Ignorer la navigation
Arménie

Transparence du budget de l'Etat (AM0029)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action national de l'Arménie 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère des finances de la République d'Arménie

Institution (s) de soutien: personnel du gouvernement de la République d'Arménie; Helix Consulting LLC (avec son consentement), Centre Compass pour la science, la recherche, l'éducation et le conseil (avec son consentement)

Domaines politiques

Accès à l'information, Ouverture fiscale, Open Data, Participation du public, Publication des informations budgétaires / fiscales

Revue IRM

Rapport IRM: Armenia Rapport final 2016-2018, Rapport d'avancement sur l'Arménie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: majeur Majeur

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Question soumise à la réglementation: les citoyens de la République d’Arménie ont actuellement la possibilité de se familiariser avec la structure du budget de l’État de la République d’Arménie et les dépenses prévues et réelles conformément à la classification fonctionnelle par le biais du budget interactif électronique en ligne affiché sur les sites Web du gouvernement de la République d'Arménie et du ministère des Finances de la République d'Arménie. L'inconvénient de ce système est que, même s'il fournit aux utilisateurs les informations susmentionnées sur le budget de la République d'Arménie, il ne repose pas sur les principes de «données ouvertes». Le système ne donne pas aux utilisateurs la possibilité de télécharger les informations et de les traiter à leurs propres fins. Objectif principal: Outre le volet dépenses, l’amélioration du système de budget électronique interactif permettra de montrer de manière interactive non seulement les revenus estimés, mais également les revenus réels générés par les sources de production, de rendre possible la recherche de données particulières en appliquant les informations pertinentes. instruments avancés (par exemple, la répartition des dépenses du budget de l’État entre les organes de la République d’Arménie, etc.), ainsi que pour rendre les informations lisibles par machine pour un traitement ultérieur par les utilisateurs. Il veillera à ce que les informations sur le budget de la République d'Arménie soient faciles à utiliser et améliorera la transparence des informations sur les dépenses réelles et les recettes du budget de la République d'Arménie; Brève description de l'engagement: Amélioration de la transparence du budget de l'État sur la base du principe de «données ouvertes». Engagement pris en compte dans le cadre du programme OGP: amélioration des services publics, renforcement de l’intégrité publique; Pertinence par rapport aux valeurs OGP: La présentation en ligne interactive des postes de recettes et de dépenses du budget de l’État grâce à l’application du principe des «données ouvertes» contribue à accroître l’accessibilité et la transparence grâce au recours à l’innovation et aux technologies .; Ambition: L'application du principe des «données ouvertes» permettra de rendre le budget de l'Arménie plus accessible et plus compréhensible pour les analystes, les journalistes et les citoyens. Le système permettra d’écrire une analyse comparative des dépenses budgétaires, de trouver des modèles cohérents et d’identifier les problèmes. À long terme, l'instrument permettra une planification plus efficace sur la base d'une analyse factuelle.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

3. Budget interactif: principe des données ouvertes

Texte d'engagement:

Titre: Plus de budget interactif: assurer la transparence du budget de l'État en appliquant le principe de données ouvertes

Outre le volet dépenses, l’amélioration du système de budget électronique interactif fournira l’occasion de montrer de manière interactive non seulement les revenus estimés, mais également les revenus réels générés par les sources de production, de rendre possible la recherche de données particulières en utilisant des instruments avancés appropriés ( par exemple, la répartition des dépenses du budget de l’État entre les organes de la République d’Arménie, etc.), ainsi que la lisibilité des informations pour leur permettre un traitement ultérieur par les utilisateurs. Il veillera à ce que les informations sur le budget de l'État de la République d'Arménie soient conviviales et améliorera la transparence des informations sur les dépenses effectives et les recettes du budget de l'État de la République d'Arménie.

Les activités relevant de cet engagement sont les suivantes:

1. Discussions avec des entreprises privées et la société civile en vue de clarifier le champ d'activité (octobre 16 - Jan 17).

2. Rédaction du cahier des charges et mise en œuvre des achats (février 17 - juin 17).

3. Amélioration du système de budget interactif basé sur le principe des données ouvertes, avec possibilité de présenter les revenus réels en fonction de leurs sources de production (Jul 17 - Jun 18).

