Ignorer la navigation
Canada

Communauté de gouvernement ouvert (CA0073)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action canadien 2018-2021

Cycle du plan d'action : 2018

Statut : Actif

Institutions

Établissement principal : École de la fonction publique du Canada (EFPC); Centre de recherches pour le développement international (CRDI) via Open Data for Development (OD4D); Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT); partenaires des gouvernements provinciaux, territoriaux et municipaux partout au Canada

Institution(s) de soutien : NA

Domaines politiques

Accès à l'information, Formations, E-gouvernement, Genre, Inclusion, Open Data

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport canadien sur le design 2018-2020

En vedette : en attente d'examen IRM

Premiers résultats : en attente de l'examen du MII

Efficace i

Vérifiable : Oui

Pertinent pour les valeurs OGP : accès à l'information

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement : en attente de l'examen IRM

Description

Communauté gouvernementale ouverte
Problème à traiter
Alors que le mouvement mondial de gouvernement ouvert a mûri ces dernières années, nous avons de plus en plus
reconnu que les initiatives de gouvernement ouvert ont le potentiel de transformer la vie des
citoyens. Mais ces efforts peuvent être vulnérables aux changements de direction politique et à la concurrence.
priorités du gouvernement. Pour qu'un gouvernement ouvert soit durable, nous devons faire des efforts pour
favoriser une communauté forte et cohésive au Canada et dans le monde, capable de continuer à
pousser à des réformes ambitieuses à tous les niveaux de gouvernement.
Une collaboration accrue au sein de la communauté du gouvernement ouvert peut également conduire à une
travail, car les bonnes pratiques et les leçons apprises peuvent être partagées pour aider les autres à identifier les défis
et des opportunités.
En tant que coprésident gouvernemental du Open Government Partnership (OGP), le Canada a un
occasion sans précédent de convoquer et de soutenir la communauté du gouvernement ouvert autour de
le monde et ici à la maison.
Engagement
Le gouvernement du Canada fera preuve de leadership au pays et à l’étranger, en travaillant avec
partenaires gouvernementaux, de la société civile et du secteur privé à partager les leçons apprises et
soutenir une approche collaborative pour harmoniser et faire progresser les efforts du gouvernement ouvert. En particulier,
nous allons:
• lancer une stratégie ambitieuse en tant que coprésident du comité directeur du PGO, en partenariat
avec son co-président de la société civile, Nathaniel Heller de Results for Development
• aider à faire progresser la publication et l'utilisation responsables des données ouvertes dans les pays OGP
• soutenir les événements internationaux pour favoriser l'apprentissage par les pairs et mesurer le gouvernement ouvert
impact international
• renforcer la capacité des gouvernements du monde entier à concevoir un gouvernement ouvert plus inclusif
les initiatives
• renforcer la collaboration avec d’autres gouvernements au Canada par le biais de l’Ouverture du Canada
Gouvernement et élargir le groupe de travail pour y inclure des représentants
des organisations municipales nationales
Département (s) responsable
École de la fonction publique du Canada (EFPC); Centre de recherches pour le développement international (CRDI)
via Open Data for Development (OD4D); Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT);
partenaires des gouvernements provinciaux, territoriaux et municipaux partout au Canada
Milestones
44
Qu'allons nous faire? Comment saurons-nous que nous avons réussi? Quel est notre
date limite?
10.1 Demonstrate global
leadership au Canada
terme en tant que gouvernement chef de file
coprésident du comité directeur de l'OGP
Comité
(SCT)
Une stratégie de co-présidence, co-créée avec notre
coprésident de la société civile et développé en
collaboration avec les gouvernements et la société civile
la société (domestique et
international), est publié et
évalué trimestriellement en janvier, avril, juillet,
et 2019 Octobre
Stratégie
publié
Octobre 2018
Engagements
rempli par
Juin 2020
Le Canada accueille un sommet OGP à
printemps 2019 qui met en valeur ouvert
gouvernement à un domestique et
public international
Printemps 2019
10.2 prend en charge le thème thématique OGP
Partenariat sur les données ouvertes,
aider à faire avancer le
libération et utilisation responsables de
données ouvertes dans les pays OGP
(CRDI)
Les données ouvertes pour le développement
Réseau, hébergé à l'international
Centre de recherches pour le développement (CRDI) et
appuyé par Affaires mondiales Canada, va:
Fournir un support technique à 10 OGP
les gouvernements et la société civile
pays en développement pour la mise en œuvre
engagements de données ouvertes
Juin 2020
Soutenir la recherche et l'innovation
initiatives sur la disponibilité et l'utilisation de
les données ouvertes pour une meilleure prestation de services,
égalité des genres, inclusion, progrès sur
les objectifs de développement durable, ou
la transparence et la responsabilité dans
10 pays
Juin 2020
10.3 Support international
événements pour stimuler l'apprentissage entre pairs
et mesurer le gouvernement ouvert
et impact des données ouvertes
internationalement
(CRDI / SCT)
Co-hébergé l'International Open Data
Conférence 2018 à Buenos Aires,
Argentine
Le 2018 septembre
Évaluations globales indépendantes sur le
statut des données ouvertes sont pris en charge autour
le monde dans un rapport sur l'état des données ouvertes
et à travers la prochaine édition de l'Open
Baromètre de données
Juillet 2019
45
Qu'allons nous faire? Comment saurons-nous que nous avons réussi? Quel est notre
date limite?
Le Canada a participé à au moins
Événements bilatéraux d’apprentissage entre pairs 2 et à
moins de forums internationaux 3, et inclus
langue sur le gouvernement ouvert au moins
Déclarations internationales 3
Juin 2020
10.4 Augmenter la capacité pour plus
gouvernement ouvert féministe
initiatives dans le monde entier
(CRDI)
Une coalition internationale a été
établi qui travaillera à ouvrir
processus gouvernementaux plus inclusifs.
Ce groupe publie un plan d'action avec
engagements et indicateurs de progrès
Mai 2019
La recherche est financée dans diverses régions pour
contribue à une base de preuves pour la
impact de l'égalité des genres en milieu ouvert
gouvernement sur la prestation des services publics
Décembre 2018
Une publication de synthèse est publiée et
partagé, avec des actions futures et
recommandations esquissées
Mai 2019
10.5 S'appuyant sur le courant
la collaboration entre
Gouvernements du Canada et
Alberta, extension fédérée ouverte
pilote de recherche de données supplémentaire
provinces et à bord au moins
Municipalités 2
(SCT)
Le gouvernement du Canada s'est fédéré
données ouvertes avec au moins 2 additionnel
provinces et municipalités 2
Peut 2019 à
à bord
Provinces 2
Peut 2020 à
à bord
Municipalités 2
10.6 Mettre en œuvre un projet pilote
se déplacer vers
commune intergouvernementale
normes de données en ligne avec
Données ouvertes internationales
Charte et autres internationaux
Normes
(SCT)
La cartographie des métadonnées entre juridictions est
complété avec un ensemble commun de base
éléments
Février 2019
Un projet pilote visant à normaliser 5 haute valeur
ensembles de données à travers les juridictions parmi
la liste des jeux de données de grande valeur précédemment
identifié par le Canada Open
Le groupe de travail gouvernemental est terminé
Le 2019 septembre
46
Qu'allons nous faire? Comment saurons-nous que nous avons réussi? Quel est notre
date limite?
Au moins 5 plus de gouvernements sous-nationaux
au Canada ont adopté l'Open Data
Notre Charte
Mai 2020
10.7 Promouvoir la maîtrise des données et
gestion pour le public
serviteurs à tous les niveaux de
gouvernement
(EFPC / SCT)
Connaissance des données et ressources de gestion
ont été identifiés et sont fabriqués
disponible pour les employés du gouvernement
Le 2019 septembre
Les événements d’alphabétisation des données 10 sont organisés pour:
promouvoir les compétences des employés en données ouvertes
Mai 2020

