Ignorer la navigation
Arménie

"Open Data" dans la déclaration officielle: (AM0030)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action national de l'Arménie 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Commission d'éthique des hauts fonctionnaires (avec son consentement)

Institution (s) de soutien: personnel du gouvernement de la République d'Arménie; Hetq (avec son consentement), ONG Transparency International (avec son consentement)

Domaines politiques

Accès à l'information, Anti-Corruption, Institutions anti-corruption, Divulgation de l'actif, E-gouvernement, Open Data, Participation du public

Revue IRM

Rapport IRM: Armenia Rapport final 2016-2018, Rapport d'avancement sur l'Arménie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: oui

Relatif aux valeurs du PGO: accès à l'information, participation civique, responsabilité publique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Sujet soumis à réglementation: Depuis 2012, les déclarations de patrimoine, de revenus et de personnes liées de hauts fonctionnaires ont été publiées au format PDF conformément aux dispositions de la Décision du Gouvernement de la République d’Arménie n ° 1835-N de 15 en décembre 2011. Dans 2015, la Commission a mis en place un système de rapports dans le système électronique de déclarations qui permet de recevoir des informations sur les personnes qui n’ont pas soumis leurs déclarations dans le délai imparti, ainsi que celles qui ont soumis des déclarations tardivement. Il n’est pas connecté au site web de la Commission à http://www.ethics.am encore, et les utilisateurs n'y ont pas accès. En conséquence, le système d'exploitation permet aux utilisateurs de récupérer des données, bien que sous une forme incomplète (le système d'exploitation ne permet pas de récupérer les listes), sur les déclarants n'ayant pas soumis leurs déclarations dans les délais prescrits par la loi de la République de Arménie "Au service public", ou déclarants ayant soumis des déclarations tardivement. De plus, dans la section "Registre des déclarations" du site Web de la Commission à l'adresse http://www.ethics.am, la recherche de déclarations est effectuée sur la base des caractéristiques de recherche suivantes de l’officiel - "Nom, Prénom", "Position" et "Année". Des problèmes se posent non seulement pour assurer la disponibilité et l'accessibilité des données sur les déclarations, mais également pour le traitement ultérieur de ces données. S'agissant de la sélection des données de déclaration requises par des caractéristiques spécifiques, ainsi que de la réception et de l'analyse du flux de données (dynamiques) au cours de différentes années, la section "Registre des déclarations" n'est pas encore disponible pour les utilisateurs, en particulier pour les journalistes d'investigation et les examinateurs de la déclaration. Les données.; Objectif principal: L’initiative civile a pour objectif de rendre les données relatives aux déclarants n’ayant pas soumis de déclaration dans les délais fixés par la loi disponibles et accessibles pour la société civile, ainsi que de permettre aux personnes concernées de recevoir les données à publier système de manière interactive et dans un format électronique ouvert .; Brève description de l'engagement: conformité du format des déclarations de hauts fonctionnaires avec le principe de «données publiques», amélioration de son traitement, de son analyse et de son système de recherche .; Défi du PGO abordé dans l'engagement: renforcement de l'intégrité publique; Pertinence par rapport aux valeurs de l'OGP: la publication de déclarations de hauts responsables sur la base du principe des «données publiques» contribuera à la disponibilité et à l'accessibilité des informations, tout en assurant une responsabilisation accrue du public; Ambition: avec l'aide de la société civile, il devrait permettre aux déclarants de s'acquitter de leur devoir de déclaration. Cela améliorera les statistiques sur les déclarations qui n'ont pas été soumises dans les délais prescrits par la loi et celles soumises tardivement. En outre, en introduisant l'instrument interactif relatif au registre des déclarations, la Commission espère recevoir des groupes de la société civile intéressés des recommandations et des applications plus étayées en ce qui concerne les cas de restriction des activités définies par la loi sur la fonction publique " un conflit d'intérêts, ou une violation à première vue des règles d'éthique de la part d'un haut responsable, ou des risques enregistrés à cet égard.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

4. Déclarations de fonctionnaires en données ouvertes

Texte d'engagement:

Titre: "Données ouvertes" dans les déclarations officielles: amélioration du système électronique de déclaration des biens, des revenus et des personnes liées aux fonctionnaires de rang élevé

Conformité du format des déclarations de hauts fonctionnaires avec le principe des "données ouvertes", amélioration de leur traitement, de leur analyse et de leur système de recherche.

