Ignorer la navigation
Brésil

Transparence des fonds publics (BR0085)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national du Brésil 2016-2018

Cycle du plan d'action : 2016

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Ministère de la transparence, de la surveillance et du contrôleur, général du Brésil, Ministère de la justice et de la citoyenneté, Ministère de la planification, du développement et de la gestion, Ministère des finances, Banque centrale du Brésil, mairie de São Paulo

Institution(s) de soutien : Institut brésilien de planification tributaire, Institut d'études socio-économiques (Inesc), Social, Observatoire du Brésil, Open Knowledge, Transparency Brazil

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, Ouverture fiscale, Participation du public, Publication des informations budgétaires / fiscales

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de clôture du Brésil 2016-2018, Rapport à mi-parcours pour le Brésil 2016-2018

Suivi : Non

Premiers résultats : marginaux

Design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Détails

Institution gouvernementale principale: ministère de la Transparence et de la Surveillance et contrôleur général du Brésil. Fonctionnaire chargé de la mise en œuvre dans l'institution gouvernementale chef de file: Otávio Moreira de Castro Neves. Fonction - Directeur de département / Département de la transparence et du contrôle: E-mail otavio.neves@cgu.gov.br. Téléphone: 55 61 2020 6538. Autres acteurs: Gouvernement: ministère de la Transparence, du Contrôle et contrôleur général du Brésil, ministère de la Justice et de la Citoyenneté, ministère de la Planification, du Développement et de la Gestion, ministère des Finances, Banque centrale du Brésil, Hôtel de ville de São Paulo. Société civile, secteur privé, groupe de travailleurs et acteurs multilatéraux: Institut brésilien de planification des tributaires Institut d'études socioéconomiques (Inesc) Observatoire social du Brésil Transparence des connaissances ouverte Brésil. Statu quo ou problème / question à traiter: Contraintes juridiques et culturelles, qui empêchent la société d'avoir accès aux données et aux informations sans restriction. Objectif principal: renforcer les mécanismes actifs de transparence concernant les ressources publiques fédérales. Engagement Description succincte. La société doit s'approprier et utiliser efficacement les moyens de garantir l'information, ce qui permettra une meilleure compréhension et élargira également la participation sociale tout en assurant un suivi plus efficace. Défi du PGO abordé dans l’engagement: Augmentation de l’intégrité du public. Augmentation de la responsabilité des entreprises. Pertinence de l'engagement: La matrice stratégique assurera une plus grande efficacité pour garantir l'accès et l'utilisation efficaces aux données et aux informations sur les ressources publiques. Objectif: Actions unifiées du gouvernement fédéral diffusées et publiées, avec un modèle de gouvernance structuré, qui encouragera l'utilisation efficace par la société des informations relatives aux données et aux ressources publiques.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

2. Transparence des fonds publics

Texte d'engagement:

Formuler une matrice stratégique d'actions de transparence, avec une large participation des citoyens, afin de promouvoir une meilleure gouvernance et de garantir l'accès et l'utilisation efficace des données et des informations sur les ressources publiques.

L'engagement vise à renforcer les mécanismes actifs de transparence des ressources publiques fédérales, c'est-à-dire à améliorer les actions liées aux informations que l'État doit divulguer, sans que cela soit exigé. Il établit des moyens de garantir que les informations seront appropriées et utilisées efficacement par la société, ce qui permettra une meilleure compréhension et élargira également la participation sociale, offrant ainsi un suivi plus efficace.