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

10. Communauté de gouvernement ouvert

Le gouvernement du Canada fera preuve de leadership au pays et à l'étranger, en travaillant avec des partenaires du gouvernement, de la société civile et du secteur privé pour partager les leçons apprises et soutenir une approche collaborative pour aligner et faire progresser les efforts de gouvernement ouvert. En particulier, nous allons :

  • lancer une stratégie ambitieuse en tant que coprésident du comité directeur de l'OGP, en partenariat avec son coprésident de la société civile, Nathaniel Heller de Results for Development
  • aider à faire progresser la publication et l'utilisation responsables des données ouvertes dans les pays OGP
  • soutenir les événements internationaux pour favoriser l'apprentissage entre pairs et mesurer l'impact du gouvernement ouvert à l'échelle internationale
  • renforcer la capacité des gouvernements du monde entier à concevoir des initiatives de gouvernement ouvert plus inclusives
  • renforcer la collaboration avec d'autres gouvernements au Canada par l'intermédiaire du Groupe de travail sur le gouvernement ouvert du Canada et élargir le groupe de travail pour inclure des représentants d'organisations municipales nationales

Milestones

10.1 Faire preuve de leadership mondial pendant le mandat du Canada en tant que coprésident principal du gouvernement du Comité directeur du PGO (Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada)

10.2 Soutenir le partenariat thématique OGP sur les données ouvertes, en aidant à faire progresser la publication et l'utilisation responsables des données ouvertes dans les pays OGP (Centre de recherches pour le développement international)