L’objectif de cette initiative est de mettre à la disposition et à la disposition de la société civile les données relatives aux déclarants qui n’ont pas soumis leur déclaration dans les délais prescrits par la loi, ainsi que de permettre la réception des données faisant l’objet de la publication à partir du système via le système. une méthode interactive et dans un format électronique ouvert.

Avec l'aide de la société civile, il devrait permettre aux déclarants de s'acquitter de leur devoir de déclaration. Cela améliorera les statistiques sur les déclarations qui n'ont pas été soumises dans les délais prescrits par la loi et celles soumises tardivement. En outre, en introduisant l'instrument interactif relatif au registre des déclarations, la Commission espère recevoir des groupes de la société civile intéressés des recommandations et des applications plus étayées en ce qui concerne les cas de restriction des activités définies par la loi sur la fonction publique " , ou un conflit d’intérêts, ou une violation à première vue des règles de déontologie de la part d’un haut responsable, ou des risques constatés à cet égard.

Les activités relevant de cet engagement sont les suivantes:

1. Présenter la proposition concernant l'engagement envers les groupes de citoyens intéressés, recevoir leurs points de vue, organiser des discussions, résumer les résultats obtenus en ce qui concerne la publication de listes de personnes n'ayant pas soumis leurs déclarations dans les délais prescrits par la loi et mettre au point un logiciel permettant de créer le registre des déclarations section interactive du site web de la Commission pour les utilisateurs (Sep 16 - Dec 16).

2. Afficher sur le site web de la Commission les listes des personnes qui n’ont pas soumis de déclaration et de celles qui ont soumis des déclarations tardivement dans 2016 (Dec 16 - Mar 17).

3. Mise à niveau du moteur de recherche de la section Greffe des déclarations du site Web de la Commission à l'adresse http://www.ethics.am, assurant son accessibilité interactive aux utilisateurs, développant et installant le logiciel (Mar 17 - Jun 18).

Deux jalons ont été identifiés par le IRM chercheur pour cet engagement, différencié par les résultats de l'engagement: affichage de la liste des fonctionnaires qui n'ont pas soumis de déclaration à temps, et mise en place d'un moteur de recherche contenant des informations en format de données ouvertes.

Institution responsable: Commission d'éthique des hauts fonctionnaires (avec son consentement)

Institution (s) de soutien: Personnel du gouvernement de la République d'Arménie

Date de début: Septembre 2016 Date de fin: Juin 2018

Contexte et objectifs

Depuis 2012, les déclarations de patrimoine et de revenus des hauts fonctionnaires et de leurs personnes affiliées ont été publiées au format PDF conformément aux exigences de la décision du gouvernement de la RA n ° 1835-N de 15 décembre 2011. Les déclarations sont accessibles au public sur le site de la commission de l'éthique des hauts fonctionnaires («la Commission») à l'adresse suivante: http://www.ethics.am. Toutefois, mis à part le nom, le titre et l'année du fonctionnaire, il est impossible de rechercher et de filtrer les déclarations en fonction de types d'informations spécifiques. Par exemple, pour trouver des données sur les fonctionnaires dont les revenus dépassent un certain seuil, il convient de rechercher séparément les déclarations de chaque fonctionnaire. Par ailleurs, le format de publication dans le registre des déclarations ne permet pas de traiter et d'analyser la dynamique des données par année.

Dans 2015, la Commission a mis en place un système électronique de déclarations qui permet de recevoir des informations sur les personnes qui n'ont pas soumis de déclaration, ainsi que celles qui ont soumis des déclarations en retard. Cependant, ce système n’est pas connecté au site Web de la Commission à http://www.ethics.am et l'information n'est pas accessible au public[Note120: OGP Troisième plan d'action national de la République d'Arménie (2016-2018), http://ogp.am/u_files/file/3AP_ENG.docx ].