Institution responsable: Ministère des finances de la République d'Arménie

Institution (s) de soutien: Personnel du gouvernement de la République d'Arménie

Date de début: 2016 décembre Date de fin: Juin 2018

Contexte et objectifs

Actuellement, la structure du budget de l'État et les dépenses réelles estimées sont publiées conformément à la classification fonctionnelle via l'outil électronique en ligne "budget interactif" disponible sur les sites Web du gouvernement électronique de l'Arménie.[Note114: Gouvernement électronique de la République d’Arménie, budget interactif, https://www.e-gov.am/interactive-budget/ ] et le ministère des finances.[Note115: Ministère des Finances, Budget interactif, http://minfin.am/en/page/interactive_budget/ ] Le «budget interactif» est un outil visuel qui, en cliquant, étape par étape, sur des catégories budgétaires spécifiques, fournit des données sur les dépenses budgétaires correspondantes, y compris les contrats de marché, le cas échéant. L'inconvénient du système est qu'il ne repose pas sur des principes de «données ouvertes». Le système ne donne pas aux utilisateurs la possibilité de rechercher, télécharger, traiter et réutiliser facilement des informations. Il ne comprend pas non plus d'informations sur les recettes du budget par source.

Cet engagement implique l'amélioration de la plateforme de budget interactif en fournissant des données téléchargeables avec une option de recherche et de filtrage. Les résultats escomptés sont une accessibilité accrue et une transparence accrue du budget de l’État grâce à la présentation en ligne des recettes et des dépenses avec possibilité d’analyse.

Le texte d'engagement spécifie les principales caractéristiques du "budget interactif", notamment les possibilités de recherche par critères spécifiques, ainsi que le téléchargement et le traitement des données. Cependant, il ne spécifie pas un niveau détaillé d'informations sur les dépenses (par exemple, l'article de dépense générale ou les coûts, le fournisseur, etc.). Selon le représentant de l’ONG qui a suggéré d’inclure cet engagement, il s’agissait d’ouvrir les dépenses en fonction des coûts supportés par les organismes publics.[Note116: Gharib Harutyunyan (ONG Compass Research, Training and Consultancy Centre), interview de IRM chercheur, 9 November 2017]

L'impact potentiel de cet engagement est considéré comme mineur. L'engagement prévoit un nouveau format des données budgétaires, tandis que les données pertinentes ont déjà été publiées dans différents formats via l'outil de budget interactif et les rapports budgétaires. La principale valeur ajoutée par l’engagement est une recherche d’informations plus conviviale et moins fastidieuse. Le système permettra la publication des données un jour après la déclaration des dépenses au ministère des Finances.[Note117: Zhirayr Titizyan (Ministère des Finances), interview de IRM chercheur, 15 November 2017] L'impact réel en termes de changement de pratique dépendrait du niveau d'utilisation de la plateforme budgétaire et de la supervision publique ultérieure.

Aboutissement

À la fin de la première année de mise en œuvre, l'engagement final était globalement limité, bien que les deux premières activités aient été menées à bien. La discussion avec les entreprises privées et la société civile a eu lieu avant la période de mise en œuvre, c'est-à-dire lors de la discussion du troisième plan d'action. Tout au long de la période de mise en œuvre, les termes de référence ont été rédigés et le logiciel a été acheté auprès d'un fournisseur unique. Le vendeur est LSOFT Ltd, qui a déjà fourni des services similaires au ministère des Finances. Le contrat a été signé en août 2017 avec un délai de deux mois à compter du plan d’action (échéance juin 2017).[Note118: Marché public n ° RA MF 17 / 5, 29.08.2017, https://www.e-gov.am/procur_files/40772838-pg.PDF ] La date d'achèvement prévue était fin décembre 2017, conformément au Tor joint au contrat. Le financement de ces travaux a été alloué sur le budget de l’État et comprend un montant de 4.8 millions d’AMD. Bien qu'en dehors de la période d'évaluation, la plupart des travaux techniques ont été réalisés en octobre 2017.

