Ignorer la navigation
Burkina Faso

Respecter le délai requis pour la promulgation des lois (BF0002)

Présentation

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action du Burkina Faso 2017-2019

Cycle du plan d'action: 2017

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de la justice, des droits de l'homme et de la promotion de la citoyenneté (MJDHPC)

Institution (s) de soutien: Le personnel judiciaire (juges, greffiers) des hautes juridictions

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, Citoyenneté et immigration, Justice, Prestation de services publics, Objectifs de développement durable

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception du Burkina Faso 2017-2019

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Conception i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Quel est le problème public sur lequel l’engagement est pris de s’attaquer?: Lenteur de la délivrance d’actes juridiques (certificats de citoyenneté, casier judiciaire, etc.) • Manque de matériel • Données et procédures non informatisées • Retards déraisonnables dans les procédures judiciaires, en particulier dans les les tribunaux de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso; Quel est l'engagement ?: Question: Satisfaire les utilisateurs du service public de la justice. Objectif général: Émettre des actes juridiques aux utilisateurs dans un délai raisonnable Résultat attendu: 50% des actes juridiques sont émis dans le délai imparti, conformément à l’ordonnance n ° 2014-022 / MJ / CAB du mois de juin 25, 2014; Comment cet engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public ?: Cet engagement permettra de réduire considérablement le délai déraisonnable observé lors de la promulgation d'actes juridiques. Étapes: • Publication des procédures • Sensibilisation des parties prenantes sur l'importance de la commande • Suivre l'application de la commande par le biais des STI; Pourquoi cet engagement est-il pertinent en termes de valeurs OGP? Cet engagement est pertinent dans la mesure où il permet: • la transparence dans la délivrance d'actes juridiques (casier judiciaire, certificats de citoyenneté); • la responsabilité publique en ce sens que, en cas de non-respect du délai, le citoyen dispose d'assez d'éléments pour interroger l'administration judiciaire .; Informations complémentaires: • conforme à l'article 1 de PNDES; • conformément à la politique nationale en matière de justice; • Conformément au pacte national pour la revitalisation de la justice • Conformément aux objectifs de développement durable (SDG 16)

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

2. Respecter le délai de délivrance des actes juridiques, conformément à l'ordonnance n ° 2014-022 / MJ / CAB du 25 juin 2014

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«Respecter le délai de délivrance des actes juridiques, conformément à l'ordonnance n ° 2014-022 / MJ / CAB du 25 juin 2014»

Question: Satisfaire les utilisateurs de la fonction publique de justice.

Objectif global: Émettre des actes juridiques aux utilisateurs dans un délai raisonnable.

Résultat attendu: 50% des actes juridiques sont émis dans le délai imparti, conformément à l'arrêté n ° 2014-022 / MJ / CAB du 25 juin 2014.

Jalons / livrables / activités:

Missions de suivi et de supervision à mener par l'Inspection générale des services (IGS)

Publier les procédures les plus utilisées

Faire un rapport statistique sur les actes juridiques émis

Date de début: novembre 2017 Date de fin: Juin 2019

Le plan d'action est disponible ici

Note éditoriale: Les «actes juridiques» font référence à des documents juridiques tels que des condamnations judiciaires, des certificats de citoyenneté et des casiers judiciaires.

Contexte et objectifs

Cet engagement vise à réduire les retards excessifs dans la délivrance d'actes juridiques. Le gouvernement et les OSC conviennent que le manque de ressources humaines et financières est l'une des causes des retards. 11 Tant le gouvernement que les utilisateurs privés ne comprennent pas pleinement l'ordonnance n ° 2014-022 / MJ / CAB du 25 juin 2014, qui régit les délais de délivrance des actes juridiques. 12 Il n'y a pas de données disponibles sur le respect des délais par les représentants du gouvernement. En outre, les niveaux de coopération et de coordination sont faibles entre les divisions gouvernementales compétentes au sein du Ministère de la justice, des droits de l'homme et de la promotion civique (MJDHPC), telles que la Division générale des affaires juridiques et judiciaires (DGAJJ), l'Inspection générale des services (IGS). ) et la Division générale de la recherche sectorielle et des statistiques (DDII). 13

La base de référence pour évaluer cet engagement se caractérise comme suit: équipement et fournitures insuffisants; les procédures et les statistiques ne sont pas disponibles en format numérique; et retards dans la publication d'actes juridiques dans les juridictions de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. 14

L'objectif de l'engagement est de veiller à ce que les actes juridiques soient émis dans des délais raisonnables et profitent aux utilisateurs, avec un objectif de 50% d'actes juridiques respectant les délais conformément à l'ordonnance n ° 2014-022 / MJ / CAB du 25 juin 2014. En outre, cet engagement vise à mettre en œuvre des missions de suivi et d'évaluation et à numériser les procédures que les utilisateurs exigent le plus dans un effort pour résoudre le problème des retards excessifs dans la délivrance d'actes juridiques en fixant un objectif d'actes juridiques à publier dans les délais prescrits par loi.

Cet engagement est pertinent pour la valeur OGP de la technologie et de l'innovation pour l'ouverture et la responsabilité, car il cherche à publier des données et des procédures gouvernementales en ligne. 15 Ce faisant, la charge de travail devrait diminuer au sein des juridictions. 16 En outre, cet engagement est pertinent pour la valeur OGP de l'accès à l'information dans la mesure où les décisions seront communiquées par e-mail, réduisant ainsi le temps précédemment pris pour la livraison des documents physiques. 17

Bien que l'objectif global de l'engagement ne soit pas vérifiable, les actions sont suffisamment claires et spécifiques pour être évaluées objectivement. L'achèvement des activités de l'engagement peut être évalué comme suit: a) le nombre de missions de contrôle effectuées; b) le nombre de procédures numérisées les plus utilisées; et c) l'élaboration d'un rapport statistique sur les actes juridiques et les délais de livraison.

