Ignorer la navigation
Canada

Améliorer l'accès à l'information (CA0042)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action canadien 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution principale: Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

Institution (s) de soutien: Justice Canada et le Bureau du Conseil privé

Domaines politiques

Accès à l'information, Législation & Régulation, Législatives, Open Data, Participation du public, Droit à l'information

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport final au Canada 2016-2018, Rapport à mi-parcours du Canada 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Améliorer l'accès à l'information Pourquoi faire: Le Canada a été l'un des premiers à adopter la législation sur l'accès à l'information en introduisant pour la première fois la Loi sur l'accès à l'information dans 1983. La Loi sur l'accès à l'information maintient l'ouverture et la transparence en servant le grand intérêt du public de permettre un débat public sur la conduite des institutions gouvernementales, renforçant à son tour la responsabilité du gouvernement du Canada envers les Canadiens. Au cours des dernières années, la nécessité de mettre à jour la loi a été soulignée lors de consultations avec le gouvernement ouvert, de même que par le commissaire à l'information et d'autres intervenants. Il n'a pas été mis à jour de manière significative depuis 1983. Comment cela sera-t-il fait: en mars 2016, le gouvernement a annoncé une approche en deux étapes pour revitaliser l'accès à l'information: (1), nous allons bientôt concrétiser les engagements du gouvernement d'améliorer la Loi sur l'accès à l'information, suivi de (2) un examen complet de la loi, au plus tard pour 2018. Les engagements pris par le gouvernement pour améliorer la loi à court terme sont notamment les suivants: - ouvrir les données et informations gouvernementales par défaut, dans des formats modernes et faciles à utiliser; - Éliminer tous les frais, à l’exception des frais de dépôt 5 initiaux; 11 - Fournir aux demandeurs une explication écrite lorsque des informations ne peuvent pas être divulguées; - Donner aux institutions gouvernementales et au Commissaire à l'information le pouvoir de refuser de traiter des demandes frivoles ou vexatoires; - Donner au commissaire à l'information le pouvoir d'ordonner la divulgation d'informations gouvernementales; - veiller à ce que la Loi sur l'accès à l'information s'applique de manière appropriée aux cabinets du Premier ministre et des ministres, ainsi qu'aux institutions administratives qui soutiennent le Parlement et les tribunaux; - Entreprendre une révision législative obligatoire de la Loi sur l'accès à l'information tous les cinq ans; et - renforcement des rapports sur le rendement du programme d'accès à l'information. Afin de faire avancer rapidement ces engagements, le gouvernement du Canada, le 5, a publié, en mai, une directive provisoire sur l’administration de la Loi sur l’accès à l’information. La Directive envoie un message fort aux institutions fédérales: les informations du gouvernement appartiennent aux personnes qu’elles servent et devraient être ouvertes par défaut. Il souligne que les informations gouvernementales doivent être accessibles au public, sauf dans des situations très limitées et spécifiques, où elles doivent être protégées pour des raisons de confidentialité, de confidentialité et de sécurité. La Directive oblige également les fonctionnaires fédéraux à: - renoncer à tous les frais d'accès à l'information, à l'exception des frais de dépôt de 2016 $; et - diffuser les informations dans des formats conviviaux (par exemple, des feuilles de calcul), dans la mesure du possible.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

1. Améliorer l'accès à l'information

Texte d'engagement:

Le gouvernement du Canada présentera une première série de propositions concrètes visant à améliorer la Loi sur l'accès à l'information, en tenant compte des points de vue du Parlement, de la commissaire à l'information et de consultations avec les Canadiens. Il entreprendra ensuite un examen complet de la Loi. plus tard que 2018.

Jalons:

1.1. Demander l'avis du Parlement, du commissaire à l'information, des intervenants et des consultations avec les Canadiens sur la façon de revitaliser l'accès à l'information.

1.2. Présenter un projet de loi pour améliorer la Loi sur l'accès à l'information.

1.3. Une fois cette première série d’améliorations mise en œuvre, entreprendre un examen complet de la Loi sur l’accès à l’information d’ici au plus tard 2018.

