Ignorer la navigation
Brésil

Transparence et supervision des processus de réparation d'infrastructure (BR0105)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national du Brésil 2018-2021

Cycle du plan d'action : 2018

Statut : Actif

Institutions

Institution chef de file : Ministère de la Transparence et Contrôleur général du Brésil – CGU

Institution(s) de soutien : Ministère de la Transparence et Contrôleur général du Brésil – CGU Secrétariat du gouvernement de la Présidence de la République – SEGOV/PR Chef de cabinet de la Présidence de la République Ministère de l'Intégration nationale - MI Renova Foundation Human Rights Clinic/UFMG Environmental Laboratoire de gestion des services/UFMG Conectas

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Infrastructure et transport, Engagements locaux, Participation du public, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception du Brésil 2018-2020

En vedette : en attente d'examen IRM

Premiers résultats : en attente de l'examen du MII

Design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique, technologie

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement : en attente de l'examen IRM

Détails

Engagement 6: Mettre en œuvre des instruments et des actions de transparence, l'accès à l'information et le développement des capacités pour élargir et qualifier la participation et la supervision publique des processus de réparation.
Institution gouvernementale chef de file Ministère de la transparence et contrôleur général du Brésil - CGU
Fonctionnaire chargé de la mise en œuvre auprès de l'institution gouvernementale principale Adenísio Álvaro de Souza
Poste - Coordonnateur général de département / Coordination fédérative et de supervision publique
E-mail adenisio.souza@cgu.gov.br
Téléphone (61) 2020-6516
Autres acteurs Gouvernement Gouvernement Ministère de la transparence et contrôleur général du Brésil - CGU
Secrétariat gouvernemental de la présidence de la République - SEGOV / PR
Chef d'état-major de la présidence de la république
Ministère de l'intégration nationale - MI
Société Civile Fondation Renova
Clinique des droits de l'homme / UFMG
Environmental Services Management Lab / UFMG
Conectas
Statu quo ou problème à résoudre Absence de communication efficace, de participation et de supervision publique du processus de réparation
Objectif principal Promouvoir la transparence, la supervision publique et l’accès à l’information des personnes impliquées dans le processus de réparation.
Description courte de l'engagement Promouvoir des actions de transparence et de supervision publique sur le processus de réparation de Mariana ainsi que dans d'autres municipalités de la région, en raison de la rupture de barrages.
Défi OGP abordé par l'engagement civique Engagement Support Support
Pertinence de l'engagement Assurez-vous que les personnes affectées soient informées des opérations liées au processus de réparation.
Objectif Augmenter la participation de la société et promouvoir les actions de supervision publique sur le processus de réparation des Mariannes ainsi que dans les autres municipalités impliquées par des ruptures de barrage.
Situation initiée en octobre 2018
Description des résultats Non disponible
Mis en œuvre jusqu'en juillet / 2020

Jalons vérifiables et mesurables pour respecter l'engagement Date de début: Date de fin: Responsable:
1. Processus de cartographie pour identifier les informations demandées, sur le portail de la transparence, provenant des personnes concernées et de ses municipalités

10/01/2018

11 / 30 / 2018 Renova *
SEGOV / CT - CPDCS (Chambre de communication technique, participation, dialogues et surveillance publique)
2. Développement du portail Renovas Transparency, avec langage accessible, hiérarchisation des données dans des formats ouverts.

12/01/2018

07/31/2019

Fondation Renova *
3. Tenue de campagnes de diffusion sur le portail de la transparence
08/01/2019
Fondation 07 / 31 / 2020 Renova *
UGT / MI
CDH-UFMG
4. Etude de viabilité sur la mise en place d'un référentiel de connaissances scientifiques et techniques

10/01/2018

07/31/2019
Chef de cabinet / PR *
5. Promouvoir la formation plutôt que la transparence et l'accès à l'information pour les gestionnaires et les techniciens, sur les États et les municipalités touchés

01/01/2019

12/31/2019
UGT *
Fondation Renova
SEGOV
6. Promouvoir la formation des personnes affectées afin de promouvoir les processus de surveillance des politiques publiques en liaison avec les services de conseil technique

08/01/2019

06/30/2020

UGT *
SEGOV
7. Ateliers de formation sur la gestion des risques de rupture de barrage dans les mairies des municipalités

01/01/2019

12/31/2019
Ministère de l'intégration nationale *

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

6. Transparence et contrôle public des processus de réparation de Mariana et des autres municipalités de la région

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«Promouvoir la transparence, la surveillance publique et l'accès aux informations avec les personnes impliquées dans le processus de réparation.»