2.1 - Élaboration d'un plan de mobilisation et de divulgation destiné à renforcer la participation et à assurer la diffusion des pratiques optimales, en liaison avec l'information des ressources publiques

2.2 - Restructuration du Conseil de la transparence

2.3 - Enquête sur les initiatives, règles, systèmes et données (publiques ou non) liées à la transparence et aux ressources publiques fédérales

2.4 - Formulation d'une matrice stratégique, liée aux actions de transparence, avec identification des responsables et des délais

2.5 - Approbation et diffusion du plan

2.6 - Lancement du rapport final

Institution responsable: Ministère de la transparence, de la surveillance et contrôleur général du Brésil

Institutions de soutien: Ministère de la Justice et de la Citoyenneté, ministère de la Planification, du Développement et de la Gestion, ministère des Finances, Banque centrale du Brésil, mairie de São Paulo, Institut brésilien de la planification de l'affluent, Institut d'études socioéconomiques (Inesc), Observatoire social du Brésil, Open Connaissance, Transparence Brésil

Date de début: Décembre 2016 .. Date de fin: 2018 Novembre

Contexte et objectifs

L'engagement répond à la nécessité d'améliorer les mécanismes de transparence active au niveau fédéral. Le gouvernement souhaite atteindre cet objectif en améliorant la divulgation des données par le gouvernement dans le cadre d'initiatives de transparence actives telles que le portail fédéral de la transparence. Plus précisément, le gouvernement s'attend à concevoir une matrice stratégique de modèle de gouvernance comprenant des actions clés en matière de transparence. La matrice mettra en évidence les actions qui favorisent la divulgation proactive des informations du gouvernement (c.-à-d. La divulgation de l'information avant qu'elle ne soit demandée), ainsi que l'utilisation appropriée et efficace des informations du gouvernement par la société civile pour le suivi des activités du gouvernement.

En décembre 2015, le gouvernement a publié un indice de transparence active, l’Escala Brasil Transparente (Indice de transparence brésilien).(1) Le gouvernement a basé cet index sur les réponses de ses agences aux demandes d'informations aux niveaux fédéral, régional et municipal. Le rapport indique clairement que les villes, en particulier, doivent améliorer leurs processus actifs de transparence. Dans l’index 2017, seul le pourcentage 2 des villes atteignent le score maximum.(2) Au niveau des États, les résultats étaient également médiocres: l’État d’Amapá avait un score de zéro et Rio de Janeiro avait le deuxième score le plus bas (points 5 sur 10).

Le niveau de spécificité de l'engagement est moyen. L'engagement énumère plusieurs livrables. Celles-ci incluent la formulation et la publication d'une matrice stratégique avec des actions de transparence, une restructuration du Conseil de la transparence et une enquête sur les initiatives de transparence liées aux ressources publiques fédérales. Cependant, la portée de plusieurs étapes importantes n’est pas claire, ce qui rend difficile une évaluation correcte des activités.

L'engagement a un impact potentiel mineur, en raison de sa nature essentiellement stratégique. L'Institut d'études socioéconomiques, issu de la société civile, a indiqué à l'IRM que l'engagement pourrait avoir un impact majeur. Il a noté que les portails de transparence actifs actuels n'incluent pas (ou n'incluent que des informations limitées) sur les données budgétaires et la composition des dépenses du budget fédéral. Cependant, même si l'engagement pourrait entraîner d'importantes améliorations à l'avenir, la plupart des jalons font référence à des étapes préliminaires. Par exemple, le principal livrable - la matrice publiée et le rapport contenant les principales actions en matière de transparence - comprendrait les réformes à mettre en œuvre après la date de fin du plan d'action.

L'engagement se concentre sur l'utilisation de technologies (telles que le portail de transparence et les processus de données ouvertes) pour renforcer les mécanismes de transparence actifs, tels que le système électronique de services d'information aux citoyens et les médiateurs, tels que le système de médiateur fédéral e-OUV. Ainsi, l'engagement est pertinent par rapport aux valeurs du PGO, à savoir l'accès à l'information, la technologie et l'innovation. En outre, l'engagement est pertinent pour la participation civique, car le gouvernement envisage de développer des actions stratégiques en matière de transparence avec la société civile et 1) de restructurer et de renforcer le Conseil de la transparence, un forum réunissant à la fois des organisations gouvernementales et de la société civile.(3)

Aboutissement

Le niveau d'achèvement de l'engagement est limité.

