Ignorer la navigation
Burkina Faso

Capacités des comités de discipline (BF0008)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action du Burkina Faso 2017-2019

Cycle du plan d'action: 2017

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de la fonction publique, de l'emploi et de la protection sociale

Institution (s) de soutien: Tous les ministères et institutions, Syndicats, REN-LAC

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, Résolution des litiges et assistance juridique, Justice, Justice pour OG, Législation et réglementation, Législatives, Paix et sécurité

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception du Burkina Faso 2017-2019

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: non

Pertinent avec les valeurs OGP: en attente d'examen IRM

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Quelle est la question publique pour laquelle l'engagement est pris de traiter?: Faible application des mesures disciplinaires Réglementations inappropriées La soumission d'une affaire au tribunal par le conseil de discipline est limitée; Quel est l'engagement? Questions: Améliorer l'efficacité de la fonction publique Objectif: Améliorer le fonctionnement des conseils de discipline Résultat: Les comités de discipline sont opérationnels; En quoi cet engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public ?: Cet engagement permettra: De statuer correctement sur les fautes disciplinaires. Jouez un rôle dissuasif sur d'éventuelles fautes disciplinaires que le travailleur public pourrait commettre. Réalisez les mesures disciplinaires imposées lors de l'examen de la réglementation doit tenir compte de l'ouverture du Soumission d'une affaire devant le tribunal par le conseil de discipline; Pourquoi cet engagement est-il pertinent en termes de valeurs PGO ?: Cet engagement est pertinent pour les raisons suivantes: Il justifie la dénonciation des responsables et réduit le laxisme dans le service public pour davantage de transparence. Les responsables hiérarchiques doivent être motivés à entamer la procédure disciplinaire (responsabilité); Détails supplémentaires: Lien avec PNDES Lien avec PSDMA Lien avec la politique nationale anti-corruption

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

8. Renforcer les capacités des comités de discipline

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«Renforcer les capacités des commissions disciplinaires»

Enjeux: améliorer l'efficacité de la fonction publique

Objectif: Améliorer le fonctionnement des conseils de discipline

Résultat: Les comités de discipline sont opérationnels

 

Jalons / livrables / activités:

Examiner ou mettre à jour la réglementation des comités de discipline

Former les membres des comités de discipline

Former ou sensibiliser les premiers fonctionnaires (directeurs centraux, directeurs techniques ...) sur la procédure de saisine du juge par le comité de discipline

Date de début: novembre 2017 Date de fin: juin 2019

Le plan d'action est disponible ici

 

Contexte et objectifs

Cet engagement répond aux difficultés rencontrées par les commissions disciplinaires dans l'application des sanctions. Les articles 79 et 81 de la loi 081 de 2015 régissant le cadre de la fonction publique définissent les comités de discipline comme des organes consultatifs pour la mise en œuvre des sanctions disciplinaires pour faute professionnelle. En 2011, le gouvernement du Burkina Faso a dispensé une formation aux membres du comité de discipline pour assurer la mise en œuvre effective de la loi disciplinaire applicable. Initialement, les comités étaient chargés de sanctionner les fonctionnaires qui ne respectaient pas les dispositions disciplinaires et de résoudre les problèmes de gestion et d'administration du gouvernement par le dialogue social. Le gouvernement a dispensé une formation complémentaire en 2014 aux comités de discipline des départements ministériels afin de leur donner les outils nécessaires pour appliquer le régime disciplinaire applicable aux fonctionnaires.

Cependant, les comités de discipline ont rencontré des difficultés. Le code disciplinaire est appliqué de manière incohérente, avec un écart notable entre les dispositions contenues dans le code et leur mise en œuvre par le gouvernement. Le manque d'expertise et de connaissances des membres du comité a conduit à l'impunité. Les décisions des comités disciplinaires sont perçues comme partiales, abusives ou trop indulgentes. Dans certains cas, des erreurs juridiques de forme ou de fond peuvent annuler des décisions. Les décisions peuvent ne pas être pertinentes ou prématurées, et seul le ministre ou le président d'une institution peut soumettre des renvois aux commissions disciplinaires. À cette fin, l'engagement vise à rendre opérationnels les comités de discipline.

Les activités de cet engagement visent à mettre à jour la législation sur les comités de discipline et à former les membres des comités et les principaux responsables à la procédure de soumission des renvois aux comités de discipline. Le gouvernement prétend que toutes ces activités amélioreront l'efficacité de l'administration publique.

Cet engagement n'est pertinent pour aucune des valeurs de l'OGP. On pourrait affirmer que l'engagement est pertinent pour la responsabilité publique dans la mesure où le gouvernement soutiendra les membres du comité de discipline avec des ateliers, des formations et des modifications législatives pour améliorer la qualité, la rapidité, l'équité et la pertinence des sanctions contre l'inconduite des fonctionnaires. Cependant, ces éléments constituent essentiellement un mécanisme de responsabilisation interne. Il ne semble pas avoir de composante publique. Les citoyens ne peuvent pas informer ou suivre ce processus.

 

Tel qu'il est écrit, les objectifs, les résultats attendus et les activités ne sont ni suffisamment clairs ni suffisamment spécifiques pour être objectivement vérifiés. Par exemple, l'engagement ne fait pas explicitement référence au nombre de documents législatifs susceptibles d'être actualisés. L'engagement ne donne pas le nombre de fonctionnaires à former, ni ceux des ministères ou agences concernés.