Prochaines étapes

L'engagement est prévu pour être achevé à temps. le IRM Le chercheur recommande d'organiser une discussion de la version test de la plate-forme budgétaire avec la société civile et d'autres parties prenantes au moyen d'une présentation publique avant la finalisation, afin de prendre en compte les commentaires et les suggestions des utilisateurs. Les OSC Les personnes interrogées ont indiqué que le terme "interactif" ne reflétait pas le concept du produit et recommandaient de changer le titre en "visuel", car dans ce cas, les données budgétaires ne fournissent aucune possibilité de rétroaction du public.[Note119: Groupe de discussion à Gyumri, 23 November 2017] Dans le prochain plan d'action, le gouvernement pourrait envisager d'inclure un engagement sur une plate-forme interactive pour une discussion publique du budget au stade de la planification, ce qui nécessiterait des outils et des mesures de consultation en ligne et hors ligne, y compris l'utilisation de plates-formes en ligne, des discussions publiques et tables rondes d'experts.

Résumé du statut de fin de session IRM

3. Budget interactif: principe des données ouvertes

Texte d'engagement:

Titre: Plus de budget interactif: assurer la transparence du budget de l'État en appliquant le principe de données ouvertes

Les citoyens de la République d’Arménie ont l’occasion de se familiariser avec la structure du budget de l’État de la République d’Arménie et les dépenses réelles et prévues selon la classification fonctionnelle au moyen du budget interactif électronique en ligne affiché sur les sites Web du gouvernement du République d'Arménie et le ministère des Finances de la République d'Arménie. L'inconvénient de ce système est que, même s'il fournit aux utilisateurs les informations susmentionnées sur le budget de l'État de la République d'Arménie, il ne repose pas sur les principes de «données ouvertes». Le système ne donne pas aux utilisateurs la possibilité de télécharger les informations et de les traiter à leurs propres fins. Outre le volet dépenses, l’amélioration du système de budget électronique interactif fournira l’occasion de montrer de manière interactive non seulement les revenus estimés, mais également les revenus réels générés par les sources de production, de rendre possible la recherche de données particulières en utilisant des instruments avancés appropriés ( par exemple, la répartition des dépenses du budget de l’État entre les organes de la République d’Arménie, etc.), ainsi que la lisibilité des informations pour leur permettre un traitement ultérieur par les utilisateurs. Il veillera à ce que les informations sur le budget de l'État de la République d'Arménie soient conviviales et améliorera la transparence des informations sur les dépenses effectives et les recettes du budget de l'État de la République d'Arménie.

Les activités relevant de cet engagement sont les suivantes:

1.Discussions avec des entreprises privées et la société civile en vue de clarifier le champ d'activité (octobre 16 - Jan 17).

2.Rédaction du cahier des charges et mise en œuvre des achats (février 17 - juin 17).

3.Amélioration du système de budget interactif basé sur le principe des données ouvertes, avec possibilité de présenter les revenus réels en fonction de leurs sources de production (Jul 17 - Jun 18).

Institution responsable: Ministère des finances de la République d'Arménie

Institution de soutien: personnel du gouvernement de la République d'Arménie

Date de début: Décembre 2016 Date de fin: Juin 2018

But de l'engagement

Cet engagement impliquait d'améliorer la plate-forme budgétaire interactive existante, qui comprend les dépenses prévues et les dépenses réelles, en fournissant des données téléchargeables avec des options de recherche et de filtrage, ainsi que des informations sur les recettes du budget. Il visait à améliorer l'accessibilité et la transparence du budget de l'État par le biais d'une présentation en ligne des recettes et des dépenses avec possibilité d'analyse.

Avant l'adoption de l'engagement, le budget de l'État et les dépenses prévues et réelles étaient publiés via l'outil électronique en ligne de «budget interactif» disponible sur les sites Web du gouvernement électronique de l'Arménie. [Note19: Gouvernement électronique de la République d’Arménie, budget interactif, https://www.e-gov.am/interactive-budget/ ] et le ministère des finances. [Note20: Ministère des Finances, Budget interactif, http://www.minfin.am/hy/page/grafik ] Il s'agit d'un outil visuel qui fournit des données sur les dépenses budgétaires pertinentes, y compris les contrats d'approvisionnement, le cas échéant. Cependant, cette information n'était pas disponible en format de données ouvert. En revanche, la nouvelle plate-forme budgétaire interactive prévue dans cet engagement offrirait aux utilisateurs la possibilité de rechercher, télécharger, traiter et réutiliser facilement des informations, et inclurait des informations sur les recettes budgétaires par source.