6.1. Processus de cartographie pour identifier les informations demandées, sur le portail de la transparence, provenant des personnes concernées et de ses municipalités

6.2. Développement du portail de transparence Renova, avec un langage accessible, priorisant les données dans des formats ouverts

6.3. Tenue de campagnes de diffusion sur le portail de la transparence

6.4. Etude de viabilité sur la mise en place d'un référentiel de connaissances scientifiques et techniques

6.5. Promouvoir la formation plutôt que la transparence et l'accès à l'information pour les gestionnaires et les techniciens, sur les États et les municipalités touchés

6.6. Promouvoir la formation des personnes affectées afin de promouvoir les processus de surveillance des politiques publiques en liaison avec les services de conseil technique

6.7. Ateliers de formation sur la gestion des risques de rupture de barrage dans les mairies des municipalités

Date de début: janvier 2018 Date de fin: juillet 2020

Note éditoriale: pour voir le texte complet, visitez https://www.opengovpartnership.org/documents/brazil-national-action-plan-2018-2020/.

Contexte et objectifs

En 2015, un barrage privé s'est brisé, détruisant la ville de Mariana et ses environs et tuant 19 personnes. (36) La catastrophe de Samarco est décrite comme l'une des pires catastrophes environnementales de l'histoire récente du Brésil. (37) Samarco a exposé le système juridique complexe et les aspects politiques entourant la reprise après sinistre au Brésil, (38) y compris le défi de réclamer des dommages-intérêts, de responsabiliser les acteurs du gouvernement et du secteur privé, de coordonner les réclamations collectives et d'évaluer l'impact des politiques publiques dans des domaines comme le travail et l'environnement. Cet engagement vise à promouvoir la transparence, la surveillance publique et l'accès aux informations concernant ces processus de récupération.

La surveillance citoyenne est vitale pour garantir un processus de reprise après sinistre efficace et pour éviter de futures catastrophes, une menace identifiée pour d'autres barrages de la région. (39) Malheureusement, une catastrophe similaire, la catastrophe de Vale, s'est produite dans la région en 2019, tuant plus de 200 personnes dans la ville de Brumadinho. (40)  L'engagement propose de cartographier les demandes d'informations du portail de transparence initiées par les personnes touchées par la catastrophe de Samarco. Le portail a été déployé en tant que projet conjoint du gouvernement et de la société civile (étape 6.1). (41)

L'engagement passe également par le développement et le lancement d'un portail thématique sur la transparence, en partenariat avec les organisations de la société civile (OSC) en charge du portail (comme autorisé par le gouvernement). (42) Ce portail regrouperait les informations et les activités déjà réalisées pour le rétablissement dans certaines zones et parmi certaines populations. Le nouveau portail inclura des connaissances techniques et scientifiques et utilisera des normes de données ouvertes (6.2–6.4). De même, il formera les citoyens à utiliser le portail pour éviter de futures catastrophes (6.5–6.7).

L'engagement est suffisamment précis pour être vérifiable. Il comporte un élément lié à la diffusion de l'information au public (par exemple, les informations sur les réparations sont publiées en ligne) et un autre élément de participation civique (par exemple, le gouvernement a habilité la société civile à gérer l'initiative).

Raquel Aparecida Pereira du Bureau du contrôleur général de l'Union (CGU) (43) prend acte de la contribution de l'engagement à la transparence à travers des aspects liés à la liberté d'information, à la participation civique et à l'utilisation de conseils établis, y compris ceux directement liés aux administrations infranationales. Valdênia Santos Souza (également CGU) salue l'impact de l'engagement sur la responsabilité publique, (44) en faisant valoir que l'accès à l'information dans de tels contextes conduit à des opportunités de contrôle social.

Néanmoins, selon les normes IRM, pour qu'un engagement soit pertinent pour la responsabilité publique, il doit effectivement fournir un mécanisme permettant au gouvernement de justifier ses actions. Cet engagement ne répond pas à cette exigence. Cependant, comme le soutiennent les deux sources, l'accès à l'information et les activités de participation civique favorisent l'utilisation citoyenne du processus gouvernemental de réparation des dommages, soit en facilitant l'accès à l'information publique, soit en offrant des canaux de contact pour démarrer le processus en dehors du portail.