Comme indiqué dans le rapport de mise en œuvre 2017 de juillet,(4) le ministère de la Transparence, du Contrôle et le contrôleur général ont élaboré le plan de mobilisation (jalon 2.1). Le plan a été soumis à la consultation publique des partenaires de la société civile désignés comme institutions d'appui dans le texte d'engagement. Néanmoins, le gouvernement n'a reçu aucune réaction sur le contenu proposé.

En ce qui concerne la restructuration du Conseil de la transparence existant (jalon 2.2), le gouvernement a soumis une proposition de politique de consultation civique sur le portail Participa.br en septembre 2017.(5) La nouvelle proposition vise à donner au conseil un rôle plus actif et à lui permettre de demander à d’autres agences de répondre à ses demandes de renseignements. La proposition était ouverte à la consultation publique entre 25 septembre 2017 et 24 octobre 2017. Au cours de cette période, la proposition a reçu plus de commentaires 40.(6) Cependant, étant donné que le gouvernement a proposé la politique après la date butoir pour cette évaluation (juin 2017), le jalon sera considéré comme terminé dans le prochain rapport de gestion intégrée du risque.

La cartographie des initiatives, des normes, des systèmes et des jeux de données liés aux ressources fédérales (jalon 2.3) est en cours. Le portail de données ouvertes Dados.gov.br stocke une liste mise à jour des jeux de données disponibles au téléchargement.(7) Le portail de la transparence stockait un ensemble de normes et d'initiatives sur les processus de transparence fédéraux avant le début du plan d'action.(8) Le gouvernement doit encore mettre à jour la liste des initiatives aux niveaux des États et des villes.

Milestone 2.4 a des progrès limités. Cette étape fait référence à l’élaboration d’une matrice stratégique pour promouvoir les initiatives de transparence. Cette étape comprend également des initiatives liées à la fourniture future d’un nouveau portail sur la transparence, d’un groupe de travail sur les normes de données et d’un événement à Brasilia pour faire avancer le débat sur la matrice. Selon un représentant du gouvernement, ces activités sont planifiées. Bien que les discussions aient commencé, les activités n'ont pas été exécutées.

Les jalons 2.5 et 2.6 n'ont pas encore commencé.

Comme indiqué dans le plan d'action, les jalons 2.1-2.3 devaient être livrés d'ici octobre 2017. Ainsi, l'engagement est actuellement en retard.

Premiers résultats (le cas échéant)

En raison de la réalisation limitée de l'engagement, il y a peu de preuves de résultats préliminaires. Un représentant de la société civile de l'Institut d'études socioéconomiques a déclaré que la mise en œuvre de l'engagement avait débuté en juillet 2017. Cependant, il est important de mentionner que le gouvernement avait déjà pris des mesures préliminaires, telles que l'organisation d'une réunion de suivi en février 2017 comprenant une discussion de l'engagement, ainsi que l'envoi des procès-verbaux par courrier électronique et la sollicitation de suggestions des parties prenantes en avril 2017. Le représentant a indiqué que les jalons définis précédemment devraient être redéfinis en adoptant une perspective plus large. Les nouvelles étapes jettent l’attention des données détaillées sur la transparence fiscale.

Prochaines étapes

Le chercheur de l'IRM recommande de remplir l'engagement. Au cours des prochaines étapes, le gouvernement devrait préciser l’objectif de l’engagement, car il ne reste que peu de temps dans le plan d’action. Cela signifie qu'au-delà de la définition des domaines d'action possibles, le gouvernement devrait être plus précis quant aux défis et opportunités que l'engagement devra traiter.


(1) Mariana Damaceno, "Le gouvernement lance un indice de transparence active," Sous-secrétariat aux divulgations, dernière modification de 9, décembre 2015, https://www.agenciabrasilia.df.gov.br/2015/12/09/governo-lanca-indice-de-transparencia-ativa/.

(2) Carolina Pimentel, 'Moins de 2% des municipalités ont une note maximale en transparence, déclare la CGU' Da Agencia Brasil, 20 de novembre dernier modifié 2015, http://www.ebc.com.br/noticias/2015/11/menos-de-2-dos-municipios-tem-nota-maxima-em-transparencia-aponta-cgu.

