Ignorer la navigation
Brésil

Données ouvertes et transparence active dans les problèmes d'environnement (BR0098)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national du Brésil 2016-2018

Cycle du plan d'action : 2016

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Ministère de l'Environnement

Institution(s) de soutien : Ministère de l'Environnement Conseil national de l'environnement (Conama) Institut brésilien de l'environnement et des ressources naturelles renouvelables (IBAMA) Service forestier brésilien Institut national de la colonisation et de la réforme agraire (INCRA) Institut national de recherche spatiale (INPE), World Wild Fund for Nature Coalition brésilienne sur le climat, les forêts et l'agriculture Institut de gestion et de certification des forêts et de l'agriculture (Imaflora) InfoAmazonia Institut pour l'homme et l'environnement de la région amazonienne (Imazon) Observatoire du code forestier

Domaines politiques

Accès à l'information, Environnement et climat, Open Data, Participation du public, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de clôture du Brésil 2016-2018, Rapport à mi-parcours pour le Brésil 2016-2018

Suivi : Non

Premiers résultats : marginaux

Design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique, technologie

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

Institution gouvernementale chef de file Ministère de l'Environnement Fonctionnaire chargé de la mise en œuvre auprès de l'institution gouvernementale chef de file Anderson Couto Poste - Département Conseiller spécial en audit interne / audit interne Courriel anderson.couto@mma.gov.br Téléphone 55 61 2028 1525 Autres acteurs concernés Gouvernement Ministère de l'Environnement Environnement Conseil national (Conama) Institut brésilien de l'environnement et des ressources naturelles renouvelables (IBAMA) Service national des forêts du Brésil Institut national de la colonisation et de la réforme agraire (INCRA) Institut national de recherche spatiale (INPE) Société civile, secteur privé, groupe de travailleurs et acteurs multilatéraux Fonds mondial Wild pour la nature Coalition brésilienne pour le climat, les forêts et l'agriculture Institut de gestion et de certification des forêts et de l'agriculture (Imaflora) InfoAmazonia Institut pour l'homme et l'environnement de la région amazonienne (Imazon) Observatoire du code forestier Statu quo ou problème à traiter Développer et améliorer la transparence active dans le domaine de l'environnement, avec la participation de la société civile, afin de mettre les données à la disposition des citoyens, compte tenu de leur format, de leur niveau de détail et de leur mise à jour Objectif principal Encourager l'ouverture disponibilité des données et amélioration de la transparence active mécanismes dans le domaine de l'environnement, en particulier pour les licences environnementales, la déforestation et la conservation des forêts (flux de bois, guide de transport des animaux, RCA - registre de l'environnement rural) Engagement description succincte Il vise à faire progresser la mise en place de lieux de dialogue entre les ministères et les organisations de la société civile. , qui traitent des questions environnementales OGP Enjeu visé par l’engagement Amélioration de l’intégrité publique Gestion plus efficace des ressources publiques Augmentation de la responsabilisation des entreprises Pertinence de l’engagement Pertinence Le gouvernement et la société peuvent travailler plus étroitement et, partant, améliorer la qualité des données disponibles dans le domaine de l’environnement. Objectif Obtenir des informations environnementales plus nombreuses et de meilleure qualité, compte tenu des obligations légales, de la demande et de l'ouverture de la base de données

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

15. Données ouvertes et transparence active dans les problèmes d'environnement

Texte d'engagement:

Faire une place au dialogue entre le gouvernement et la société en vue de générer et de mettre en œuvre des actions liées à la transparence en matière d'environnement

L’engagement vise à améliorer les mécanismes de transparence actifs en matière d’environnement et à permettre une meilleure interaction entre les secteurs gouvernementaux et la société civile, dans le but de mettre en place des actions plus efficaces pour divulguer des informations environnementales de meilleure qualité et plus nombreuses.