Institution responsable: Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

Institutions d'appui: Justice Canada et le Bureau du Conseil privé

Date de début: Non spécifié

Date de fin: Non spécifié

Note éditoriale: Le texte de l'engagement a été abrégé pour des raisons de mise en forme. Pour un texte d'engagement complet, visitez: http://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Canada_AP3.pdf.

Contexte et objectifs

Cet engagement vise à améliorer la Loi sur l'accès à l'information au moyen de consultations avec le Parlement, le commissaire à l'information, les intervenants et le public. La Loi canadienne sur l'accès à l'information n'a pas été considérablement mise à jour depuis son adoption en 1983 et se classe actuellement au classement 49.th dans le monde selon le RTI Rating, une évaluation comparative des lois sur le droit à l'information.p> [Note1: voir: http://www.rti-rating.org/country-data/. Le classement canadien de 49th est celui de 15 October 2017. ] Les appels à la réforme de la Loi sur l'accès à l'information, notamment de la part du commissaire à l'information, ont été une caractéristique récurrente des processus de consultation des parties prenantes du PCG du Canada depuis le premier cycle du plan d'action.p> [Note2: Commissariat à l'information du Canada, Lettre sur la transparence du gouvernement au président du Conseil du Trésor, Ottawa: janvier 2012). Disponible à: http://www.oic-ci.gc.ca/eng/rr-sl-odi- adi_2012_1.aspx. ] L'inclusion de la commissaire à l'information en tant que partie prenante principale dans le premier jalon de cet engagement est remarquable, car son apport n'a pas été activement sollicité dans la génération des plans d'action antérieurs. Les parties prenantes consultées pour la préparation de cette évaluation ont souligné l’importance de la réforme, qualifiant la loi actuelle de "obsolète" et de "dysfonctionnelle".p> [Note3: Ces citations proviennent respectivement de Toby Mendel du CLD et de Fred Vallance-Jones, lors de la consultation qui a eu lieu à Halifax le 12 September 2017.] Cependant, alors que les parties prenantes de la société civile actives dans le domaine du droit à l’information se réjouissaient de l’inclusion de ce domaine d’action, plusieurs, dont Publiez ce que vous payez-Canada et le Centre pour le droit et la démocratie, ont exprimé leur mécontentement face à la structure et à l'engagement tel qu'il est formulé. Bien que l'engagement porte sur un domaine prioritaire majeur, l'incertitude quant à la nature et à l'ampleur des réformes qui seront finalement adoptées (le cas échéant) réduit considérablement le potentiel d'impact, tout comme le fait que plusieurs consultations similaires ont déjà eu lieu au cours des dernières années. ont abouti à des conclusions similaires en ce qui concerne les modifications nécessaires.p> [Note4: Voir, par exemple, «Trouver le juste équilibre en matière de transparence - Recommandations visant à moderniser la Loi sur l'accès à l'information», Commissariat à l'information du Canada, mars 2015. Disponible à: http://www.oic-ci.gc.ca/eng/rapport-de-modernisation-modernization-report.aspx.]

Aboutissement

L'étape 1.1 était en grande partie achevée avant la mise en œuvre officielle du plan d'action, avec une consultation menée par le Conseil du Trésor en mai et juin 2016.p> [Note5: voir: http://open.canada.ca/en/content/what-we-heard-revitalizing-access-information-online-consultations-may-june-2016.] Un intervenant de la société civile participant à l’une des consultations a qualifié le processus de «très complet».p> [Note6: Duncan Pike de CJFE, à la consultation tenue à Toronto sur 15 September 2017.] bien que d'autres participants aient noté que les similitudes entre ces recommandations et celles produites lors de processus antérieurs dans 2016 et 2015 suggéraient que les consultations supplémentaires étaient inutiles.p> [Note7: voir: https://www.law-democracy.org/live/wp-content/uploads/2017/04/17.04.04.ATIA-delay.let1_.pdf.] L'examen de la Loi sur l'accès à l'information par la Chambre des communes a également été publié avant le début de ce plan d'action, en juin 2016. Cependant, les réponses du gouvernement à la consultation publique et au rapport du comité parlementaire ont été publiées au cours de ce plan d'action, en octobre 2016.p> [Note8: les deux sont disponibles sur: http://www.ourcommons.ca/DocumentViewer/en/42-1/ETHI/report-2.] Ce jalon est terminé.