Les objectifs de l'engagement sont la publication des déclarations de hauts responsables au format «données ouvertes», c’est-à-dire la fourniture de données téléchargeables et interrogeables au lieu de fichiers PDF, ainsi que la publication de la liste des déclarants qui n’ont pas soumis leurs déclarations dans les délais prescrits par la loi. . Cet engagement implique également de consulter la société civile sur le processus de publication de la liste des responsables non conformes et du logiciel à développer pour le site Web. La réalisation de l'engagement permettrait aux journalistes d'investigation et à la société civile d'avoir un meilleur accès aux déclarations et de vérifier les revenus déclarés et les avoirs des fonctionnaires par le biais de vérifications et de reportings. La publication de la liste des fonctionnaires non conformes pourrait aider à responsabiliser ces fonctionnaires. Ainsi, l'engagement s'adresse OGP valeurs d’accès à l’information, de participation citoyenne et de responsabilité publique.

L'engagement énumère des activités spécifiques pour atteindre les objectifs fixés. La Commission envisage des discussions avec les groupes de citoyens intéressés, mais la portée des consultations et le format des discussions ne sont pas clairement définis. La mise à niveau du moteur de recherche des sections du registre des déclarations du http://www.ethics.am Le site Web vise à assurer l'accessibilité interactive pour les utilisateurs sans spécifier les critères de recherche qui seraient disponibles. Ainsi, dans l’ensemble, cet engagement est considéré comme ayant une spécificité «moyenne».

Cet engagement pourrait améliorer l'accès du public à l'information sur les déclarations de patrimoine et de revenus des agents publics. La publication de la liste de ceux qui n'ont pas soumis leurs déclarations à temps peut potentiellement aider à responsabiliser ces fonctionnaires. S'ils sont pleinement mis en œuvre, ces efforts peuvent améliorer le contrôle civique de la soumission de la déclaration et de toute action ultérieure prise par la Commission, ainsi que donner à la Commission l'occasion d'utiliser les données analysées pour ses propres enquêtes. Toutefois, l’impact de l’engagement pourrait rester limité dans la mesure où il dépend des activités d’un nombre limité de Les OSC médias travaillant dans ce domaine et sur les mesures de suivi prises par l’organisme responsable.

Aboutissement

La mise en œuvre des engagements a peu progressé. La Commission a eu des entretiens lors de diverses réunions avec des représentants de la société civile et des médias. Par exemple, plusieurs réunions de travail ont eu lieu avec la participation de l'ONG du Centre anti-corruption de Transparency International à 2016. La Commission a tenu compte des avis et recommandations présentés par "l'ONG des journalistes d'investigation" dans ses publications dans "Hetq'médias en ligne et lors d'interactions non formelles avec des représentants de la Commission.[Note121: Armen Khudaverdyan (Commission d’éthique des hauts fonctionnaires), interview de IRM chercheur, 24 October 2017],[Note122: Grisha Balasanyan (Hetq.am dirigé par l’ONG Investigative Journalists), interview de IRM chercheur, 23 October 2017] Le 12 d'octobre 2016, dans le cadre du programme "Promotion des multiples facettes de la lutte contre la corruption" financé par l'UE, a pour thème "Problèmes liés à l'amélioration de la transparence du système de déclaration des revenus, des avoirs et de leurs personnes apparentées", comme ainsi que les réformes mises en œuvre »ont été organisées à Vanadzor par l’Association des avocats arméniens en partenariat avec la Commission de la déontologie des hauts fonctionnaires et le FOICA. Les exposés des représentants de la Commission et des experts ont été suivis de la discussion des participants Les OSC et les médias.[Note123: 'Les OSC et les médias doivent jouer un rôle important pour assurer la transparence de l'institution de déclaration des revenus et des avoirs ', Iravaban.net, http://iravaban.net/en/141518.html; "Un événement anti-corruption a été organisé sur les problèmes de transparence accrue dans le système de déclaration et les réformes mises en œuvre", Commission de la déontologie des hauts fonctionnaires, http://www.ethics.am/hy/events/item/2016/10/13/news5/ ]

La liste des responsables qui n’avaient pas présenté leurs déclarations à temps devait être achevée d’ici mars 2017 mais n’a pas été publiée au cours de la première année de mise en œuvre du plan d’action. En fait, cette liste a été publiée sur 30 October 2017 et présente uniquement les noms et fonctions de fonctionnaires qui n’avaient pas fourni de déclaration de revenus et de biens pour 2016 à cette date. Toute information sur le retard dans la soumission des déclarations ne figurait pas dans la liste publiée. Selon les représentants de la Commission, un délai supplémentaire a été alloué aux fonctionnaires pour examiner leurs déclarations et compléter les informations manquantes. Des problèmes techniques et des amendements législatifs, avec des réformes ultérieures au sein de la Commission, ont également contribué au retard.[Note124: Armen Khudaverdyan (Commission d’éthique des hauts fonctionnaires), interview de IRM chercheur, 24 October 2017]