15.1 - Contribution de la société au plan Open Data

15.2 - Les institutions présenteront: un document de synthèse contenant un aperçu de ce qui a été mis en œuvre en matière de transparence, les engagements du plan stratégique en matière de transparence et le statut du plan Open Data, ainsi que

15.3 - La société civile s'attend à ce que les données / le format soient disponibles (par enquête)

15.4 - Organisez un événement dans le but de consolider les informations et de créer des activités communes, ainsi que de créer un groupe de suivi

15.5 - Rédige un document de synthèse avec les actions des correspondants, les responsables et les délais (pour l’année prochaine)

15.6 - Exécution des actions établies

Institution responsable: Ministère de l'Environnement

Institutions d'appui: Conseil national de l'environnement (Conama), Institut brésilien de l'environnement et des ressources naturelles renouvelables (IBAMA), Service brésilien des forêts, Institut national de la colonisation et de la réforme agraire (INCRA), Institut national de la recherche spatiale (INPE), Fonds mondial pour la nature, Brésil Coalition pour le climat, les forêts et l'agriculture, Institut de gestion forestière et agricole et de certification (Imaflora), InfoAmazonia, Institut pour l'homme et l'environnement de la région amazonienne (Imazon), Observatoire du code forestier

Date de début: Décembre 2016. Date de fin: 2018 Novembre

Contexte et objectifs

Cet engagement vise à améliorer les mécanismes de transparence actifs pour les questions environnementales, en particulier les licences environnementales, la déforestation et la conservation des forêts. L'engagement appelle à la participation de la société civile. Le gouvernement compte établir un dialogue entre les départements gouvernementaux et les organisations de la société civile. Il identifiera également les défis, les opportunités et les demandes d'ouverture de jeux de données environnementales.

Il existe un besoin croissant de données ouvertes sur l'environnement au Brésil. Par exemple, la législation a créé l’ensemble de données ouvert de l’enregistrement de l’environnement rural (CAR, Cadastro Ambiental Rural) dans 2012. Cependant, le gouvernement a publié le jeu de données dans 2016.(1) La RCA, un ensemble de données de transparence actif, identifie toutes les propriétés rurales du Brésil. Il fournit également des informations clés sur l'impact de leur environnement. La société civile considère que l'ensemble de données est essentiel pour cartographier la déforestation et d'autres phénomènes.(2) À partir de la base de données CAR, par exemple, une étude 2017 a montré que les propriétaires de biens ruraux n’avaient que très peu tendance à inverser leur impact environnemental et social ces dernières années.(3) Motivé par les demandes de la société civile, cet engagement vise à s'appuyer sur la publication d'ensembles de données tels que la RCA.

Le niveau de spécificité de l'engagement est élevé. Les résultats concrets comprennent l’amélioration d’un plan de données ouvertes, l’organisation d’un événement et la création d’un groupe de surveillance.

L'engagement est principalement lié à la valeur de l'accès à l'information du PGO. Cependant, il est également pertinent pour la participation civique, en raison de sa nature collaborative. Compte tenu de la publication attendue des jeux de données ouverts, l'engagement est également pertinent pour la valeur de la technologie et de l'innovation.

L'engagement a un impact potentiel mineur, principalement en raison de l'accent mis sur les étapes préliminaires. Néanmoins, une plus grande transparence des informations environnementales est une question prioritaire au Brésil. L'engagement vise à rassembler les attentes de la société civile, à résumer les efforts en cours et à élaborer un plan comportant de nouveaux engagements. Une fois mis en œuvre, le plan pourrait mener à des résultats transformateurs. Cependant, sans connaître le contenu du plan ou le niveau d'ambition des réformes proposées, il n'est pas possible de considérer que l'impact est majeur.

Aboutissement

L'engagement a vu l'achèvement limité.

En mai, 2017, le gouvernement a publié les contributions de la société civile au plan ministériel sur les données ouvertes (jalons 15.1).(4) Deux membres de la société civile interrogés par le chercheur de l'IRM ont confirmé le processus de consultation (Dário Cardoso et Joara Marchezini). Leurs confirmations étaient basées sur des discussions avec les personnes impliquées dans la phase de mise en œuvre des engagements. Les personnes interrogées ont également confirmé que le gouvernement avait sollicité leurs demandes d'ensembles de données. Le plan de données ouvertes a fixé à novembre 2017 la date d’échéance pour la liste des jeux de données à publier. La publication des données devait commencer en décembre 2017.(5)

Le gouvernement a commencé à rédiger le résumé des initiatives en cours, des engagements stratégiques et de l’état du plan de données ouvertes (jalon 15.2). Cependant, le gouvernement n'a pas achevé le document d'ici juin 2017.(6) Le chercheur de l'IRM n'a trouvé aucun enregistrement du résumé et n'a pas reçu d'informations directement du gouvernement. Le reste des jalons n’avait pas encore été franchi au mois de juin 2017, notamment la création d’un groupe de surveillance.