(3) La liste complète des membres du conseil est disponible en ligne sur le site Web de la CGU: http://www.cgu.gov.br/assuntos/transparencia-publica/conselho-da-transparencia/composicao

(4) Ministère de la transparence, des finances et du contrôle des finances, Relation de Statut d'Execucao de Compromisso, http://www.governoaberto.cgu.gov.br/central-de-conteudo/documentos/2017-31-agosto-rse_2.pdf.

(5) "Consultation publique: Conseil de la transparence" Open Government Partnership, Gouvernement fédéral du Brésil, http://www.governoaberto.cgu.gov.br/noticias/2017/consulta-publica-conselho-de-transparencia/view.

(6) 'Consultation publique: Déclaration de réforme du droit de la transparence et de la lutte contre la corruption,' Participa.br, 22 September 2017, http://www.participa.br/governoaberto/noticias-da-ogp/consulta-publica-minuta-de-decreto-de-reformulacao-do-conselho-de-transparencia-publica-e-combate-a-corrupcao#comments_list

(7) "Jeux de données de fonctionnalités", Dados.gov.br, http://dados.gov.br/.

(8) «À propos du portail - Législation», Portal de Transparencia, ministre de la Transparence et contrôle des politiques, http://www.transparencia.gov.br/sobre/Legislacao.asp.

Résumé du statut de fin de session IRM

2. Transparence des fonds publics

Texte d'engagement:

Formuler une matrice stratégique d'actions de transparence, avec une large participation citoyenne, afin de promouvoir une meilleure gouvernance et d'assurer l'accès et l'utilisation efficace des données et des informations sur les ressources publiques.

L'engagement vise à renforcer les mécanismes actifs de transparence des ressources publiques fédérales, c'est-à-dire à améliorer les actions liées aux informations que l'État doit divulguer, sans que cela soit exigé. Il établit des moyens de garantir que les informations seront appropriées et utilisées efficacement par la société, ce qui permettra une meilleure compréhension et élargira également la participation sociale, offrant ainsi un suivi plus efficace.

Plus précisément, l'engagement visait à atteindre les jalons suivants:

2.1 - Élaboration d'un plan de mobilisation et de divulgation destiné à renforcer la participation et à assurer la diffusion des pratiques optimales, en liaison avec l'information des ressources publiques

2.2 - Restructuration du Conseil de la transparence

2.3 - Enquête sur les initiatives, règles, systèmes et données (publiques ou non) liées à la transparence et aux ressources publiques fédérales

2.4 - Formulation d'une matrice stratégique, liée aux actions de transparence, avec identification des responsables et des délais

2.5 - Approbation et diffusion du plan

2.6 - Lancement du rapport final

Institution responsable: Ministère de la transparence, de la surveillance et contrôleur général du Brésil

Institutions de soutien: Ministère de la Justice et de la Citoyenneté, Ministère de la Planification, du Développement et de la Gestion, Ministère des Finances, Banque centrale du Brésil, Mairie de São Paulo, Institut brésilien de planification des affluents, Institut d'études socio-économiques (Inesc), Observatoire social du Brésil, Open Savoir Brésil, Transparência Brasil

Date de début: décembre 2016 Date de fin: novembre 2018

But de l'engagement:

L'engagement répondait à la nécessité d'améliorer les mécanismes de transparence active au niveau fédéral. Le gouvernement visait à atteindre cet objectif en améliorant la divulgation des données grâce à des initiatives clés, telles que le portail fédéral sur la transparence.