Parallèlement à la mise en œuvre des engagements, plusieurs amendements législatifs ont été adoptés dans le domaine des déclarations publiques. L'amendement à la loi sur le service public et à un certain nombre d'autres lois a été adopté par le parlement le 9 de juin 2017 et est entré en vigueur le 1 de juillet 2017. Selon les amendements, la responsabilité administrative est établie pour le non-respect des délais de déclaration ou pour la violation des règlements, ainsi que pour le défaut de transmission d'informations complètes ou correctes par négligence, et la responsabilité pénale est établie en cas de non-présentation intentionnelle de déclarations, présenter de fausses informations ou masquer les informations faisant l'objet d'une déclaration.[Note125: Loi de la RA 'portant modification et complément de la loi de la RA' relative à la fonction publique '', 09.06.2017, http://www.arlis.am/DocumentView.aspx?DocID=114359 ] Cet amendement peut avoir un effet multiplicateur sur l'impact potentiel de l'engagement, car un meilleur accès à l'information sur les déclarations peut avoir des implications pratiques sur l'application des sanctions à l'encontre des fonctionnaires non conformes.

Les fonds envisagés pour la mise en œuvre des engagements font partie du «Troisième projet de modernisation du secteur public en Arménie» (2016-2020), financé par la Banque mondiale. Toutefois, comme l'a souligné le représentant de la Commission, la modernisation du moteur de recherche était conditionnée par les modifications législatives entrées en vigueur en juillet 2017. Elle a donc été retardée. Au moment de la rédaction du présent document, la Commission préparait un projet de mandat pour le développement d'un logiciel permettant de mettre à niveau le moteur de recherche de la section "Registre des déclarations" du site Web de la Commission.[Note126: Armen Khudaverdyan (Commission d’éthique des hauts fonctionnaires), interview de IRM chercheur, 24 October 2017]

Prochaines étapes

L'engagement devrait être mis en œuvre dans la période restante du plan d'action. Après l'approbation du projet Tor En ce qui concerne la modernisation du système électronique de déclaration, la Commission envisage de lancer le processus de passation de marché afin de sélectionner une entreprise pour le développement de logiciels.

Lorsque le moteur de recherche est prêt, il est recommandé d'en discuter avec les parties prenantes de la société civile intéressées afin de garantir sa conformité avec les objectifs d'engagement et de recevoir des commentaires et des recommandations supplémentaires sur les critères de recherche fournis et la facilité d'utilisation.

Le représentant de la Commission note que pour un meilleur impact de l'engagement, Les OSC et les médias doivent être plus actifs et mener des enquêtes pour assurer le contrôle civique et aider à révéler les faits d'enrichissement illicite.[Note127: Armen Khudaverdyan (Commission d’éthique des hauts fonctionnaires), interview de IRM chercheur, 24 October 2017] Comme l'ont noté des représentants de la société civile, outre la plate-forme améliorée de données de déclaration, il est plus important que la Commission prenne des mesures supplémentaires pour vérifier les données fournies dans les déclarations et veille à l'application des sanctions pertinentes prévues par la loi.[Note128: Groupe de discussion à Erevan, 26.10.17, Grisha Balasanyan (Hetq.am dirigé par l’ONG Investigative Journalists), interview de IRM chercheur, 23 October 2017, Varuzhan Hoktanyan (ONG du Centre de lutte contre la corruption de Transparency International), interview de IRM chercheur, 30 October 2017] La publication des décisions connexes de la Commission et des informations sur les sanctions appliquées contribuerait à accroître la confiance du public dans cette institution et à une meilleure utilisation de la plate-forme par les organisations de la société civile engagées dans l'analyse des données et le contrôle civique.

Résumé du statut de fin de session IRM

4. Déclarations de fonctionnaires en données ouvertes

Texte d'engagement:

Titre: "Données ouvertes" dans les déclarations officielles: amélioration du système électronique de déclaration des biens, des revenus et des personnes liées aux fonctionnaires de rang élevé

Conformité du format des déclarations de hauts fonctionnaires avec le principe de «données ouvertes», amélioration de leur traitement, de leur analyse et de leur système de recherche.