Le plan d'action a fixé à 2017 la date limite d'octobre pour les jalons 15.1-15.5, ce qui retarde l'engagement par rapport au calendrier.

Premiers résultats (le cas échéant)

Compte tenu du niveau limité d'achèvement des engagements, il n'est pas possible d'évaluer les premiers résultats.

Prochaines étapes

L'engagement devrait être pleinement mis en œuvre pendant le reste du plan d'action. Dans son rapport d'autoévaluation à mi-parcours, le gouvernement a reconnu les principaux défis à relever pour aller de l'avant. Celles-ci incluent la détermination des processus de fourniture, d'intégration et de partage de nouvelles données environnementales, ainsi que la création d'un portail unique pour la divulgation d'informations et de données environnementales.

Une personne de la société civile interrogée a déclaré que cet engagement pourrait avoir un impact important si trois ensembles de données spécifiques étaient améliorés: la RCA, la Déclaration d’origine forestière (DOF) et le Guide de transit des animaux (GTA). Comme décrit ci-dessus, la RCA se réfère à l'enregistrement des propriétés rurales et à leurs efforts pour réduire leur impact environnemental. DOF est le certificat d'origine des produits forestiers et peut être utilisé, par exemple, pour enquêter sur le commerce illégal de produits écologiques.(7) Le GTA comprend des données sur le transport des animaux et peut être utilisé pour suivre, par exemple, le trafic illégal de bœufs.(8)

Le gouvernement pourrait également inciter à utiliser des ensembles de données ouverts pour accroître la responsabilité publique. Ces efforts pourraient inclure le développement d'outils ou d'applications du secteur privé et de la société civile qui utilisent les données pour accroître la transparence du secteur de l'environnement.


(1) Portail Brésil, «Gouvernements divisés dans les régions rurales», 29 November 2016, http://www.brasil.gov.br/meio-ambiente/2016/11/governo-divulga-dados-do-cadastro-de-imoveis-rurais

(2) Bruno Calixto, 'Pourquoi des données environnementales telles que le registre de l'environnement rural devraient-elles être publiques?' EPOCA, 1 Octobre 2017, http://epoca.globo.com/ciencia-e-meio-ambiente/blog-do-planeta/noticia/2017/01/por-que-dados-ambientais-como-o-cadastro-ambiental-rural-devem-ser-publicos.html.

(3) Phillippe Watanabe, '' Le registre de l'environnement rural n'empêche pas le retrait de l'enregistrement ou encourage la restauration, ' Folha de S.Paulo, 3 Juillet 2017, http://www1.folha.uol.com.br/ambiente/2017/07/1898079-cadastro-de-propriedade-rural-nao-impede-desmate-nem-incentiva-restauro.shtml.

(4) 'Open Data Plan', Ministère de l'environnement, http://www.mma.gov.br/plano-de-dados-abertos.

(6) Ministère de la transparence, des finances et du contrôle des finances, Relation de Statut d'Execucao de Compromisso, http://www.governoaberto.cgu.gov.br/central-de-conteudo/documentos/2017-17-ago-rse_15.pdf

(7) G1 AC et Rio Branco, '' Sans émission de documents du DOF, des hommes d'affaires se plaignent de problèmes de transport du bois dans les AC, ' Globo.com, 18 July 2017, https://g1.globo.com/ac/acre/noticia/sem-emissao-de-dof-empresarios-reclamam-de-problemas-para-transporte-de-madeira-no-ac.ghtml.

(8) Miguel Oliveira, 'Ibama croise des données sur la déforestation illégale avec GTA afin de découvrir la route de la viande aux réfrigérateurs à Para,' Journal de l'état de Tapajos 14, non. 3338 (24 March 2017), http://www.oestadonet.com.br/index.php?option=com_k2&view=item&id=11613:ibama-cruza-dados-de-desmatamento-ilegal-com-gta-para-descobrir-rota-de-carne-ate-frigorificos-no-para&Itemid=88.