Statut

Mi-parcours: limité

L'engagement a été limité et la mise en œuvre a pris du retard. Le gouvernement a franchi les étapes 2.1 et 2.2. Ils ont impliqué l'élaboration d'un plan de mobilisation (2.1) et la restructuration de l'actuel Conseil de la transparence (2.2). Les jalons 2.3 et 2.4 étaient en cours. Ces jalons comprenaient la cartographie des initiatives, des normes, des systèmes et des ensembles de données liés aux ressources fédérales (2.3) et une matrice stratégique pour promouvoir les initiatives de transparence (2.4). Le gouvernement a terminé l'étape 2.3, mais les détails et les mises à jour de l'enquête ne sont pas encore rendus publics. L'étape 2.4 a été lancée mais pas terminée. Les jalons 2.5 et 2.6 n'avaient pas commencé.

Fin du mandat: Limité

Les jalons 2.1 à 2.3 ont été franchis. Le jalon 2.4 est en cours et les jalons 2.5 à 2.6 n'ont pas commencé. Ainsi, le niveau d'achèvement est limité.

L'étape 2.3 consistait à cartographier les informations stratégiques et les processus liés à la transparence des ressources publiques. Au moment du rapport à mi-parcours, le portail de données ouvertes Dados.gov.br (6) bases de données stockées disponibles pour téléchargement. À cette époque, le portail de transparence (7) également stocké un ensemble de normes et d'initiatives sur les processus fédéraux de transparence. Le nouveau portail de transparence propose une série de mises à jour représentant des avancées considérables en matière d'accès à l'information par rapport à la version précédente qui datait des années 2000. La création du portail était également liée à des étapes précédentes incomplètes des premier et deuxième plans d'action. Le rapport de suivi de la mise en œuvre (8) déclare que le matériel sera compilé et inclus dans la quatrième édition de l'indice de classement de la transparence élaboré par le Ministère de la transparence, du contrôle et du contrôleur général. (9) La section À propos du nouveau portail sur la transparence fournit des détails sur la cartographie et la transparence des processus de financement public. (10)

Le jalon 2.4 est en cours et implique l'élaboration d'une matrice stratégique pour promouvoir les initiatives de transparence. Comme l'indique le rapport de suivi de la mise en œuvre du Ministère de la transparence, du contrôle et du contrôleur général, (11) le Conseil de la transparence a la responsabilité de le compléter. Le conseil a cessé de se réunir en 2015, (12) mais un nouveau décret en août 2018 a rétabli et renforcé le rôle du conseil avec de nouveaux pouvoirs et compétences. (13)

Les jalons 2.5 et 2.6 concernent l'approbation du plan, la diffusion du Conseil de transparence et le rapport final d'engagement. Le gouvernement n'a pas franchi ces étapes.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Participation civique: marginale

Cet engagement a amélioré les mécanismes de transparence au niveau fédéral en améliorant la divulgation gouvernementale des données par le biais du portail fédéral sur la transparence. Le portail est consulté plus de 20 millions de fois par an (sur la base des données de 2017). Cette fréquence en fait le plus grand et le plus important de tous les portails du gouvernement brésilien. Il est trop tôt pour savoir si les modifications apportées en raison de cet engagement ont permis d'augmenter les tarifs des numéros d'accès. Néanmoins, les informations sont affichées plus clairement et plus accessibles. La réponse à l'enquête d'un représentant du gouvernement (Otavio Neves, du contrôleur général du Brésil) a révélé des améliorations clés: a) Il existe un outil de notification permettant aux citoyens de recevoir des informations sur leurs sujets d'intérêt. (14) (b) Il existe maintenant des liens et des informations d'organisation des services de transparence et de responsabilité des États et des municipalités (c'est-à-dire le système électronique des services d'information vers les portails citoyens). (15) (c) Enfin, le portail propose des infographies sur mesure et fournit un accès par téléphone mobile.

En termes de participation civique, ce représentant a fait valoir que le statu quo s'était amélioré principalement en raison de deux facteurs: (a) Le gouvernement a créé un outil de crowdsourcing permettant aux citoyens de signaler les incohérences dans les données (cette option est incluse comme tâche spécifique dans le «contact») informations pour identifier le responsable du problème). (b) Le gouvernement a augmenté ses outils de partage, en utilisant les médias sociaux (par exemple Facebook et Twitter) et en utilisant un code QR pour une génération d'URL unique.