S'ils sont pleinement mis en œuvre tels qu'ils sont rédigés, les fonctionnaires peuvent avoir des difficultés à contrôler une réduction des retards. Le gouvernement encourage la surveillance de la promulgation d'actes juridiques en temps opportun, ainsi que la numérisation des données et des procédures (ce qui réduira les délais de traitement). Cependant, les données sur le nombre et la durée des retards sont insuffisantes, ce qui entrave l'établissement d'une base de référence. En outre, l'engagement ne comprend aucune action basée sur les résultats des missions de contrôle.

Sur la base du statu quo, l'impact de l'objectif et des activités de l'engagement tels qu'écrits dans le plan d'action est codé comme mineur: une étape progressive mais positive dans le domaine politique concerné pour améliorer le problème identifié.

Prochaines étapes

  • Inclure des actions spécifiques pour remédier aux goulets d'étranglement décelés lors des missions de supervision.
  • Inclure des termes quantifiables (c'est-à-dire un nombre spécifique de missions à effectuer, ainsi que le nombre de procédures numérisées).
  • Il n'y a pas de données sur le nombre et la durée des retards actuels dans la publication des actes juridiques, y compris ceux avant la promulgation de l'ordonnance n ° 2014-022 / MJ / CAB du 25 juin 2014, ce qui rend difficile le suivi des progrès. Par conséquent, l'IRM suggère de développer un système de suivi et d'évaluation statistique pour assurer un reporting continu. En outre, cela aidera à établir la base de référence actuelle des émissions conformes et à fournir d'autres données telles que les disparités géographiques ou d'actualité. Cela contribuera à établir un objectif spécifique par rapport auquel suivre les progrès.
11 Représentants du gouvernement, courriel de Sidi Barry (Secrétariat permanent de la modernisation de la gestion et de la bonne gouvernance) au chercheur de l'IRM, 26 février 2019; Tinto Idriss (Open Burkina Project), entretien avec un chercheur de l'IRM. 12 Fonctionnaires du gouvernement, courriels. 13 Id. 14 Ministère de la fonction publique, de l'emploi et de la protection sociale (Burkina Faso), Plan d'action national 2017-2019 (OGP, oct.2017) 6, https://www.opengovpartnership.org/sites/default/files/Burkina-Faso_Action-Plan_2017-2019_EN.pdf. 15 Fonctionnaires du gouvernement, courriels. 16 Fonctionnaires du gouvernement, courriels; Chrysogone Zougmoré (Burkina Faso Movement for Human and Peoples 'Rights), entretien avec un chercheur de l'IRM, 14 février 2019. 17 Idriss, entretien.

Engagements

  1. Mettre en œuvre la police communautaire

    BF0014, 2019, Renforcement des capacités

  2. Sensibilisation à la conformité fiscale

    BF0015, 2019, infranational

  3. Transparence du secteur minier

    BF0016, 2019, Propriété véritable

  4. Réforme de la déclaration d'actifs

    BF0017, 2019, Divulgation des actifs

  5. Moderniser le système d'état civil

    BF0018, 2019, Renforcement des capacités

  6. Système de traitement des plaintes

    BF0019, 2019, Renforcement des capacités

  7. Accès à la justice pour les personnes vulnérables

    BF0020, 2019, Renforcement des capacités

  8. Autonomisation socio-économique des femmes et des jeunes

    BF0021, 2019, Renforcement des capacités

  9. Accroître la représentation des femmes dans la prise de décision

    BF0022, 2019, Renforcement des capacités

  10. Vulgariser le comptoir virtuel de l'administration publique (GVAP)

    BF0023, 2019, Gouvernement électronique

  11. Renforcer la communication sur le gouvernement ouvert

    BF0024, 2019, Gouvernement électronique

  12. Signer les protocoles d’opérations où la compétence doit être transférée aux municipalités et aux régions

    BF0001, 2017, Renforcement des capacités

  13. Respecter le délai requis pour la promulgation des lois

    BF0002, 2017, Renforcement des capacités

  14. Accès des personnes vulnérables aux fonds de l'aide juridique

    BF0003, 2017, Justice

  15. Inscription en ligne aux concours post-baccalauréat et baccalauréat

    BF0004, 2017, Renforcement des capacités

  16. Mécanisme d'enregistrement et de traitement des plaintes

    BF0005, 2017, Renforcement des capacités

  17. Domaines judiciaires spécialisés dans les délits économiques

    BF0006, 2017, Institutions anti-corruption

  18. Comités de citoyens pour contrôler la concurrence dans l'administration publique

    BF0007, 2017, Institutions anti-corruption

  19. Capacités des comités de discipline

    BF0008, 2017, Renforcement des capacités

  20. Fenêtre virtuelle de l'administration publique

    BF0009, 2017, Renforcement des capacités

  21. Droit d'accès aux informations publiques et aux documents administratifs

    BF0010, 2017, Législation et Réglementation

  22. Ministère et établissement public Données en format ouvert

    BF0011, 2017, Gouvernement électronique

  23. Informations d’accès et participation des citoyens au budget de l’État

    BF0012, 2017, Renforcement des capacités

  24. Dialogue communautaire sur le budget local (EDIC)

    BF0013, 2017, Renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!