Ignorer la navigation
Arménie

Système d'information unifié pour la gestion de l'éducation (AM0042)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour l'Arménie 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de l'éducation et des sciences de la République d'Arménie

Institution (s) de soutien: Institut national des technologies éducatives (NIET) - réalisateur, ministère de l'Administration territoriale, municipalité d'Erevan, Marzpetarans, établissements d'enseignement «Centre de développement Armavir» et autre ONG

Domaines politiques

Accès à l'information, Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Education, Législation & Régulation, Législatives, Open Data, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur le design en Arménie 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, participation civique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

8. SYSTÈME D'INFORMATION UNIFIÉ POUR LA GESTION DE L'ÉDUCATION
Date de début et de fin de l'engagement Début de l'engagement: novembre 2018
Fin de l'engagement: Août 2020
Agence d'exécution principale Ministère de l'éducation et des sciences de la République d'Arménie
Responsable de l'agence d'exécution Syuzanna Makyan
Titre, chef de département, Division de l'élaboration et de l'analyse des politiques d'éducation préscolaire et secondaire, département de l'éducation générale
Courriel : syuzannamakyan@mail.ru
Téléphone 010524777, 099961171
Autres acteurs impliqués Autres acteurs publics impliqués Institut national des technologies éducatives (NIET) - réalisateur, ministère de l'Administration territoriale, municipalité d'Erevan, Marzpetarans, établissements d'enseignement
Société civile, secteur privé «Centre de développement Armavir» et autre ONG
Question soumise à la réglementation La réalisation de l'engagement consiste à exclure l'enregistrement simultané de plusieurs enregistrements d'un même apprenant à différents niveaux d'enseignement, afin de superviser le processus de transfert d'un établissement d'enseignement à l'autre (de différents niveaux d'enseignement également), clarifier les mécanismes d'inscription des enfants, les admettre et les transférer dans des établissements d'enseignement, pour garantir la transparence de l'éducation, la réduction des ressources administratives, l'optimisation des flux d'informations.
Objectif principal Assurer, par le biais de la gouvernance électronique unifiée, l’exhaustivité des informations, une authenticité accrue, la responsabilité publique, l’efficacité du travail, la détection précoce du risque d’abandon de la scolarité obligatoire et de ne pas être inclus dans l’éducation et la référence, création de mécanismes de recours pour les principaux bénéficiaires - les parents, s'adressant aux organes compétents en cas de manquement, d'omission ou de manquement au devoir, à la commission de violations dans n'importe quel cercle.
Brève description de l'engagement Développement d'un système d'information unifié (qui fournira des informations sur l'enregistrement des étudiants, leur transfert, leur classement et leur inscription) pour la gestion de l'éducation, en incluant tous les établissements d'enseignement école, indépendamment de la forme organisationnelle et de la subordination.
Il fournira des informations complètes et multiniveaux sur les activités de l'organisation, se familiarisera avec les rapports, sera informé de la disponibilité des places, de l'assiduité, du transfert, du retrait d'élèves, de l'inscription des enfants dans des établissements préscolaires et d'autres questions, fournira un retour d'information aux parents , donnez la possibilité de commenter et de porter plainte, et soyez informé des mesures prises pour résoudre les problèmes.
Cela contribuera également à réglementer le processus d'identification et d'inclusion des enfants exclus de l'éducation.
Le fonctionnement du système garantira la réalisation du droit à l'éducation de chaque enfant, réglementant le processus d'inscription des écoliers, en veillant à ce que les responsabilités de l'administration territoriale et des collectivités locales, ainsi que de toutes les autres institutions et parties prenantes responsables, soient incluses dans le processus d'implication. les enfants dans l'éducation.

