES a approuvé deux règlements: le premier a apporté un amendement à la formation des conseils d’école L’arrêté du ministre de l’éducation et des sciences №102-N, approuvé le 24 de février 2015, avait pour objet d’apporter des modifications et d’apporter des modifications à l’ordre du ministre de l’éducation et des sciences adopté le 113 de mars 18. et le deuxième règlement a approuvé les procédures de planification du budget annuel des écoles et la présentation du rapport annuel d’exécution du budget.

At-il ouvert le gouvernement?

Participation civique: marginale

Responsabilité publique: n'a pas changé

Les conseils d'établissement des écoles en Arménie ne sont pas toujours pleinement représentatifs et on manque souvent d'informations sur la préparation du budget annuel et son exécution. Le gouvernement s'est fixé pour objectif d'améliorer les procédures d'élection des conseils d'établissement des écoles et de garantir la transparence et la responsabilité de leur gestion financière. L'amélioration de la procédure de sélection donnera au public davantage d'occasions de participer à la gouvernance des écoles en interdisant aux enseignants ayant des enfants dans la même école de représenter les parents au conseil d'établissement. Ainsi, plus de parents qui n’ont pas travaillé à l’école auront l’occasion de se faire représenter.

La première partie de l'engagement concerne l'information sur la planification et l'exécution du budget annuel des établissements d'enseignement général. Le MES a passé une commande pour réglementer la planification des budgets annuels des écoles et la présentation du rapport annuel d'exécution du budget. La deuxième partie de cet engagement concerne la formation de conseils d'école. Les procédures de formation des conseils d'école sont réglementées par l'ordre du MES L’arrêté du ministre de l’éducation et des sciences №113-N18, adopté en mars 2010, porte sur l’approbation du règlement relatif à la constitution d’organes de direction collégiaux, des conseils de la République d’Arménie «établissement public d’enseignement général», organisations non commerciales de l’État. . Les conseils doivent être composés de huit membres: des représentants du MES, des Marzpets Les gouverneurs régionaux nommés par le gouvernement arménien. ou le maire d'Erevan, conseils d'enseignants et conseils de parents. Les organismes gouvernementaux et les directions d'école (choisis par un organisme gouvernemental) ont nommé six des huit conseils membres. Les OSC estiment que la structure actuelle ne favorise pas une gouvernance impartiale des conseils d'école. La révision interdit aux enseignants (qui, selon les OSC, sont contrôlés par la direction de l'école) de représenter dans les conseils en tant que parents, même s'ils ont des enfants qui étudient dans ladite école.

Selon l'Open Society Foundation Armenia (OSF), les changements initiés par le MES dans le cadre de cet engagement ne vont pas assez loin. Le document réglementant les élections des conseils d’administration ne traite pas de certains problèmes importants, dont la proportionnalité. Alors que le document réglementant la procédure de planification budgétaire annuelle et le rapport sur les dépenses était en phase de probation jusqu'à la fin de l'année scolaire 2015-2016. Une fois les résultats de la probation achevés et finalisés, le document devra passer avec succès la procédure officielle d’enregistrement au ministère de la Justice pour devenir un document normatif pour les écoles. Selon OSF, le MES n'a pas les informations requises sur l'efficacité de la mise en œuvre du règlement.

Selon le Centre d’information pour la liberté d’information en Arménie (FOICA), la communauté des organisations de la société civile n’est pas consciente de l’impact des modifications apportées à la réglementation ni des mesures prises par les écoles. La mise en œuvre et l’application de la réglementation nécessiteront du temps et une surveillance de la part du MES et de la communauté des OSC. Le MES a conseillé au gouvernement d'inclure la réglementation de la planification du budget annuel et les rapports sur les dépenses des écoles secondaires dans la charte exemplaire de «l'Institution d'enseignement général de la République d'Arménie».

Reportés?

L'engagement n'est pas inclus dans le prochain plan d'action. Pour améliorer la transparence de la gestion et des dépenses, les écoles pourraient publier régulièrement leurs rapports financiers.


