Ignorer la navigation
Croatie

Cadre législatif sur le droit d'accès à l'information (HR0010)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: non joint

Cycle du plan d'action: 2014

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de l'information, commissaire à l'information, ministère de l'intérieur, ministère de la justice

Institution (s) de soutien: Commissaire à l'information, Ministère de la justice, Bureau du Conseil de sécurité nationale, Ministère du travail et du système de retraite

Domaines politiques

Accès à l'information, Anti-Corruption, Législation & Régulation, Législatives, Droit à l'information, Protections des dénonciateurs

Revue IRM

Rapport IRM: Croatie Rapport de fin de séjour 2014-2016, Rapport à mi-parcours de la Croatie 2014-2015, Croatie Rapport d'avancement sur l'IRM 2014-2015

Étoilé: non

Premiers résultats: majeur Majeur

Design i

Vérifiable: oui

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Amendements à la loi sur le droit d'accès à l'information Indicateurs de mise en œuvre: Adoption à la séance gouvernementale de la proposition de loi sur les amendements à la loi sur le droit d'accès à l'information, en conformité avec la directive 2013 / 37 / EU du Parlement européen Parlement et Conseil de 26 juin 2013 modifiant la directive 2003 / 98 / CE sur la réutilisation des informations du secteur public. Institutions chefs de file: Ministère de l'administration Institutions auxiliaires: Commissaire à l'information Date de début: Non précisé, Date de fin: Juillet 2015. Réglementation juridique des registres des droits exclusifs de réutilisation Indicateurs de mise en œuvre: adoption des règlements d'application (ministère de l'Administration) et archivage des registres des droits exclusifs de réutilisation (Commissaire à l'information) Institutions principales: ministère de l'Administration, Commissaire à l'Information Institutions auxiliaires: Non spécifié Date de début: Non spécifié, Date de fin: Décembre 2015; Amendements à la loi sur la confidentialité des données Indicateurs de mise en œuvre: Adoption à la séance gouvernementale de la proposition de modification de la loi sur la confidentialité des données qui: décrit en détail les personnes soumises à l’application de la loi; souligne en outre qu'il importe de différencier les données classifiées d'autres types de confidentialité (secrets d'affaires, secrets professionnels, etc.); introduit un accès centralisé à la manière de déterminer les critères de classification des données; définit clairement les définitions de ce domaine, en particulier en ce qui concerne les données non classifiées et les procédures de déclassification; définit clairement les cas dans lesquels le test de la proportionnalité et de l'intérêt public est effectué; introduction de règles révisées pour les procédures d'évaluation périodique des degrés de confidentialité des données classifiées. Institutions chefs de file: Ministère de l'intérieur Institutions de soutien: Ministère de la justice, Bureau du Conseil de sécurité nationale Date de début: non précisée, date de fin: décembre 2015. Rédaction de l'analyse du cadre législatif dans le domaine de la protection des lanceurs d'alerte. Indicateurs de mise en œuvre: Analyse du cadre législatif pour la protection des lanceurs d'alerte et, en conséquence, des procédures engagées pour modifier des actes existants ou rédigé de nouveaux actes. Version pour commentaire: pas de citation ou publication 22 Institutions principales: ministère de la Justice Institutions de soutien: ministère du Travail et du Système de retraite Date de début: Non spécifié, Date de fin: 31 décembre 2014

Résumé du statut de fin de session IRM

1. Cadre législatif du droit d'accès à l'information

Texte d'engagement:

1.1. Amendements à la loi sur le droit d'accès à l'information

Indicateurs de mise en œuvre: Adoption par le gouvernement de la proposition de loi modifiant la loi sur le droit d'accès à l'information, conformément à la directive 2013 / 37 / EU du Parlement européen et du Conseil de 26 juin Modification de la directive 2013 / 2003 / EC sur la réutilisation des informations du secteur public.