En ce qui concerne Milestone 1.2, le gouvernement a présenté le projet de loi C-19 à la Chambre des communes le Xon de juin 2017.p> [Note9: Projet de loi C-58, Loi modifiant la Loi sur l'accès à l'information et la Loi sur la protection des renseignements personnels et apportant des modifications corrélatives à d'autres lois, 1e session, 42e législature, 2017. Disponible à: http://www.parl.ca/DocumentViewer/en/42-1/bill/C-58/first-reading.] Ce projet de loi apporterait plusieurs modifications à la loi, notamment le renforcement du pouvoir du commissaire à l'information et le développement de la divulgation proactive entre les institutions gouvernementales 240, ainsi que le renforcement du pouvoir des institutions gouvernementales de rejeter les demandes. Techniquement, cette étape est terminée, mais il convient de noter que les réactions à ce projet de loi ont été très négatives au sein de la société civile. Le Centre pour le droit et la démocratie a publié une lettre commune signée par les organisations 38 et un autre journaliste, universitaire et autres parties prenantes 26, appelant à l'abrogation du projet de loi C-58 et à son remplacement par un meilleur effort de réforme.p> [Note10: Lettre commune au gouvernement canadien sur ses propositions de réforme de la Loi sur l'accès à l'information, Centre pour le droit et la démocratie, 28, septembre 2017. Disponible à: https://www.law-democracy.org/live/letter-to-the-president-of-the-treasury-board-demanding-access-to-information-reform/.] Les dirigeants des Premières nations ont également demandé au gouvernement de retirer le projet de loi C-58,p> [Note11: Beatrice Britneff, «Les Premières Nations demandent aux libéraux de supprimer leur projet de loi sur l'accès à l'information», iPolitics, 4, décembre 2017. Disponible à: https://ipolitics.ca/2017/12/04/first-nations-call-liberals-scrap-information-access-bill/.] Le Commissaire à l'information du Canada a publié une évaluation selon laquelle les modifications entraîneraient une régression des droits existants.p> [Note12: 'Ne pas trouver le juste équilibre entre transparence et recommandations: améliorer le projet de loi C-58', Commissariat à l'information, 28, septembre 2017. Disponible à: http://www.ci-oic.gc.ca/telechargements-downloads/userfiles/files/eng/reports-publications/Special-reports/OIC_SpecialReport2017_ENG_Online(1).pdf.]

Le gouvernement déclare dans son auto-évaluation que les progrès n’ont pas encore été accomplis sur le Milestone 1.3, prévu pour 2018.

Prochaines étapes

Les rapports de GRI successifs, ainsi que les opinions exprimées lors des consultations des parties prenantes à travers le pays, suggèrent que cet engagement est l'un des domaines de réforme les plus importants du plan d'action actuel, voire le plus important. Cependant, tout au long des consultations en vue de la préparation du présent rapport, les acteurs de la société civile ont exprimé leur profonde déception face aux progrès réalisés par le gouvernement pour améliorer la Loi sur l'accès à l'information. Teresa Scassa, professeure de droit à l'Université d'Ottawa, a fait remarquer que l'accès à l'information était un domaine qui avait été négligé pendant des années et qui continuait de l'être sous le gouvernement actuel.p> [Note13: Ceci a été exprimé à la consultation d’Ottawa, 18 September 2017, bien que son point de vue soit plus amplement exprimé sur son blog à l’adresse suivante: http://www.teresascassa.ca/index.php?option=com_k2&view=item&id=262:bill-c-58s-order-making-powers-a-huge-disappointment&Itemid=80.] Publiez ce que vous payez - Canada a fait remarquer que les réformes proposées n'avaient pas permis de résoudre le problème majeur de frustration liée à l'utilisation du système, à savoir les exceptions trop générales.p> [Note14: consultation à Ottawa, 18 September 2017.] Open North a déclaré que la réforme de l'accès à l'information restait le principal défi pour faire progresser la transparence, notant qu'à ce stade, elle commençait à occulter les progrès dans d'autres domaines.p> [Note15: conversation téléphonique sur 3 October 2017.]