Résumé du statut de fin de session IRM

15. Données ouvertes et transparence active dans les problèmes d'environnement

Texte d'engagement:

Faire place au dialogue entre le gouvernement et la société, visant à générer et mettre en œuvre des actions liées à la transparence des questions environnementales.

L’engagement vise à améliorer les mécanismes de transparence actifs en matière d’environnement et à permettre une meilleure interaction entre les secteurs gouvernementaux et la société civile, dans le but de mettre en place des actions plus efficaces pour divulguer des informations environnementales de meilleure qualité et plus nombreuses.

Plus précisément, l'engagement visait à atteindre les jalons suivants:

15.1 - Contribution de la société au plan Open Data

15.2 - Les institutions doivent présenter: un document de synthèse, qui contient un aperçu de ce qui a été mis en œuvre en matière de transparence, les engagements du plan stratégique en matière de transparence et le statut du plan de données ouvertes également

15.3 - La société civile présente une attente de disponibilité des données / formats (par enquête)

15.4 - Faire un événement dans le but de consolider l'information et de construire des activités communes, ainsi que de constituer un groupe de suivi

15.5 - Rédige un document de synthèse avec les actions des correspondants, les responsables et les délais (pour l’année prochaine)

15.6 - Exécution des actions établies

Institution responsable: Ministère de l'Environnement

Institutions d'appui: Conseil national de l'environnement (Conama), Institut brésilien de l'environnement et des ressources naturelles renouvelables (IBAMA), Service brésilien des forêts, Institut national de la colonisation et de la réforme agraire (INCRA), Institut national de la recherche spatiale (INPE), Fonds mondial pour la nature, Brésil Coalition pour le climat, les forêts et l'agriculture, Institut de gestion forestière et agricole et de certification (Imaflora), InfoAmazonia, Institut pour l'homme et l'environnement de la région amazonienne (Imazon), Observatoire du code forestier

Date de début: décembre 2016 ... Date de fin: novembre 2018

 

 

But de l'engagement:

Cet engagement visait à améliorer les mécanismes de transparence active pour les questions environnementales - en particulier les licences environnementales, la déforestation et la conservation des forêts. L'engagement appelle à la participation de la société civile. Le gouvernement espère instaurer un dialogue entre les départements gouvernementaux et les organisations de la société civile. Il identifierait également les défis, les opportunités et la demande d'ouverture d'ensembles de données environnementales.

Il existe un besoin croissant de données ouvertes sur l'environnement au Brésil. Par exemple, la législation a créé l’ensemble de données ouvert de l’enregistrement de l’environnement rural (CAR, Cadastro Ambiental Rural) dans 2012. Cependant, le gouvernement a publié le jeu de données dans 2016. (102) La RCA, un ensemble de données de transparence active, identifie toutes les propriétés rurales du Brésil et fournit des informations clés sur leur impact environnemental. La société civile considère que l'ensemble de données est essentiel pour cartographier la déforestation et d'autres phénomènes. (103) Sur la base de l'ensemble de données de la CAR, par exemple, une étude de 2017 a montré que les propriétaires de propriétés rurales avaient peu fait pour inverser leur impact social sur l'environnement ces dernières années. (104) Motivé par les demandes de la société civile, l'engagement visait à s'appuyer sur la publication d'ensembles de données tels que la RCA.

Statut

Mi-parcours: limité

L'engagement a été limité et est en retard. Le gouvernement a franchi l'étape 15.1. L'engagement impliquait la publication par le gouvernement des contributions de la société civile au plan ministériel sur les données ouvertes. L'étape 15.2 était en cours. Il s'agissait de rédiger un document de synthèse des initiatives en cours, des engagements stratégiques et de l'état d'avancement du plan de données ouvertes. Le reste des jalons n'avait pas été commencé.

Fin du mandat: substantiel

Les jalons 15.1 à 15.4 ont été franchis. L'étape 15.5 ne l'était pas. Ainsi, le statut de l'engagement est pratiquement achevé.

Selon le rapport de suivi de la mise en œuvre, le gouvernement a franchi toutes les étapes de l'engagement. (105) Les documents ne sont pas disponibles en ligne, mais le chercheur de l'IRM a interviewé un représentant de la société civile qui a soumis les documents pour vérification (Renato Morgado, de l'Institut de gestion et de certification forestières et agricoles). Cependant, un autre membre de la société civile déclare, «[L] es étapes ont été franchies, mais elles avaient une faible spécificité» (Joara Marchezini, d'après l'article 19).