Statut

À mi-parcours: limité

À la fin de la première année de mise en œuvre, le ministère des Finances a achevé les deux premières activités de l'engagement. La discussion avec les entreprises privées et la société civile a eu lieu avant la période de mise en œuvre, c'est-à-dire lors de l'élaboration du troisième plan d'action, dans le cadre des réunions du groupe de travail OGP et des discussions avec l'OSC qui avait proposé l'engagement. [Note21: Zhirayr Titizyan (ministère des Finances), interview accordée à 15 November 2017, chercheur à l'IRM] Tout au long de la première année de mise en œuvre, le ministère des Finances a préparé le mandat et achevé le processus d’achat de logiciels. En conséquence, le ministère a signé un contrat avec la société à responsabilité limitée LSOFT (LLC) en août 2017: [Note22: Marché public n ° RA MF 17 / 5, 29.08.2017, https://www.e-gov.am/procur_files/40772838-pg.PDF ] Selon les termes de référence annexés au contrat, la date d'achèvement prévue pour le développement du logiciel de la plateforme budgétaire était fin décembre 2017. Bien que, à mi-parcours, la majeure partie des travaux techniques sur les logiciels de plate-forme ait été réalisée par le contractant avant octobre 2017. Pour plus d'informations, voir le rapport d'avancement Armenia IRM 2016 – 2017. [Note23: Rapport d’avancement IRM Arménie 2016-2018 (Année 1), 03 Transparence du budget de l’État, https://www.opengovpartnership.org/commitment/03-transparency-of-state-b... ]

Fin du mandat: Achevée

En décembre, 2017, responsable des engagements du ministère des Finances, a organisé une discussion autour du projet de plate-forme avec les organisations de la société civile et les organisations intéressées afin d'améliorer le format des informations devant être disponibles. Les suggestions ont été prises en compte lors de la finalisation de la plate-forme. . À la fin du mois de mai, le ministère des Finances, 2018, a achevé le processus de test et de saisie des données et a transmis la plateforme au Service de la sécurité nationale pour approbation, ce qui est une procédure ordinaire pour les plateformes électroniques du gouvernement. [Note24: Zhirayr Titizyan (ministère des Finances), interview accordée à 17 September 2018, chercheur à l'IRM] Cependant, les contrôles de sécurité ont pris plus de temps que prévu et la plate-forme n'était disponible en ligne que fin août 2018.

Au moment de la rédaction du rapport (septembre 2018), la plate-forme était disponible sur la page Web du ministère des Finances dans la section «Budget de l'État». Il offre la possibilité de rechercher et de filtrer les informations budgétaires en fonction de plusieurs critères, notamment l’organisme public, la section de classification fonctionnelle, le groupe et la classe, le programme fonctionnel, la classification économique et la possibilité d’afficher les contrats correspondants. [Note25: Ministère des Finances, Budget interactif, http://budget.minfin.am:82/ ] Les résultats de la recherche peuvent être téléchargés au format Excel. Outre les informations fournies par la plate-forme «budget interactif» existante, la nouvelle plate-forme fournit une documentation justificative pour toutes les dépenses, et comprend les dépenses des unités de mise en œuvre du projet (PIU). Les données sur les dépenses et les revenus sont mises à jour quotidiennement. [Note26: Zhirayr Titizyan (ministère des Finances), interview accordée à 17 September 2018, chercheur à l'IRM] Les revenus du budget sont également disponibles avec des options de recherche par agence, section de budget, groupe et compte. Outre les recettes et les dépenses, il existe une page sur les déficits budgétaires dans laquelle les sources et les calculs du déficit sont présentés dans un tableau avec une possibilité de téléchargement.