Engagements

  1. Open Data dans les déclarations officielles

    AM0035, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence des subventions gouvernementales

    AM0036, 2018, Anti-corruption

  3. Registre de la propriété bénéficiaire

    AM0037, 2018, Accès à l'information

  4. Modernisation du site Web communautaire

    AM0038, 2018, gouvernement électronique

  5. Cadastre des eaux de l'Etat

    AM0039, 2018, gouvernement électronique

  6. Cadastre terrestre

    AM0040, 2018, gouvernement électronique

  7. Services sociaux intégrés

    AM0041, 2018, Accès à l'information

  8. Système d'information unifié pour la gestion de l'éducation

    AM0042, 2018, Accès à l'information

  9. Programme d'exploration médicale

    AM0043, 2018, gouvernement électronique

  10. Plate-forme pour la soumission de pétitions

    AM0044, 2018, gouvernement électronique

  11. Tableau de bord de la fonction publique

    AM0045, 2018, gouvernement électronique

  12. Transparence des voyages d'État

    AM0027, 2016, gouvernement électronique

  13. Responsabilité pour les subventions du gouvernement

    AM0028, 2016, Anti-corruption

  14. Transparence du budget de l'Etat

    AM0029, 2016, Accès à l'information

  15. "Données ouvertes" dans la déclaration officielle:

    AM0030, 2016, Accès à l'information

  16. Portail de décisions communautaires.

    AM0031, 2016, renforcement des capacités

  17. Licence de responsabilité

    AM0032, 2016, renforcement des capacités

  18. Accessibilité des services sociaux intégrés

    AM0033, 2016, gouvernement électronique

  19. Projet pilote "guichet unique" dans les bureaux d'enregistrement militaires

    AM0034, 2016, renforcement des capacités

  20. Numérisation et publication de données dans le SNCO «Fonds géologique républicain»

    AM0016, 2014, Accès à l'information

  21. Assurer la transparence dans le secteur minier

    AM0017, 2014, Anti-corruption

  22. Sensibiliser le public au financement des soins de santé

    AM0018, 2014, gouvernement électronique

  23. Assurer la transparence des déclarations d'actif et de revenu des hauts fonctionnaires de la RA

    AM0019, 2014, Anti-corruption

  24. Retransmission en ligne des sessions de la Commission d'appel des marchés publics

    AM0020, 2014, Anti-corruption

  25. Introduction de la microsurveillance communautaire dans les communautés 10

    AM0021, 2014, gouvernement électronique

  26. Assurer un processus ouvert, transparent, participatif et responsable des politiques de l'État et des réformes législatives

    AM0022, 2014, gouvernement électronique

  27. Sensibilisation du public à l'activité législative des organes de gouvernance des États

    AM0023, 2014, gouvernement électronique

  28. Assurer la transparence de l'élection des conseils d'administration des établissements d'enseignement secondaire général et des dépenses de planification du budget annuel et des dépenses des établissements d'enseignement secondaire général

    AM0024, 2014, Éducation

  29. Renforcement des connaissances et des capacités des fonctionnaires dans le domaine de la liberté d'information et de la lutte contre la corruption

    AM0025, 2014, Accès à l'information

  30. Assurer la transparence des instances autonomes locales des grandes communautés

    AM0026, 2014, gouvernement électronique

  31. Examen des lois réglementaires normatives (Projet de réglementation sur la guillotine)

    AM0001, 2012, Législation et Réglementation

  32. Améliorer le système d'audit interne du secteur public

    AM0002, 2012, Anti-corruption

  33. Améliorer les procédures de passation des marchés

    AM0003, 2012, Anti-corruption

  34. Amélioration de la planification budgétaire et des systèmes d'établissement de rapports grâce à la pleine utilisation de la budgétisation par programme

    AM0004, 2012, Anti-corruption

  35. Promouvoir la transparence et l'objectivité dans l'administration fiscale

    AM0005, 2012, Anti-corruption

  36. Lutte contre la corruption

    AM0006, 2012, Anti-corruption

  37. Introduction d'un système de paiement unifié (portail)

    AM0007, 2012, gouvernement électronique

  38. Améliorations de l'inspection des voitures

    AM0008, 2012, infrastructure et transport

  39. Mise en place d'un système électronique pour les services consulaires

    AM0009, 2012, Citoyenneté et Immigration

  40. Mise en place du système Mail-Armenia

    AM0010, 2012, Citoyenneté et Immigration

  41. Introduction du système de statistiques électroniques

    AM0011, 2012, gouvernement électronique

  42. Introduction du système de partage de documentation électronique dans les communautés urbaines

    AM0012, 2012, gouvernement électronique

  43. Assurer la transparence des déclarations de patrimoine

    AM0013, 2012, Anti-corruption

  44. Normalisation du contenu des sites Web officiels

    AM0014, 2012, Accès à l'information

  45. Amélioration des connaissances et des compétences des fonctionnaires sur l'accès à l'information

    AM0015, 2012, Accès à l'information

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!