Comme indiqué ci-dessus, la société civile a demandé que le projet de loi C-58 soit considérablement amélioré afin de pouvoir appliquer plus de réformes nécessaires, notamment pour élargir le droit de déposer des demandes d'accès auprès du Cabinet et des bureaux des premiers ministres, afin de créer une obligation de document les fonctionnaires, afin de créer des délais contraignants pour répondre aux demandes, de formaliser les dispenses de frais contenues dans la directive provisoire 2016 de mai sur l’administration de la Loi sur l’accès à l’information, de restreindre les exceptions trop importantes et de les soumettre à un test de préjudice et à une dérogation obligatoire en matière d’intérêt public . Le chercheur de l'IRM recommande que ces améliorations spécifiques soient reportées dans les engagements du prochain plan d'action si elles ne sont pas possibles dans le plan d'action actuel. L'absence de propositions technologiques ou innovantes liées à ce domaine thématique constitue un autre point à prendre en compte dans les futurs plans d'action. Le chercheur de l'IRM recommande que le gouvernement envisage, dans le prochain plan d'action, des solutions technologiquement novatrices pour renforcer le système de droit à l'information du Canada. Par exemple, le Center for Law and Democracy s'est référé au site Web centralisé dans Commitment 2 et s'est demandé pourquoi il ne s'appliquait qu'aux demandes de renseignements personnels, au lieu d'être plus largement utilisé pour les demandes d'accès à l'information.p> [Note16: Consultation à Halifax, 12 September 2017.]

Résumé du statut de fin de session IRM

1. Améliorer l'accès à l'information

Texte d'engagement: Le gouvernement du Canada présentera une première série de propositions concrètes visant à améliorer la Loi sur l'accès à l'information, en tenant compte des points de vue du Parlement, de la commissaire à l'information et de consultations avec les Canadiens. Il entreprendra ensuite un examen complet de la Loi. plus tard que 2018.

Jalons:

1.1. Demander l'avis du Parlement, du commissaire à l'information, des intervenants et des consultations avec les Canadiens sur la façon de revitaliser l'accès à l'information.

1.2. Présenter un projet de loi pour améliorer la Loi sur l'accès à l'information.

1.3. Une fois cette première série d’améliorations mise en œuvre, entreprendre un examen complet de la Loi sur l’accès à l’information d’ici au plus tard 2018.

Institution responsable: Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

Institutions d'appui: Justice Canada et le Bureau du Conseil privé

Date de début: Non spécifié

Date de fin: Non spécifié

Note éditoriale: Le texte de l'engagement a été abrégé pour des raisons de mise en forme. Pour un texte d'engagement complet, visitez le site http://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Canada_AP3.pdf.

But de l'engagement

Cet engagement visait à améliorer la Loi sur l'accès à l'information au moyen de consultations avec le Parlement, le commissaire à l'information, les intervenants et le public. La Loi sur l’accès à l’information n’a pas été considérablement mise à jour depuis son adoption en 1983. Des rapports IRM successifs ont suggéré que cet engagement figurait parmi les domaines de réforme les plus importants. L'engagement appelle à des consultations sur la manière de revitaliser l'acte (1.1), la législation avec des améliorations préliminaires (1.2) et un réexamen complet de l'acte (1.3).

Statut

À mi-parcours: Substantiel

La consultation (1.1) a eu lieu avant le début du plan d’action actuel et se terminera en juin 2016. La réponse du gouvernement à cette consultation et à un rapport d'un comité parlementaire sur ce sujet a été publiée en octobre 2016.[Note1: les deux sont disponibles sur http://www.ourcommons.ca/DocumentViewer/en/42-1/ETHI/report-2.] Un premier train de réformes, le projet de loi C-58, a été présenté à la Chambre des communes le 19 June 2017 (1.2).[Note2: Loi modifiant la Loi sur l'accès à l'information et la Loi sur la protection des renseignements personnels et apportant des modifications corrélatives à d'autres lois, Projet de loi C-58, 1e session, 42e législature (2017), http://www.parl.ca/DocumentViewer/en/42-1/bill/C-58/first-reading.] Ce projet de loi apporterait plusieurs modifications à la loi. Cela renforcerait le pouvoir du commissaire à l'information et élargirait la divulgation proactive parmi les institutions gouvernementales 200. Cela permettrait également aux institutions gouvernementales de rejeter les demandes vexatoires ou de mauvaise foi avec l'approbation du commissaire à l'information. Les réactions de la société civile au projet de loi ont généralement été négatives, appelant à un effort de réforme plus ambitieux.[Note3: «Lettre commune au gouvernement canadien sur ses propositions de réforme de la Loi sur l’accès à l’information», Centre pour le droit et la démocratie, 28 September 2017, https://www.law-democracy.org/live/letter-to-the-president-of-the-treasury-board-demanding-access-to-information-reform/.] Pour plus d'informations, consultez le rapport de mi-parcours IRM 2016-2017.[Note4: Michael Karanicolas, Rapport d’avancement du Canada 2016-2017 (Washington, DC: Open Government Partnership Mécanisme de rapport indépendant), https://www.opengovpartnership.org/documents/canada-mid-term-report-2016-2018.]