S'il est pleinement mis en œuvre, l'engagement ne contribuera pas à résoudre le problème des mécanismes disciplinaires inefficaces. Par conséquent, l'impact potentiel de cet engagement est considéré comme mineur. Bien que l'engagement souligne la mise en œuvre inadéquate des sanctions disciplinaires, propose de former des fonctionnaires et suggère des mises à jour de la législation, il ne précise pas les modifications législatives ni ne décrit les compétences essentielles que les fonctionnaires doivent améliorer. De plus, le gouvernement a formé des fonctionnaires dans le passé (2011, 2014) et a mis à jour la législation (loi 081 de 2015). Cet engagement reproduit certaines actions que le gouvernement a déjà menées et qui semblent déjà insuffisantes.

De plus, l'engagement ne comprend aucune activité d'évaluation ou de suivi des ateliers de formation des membres du comité de discipline ou des principaux décideurs. Cette omission rend difficile l'évaluation de l'efficacité de cet engagement. On ne sait pas encore comment le gouvernement définit et prétend évaluer «l'opérabilité» dans les comités de discipline.

Prochaines étapes

  • Cet engagement pourrait être amélioré pour mesurer l'impact de la formation des fonctionnaires et vérifier qu'ils comprennent comment appliquer la loi.
  • Élaborez sur les difficultés rencontrées par les membres du comité de discipline pour améliorer la conception de l'engagement.
  • Réajuster les activités pour les rendre traçables et vérifiables (par exemple, le nombre de fonctionnaires formés, le nombre de comités disciplinaires formés et évalués). Des évaluations pourraient être effectuées périodiquement.
  • Définir des critères d'opérabilité, par exemple, en termes de nombre de cas assortis de sanctions appropriées, de nombre de jours pour prononcer une sanction, etc.
Conseil national de transition (Burkina Faso), Loi n ° 081-2015 / CNT (24 nov. 2015), https://www.ilo.org/dyn/natlex/docs/ELECTRONIC/104109/126863/F1226210917/BFA-104109.pdf. «Comités disciplinaires des institutions publiques gouvernementales: des membres formés pour assurer le bon fonctionnement des institutions» (Gouvernement du Burkina Faso, 29 mars 2011). Id. Ebou Mireille Bayala, "Officiels indisciplinés: Attention, les sanctions tomberont!" (News Aouaga, 8 avril 2014), http://news.aouaga.com/h/23898.html. Id. Id. Fonctionnaires du gouvernement, courriel de Sidi Barry (Secrétariat permanent de modernisation de la gestion et de la bonne gouvernance) au chercheur de l'IRM. Id.

Engagements

  1. Mettre en œuvre la police communautaire

    BF0014, 2019, Renforcement des capacités

  2. Sensibilisation à la conformité fiscale

    BF0015, 2019, infranational

  3. Transparence du secteur minier

    BF0016, 2019, Accès à l'information

  4. Réforme de la déclaration d'actifs

    BF0017, 2019, Anti-Corruption

  5. Moderniser le système d'état civil

    BF0018, 2019, Renforcement des capacités

  6. Système de traitement des plaintes

    BF0019, 2019, Renforcement des capacités

  7. Accès à la justice pour les personnes vulnérables

    BF0020, 2019, Accès à la justice

  8. Autonomisation socio-économique des femmes et des jeunes

    BF0021, 2019, Renforcement des capacités

  9. Accroître la représentation des femmes dans la prise de décision

    BF0022, 2019, Renforcement des capacités

  10. Vulgariser le comptoir virtuel de l'administration publique (GVAP)

    BF0023, 2019, Gouvernement électronique

  11. Renforcer la communication sur le gouvernement ouvert

    BF0024, 2019, Gouvernement électronique

  12. Signer les protocoles d’opérations où la compétence doit être transférée aux municipalités et aux régions

    BF0001, 2017, Renforcement des capacités

  13. Respecter le délai requis pour la promulgation des lois

    BF0002, 2017, Renforcement des capacités

  14. Accès des personnes vulnérables aux fonds de l'aide juridique

    BF0003, 2017, Accès à la justice

  15. Inscription en ligne aux concours post-baccalauréat et baccalauréat

    BF0004, 2017, Renforcement des capacités

  16. Mécanisme d'enregistrement et de traitement des plaintes

    BF0005, 2017, Renforcement des capacités

  17. Domaines judiciaires spécialisés dans les délits économiques

    BF0006, 2017, Anti-Corruption

  18. Comités de citoyens pour contrôler la concurrence dans l'administration publique

    BF0007, 2017, Anti-Corruption

  19. Capacités des comités de discipline

    BF0008, 2017, Renforcement des capacités

  20. Fenêtre virtuelle de l'administration publique

    BF0009, 2017, Accès à l'information

  21. Droit d'accès aux informations publiques et aux documents administratifs

    BF0010, 2017, Accès à l'information

  22. Ministère et établissement public Données en format ouvert

    BF0011, 2017, Accès à l'information

  23. Informations d’accès et participation des citoyens au budget de l’État

    BF0012, 2017, Renforcement des capacités

  24. Dialogue communautaire sur le budget local (EDIC)

    BF0013, 2017, Renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!