L’objectif de cette initiative est de mettre à la disposition et à la disposition de la société civile les données relatives aux déclarants qui n’ont pas soumis leur déclaration dans les délais prescrits par la loi, ainsi que de permettre la réception des données faisant l’objet de la publication à partir du système via le système. une méthode interactive et dans un format électronique ouvert.

Avec l'aide de la société civile, il devrait permettre aux déclarants de s'acquitter de leur devoir de déclaration. Cela améliorera les statistiques sur les déclarations qui n'ont pas été soumises dans les délais prescrits par la loi et celles soumises tardivement. En outre, en introduisant l'instrument interactif relatif au registre des déclarations, la Commission espère recevoir des groupes de la société civile intéressés des recommandations et des applications plus étayées en ce qui concerne les cas de restriction des activités définies par la loi sur la fonction publique " , ou un conflit d’intérêts, ou une violation à première vue des règles de déontologie de la part d’un haut responsable, ou des risques constatés à cet égard.

Les activités relevant de cet engagement sont les suivantes:

1.Présenter la proposition concernant l'engagement envers les groupes de citoyens intéressés, recevoir leurs points de vue, organiser des discussions, résumer les résultats obtenus en ce qui concerne la publication de listes de personnes n'ayant pas soumis leurs déclarations dans les délais prescrits par la loi et mettre au point un logiciel permettant de créer le registre des déclarations section interactive du site web de la Commission pour les utilisateurs (Sep 16 - Dec 16).

2.Afficher sur le site web de la Commission les listes des personnes qui n’ont pas soumis de déclaration et de celles qui ont soumis des déclarations tardivement dans 2016 (Dec 16 - Mar 17).

3.Mise à niveau du moteur de recherche de la section Greffe des déclarations du site Web de la Commission à l'adresse http://www.ethics.am, assurant son accessibilité interactive aux utilisateurs, développant et installant le logiciel (Mar 17 - Jun 18).

Note éditoriale: Alors que le plan d'action énumère trois étapes, le chercheur IRM a identifié deux étapes pour cet engagement, différenciées par les résultats de l'engagement: afficher la liste des fonctionnaires qui n'ont pas soumis leurs déclarations à temps, et mettre en place un moteur de recherche contenant des informations disponibles. format de données.

Institution responsable: Commission d'éthique des hauts fonctionnaires (avec son consentement)

Institution de soutien: personnel du gouvernement de la République d'Arménie

Date de début: septembre 2016. Date de fin: June 2018

But de l'engagement

Selon la loi de la République d'Arménie (sur le service public), les hauts responsables doivent présenter une déclaration de leurs biens et revenus chaque année au plus tard le 13 mars de l'année suivante, ainsi que lors de la nomination et de la résiliation de leurs fonctions. le bureau dans les 30 jours suivant le rendez-vous ou la résiliation. [Note28: Loi sur la fonction publique de la RA, 26.05.2011, Article 33, http://www.arlis.am/DocumentView.aspx?DocID=121573 ] Depuis 2012, les déclarations de propriété et de revenus des hauts fonctionnaires et de leurs personnes affiliées ont été publiées au format PDF sur le site Web de la Commission de déontologie des hauts fonctionnaires («la Commission») à l'adresse suivante: http://www.ethics.am. Cependant, les options de recherche n'étaient disponibles que par nom, titre et année de l'agent, et il n'était pas possible de rechercher et de filtrer les déclarations en fonction de types d'informations spécifiques (tels que le revenu ou les biens possédés). De plus, le format de publication dans le registre des déclarations ne permettait pas de traiter et d'analyser les données par année.

Cet engagement visait à publier les déclarations de hauts fonctionnaires sous forme de données ouvertes (c'est-à-dire des données téléchargeables et interrogeables au lieu de fichiers PDF) et à publier la liste des déclarants qui n'avaient pas soumis leurs déclarations dans les délais prescrits par la loi. Cet engagement impliquait également de consulter la société civile sur le processus de publication de la liste des fonctionnaires non conformes et sur le logiciel à développer pour le site Web. L'achèvement de l'engagement permettrait aux journalistes et à la société civile d'accéder aux revenus déclarés et aux avoirs des responsables par les moyens de vérification et de vérification, par le biais de la vérification des faits et de l'établissement de rapports.