L'étape 15.2 comprenait un document de synthèse avec un aperçu de ce qui a été mis en œuvre et de ce qui a été achevé. Aucun document de ce type n'a pu être trouvé en ligne. Cependant, le plan de données ouvertes publié précédemment (106) conduit à une liste de demandes et de suggestions envoyées par la société civile aux représentants du gouvernement. Cette liste a été transmise au chercheur de l'IRM par un membre de la société civile qui a participé au processus. La liste comprenait des tâches détaillées, ainsi qu'une analyse détaillée des informations collectées dans le cadre de l'étape 15.1.

L'étape 15.3 impliquait une enquête présentée par la société civile sur les attentes des données et le format des données. Cette tâche est terminée. Aucune enquête n'a pu être trouvée en ligne, mais le représentant de la société civile a envoyé le document au chercheur de l'IRM pour vérification. Ce document contient une liste détaillée des activités que la société civile suggère de mettre en œuvre (avec plus de 20 tâches suggérées, réparties selon cinq domaines d'analyse).

L'étape 15.4 concernait un événement de promotion des informations et activités consolidées. Un événement sur les données ouvertes lié à l'engagement s'est produit en avril 2018. (107) Un représentant de la société civile a informé le chercheur de l'IRM que l'événement était axé sur la discussion du contenu de l'étape 15.5.

L'étape 15.5 impliquait un autre document de synthèse. Le chercheur de l'IRM n'a pas pu trouver ce document en ligne, mais il a été soumis pour examen par un représentant de la société civile. Le document fait suite à l'étape 15.3 et comprend un calendrier de mise en œuvre proposé. Il comprend également un échange de communication entre le gouvernement et la société civile, et des détails sur la mise en œuvre des demandes de données ouvertes sur des questions spécifiques, des normes techniques à l'ouverture des ensembles de données.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Participation civique: marginale

Cet engagement visait à améliorer les mécanismes de transparence pour les questions environnementales et à promouvoir des opportunités de données ouvertes basées sur la participation des organisations de la société civile. La membre de la société civile Joara Marchezini, de l'article 19, a déclaré que l'engagement faisait progresser le gouvernement ouvert en favorisant une interaction entre le gouvernement et la société civile qui n'existait pas auparavant. Le processus a conduit à l'ouverture de nouveaux ensembles de données et à des opportunités de participation civique. Marchezini fait également valoir que l'engagement a été retardé et a encouragé la plupart du temps de petites étapes de transparence et de participation.

Reportés?

Le gouvernement n'a pas inclus cet engagement dans le quatrième plan d'action national. Cependant, le plan d'action comprend un engagement à accroître la transparence et l'engagement civique dans la planification et la mise en œuvre des politiques sur le changement climatique.

(102) «Governo Divulga Dados do Cadastro de Imóveis Rurais», Portal Brasil, 29 novembre 2016, http://www.brasil.gov.br/meio-ambiente/2016/11/governo-divulga-dados-do-cadastro-de-imoveis-rurais.
(103) Bruno Calixto, «Pourquoi les données environnementales telles que le registre environnemental rural devraient être publiques», EPOCA, 1 Janvier 2017, http://epoca.globo.com/ciencia-e-meio-ambiente/blog-do-planeta/noticia/2017/01/por-que-dados-ambientais-como-o-cadastro-ambiental-rural-devem-ser-publicos.html.
(104) Phillippe Watanabe, «Le registre environnemental rural n'empêche pas la déforestation ou n'encourage pas la restauration», Folha de S.Paulo, 3 Juillet 2017, http://www1.folha.uol.com.br/ambiente/2017/07/1898079-cadastro-de-propriedade-rural-nao-impede-desmate-nem-incentiva-restauro.shtml.
(105) Ministério da Transparência e Controladoria-Geral da União, Le rapport de suivi de la mise en œuvre du PGO, http://governoaberto.cgu.gov.br/central-de-conteudo/documentos/2018-11-abr-rse_15.pdf.
(107) Ministério da Transparência e Controladoria-Geral da União, Le rapport de suivi de la mise en œuvre du PGO.

Engagements

Open Government Partnership