10.3 Soutenir les événements internationaux pour favoriser l'apprentissage par les pairs et mesurer l'impact du gouvernement ouvert et des données ouvertes à l'échelle internationale (Centre de recherches pour le développement international / Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada)

10.4 Renforcer les capacités pour des initiatives de gouvernement ouvert plus féministes dans le monde (Centre de recherches pour le développement international)

10.5 En s'appuyant sur la collaboration actuelle entre les gouvernements du Canada et de l'Alberta, étendre le projet pilote de recherche de données ouvertes fédérées à d'autres provinces et intégrer au moins 2 municipalités (Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada)

10.6 Mettre en œuvre un projet pilote pour évoluer vers des normes de données communes interjuridictionnelles conformes à la Charte internationale des données ouvertes et à d'autres normes internationales (Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada)

10.7 Promouvoir la littératie et la gestion des données pour les fonctionnaires de tous les ordres de gouvernement (École de la fonction publique du Canada / Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada)

Pour plus de détails sur le texte de l'engagement, les jalons, les critères de réussite auto-identifiés et les dates d'achèvement estimées, voir, https://open.canada.ca/en/content/canadas-2018-2020-national-action-plan-open-government#toc3-4

Date de début: août 2019

Date de fin : varie en fonction du jalon

Aperçu de l'engagement

Vérifiabilité

Pertinence de la valeur OGP (telle que rédigée)

Impact potentiel

Aboutissement

At-il ouvert le gouvernement?

Pas assez spécifique pour être vérifiable

Suffisamment spécifique pour être vérifiable

Accès à l'information

Participation civique

Responsabilité publique

Technologie et innovation pour la transparence et la responsabilité

Aucun

Mineurs

Modérés

transformatrice

Pas démarré

limité

Substantiel

Complété

Aggravé

N'a pas changé

Marginal

Majeurs

Exceptionnel

1. Global

Évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Contexte et objectifs

Cet engagement est ostensiblement une continuation de l'Engagement 21 du troisième plan d'action du Canada et maintient une grande partie de l'orientation vers l'extérieur de cet engagement. [81] L'accent est mis sur la promotion et le soutien d'initiatives de gouvernement ouvert et de renforcement des capacités dans le monde et au pays. Les activités présentées dans les critères de réussite auto-identifiés s'alignent sur l'engagement spécifié dans la Déclaration pour un gouvernement ouvert de : « donner l'exemple et contribuer à l'avancement du gouvernement ouvert dans d'autres pays en partageant les meilleures pratiques et l'expertise. » [82] Cependant, aucune information n'est fournie sur l'état actuel des choses avant le lancement de l'engagement ni sur le changement ciblé qui est censé émerger de la mise en œuvre de l'engagement.

En tant que coprésident gouvernemental principal du PGO, il n'est pas surprenant que le gouvernement du Canada inclue un engagement visant à démontrer son leadership en matière de gouvernement ouvert. Cependant, l'efficacité de cet engagement est tempérée par un manque de précision sur les impacts qu'il cherche à atteindre et les moyens par lesquels les impacts seront mesurés. Des préoccupations similaires ont été reçues dans des commentaires publiés sur google docs concernant le projet d'engagement de juillet-août 2018. Comme l'a dit un contributeur : [83]

Il serait bon d'avoir une définition du problème - les mots ci-dessous décrivent le processus/les solutions. Quels sont les problèmes de ne pas collaborer ? Un manque de normes partagées qui cause quelque chose de mauvais ? Gaspillage/duplication ? Retard? Combien d'argent est/sera gaspillé si nous ne collaborons pas ? Pourquoi les Canadiens voulaient-ils que le GC fasse preuve de leadership? Nous avons tendance à recycler les choses en cours mais si nous avons des questions plus précises, nous pouvons alors évaluer si l'engagement et les plans sont pertinents.

Le chercheur de l'IRM note également que le jalon 10.4 n'a pas été inclus dans le projet d'engagement initial. Il a été ajouté après la clôture de la période de commentaires et en l'absence de tout commentaire/suggestion faisant allusion à sa portée et à son contenu. Le jalon n'a pas non plus été vérifié par les membres de la société civile de MSF avant son incorporation dans le plan d'action.