Le défi OGP abordé par l'engagement Dans le secteur de l'éducation:
Diminution des risques de corruption en ouvrant des informations sur l'assiduité des élèves, la disponibilité des places, le transfert, le retrait d'élèves, l'enregistrement d'enfants dans des établissements préscolaires et d'autres sujets,
Fournir une rétroaction et une possibilité de suivi pour les commentaires et les plaintes des parents sur des questions d'éducation
Introduction de l'innovation
Pertinence par rapport aux valeurs OGP Transparence, responsabilité, participation, technologie et innovation
Ambition Clarification des mécanismes d'inscription, d'inscription multiple, d'admission et de transfert des enfants dans des établissements d'enseignement, garantie de transparence, réduction des dépenses administratives, introduction de mécanismes de recours pour les parents, règlement d'autres questions.
Encourage les efforts de mise en œuvre des objectifs ou cibles des ODD
Critères vérifiables et mesurables pour la réalisation de l'engagement Début: Fin:
Actions en cours
Création d'un système de gestion unifié
Un système de saisie des informations sur tous les établissements d’enseignement de la République d’Arménie Novembre 2018 Janvier 2019
Assurer des bases juridiques. Fixation de la disposition pertinente de la loi pour un tel système dans la loi de la RA sur l'éducation: Présentation d'un projet de paquet législatif à l'Assemblée nationale Février 2019 Décembre 2019
Informer toutes les parties participantes du système créé, de la portée, de la portée et de l'efficacité des activités. Avril 2019 Août 2019
Résumant la phase pilote, révélant les problèmes et les révisant au besoin. Introduction progressive du système, fin du processus Août 2019 Août 2020
Surveiller le lancement et l'introduction du système. Évaluation du processus Décembre 2019 Août 2020

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

8. Système d'information unifié pour la gestion de l'éducation

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

Brève description: Développement d’un système d’information unifié (qui fournira des informations sur l’enregistrement des dossiers des élèves, leur transfert, leur classement et leur inscription) pour la gestion de l’enseignement en incluant tous les établissements d’enseignement, y compris les établissements préscolaires, indépendamment la forme organisationnelle et la subordination.

Il fournira des informations complètes et multiniveaux sur les activités de l'organisation, se familiarisera avec les rapports, sera informé de la disponibilité des places, de la fréquentation, du transfert, du retrait d'élèves, de l'inscription des enfants dans des établissements préscolaires et d'autres sujets, fournira un retour d'information aux parents , donnez la possibilité de commenter et de porter plainte, et soyez informé des mesures prises pour résoudre les problèmes. Cela contribuera également à réglementer le processus d'identification et d'inclusion des enfants exclus de l'éducation.

Le fonctionnement du système garantira la réalisation du droit à l'éducation de chaque enfant, réglementant le processus d'inscription des écoliers, en veillant à ce que les responsabilités de l'administration territoriale et des instances locales autonomes ainsi que de toutes les autres institutions et parties prenantes responsables soient impliquées dans le processus d'implication. les enfants dans l'éducation.

Milestones

8.1 Création d'un système de gestion unifié pour la saisie d'informations sur tous les établissements d'enseignement de la République d'Arménie.

8.2 Garantir les bases légales. Fixation de la disposition pertinente de la loi pour un tel système dans la loi de la RA sur l'éducation: présentation d'un projet de paquet législatif à l'Assemblée nationale.

8.3 Informer toutes les parties prenantes du système créé, de la portée, de la portée et de l'efficacité des activités.

8.4 Résumer la phase pilote, révéler les problèmes et les réviser au besoin. Introduction progressive du système, fin du processus.

8.5 Surveillance du lancement et de l’introduction du système. Évaluation du processus.

Date de début: novembre 2018

Date de fin: Août 2020

Contexte et objectifs

En Arménie, l’inscription à l’éducation préscolaire peut être limitée en raison du nombre limité de places dans les jardins d’enfants. Une évaluation de l'accès à l'éducation préscolaire réalisée par Save the Children Armenia et Media Model a révélé que les obstacles courants à l'admission comprenaient les files d'attente et la présentation de documents importants. L’évaluation a également signalé des cas de corruption dans le processus d’admission. Ces exemples incluaient des demandes d’autorisation spéciale de dirigeants communautaires ou de pots-de-vin et la facilitation de l’accès à travers divers mécanismes informels, tels que l’engagement d’intermédiaires. Ces tendances existent surtout dans les jardins d'enfants publics urbains, où la demande d'un nombre limité d'établissements préscolaires est forte. Des problèmes similaires ont été constatés dans les écoles secondaires à forte demande et à admissions limitées.