Dans la section dépenses, les contrats sont présentés au format PDF. Cependant, le chercheur de l'IRM a constaté que certains des documents PDF des sections "Contrats" n'étaient en réalité pas les contrats eux-mêmes, mais les documents de vérification des dépenses correspondantes (un document d'une page incluant le nom du destinataire, la ligne budgétaire et montant), ou des factures signées accompagnées d'actes d'acceptation. [Note27: voir, par exemple, les documents de vérification trouvés au hasard: http://budget.minfin.am:82/xml/storage/43263812-sca43.pdf, http://budget.minfin.am:82/xml/storage/42259239-13015.pdf, et un lien vers l'acte de facturation et d'acceptation prévu dans la section «contrat»: http://budget.minfin.am:82/xml/storage/43050172-sca55.pdf ]

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: majeur

Bien que les données budgétaires aient été publiées sous différents formats avant la mise en œuvre de cet engagement, notamment à l'aide de l'outil de budget interactif et des rapports budgétaires trimestriels existants, cet engagement a considérablement amélioré l'accessibilité des informations budgétaires ainsi que l'étendue des informations mises à la disposition du public. Contrairement au budget interactif graphique existant, l'accessibilité de l'information a été assurée dans la nouvelle plate-forme grâce aux options de recherche et de filtrage avec possibilité de téléchargement. Par exemple, les utilisateurs peuvent télécharger des informations sur une agence et / ou une ligne budgétaire spécifiques (par exemple, éducation, logement, santé) ou comparer les dépenses prévues et réelles de différentes agences de l’État par type de coût (coûts de communication, coûts représentatifs, etc.). frais d'assurance). Des recherches plus détaillées peuvent également être effectuées en sélectionnant une classe fonctionnelle ou un programme spécifique. Par exemple, dans le domaine de l’éducation, les utilisateurs peuvent sélectionner l’enseignement supérieur dans la classification fonctionnelle et, si nécessaire, avoir la possibilité de choisir parmi une gamme de catégories de classification économique telles que les salaires, les frais de déplacement, les indemnités, etc. les informations ont été élargies pour inclure les contrats d'achat ou autres documents de vérification, les dépenses en unités d'exécution de projet et les dépenses extrabudgétaires. Contrairement aux rapports budgétaires trimestriels fournis au format Excel sur la page Web du ministère des Finances, sur la nouvelle plate-forme, les informations sont mises à jour quotidiennement.

Le chercheur de l'IRM a contacté les OSC travaillant dans le domaine de l'analyse budgétaire et de la transparence fiscale, y compris les OSC participant aux consultations initiales et la réunion de décembre 2017 afin de fournir des informations en retour sur la plateforme. La plupart ne connaissaient pas la plate-forme au moment de la rédaction du rapport, mais ont manifesté leur intérêt et ont estimé que la plate-forme leur serait utile. Plus précisément, il serait utile de vérifier les dépenses réelles de lignes budgétaires spécifiques, mises à jour quotidiennement, pour analyser les dépenses dans les domaines d’intérêt public. Toutefois, en l’absence de directives ou de didacticiels sur l’utilisation de la plate-forme, les utilisateurs doivent avoir une compréhension de base de la structure budgétaire et essayer la plate-forme à plusieurs reprises pour mieux comprendre comment l’utiliser.

Cet engagement a largement contribué à améliorer la portée et les mécanismes de l'accès à l'information sur le budget. Dans le même temps, il est nécessaire de mettre en œuvre des activités de sensibilisation et de diffuser les informations sur la plate-forme via différents canaux afin de garantir son utilisation et son impact en termes d'amélioration de la transparence et du contrôle public.

Reportés?

Au moment de la rédaction du présent rapport (septembre 2018), l’Arménie n’avait pas terminé l’élaboration de son quatrième plan d’action. Le chercheur de l'IRM recommande au gouvernement et aux autres parties prenantes de mener des activités de sensibilisation du public afin de garantir l'utilisation de la plate-forme, ainsi que de fournir de brèves informations sur la plate-forme et des consignes d'utilisation à la page de la plate-forme.

Pour plus de détails sur l'engagement, voir Armenia Rapport final 2016-2018.


Engagements

  1. Open Data dans les déclarations officielles

    AM0035, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence des subventions gouvernementales

    AM0036, 2018, Anti-corruption

  3. Registre de la propriété bénéficiaire

    AM0037, 2018, Accès à l'information

  4. Modernisation du site Web communautaire

    AM0038, 2018, gouvernement électronique

  5. Cadastre des eaux de l'Etat

    AM0039, 2018, gouvernement électronique

  6. Cadastre terrestre

    AM0040, 2018, gouvernement électronique

  7. Services sociaux intégrés

    AM0041, 2018, Accès à l'information

  8. Système d'information unifié pour la gestion de l'éducation

    AM0042, 2018, Accès à l'information

  9. Programme d'exploration médicale

    AM0043, 2018, gouvernement électronique

  10. Plate-forme pour la soumission de pétitions

    AM0044, 2018, gouvernement électronique

  11. Tableau de bord de la fonction publique

    AM0045, 2018, gouvernement électronique

  12. Transparence des voyages d'État

    AM0027, 2016, gouvernement électronique

  13. Responsabilité pour les subventions du gouvernement

    AM0028, 2016, Anti-corruption

  14. Transparence du budget de l'Etat

    AM0029, 2016, Accès à l'information

  15. "Données ouvertes" dans la déclaration officielle:

    AM0030, 2016, Accès à l'information

  16. Portail de décisions communautaires.

    AM0031, 2016, renforcement des capacités

  17. Licence de responsabilité

    AM0032, 2016, renforcement des capacités

  18. Accessibilité des services sociaux intégrés

    AM0033, 2016, gouvernement électronique

  19. Projet pilote "guichet unique" dans les bureaux d'enregistrement militaires

    AM0034, 2016, renforcement des capacités

  20. Numérisation et publication de données dans le SNCO «Fonds géologique républicain»

    AM0016, 2014, Accès à l'information

  21. Assurer la transparence dans le secteur minier

    AM0017, 2014, Anti-corruption

  22. Sensibiliser le public au financement des soins de santé

    AM0018, 2014, gouvernement électronique

  23. Assurer la transparence des déclarations d'actif et de revenu des hauts fonctionnaires de la RA

    AM0019, 2014, Anti-corruption

  24. Retransmission en ligne des sessions de la Commission d'appel des marchés publics

    AM0020, 2014, Anti-corruption

  25. Introduction de la microsurveillance communautaire dans les communautés 10

    AM0021, 2014, gouvernement électronique

  26. Assurer un processus ouvert, transparent, participatif et responsable des politiques de l'État et des réformes législatives

    AM0022, 2014, gouvernement électronique

  27. Sensibilisation du public à l'activité législative des organes de gouvernance des États

    AM0023, 2014, gouvernement électronique

  28. Assurer la transparence de l'élection des conseils d'administration des établissements d'enseignement secondaire général et des dépenses de planification du budget annuel et des dépenses des établissements d'enseignement secondaire général

    AM0024, 2014, Éducation

  29. Renforcement des connaissances et des capacités des fonctionnaires dans le domaine de la liberté d'information et de la lutte contre la corruption

    AM0025, 2014, Accès à l'information

  30. Assurer la transparence des instances autonomes locales des grandes communautés

    AM0026, 2014, gouvernement électronique

  31. Examen des lois réglementaires normatives (Projet de réglementation sur la guillotine)

    AM0001, 2012, Législation et Réglementation

  32. Améliorer le système d'audit interne du secteur public

    AM0002, 2012, Anti-corruption

  33. Améliorer les procédures de passation des marchés

    AM0003, 2012, Anti-corruption

  34. Amélioration de la planification budgétaire et des systèmes d'établissement de rapports grâce à la pleine utilisation de la budgétisation par programme

    AM0004, 2012, Anti-corruption

  35. Promouvoir la transparence et l'objectivité dans l'administration fiscale

    AM0005, 2012, Anti-corruption

  36. Lutte contre la corruption

    AM0006, 2012, Anti-corruption

  37. Introduction d'un système de paiement unifié (portail)

    AM0007, 2012, gouvernement électronique

  38. Améliorations de l'inspection des voitures

    AM0008, 2012, infrastructure et transport

  39. Mise en place d'un système électronique pour les services consulaires

    AM0009, 2012, Citoyenneté et Immigration

  40. Mise en place du système Mail-Armenia

    AM0010, 2012, Citoyenneté et Immigration

  41. Introduction du système de statistiques électroniques

    AM0011, 2012, gouvernement électronique

  42. Introduction du système de partage de documentation électronique dans les communautés urbaines

    AM0012, 2012, gouvernement électronique

  43. Assurer la transparence des déclarations de patrimoine

    AM0013, 2012, Anti-corruption

  44. Normalisation du contenu des sites Web officiels

    AM0014, 2012, Accès à l'information

  45. Amélioration des connaissances et des compétences des fonctionnaires sur l'accès à l'information

    AM0015, 2012, Accès à l'information

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!