Statut

À mi-parcours: limité

Cet engagement a vu des progrès limités au cours de la première année de mise en œuvre de l'engagement. La Commission a tenu des discussions sur l'engagement lors de diverses réunions, événements et interactions non formelles avec des représentants de la société civile et des médias, y compris des organisations de la société civile travaillant dans les domaines de la lutte contre la corruption et de la transparence, ainsi que des journalistes d'investigation.

Les fonds envisagés pour la mise en œuvre de cet engagement font partie du «Troisième projet de modernisation du secteur public en Arménie» de la Banque mondiale (2016-2020). Selon le représentant de la Commission chargé de l'engagement, la modernisation du moteur de recherche a été retardée en raison de modifications législatives entrées en vigueur en juillet 2017. En octobre 2017, la Commission avait préparé le projet de mandat pour le développement d'un logiciel permettant de mettre à niveau le moteur de recherche de la section "Registre des déclarations" du site Web de la Commission. [Note29: Armen Khudaverdyan (Commission d'éthique des hauts fonctionnaires), interview accordée à 24 October 2017, chercheur à l'IRM]

La liste des responsables qui n’avaient pas présenté leurs déclarations dans les délais devait être achevée en mars 2017, mais elle n’a pas été publiée au cours de la première année de la mise en œuvre. Cette liste a été publiée sur 30 October 2017 et présente les noms et fonctions des responsables qui n’avaient pas fourni de déclarations de revenus et de biens pour 2016 dus par 30 March 2017 avant la date de publication (30 October 2017). [Note30: la Commission publie la liste des fonctionnaires qui n’ont pas présenté leur nomination ou les déclarations annuelles de 2016, les déclarations de nomination et de fin de mandat au format 2017, 30.10.2017, http://ethics.am/hy/news/item/2017/10/30/news63/ ] Toute information sur le retard dans la soumission des déclarations ne figurait pas dans la liste publiée. Pour plus d'informations, voir le rapport d'avancement IRM Armenia 2016-2017. [Note31: Rapport d'avancement IRM Armenia 2016-2018 (Année 1), 04 'Open Data' dans une déclaration officielle, https://www.opengovpartnership.org/04-open-data-official-declaration ]

Fin du mandat: limité

En mai, 2018, la Commission a publié les listes de fonctionnaires n'ayant pas fourni leurs déclarations annuelles et de ceux ayant fourni leurs déclarations annuelles avec retard. [Note32: La liste des hauts fonctionnaires qui n’ont pas soumis de déclaration annuelle pour 2017 est publiée, 24.05.2018, http://ethics.am/hy/news/item/2018/05/24/news107/; La liste des hauts fonctionnaires qui ont soumis leurs déclarations plus tard que le délai prévu par la loi dans la période de juillet 1 de 2017 à février 10 de 2018, 18.05.2018, http://ethics.am/hy/news/item/2018/05/18/news106/ ] Plus tard, la Commission a publié la liste des fonctionnaires qui n’avaient pas fourni de déclaration de revenus et de biens lors de leur nomination. [Note33: Liste des fonctionnaires publics déclarants qui n’ont pas soumis leur déclaration de nomination à la date de juillet 24 de 2018, 25.07.2018, http://ethics.am/en/news/item/2018/07/25/news115/ ] Ainsi, un jalon pour l'engagement a été mis en place. La Commission a également publié des informations sur le nombre de procédures administratives engagées et de sanctions appliquées à l'encontre des fonctionnaires non conformes. [Note34: La Commission de l’éthique des hauts fonctionnaires a rendu des décisions 100 sur l’application de sanctions administratives, 31.05.2018, http://ethics.am/en/news/item/2018/05/31/news108/ ]