Cet engagement vise à faciliter le processus d'inscription grâce à la création d'une plate-forme commune fournissant des informations sur tous les établissements d'enseignement, y compris des informations sur les licences, les espaces disponibles et les options d'inscription. La plate-forme offrira également la possibilité de s'inscrire et de livrer en ligne la documentation de saisie. Cette pratique pourrait réduire la possibilité de mécanismes d'inscription informels et corrompus. Le système inscrira automatiquement les enfants en fonction de la séquence d'application.

Outre l’égalité des chances en matière d’inscription, le système contribuera à éviter le double enregistrement du même enfant dans plusieurs établissements. (Pour garantir un espace à un enfant, les parents s'adressent souvent à plusieurs écoles simultanément, ce qui crée une confusion supplémentaire dans le processus d'inscription.) De plus, le système peut aider à faciliter le processus de transfert d'un élève d'un établissement d'enseignement à un autre, ce qui sera fait. en ligne sans procédures bureaucratiques supplémentaires.

En général, la plate-forme servira non seulement aux parents, mais également au ministère de l'Éducation et de la Science et à d'autres organismes responsables (municipalités et bureaux du gouvernement régional). L'ensemble du processus d'admission et de transfert dans les établissements d'enseignement sera facilement suivi et contrôlé. L’engagement réduira également les dépenses en ressources par rapport à celles utilisées avant le plan d’action, car le processus d’inscription exige actuellement beaucoup de paperasse et de communication.

Le fait de disposer d'informations sur les admissions scolaires à un seul endroit pourrait également aider les autorités à mieux suivre les enfants déscolarisés en comparant les données sur les enfants d'âge scolaire inscrits dans les communautés et les enfants admis. Selon le représentant du ministère de l'Education et des Sciences responsable de l'engagement, le ministère assurera plus facilement le suivi de ces informations et rendra compte des enfants abandonnés au ministère du Travail et des Affaires sociales. Ce ministère peut entreprendre d'autres démarches pour l'inscription de ces enfants.

Enfin, l'engagement vise à fournir un espace aux parents pour leur permettre de laisser des commentaires sur la plateforme. Le Ministère de l’éducation et des sciences assurera le suivi de ces informations. Les informations en retour fourniraient une opportunité supplémentaire (en plus de la hotline existante) d'identifier et de résoudre tout problème rencontré dans les établissements d'enseignement et de recueillir des suggestions pertinentes. Ainsi, outre qu’il concerne l’accès à l’information, l’engagement est également pertinent pour la participation civique. Il offre aux citoyens la possibilité de faire des commentaires et d’apporter ainsi une contribution au processus décisionnel des organismes gouvernementaux responsables.

L'engagement couvre non seulement les établissements préscolaires et secondaires, mais également les établissements d'enseignement professionnel et supérieur. Cependant, il manque de précisions sur les informations qui seront fournies sur les établissements d’enseignement supérieur et s’il est possible de s’inscrire pour l’admission. Selon un représentant du ministère de l'Education et de la Science, l'engagement couvre également les établissements privés, mais cela n'est pas clairement indiqué dans l'engagement.

Les parties prenantes des organisations de la société civile interrogées ont exprimé leurs préoccupations concernant l'accessibilité des services en ligne pour la population. Ils ont également demandé si la nouvelle option d'inscription en ligne remplacera les options existantes en personne. S'il reste une possibilité parallèle d'inscription hors ligne, les établissements d'enseignement disposeront toujours de moyens d'utiliser des mécanismes non formels pour s'inscrire en fonction de leurs préférences. Toutefois, si l'inscription ne devient possible que via les plateformes en ligne, les familles vulnérables ou les familles des régions ayant un accès limité à Internet et aux ordinateurs peuvent se tourner vers d'autres canaux pour faire enregistrer leurs enfants. Par exemple, ils peuvent payer des frais à d'autres personnes ou à des services pour avoir terminé le processus d'inscription, ou s'adresser à des directeurs ou à d'autres membres du personnel d'écoles et de jardins d'enfants.