Une transformation majeure impliquerait la réforme du Conseil de la transparence, qui devrait être composé de membres du gouvernement et de la société civile. Le conseil a une expérience de collaboration qui a conduit à des progrès en matière de liberté d'information, de données ouvertes et de lutte contre la corruption. (16) Selon le représentant du gouvernement, un nouveau conseil devait être créé en décembre 2018 (c'est-à-dire que le décret de mise en œuvre a été publié en août, mais la formation du conseil était toujours en suspens au moment de la rédaction du rapport de fin de mandat. ). Selon la représentante du CSO Paula Odo, CSO / REPTS (17), interrogé par le chercheur de l'IRM, le développement du Conseil de Transparence pendant le plan de mise en œuvre a des résultats mitigés. Comme le soutient Oda, au début de l'engagement, le Conseil était subordonné à la présidence, ce qui a eu un impact plus important. Pendant la période du président Temer, cependant, il a été réaffecté au CGU, une subordination ministérielle, ce qui a conduit à une période de moindre impact sur l'activité, mais à la fin de la période de mise en œuvre, a conduit à une augmentation de l'importance du Conseil.  

Le gouvernement a lancé le portail à la fin du plan d'action et les représentants des OSC ont eu peu de temps pour évaluer les changements (malgré l'accueil positif des améliorations apportées). Ainsi, le chercheur de l'IRM estime que la mise en œuvre de l'engagement a conduit à un changement marginal du statu quo.

Reportés?

Cet engagement n'a pas été inclus dans le quatrième plan d'action. Étant donné que l'achèvement est limité, les prochaines étapes de l'engagement devraient se concentrer sur l'achèvement de la matrice stratégique liée aux actions de transparence. L'achèvement de la matrice pourrait conduire à un meilleur système de suivi des améliorations sur le portail de transparence.



(6) Plateforme Dados.gov.br, http://dados.gov.br/
(8) Ministerio da Transparencia e Controladoria-Geral da Uniao, Le rapport de suivi de la mise en œuvre du PGO, http://governoaberto.cgu.gov.br/noticias/2017/monitoramento/3o-plano-de-acao-brasileiro/transparencia/reuniao_meio%20ambiente/2018-16-julho-rse_2.pdf.
(9) «Brazil Transparent Scale — Passive Transparency», Ministère de la transparence, du contrôle et du contrôleur général, http://www.cgu.gov.br/assuntos/transparencia-publica/escala-brasil-transparente.
(10) «Questions fréquentes», Portail de transparence, http://www.portaltransparencia.gov.br/perguntas-frequentes/sobre-o-portal.
(11) Ministerio da Transparencia e Controladoria-Geral da Uniao, Le rapport de suivi de la mise en œuvre du PGO, http://governoaberto.cgu.gov.br/noticias/2017/monitoramento/3o-plano-de-acao-brasileiro/transparencia/reuniao_meio%20ambiente/2018-16-julho-rse_2.pdf.
(12) «Documents de réunion», ministère de la Transparence, de la Surveillance et contrôleur général, http://www.cgu.gov.br/assuntos/transparencia-publica/conselho-da-transparencia/documentos-de-reunioes.
(13) «Le décret renforce le travail du Conseil pour la transparence et la lutte contre la corruption», Ministère de la transparence, du contrôle et du contrôleur général, http://www.cgu.gov.br/noticias/2018/08/decreto-fortalece-atuacao-do-conselho-de-transparencia-e-combate-a-corrupcao.
(14) «Notifications», portail de transparence, http://www.portaltransparencia.gov.br/notificacoes.
(16) "Ethos rejoint le Conseil pour la transparence publique et la lutte contre la corruption », Ethos, 14 décembre 2018, https://www.ethos.org.br/cedoc/ethos-integra-conselho-de-transparencia-publica-e-combate-a-corrupcao/.
(17) REPTS, Réseau pour la transparence et la participation civique, http://retps.org.br/

Engagements

Open Government Partnership