Le deuxième jalon - la mise en place du moteur de recherche et la fourniture d'un format de déclaration de données ouvert sur le site Web de la Commission - n'a pas été achevé. Selon le personnel du gouvernement, la mise en œuvre de cette étape a été retardée en raison de retards de financement, prévus dans le cadre du «Troisième projet de modernisation du secteur public en Arménie» (2016-2020) et financés par la Banque mondiale. [Note35: Lilia Afrikyan (personnel du gouvernement), interview accordée à 19 September 2018, chercheur à l'IRM] En outre, la Commission a proposé de reporter ces activités en raison de la dissolution attendue de la Commission actuelle et de la création d'une nouvelle Commission sur la prévention de la corruption. [Note36: Armen Khudaverdyan (Commission d'éthique des hauts fonctionnaires), interview accordée à 03 September 2018, chercheur à l'IRM] La loi «sur la commission pour la prévention de la corruption», adoptée en juin 2017, prévoit la création d'une commission sur la prévention de la corruption avec un plus large éventail de fonctions et de pouvoirs. Cela remplacera la Commission de l’éthique des hauts fonctionnaires lors de sa formation après le mois d’avril 2018, lorsque les modifications constitutionnelles entreront pleinement en vigueur. [Note37: Loi de la RA sur la Commission pour la prévention de la corruption », 09.06.2017, http://www.arlis.am/DocumentView.aspx?DocID=114355 ] Cependant, à la fin de la période du plan d'action, une nouvelle Commission n'a pas encore été formée. De même, la Commission a suggéré de tenir cet engagement dans le prochain plan d'action.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Participation civique: n'a pas changé

Responsabilité publique: n'a pas changé

Parallèlement à la mise en œuvre de cet engagement, plusieurs amendements législatifs ont été adoptés dans le domaine des déclarations publiques sous 2017. Le Parlement a adopté un amendement à la loi sur la fonction publique de la RA «9 June 2017» (ainsi qu’à un certain nombre d’autres lois), qui est entré en vigueur le 1 July 2017. Selon les amendements, la responsabilité administrative est établie en cas de non-présentation des déclarations dans les délais impartis ou de violation des règlements relatifs aux déclarations, ainsi qu'en cas de non-présentation par négligence d'informations complètes ou correctes. La responsabilité pénale est définie pour la non-présentation intentionnelle de déclarations, la présentation de fausses informations ou le masquage d'informations soumises à déclaration. Les amendements législatifs ont permis à la Commission d'éthique des hauts fonctionnaires d'avoir du personnel supplémentaire et d'élargir leurs pouvoirs, notamment en ce qui concerne la vérification des informations relatives à la déclaration et le traitement des cas administratifs concernant des fonctionnaires non conformes. [Note38: Loi de la RA «Modifiant et complétant la loi de la RA sur la fonction publique» », 09.06.2017, http://www.arlis.am/DocumentView.aspx?DocID=114359 ] Ces changements ont eu lieu en dehors de la portée de l'engagement, mais ont joué un rôle important dans l'amélioration de la responsabilité publique des fonctionnaires. La publication de la liste des personnes qui n'ont pas soumis leurs déclarations à temps pourrait avoir un impact marginal sur l'accès aux informations sur les fonctionnaires non conformes, dans la mesure où elle fournit des informations consolidées qui seraient autrement trouvées par le biais d'une révision détaillée de toutes les déclarations disponibles sur le site web de la Commission et en identifiant les fonctionnaires manquants.

Bien que l'engagement comprenne des discussions avec les parties prenantes intéressées sur l'engagement en tant que première étape de la création d'une plate-forme «données ouvertes», il n'a pas ajouté de nouvelles opportunités ou capacités au public pour informer ou influencer les décisions gouvernementales, car le moteur de recherche n'a pas été créé. La participation civique n’a donc pas changé.

Reportés?

Au moment de la rédaction du présent rapport (septembre 2018), le quatrième plan d'action de l'Arménie n'était pas disponible. La Commission de l'éthique des hauts responsables a suggéré de poursuivre la mise en place de la base de données interrogeable des déclarations dans le prochain plan d'action.

Pour plus de détails sur l'engagement, voir Armenia Rapport final 2016-2018.


Engagements

  1. Open Data dans les déclarations officielles

    AM0035, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence des subventions gouvernementales