S'il est pleinement mis en œuvre, cet engagement pourrait considérablement améliorer la politique de scolarisation de l'Arménie. Cela pourrait minimiser les pratiques de corruption et faciliter le processus de sélection, d'application et d'entrée. Cela fournirait également une image claire et complète des tendances en matière d'admission et une opportunité d'analyser les données pour concevoir des politiques plus efficaces. Toutefois, il n’est pas transformateur en raison des questions susmentionnées concernant les établissements d’enseignement supérieur et de l’incertitude quant à savoir si la nouvelle plate-forme d’inscription en ligne remplacera les options hors ligne existantes.

Prochaines étapes

Pour aller de l'avant, le chercheur IRM recommande ce qui suit:

  • Assurer une mise à jour continue des informations fournies par les établissements d'enseignement.
  • Définir des mécanismes de libre accès pour toutes les familles et créer des garanties pour prévenir d'éventuelles violations dans le processus d'enregistrement.
  • Définir des mécanismes spécifiques pour les réactions aux griefs, les commentaires et les suggestions postés sur la plateforme. Établir des mécanismes pour apporter des solutions pertinentes aux problèmes et / ou responsabiliser les établissements d’enseignement et le personnel en cas de faute.
  • Spécifiez l'étendue des informations à afficher par les établissements d'enseignement et les possibilités de délivrance de documents d'admission pour les établissements d'enseignement supérieur.

Les intervenants suggèrent également de fournir des informations supplémentaires sur les données relatives aux inscriptions et aux diplômes des établissements d'enseignement, à la répartition régionale des étudiants, à l'admission d'établissements spécifiques dans des établissements d'enseignement supérieur et à l'emploi des diplômés, si possible. De telles informations permettraient aux structures étatiques responsables, aux experts sur le terrain et aux chercheurs d'utiliser des données ouvertes pour l'analyse et l'élaboration de politiques. Les demandeurs potentiels dans les établissements pourraient également utiliser les données pour suivre les informations relatives à des établissements d'enseignement spécifiques et prendre les décisions correspondantes.

Gouvernement de la République d'Arménie, Plan d'action OGP Armenia 2018-2020, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/12/Armenia_Action-Plan_2018-2020_EN.doc.
Media Model et Save the Children, Évaluation de l'accès des enfants aux services d'éducation préscolaire, Erevan, 2017, https://armenia.savethechildren.net/sites/armenia.savethechildren.net/files/library/Assessment%20on%20Access%20to%20Pre-school%20Education%20Services_ENG.pdf.
Syuzanna Makyan (ministère de l'Éducation et des Sciences), entretien téléphonique avec un chercheur de l'IRM, 19, février 2019.
Suren Deheryan (Journalistes pour l'avenir), interview réalisée par 14 March 2019, chercheur à l'IRM.
Marina Galstyan (Centre de recherche et de conseil en éducation), entretien téléphonique avec un chercheur de l'IRM, 15, février 2019.

Engagements

  1. Open Data dans les déclarations officielles

    AM0035, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence des subventions gouvernementales

    AM0036, 2018, Anti-corruption

  3. Registre de la propriété bénéficiaire

    AM0037, 2018, Accès à l'information

  4. Modernisation du site Web communautaire

    AM0038, 2018, gouvernement électronique

  5. Cadastre des eaux de l'Etat

    AM0039, 2018, gouvernement électronique

  6. Cadastre terrestre

    AM0040, 2018, gouvernement électronique

  7. Services sociaux intégrés

    AM0041, 2018, Accès à l'information

  8. Système d'information unifié pour la gestion de l'éducation

    AM0042, 2018, Accès à l'information

  9. Programme d'exploration médicale

    AM0043, 2018, gouvernement électronique

  10. Plate-forme pour la soumission de pétitions

    AM0044, 2018, gouvernement électronique

  11. Tableau de bord de la fonction publique

    AM0045, 2018, gouvernement électronique

  12. Transparence des voyages d'État

    AM0027, 2016, gouvernement électronique

  13. Responsabilité pour les subventions du gouvernement

    AM0028, 2016, Anti-corruption

  14. Transparence du budget de l'Etat

    AM0029, 2016, Accès à l'information

  15. "Données ouvertes" dans la déclaration officielle:

    AM0030, 2016, Accès à l'information

  16. Portail de décisions communautaires.

    AM0031, 2016, renforcement des capacités

  17. Licence de responsabilité

    AM0032, 2016, renforcement des capacités

  18. Accessibilité des services sociaux intégrés

    AM0033, 2016, gouvernement électronique

  19. Projet pilote "guichet unique" dans les bureaux d'enregistrement militaires

    AM0034, 2016, renforcement des capacités

  20. Numérisation et publication de données dans le SNCO «Fonds géologique républicain»

    AM0016, 2014, Accès à l'information

  21. Assurer la transparence dans le secteur minier

    AM0017, 2014, Anti-corruption

  22. Sensibiliser le public au financement des soins de santé

    AM0018, 2014, gouvernement électronique

  23. Assurer la transparence des déclarations d'actif et de revenu des hauts fonctionnaires de la RA

    AM0019, 2014, Anti-corruption

  24. Retransmission en ligne des sessions de la Commission d'appel des marchés publics

    AM0020, 2014, Anti-corruption

  25. Introduction de la microsurveillance communautaire dans les communautés 10

    AM0021, 2014, gouvernement électronique

  26. Assurer un processus ouvert, transparent, participatif et responsable des politiques de l'État et des réformes législatives

    AM0022, 2014, gouvernement électronique

  27. Sensibilisation du public à l'activité législative des organes de gouvernance des États

    AM0023, 2014, gouvernement électronique

  28. Assurer la transparence de l'élection des conseils d'administration des établissements d'enseignement secondaire général et des dépenses de planification du budget annuel et des dépenses des établissements d'enseignement secondaire général

    AM0024, 2014, Éducation

  29. Renforcement des connaissances et des capacités des fonctionnaires dans le domaine de la liberté d'information et de la lutte contre la corruption

    AM0025, 2014, Accès à l'information

  30. Assurer la transparence des instances autonomes locales des grandes communautés

    AM0026, 2014, gouvernement électronique

  31. Examen des lois réglementaires normatives (Projet de réglementation sur la guillotine)

    AM0001, 2012, Législation et Réglementation

  32. Améliorer le système d'audit interne du secteur public

    AM0002, 2012, Anti-corruption

  33. Améliorer les procédures de passation des marchés

    AM0003, 2012, Anti-corruption

  34. Amélioration de la planification budgétaire et des systèmes d'établissement de rapports grâce à la pleine utilisation de la budgétisation par programme

    AM0004, 2012, Anti-corruption

  35. Promouvoir la transparence et l'objectivité dans l'administration fiscale

    AM0005, 2012, Anti-corruption

  36. Lutte contre la corruption

    AM0006, 2012, Anti-corruption

  37. Introduction d'un système de paiement unifié (portail)

    AM0007, 2012, gouvernement électronique

  38. Améliorations de l'inspection des voitures

    AM0008, 2012, infrastructure et transport

  39. Mise en place d'un système électronique pour les services consulaires

    AM0009, 2012, Citoyenneté et Immigration

  40. Mise en place du système Mail-Armenia

    AM0010, 2012, Citoyenneté et Immigration

  41. Introduction du système de statistiques électroniques

    AM0011, 2012, gouvernement électronique

  42. Introduction du système de partage de documentation électronique dans les communautés urbaines

    AM0012, 2012, gouvernement électronique

  43. Assurer la transparence des déclarations de patrimoine

    AM0013, 2012, Anti-corruption

  44. Normalisation du contenu des sites Web officiels

    AM0014, 2012, Accès à l'information

  45. Amélioration des connaissances et des compétences des fonctionnaires sur l'accès à l'information

    AM0015, 2012, Accès à l'information

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!