Fin du mandat: Substantiel

Le projet de loi C-58 a été adopté en troisième lecture à la Chambre des communes le 6 December 2017. Depuis août 2018, le Comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles est en train de l'examiner.[Note5: L’avancement de la facture peut être consulté à https://www.parl.ca/LegisInfo/BillDetails.aspx?billId=9057528&Language=E, accédé à 11 en septembre 2018. ] Le jalon 1.2 est donc terminé. Cependant, le Canada n’a fait aucun progrès sous le jalon 1.3. Le gouvernement a programmé que les travaux de Milestone 1.3 débuteront dans l'année suivant l'adoption du projet de loi C-58.[Note6: Loi modifiant la Loi sur l'accès à l'information et la Loi sur la protection des renseignements personnels et apportant des modifications corrélatives à d'autres lois, l'art. 93 (1).]

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Participation civique: marginale

L'adoption du projet de loi C-58 améliorerait le système d'accès au système d'information du Canada, notamment en conférant de nouveaux pouvoirs au Commissaire à l'information et en élargissant les exigences de divulgation proactive. Cependant, la société civile a réagi négativement à ces changements. Les critiques soulignent que la plupart des réformes importantes ont été poussées au-delà du plan d'action actuel.[Note7: Voir, par exemple, «Lettre commune au gouvernement canadien sur ses propositions de réforme de la Loi sur l’accès à l’information». Les réponses de la société civile, du monde universitaire et du commissaire à l'information sont traitées plus en détail dans l'évaluation à mi-parcours de 2017, disponible à l'adresse suivante: https://www.opengovpartnership.org/documents/canada-mid-term-report-2016-2018.] Par exemple, les réformes ne traitent pas des exceptions excessives de la Loi sur l'accès à l'information. Parmi les autres domaines prioritaires identifiés par la société civile, citons l’élargissement du droit de déposer des demandes d’accès auprès du Cabinet et des bureaux du Premier ministre, la création d’une obligation de documentation pour les fonctionnaires, l’établissement de délais contraignants pour la réponse aux demandes et la formalisation des dispenses de frais contenues dans le document. Mai 2016 «Directive intérimaire sur l’administration de la Loi sur l’accès à l’information». En outre, la consultation réalisée dans le cadre du jalon 1.1 a abouti à des conclusions très similaires à celles des processus précédents dans 2016 et 2015. Une telle répétition suggère que les consultations supplémentaires n'ont peut-être pas été nécessaires. Compte tenu de ces raisons et du fait que l'engagement n'a pas été pleinement mené à bien, le MRI considère qu'il n'a eu qu'un impact marginal sur l'accès à l'information et la participation civique.

Reportés?

Le Canada a tenu cet engagement dans le prochain plan d'action présenté dans le jalon 7.1, qui préconise un examen complet de la Loi sur l'accès à l'information. L’engagement 7 du prochain plan d’action comprend également l’élaboration d’un guide sur les exceptions et exclusions, l’accroissement de la disponibilité des informations sur les demandes précédemment traitées, l’amélioration du service de demande en ligne et l’amélioration des capacités de réponse aux demandes par voie électronique.