    AM0036, 2018, Anti-corruption

  3. Registre de la propriété bénéficiaire

    AM0037, 2018, Accès à l'information

  4. Modernisation du site Web communautaire

    AM0038, 2018, gouvernement électronique

  5. Cadastre des eaux de l'Etat

    AM0039, 2018, gouvernement électronique

  6. Cadastre terrestre

    AM0040, 2018, gouvernement électronique

  7. Services sociaux intégrés

    AM0041, 2018, Accès à l'information

  8. Système d'information unifié pour la gestion de l'éducation

    AM0042, 2018, Accès à l'information

  9. Programme d'exploration médicale

    AM0043, 2018, gouvernement électronique

  10. Plate-forme pour la soumission de pétitions

    AM0044, 2018, gouvernement électronique

  11. Tableau de bord de la fonction publique

    AM0045, 2018, gouvernement électronique

  12. Transparence des voyages d'État

    AM0027, 2016, gouvernement électronique

  13. Responsabilité pour les subventions du gouvernement

    AM0028, 2016, Anti-corruption

  14. Transparence du budget de l'Etat

    AM0029, 2016, Accès à l'information

  15. "Données ouvertes" dans la déclaration officielle:

    AM0030, 2016, Accès à l'information

  16. Portail de décisions communautaires.

    AM0031, 2016, renforcement des capacités

  17. Licence de responsabilité

    AM0032, 2016, renforcement des capacités

  18. Accessibilité des services sociaux intégrés

    AM0033, 2016, gouvernement électronique

  19. Projet pilote "guichet unique" dans les bureaux d'enregistrement militaires

    AM0034, 2016, renforcement des capacités

  20. Numérisation et publication de données dans le SNCO «Fonds géologique républicain»

    AM0016, 2014, Accès à l'information

  21. Assurer la transparence dans le secteur minier

    AM0017, 2014, Anti-corruption

  22. Sensibiliser le public au financement des soins de santé

    AM0018, 2014, gouvernement électronique

  23. Assurer la transparence des déclarations d'actif et de revenu des hauts fonctionnaires de la RA

    AM0019, 2014, Anti-corruption

  24. Retransmission en ligne des sessions de la Commission d'appel des marchés publics

    AM0020, 2014, Anti-corruption

  25. Introduction de la microsurveillance communautaire dans les communautés 10

    AM0021, 2014, gouvernement électronique

  26. Assurer un processus ouvert, transparent, participatif et responsable des politiques de l'État et des réformes législatives

    AM0022, 2014, gouvernement électronique

  27. Sensibilisation du public à l'activité législative des organes de gouvernance des États

    AM0023, 2014, gouvernement électronique

  28. Assurer la transparence de l'élection des conseils d'administration des établissements d'enseignement secondaire général et des dépenses de planification du budget annuel et des dépenses des établissements d'enseignement secondaire général

    AM0024, 2014, Éducation

  29. Renforcement des connaissances et des capacités des fonctionnaires dans le domaine de la liberté d'information et de la lutte contre la corruption

    AM0025, 2014, Accès à l'information

  30. Assurer la transparence des instances autonomes locales des grandes communautés

    AM0026, 2014, gouvernement électronique

  31. Examen des lois réglementaires normatives (Projet de réglementation sur la guillotine)

    AM0001, 2012, Législation et Réglementation

  32. Améliorer le système d'audit interne du secteur public

    AM0002, 2012, Anti-corruption

  33. Améliorer les procédures de passation des marchés

    AM0003, 2012, Anti-corruption

  34. Amélioration de la planification budgétaire et des systèmes d'établissement de rapports grâce à la pleine utilisation de la budgétisation par programme

    AM0004, 2012, Anti-corruption

  35. Promouvoir la transparence et l'objectivité dans l'administration fiscale

    AM0005, 2012, Anti-corruption

  36. Lutte contre la corruption

    AM0006, 2012, Anti-corruption

  37. Introduction d'un système de paiement unifié (portail)

    AM0007, 2012, gouvernement électronique

  38. Améliorations de l'inspection des voitures

    AM0008, 2012, infrastructure et transport

  39. Mise en place d'un système électronique pour les services consulaires

    AM0009, 2012, Citoyenneté et Immigration

  40. Mise en place du système Mail-Armenia

    AM0010, 2012, Citoyenneté et Immigration

  41. Introduction du système de statistiques électroniques

    AM0011, 2012, gouvernement électronique

  42. Introduction du système de partage de documentation électronique dans les communautés urbaines

    AM0012, 2012, gouvernement électronique

  43. Assurer la transparence des déclarations de patrimoine

    AM0013, 2012, Anti-corruption

  44. Normalisation du contenu des sites Web officiels

    AM0014, 2012, Accès à l'information

  45. Amélioration des connaissances et des compétences des fonctionnaires sur l'accès à l'information

    AM0015, 2012, Accès à l'information

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!