Les innovations de cet engagement incluent un accord de collaboration formel entre la Fondation Renova, une OSC créée pour faire face à la catastrophe de Samarco, et le CGU. L'engagement permet également à tout utilisateur du portail de proposer des politiques et encourage de nouvelles formes de participation citoyenne. (45)

L'engagement a un impact potentiel modéré. Son objectif vise principalement à améliorer la responsabilité publique, mais les jalons sont limités à l'accès à l'information et aux activités de renforcement des capacités. De plus, le fait que la Fondation Renova et le portail datent avant le début de l'engagement rend difficile l'évaluation de la contribution de l'engagement pendant la période du plan d'action. Il convient toutefois de noter la vaste portée de l'engagement. Il comprend un large éventail de partenaires de la société civile et du gouvernement. En outre, les activités répertoriées dans le portail concernaient non seulement la catastrophe de Samarco, mais également d'autres événements naturels qui se sont déroulés dans la région.

Les portails de transparence et les mécanismes de collaboration permettront à la société civile non seulement de suivre le redressement, mais aussi de s'associer avec le gouvernement pour évaluer les personnes touchées nécessitant une compensation. Cela accélérera le processus et permettra à la société civile de témoigner des progrès du relèvement. Ce sont des innovations pour le Brésil. Par exemple, avant l'engagement, toutes les victimes devaient rassembler individuellement des ressources et demander des secours, bien qu'elles soient membres de la même famille. Le nouveau portail principal permet aux familles de demander de l'aide en masse. Une autre transformation est la capacité des deux portails à annoncer les événements et à aligner les parties prenantes, augmentant ainsi l'efficacité des réparations. En termes de transparence, les deux portails retracent les matériaux rares. Ceci est important compte tenu de la nature récurrente de ces catastrophes dans la région.

Prochaines étapes

L'engagement devrait être priorisé dans les futurs plans d'action. Des menaces similaires aux barrages et autres catastrophes environnementales pourraient être surveillées. Les innovations issues de cet engagement peuvent renforcer les initiatives de gouvernement ouvert en matière de reprise après sinistre et d'atténuation. L’un des principaux domaines d’amélioration consiste à faire passer l’action en cas de catastrophes environnementales de la réactivité à la proactivité. Cela peut être fait, par exemple, en promouvant des activités de participation civique pour contrôler spécifiquement les infrastructures publiques ou privées.

Pour augmenter l'impact potentiel de l'engagement, ses jalons pourraient mettre en évidence les activités menées par le portail de la Fondation Renova. Ces activités comprennent l'établissement de bureaux sur place pour guider le suivi et les réparations civiques dans la région, la création de matériel de responsabilisation, la construction d'outils de transparence budgétaire et la documentation des meilleures pratiques pour une utilisation future.

(36) Adriano de Oliveira Dias, Gustavo Silveira da Luz, Viviane Kraieski de Assuncao et Teresinha Maria Goncalves. «Mariana, la plus grande catastrophe environnementale au Brésil: une analyse du conflit social et environnemental», dans Planification et gestion territoriales: la durabilité des écosystèmes urbains (Criciuma, SC : EDIUNESC, 2018), http://bit.ly/2OEVbPp.
(37) Ibid.
(38) Mariane Morato Stival et Sandro Dutra e Silva, «La catastrophe du barrage minier de Mariana et les impacts sur le droit international de l'environnement et le droit brésilien», Revista Direito Ambiental e Sociedade 8, non. 2 (2018), https://bit.ly/2WKYZh8; Carlos de Freitas, Mariano da Silva et Fernanda de Menezes, «La catastrophe du barrage minier de Samarco - La fracture exposée des limites du Brésil en matière de réduction des risques de catastrophe», Science. Culte. 68, non. 3 (juillet / septembre 2016), https://bit.ly/2G2oBiW.
(39) Nathalia Passarinho, «Inspection des barrages: l'Agence fédérale de contrôle est la deuxième plus exposée à la fraude et à la corruption, déclare TCU,» BBC, 2 février 13, https://bbc.in/2Klyuu0
(40) Renata Okumura, «Sobe para 224 o Número de Mortos Identificados na Tragédia de Brumadinho», Estadão, 7 avril 2019, http://bit.ly/2T3YE8x; «Tragédie répétée: la barrière de Brumadinho brise et punit à nouveau Minas Gerais», GI, 27 janvier 2019, https://glo.bo/2Uk9LK3.
(41) Site Web de la Fundação Renova, https://www.fundacaorenova.org/.
(42) Le site Web Pathway to Reform, https://www.caminhodareparacao.org/.
(43) Entretien avec un chercheur de l'IRM, 21 mars 2019.
(44) Entretien avec un chercheur de l'IRM, 21 mars 2019.
(45) Carolina Gonçalves, «Le gouvernement publie une résolution déterminant l'inspection des barrages», Agência Brasil, 29 janvier 2019, https://bit.ly/2G8SbVx.

Engagements

Open Government Partnership