Engagements

  1. Gouvernement ouvert convivial

    CA0064, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence financière et responsabilité

    CA0065, 2018, Accès à l'information

  3. Transparence d'entreprise

    CA0066, 2018, Anti-corruption

  4. Gouvernement et services numériques

    CA0067, 2018, Prise de décision automatisée

  5. Science ouverte

    CA0068, 2018, Accès à l'information

  6. Saine démocratie

    CA0069, 2018, Espace civique

  7. Accès à l'information

    CA0070, 2018, Accès à l'information

  8. Dialogue féministe et inclusif

    CA0071, 2018, Renforcement des capacités

  9. Réconciliation et gouvernement ouvert

    CA0072, 2018, Accès à l'information

  10. Communauté du gouvernement ouvert

    CA0073, 2018, Accès à l'information

  11. Améliorer l'accès à l'information

    CA0042, 2016, Accès à l'information

  12. Rationaliser les demandes d'informations personnelles

    CA0043, 2016, gouvernement électronique

  13. Développer et améliorer les données ouvertes

    CA0044, 2016, Accès à l'information

  14. Fournir et préserver les informations ouvertes

    CA0045, 2016, gouvernement électronique

  15. Définir une approche pour mesurer la performance d'un gouvernement ouvert

    CA0046, 2016, Renforcement des capacités

  16. Développer les compétences du gouvernement ouvert dans la fonction publique fédérale

    CA0047, 2016, Accès à l'information

  17. Intégrer les exigences de transparence dans la stratégie relative aux services fédéraux

    CA0048, 2016, Renforcement des capacités

  18. Améliorer l'accès aux collections culturelles et patrimoniales

    CA0049, 2016, Renforcement des capacités

  19. Amélioration de la transparence des informations sur les dépenses et les achats du gouvernement

    CA0050, 2016, Renforcement des capacités

  20. Amélioration de la transparence du budget et des autres informations du ministère des Finances

    CA0051, 2016, Renforcement des capacités

  21. Engagement étoilé Accroître la transparence du financement des subventions et des contributions

    CA0052, 2016, Renforcement des capacités

  22. Améliorer l'information du public sur les sociétés canadiennes

    CA0053, 2016, gouvernement électronique

  23. Augmenter la disponibilité et la convivialité des données géospatiales

    CA0054, 2016, Accès à l'information

  24. Ouverture accrue des activités scientifiques fédérales (science ouverte)

    CA0055, 2016, Renforcement des capacités

  25. Stimuler l'innovation grâce à l'échange de données ouvert (ODX) du Canada

    CA0056, 2016, Accès à l'information

  26. Aligner les données ouvertes au Canada (Open Data Canada)

    CA0057, 2016, Accès à l'information

  27. Mettre en œuvre la Loi sur les mesures de transparence du secteur des industries extractives

    CA0058, 2016, Anti-corruption

  28. Soutenir les initiatives d'ouverture et de transparence à travers le monde

    CA0059, 2016, Accès à l'information

  29. Engager la société civile sur un gouvernement ouvert

    CA0060, 2016, Participation publique

  30. Activer le dialogue ouvert et l'élaboration de politiques ouvertes

    CA0061, 2016, Renforcement des capacités

  31. Promouvoir un gouvernement ouvert à l'échelle mondiale

    CA0062, 2016, Accès à l'information

  32. Inciter les Canadiens à améliorer les principaux services de l'Agence du revenu du Canada

    CA0063, 2016, Accès à l'information

  33. Mise en œuvre de la directive sur le gouvernement ouvert

    CA0030, 2014, Accès à l'information

  34. Engagement étoilé Open Data Canada

    CA0031, 2014, Accès à l'information

  35. Échange de données ouvert canadien (ODX)

    CA0032, 2014, Accès à l'information

  36. Open Data for Development

    CA0033, 2014, Accès à l'information

  37. Open Data Core Engagement

    CA0034, 2014, Accès à l'information

  38. Engagement étoilé Science ouverte

    CA0035, 2014, Science et technologie

  39. Engagement étoilé Rapport obligatoire sur les extraits

    CA0036, 2014, Anti-corruption

  40. Contrats ouverts

    CA0037, 2014, Anti-corruption

  41. Informations ouvertes sur les budgets et les dépenses

    CA0038, 2014, Ouverture fiscale

  42. Alphabétisation numérique

    CA0039, 2014, Renforcement des capacités

  43. Engagement fondamental de l'information ouverte

    CA0040, 2014, Accès à l'information

  44. Consultation des Canadiens

    CA0041, 2014, Communautés marginalisées

  45. Engagement étoilé Initiative internationale pour la transparence de l'aide: Publier un plan visant à rendre les activités de l'ACDI disponibles et accessibles