L'engagement s'aligne largement sur la valeur OGP de l'accès à l'information dans la mesure où deux des sept jalons – 10.4 et 10.5 – s'alignent sur cette valeur. Les deux impliquent de rendre accessibles au public les résultats de la recherche sur l'impact de l'égalité des sexes dans le gouvernement ouvert sur la prestation des services publics, et de travailler pour cartographier de manière transparente les systèmes de données ouvertes fédéraux, provinciaux et municipaux dans une base de données fédérée. Sur la base des définitions de valeur fournies dans le Manuel de procédures IRM, on ne sait pas comment les cinq autres jalons, tels qu'ils sont écrits, s'alignent sur l'une des quatre valeurs OGP. Tout aussi ambigu, et comme demandé dans les commentaires publiés sur le projet d'engagement de juillet-août 2018, est de savoir si un lien est censé, ou devrait, être présent entre le "projet pilote visant à évoluer vers des normes de données communes interjuridictionnelles” spécifié à l'étape 10.6 la proposition “travaux inter-juridictionnels sur les données de dépenses (dans le cadre de l'engagement de transparence financière) ? » [84]

Les jalons 10.5 et 10.6 sont tous deux facilement vérifiables (c'est-à-dire que l'activité proposée a lieu ou non). Les jalons 10.1, 10.2, 10.3, 10.4 et 10.7 nécessitent un certain degré d'interprétation en ce qui concerne leur mesurabilité. La validité des critères de réussite (c'est-à-dire, mesurent-ils/reflètent-ils réellement ce qu'ils prétendent mesurer ?) spécifiés pour les étapes 10.1, 10.2, 10.3 et 10.7 est douteuse, notamment parce que dans chaque cas, les indicateurs de réussite se réfèrent à des actions/activités dont l'achèvement n'offre aucune indication claire que le résultat souhaité s'est produit. Par exemple, l'action proposée pour le jalon 10.2 est "soutenir le Partenariat thématique OGP sur les données ouvertes aidant à faire progresser la publication et l'utilisation responsables des données ouvertes dans les pays OGP» et chacun des trois indicateurs de succès renvoie à des initiatives à soutenir.

En l'absence de repères et d'indicateurs, la mesure dans laquelle l'achèvement des jalons contribue à soutenir les efforts en cours visant à soutenir la communauté de gouvernement ouvert et le renforcement des capacités restera incertaine. De plus, les appréhensions exprimées dans les rapports de l'IRM Rapport de progrès du Canada 2016-2017 [85] quant à l'opportunité d'inclure des travaux axés sur l'extérieur dans un plan d'action national restent inchangés :

il reste une question à savoir si les travaux axés sur l'extérieur devraient être inclus dans le plan d'action du Canada, puisque l'impact sur le gouvernement ouvert au Canada sera négligeable. Il s'agit d'une approche appropriée à la planification de l'aide étrangère du Canada, qui devrait cibler des objectifs externes plutôt que de prioriser les projets qui profitent aux Canadiens. Cependant, il n'est pas clair si c'est la bonne approche pour un engagement de plan d'action pour un gouvernement ouvert (p. 86-87).

À la lumière des preuves présentées ci-dessus, l'engagement 10 est évalué comme ayant un impact potentiel mineur sur le gouvernement ouvert au Canada.

Prochaines étapes

La communauté nationale et internationale du gouvernement ouvert et le renforcement des capacités sont au cœur de la mission de l'OGP, notamment en raison du soutien mutuel et de l'apprentissage qu'il offre aux membres. L'identification des mécanismes et canaux les plus efficaces pour garantir que ces efforts ont un impact démontrable sur le bien public dépend de la mise en place de repères et d'indicateurs appropriés pour mesurer le succès et les échecs. Paradoxalement, les définitions fournies dans le Manuel de procédures IRM concernant ses indicateurs d'évaluation atténuent l'évaluation des efforts de renforcement de la communauté du gouvernement ouvert qui dépassent les frontières nationales comme étant pertinentes pour les valeurs de l'OGP. Par conséquent, dans le contexte du plan d'action national du Canada, il serait optimal que ses initiatives de renforcement des capacités et des collectivités à vocation internationale s'articulent autour de défis, d'enjeux ou de problèmes clairement délimités auxquels les Canadiens doivent également faire face ou pour lesquels un lien avec des considérations nationales de transparence, de responsabilité et d'engagement des citoyens sont présentes.

Reconnaissant l'échec apparent des personnes responsables de la rédaction de cet engagement à tenir compte des recommandations avancées dans les rapports antérieurs de l'IRM du Canada concernant les travaux à vocation internationale, le chercheur de l'IRM réitère la recommandation de son prédécesseur à ce sujet. Lors de la participation à des engagements internationaux dans le cadre d'un plan d'action national OGP, les retours prévus de ces obligations doivent être clairement expliqués en détail et accompagnés d'indicateurs pertinents pour mesurer le succès.

[81] Troisième plan biennal à la Open Government Partnership (2016-18). http://www.opengovpartnership.org/sites/default/files/Canada_AP3.pdf
[84] Ibid.,

Engagements

Open Government Partnership