    CA0010, 2012, Aide

  46. Initiative internationale pour la transparence de l'aide: plan de mise en œuvre

    CA0011, 2012, Aide

  47. Ouverture des archives du gouvernement du Canada: accès accru aux documents fédéraux archivés à Bibliothèque et Archives Canada

    CA0012, 2012, Gestion des enregistrements

  48. Ouverture des archives du gouvernement du Canada: Publication d'une nouvelle politique obligatoire sur la classification des documents

    CA0013, 2012, Gestion des enregistrements

  49. Ouverture des documents du gouvernement du Canada: Rendre les informations classifiées disponibles en ligne

    CA0014, 2012, gouvernement électronique

  50. GCDOCS: Déploiement de la première vague de la solution de gestion des enregistrements et des documents électroniques

    CA0015, 2012, gouvernement électronique

  51. GCDOCS: Déploiement au sein du gouvernement fédéral

    CA0016, 2012, gouvernement électronique

  52. GCWEB: Développer une présence Web consolidée

    CA0017, 2012, gouvernement électronique

  53. GCWEB: Implémenter une nouvelle plateforme

    CA0018, 2012, gouvernement électronique

  54. Data.Gc.Ca: Développer le nombre de jeux de données disponibles

    CA0019, 2012, Accès à l'information

  55. Data.Gc.Ca: implémenter le portail Data.Gc.Ca

    CA0020, 2012, Accès à l'information

  56. Data.Gc.Ca: Améliorer la normalisation des données

    CA0021, 2012, Accès à l'information

  57. Données du gouvernement du Canada sur la gestion des ressources: publication des données sur la gestion des ressources et le rendement

    CA0022, 2012, Accès à l'information

  58. Données du gouvernement du Canada sur la gestion des ressources: outils de recherche et de données améliorés

    CA0023, 2012, Accès à l'information

  59. Consultation des Canadiens: Élaborer une nouvelle plateforme de consultation

    CA0024, 2012, gouvernement électronique

  60. Consultation des Canadiens: élaboration d'une approche standard pour l'utilisation des médias sociaux

    CA0025, 2012, gouvernement électronique

  61. Consultation des Canadiens: pilote d'une initiative de crowdsourcing

    CA0026, 2012, gouvernement électronique

  62. Consultation des Canadiens: Activer l'utilisation d'outils en ligne courants

    CA0027, 2012, gouvernement électronique

  63. Réglementation ouverte: les régulateurs fédéraux vont publier leurs plans de réglementation

    CA0028, 2012, Législation et Réglementation

  64. Réglementation ouverte: simplifier les activités d'engagement

    CA0029, 2012, Législation et Réglementation

  65. Directive sur le gouvernement ouvert: Directive sur le gouvernement ouvert

    CA0001, 2012, gouvernement électronique

  66. Directive sur le gouvernement ouvert: mise en œuvre de la directive sur le gouvernement ouvert

    CA0002, 2012, gouvernement électronique

  67. Engagement étoilé Licence de gouvernement ouvert: délivrer une licence de gouvernement ouvert

    CA0003, 2012, Législation et Réglementation

  68. Engagement étoilé Licence de gouvernement ouvert: Adopter une licence de gouvernement ouvert

    CA0004, 2012,

  69. Modernisation de l'administration de l'accès à l'information: projet pilote de service de demande et de paiement en ligne

    CA0005, 2012, Accès à l'information

  70. Moderniser l'administration de l'accès à l'information: implémenter la solution ATI

    CA0006, 2012, Accès à l'information

  71. Moderniser l’administration de l’accès à l’information: rendre consultables les résumés des demandes d’AI complétées

    CA0007, 2012, Accès à l'information

  72. Bibliothèque virtuelle: commencer la conception de la bibliothèque virtuelle

    CA0008, 2012, gouvernement électronique

  73. Bibliothèque virtuelle: Lancer la bibliothèque virtuelle

    CA0009, 2012, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!