Institutions chefs de file: ministère de l'administration

Institutions d'appui: Commissaire à l'information

Date de début: Non spécifié ........... Date de fin: Juillet 2015

1.2. Réglementation légale des registres des droits exclusifs de réutilisation

Indicateurs de mise en œuvre:

adoption de règlements d'application (ministère de l'Administration)

archives rédigées et accessibles au public des droits exclusifs de réutilisation (Commissaire à l'information)

Principales institutions: ministère de l'administration, commissaire à l'information

Institutions de soutien: Aucune spécifiée

Date de début: Non spécifié ........... Date de fin: Décembre 2015

1.3. Amendements à la loi sur la confidentialité des données

Indicateurs de mise en œuvre: Adoption à la session gouvernementale de la proposition de modification de la loi sur la confidentialité des données qui:

  • décrit en détail les personnes soumises à l'application de la loi;
  • souligne en outre qu'il importe de différencier les données classifiées d'autres types de confidentialité (secrets d'affaires, secrets professionnels, etc.);
  • introduit un accès centralisé à la manière de déterminer les critères de classification des données;
  • définit clairement les définitions de ce domaine, en particulier en ce qui concerne les données non classifiées et les procédures de déclassification;
  • définit clairement les cas dans lesquels le test de la proportionnalité et de l'intérêt public est effectué;
  • introduction de règles révisées pour les procédures d'évaluation périodique des degrés de confidentialité des données classifiées.

Institutions chefs de file: ministère de l'intérieur

Institutions d'appui: ministère de la justice, bureau du conseil de sécurité nationale

Date de début: Non spécifié ........... Date de fin: Décembre 2015

1.4. Rédaction de l'analyse du cadre législatif en matière de protection des lanceurs d'alerte

Indicateurs de mise en œuvre: Projet d’analyse du cadre législatif pour la protection des lanceurs d’alerte et, en vertu de ce processus, procédures engagées pour modifier des actes existants ou rédiger de nouveaux actes.

Institutions chefs de file: ministère de la justice

Institutions d'appui: ministère du travail et du système de retraite

Date de début: Non spécifié ........... Date de fin: Décembre 2014

But de l'engagement:

Cet engagement visait à renforcer l'accès aux droits à l'information en modifiant la législation existante sur l'accès à l'information (jalon 1.1) et la confidentialité des données (jalon 1.3) et à clarifier la réglementation en matière de droits de réutilisation des données (jalon 1.2) et de protection des lanceurs d'alerte (jalon 1.4).

Statut

Mi-parcours: limité

1.1. Amendements à la loi sur le droit d'accès à l'information (Achevée)

1.2. Réglementation légale des registres des droits exclusifs de réutilisation (limité)

L'ordonnance sur le contenu et la manière de conserver des enregistrements de droits exclusifs de réutilisation des informations[Note 1: Voir plus à http://narodne-novine.nn.hr/clanci/sluzbeni/2016_03_20_582.html.] a été adopté en mars 2015. Toutefois, les enregistrements sur les droits exclusifs de réutilisation des données n’ont pas été publiés et disponibles au public dans les délais prévus, car l’identification des contrats en vigueur sur les droits exclusifs est un processus à long terme qui doit être entrepris parallèlement à une éducation au droit à l’utilisation de réutilisation par les organismes publics. Pour plus d'informations, consultez le rapport IRM à moyen terme 2014 – 2015.

1.3. Amendements à la loi sur la confidentialité des données (limité)

Puisqu'il est nécessaire de modifier un certain nombre d'autres règlements (c'est-à-dire que le contenu de la loi doit être aligné sur deux lois connexes, la loi sur la sécurité de l'information et la loi sur l'inspection de sécurité) avant que la mise en œuvre intégrale ne puisse commencer, le chercheur de l'IRM a constaté que ce jalon était terminé être limité. Pour plus d'informations, consultez le rapport IRM à moyen terme 2014 – 2015.

1.4. Rédaction de l'analyse du cadre législatif en matière de protection des lanceurs d'alerte (limité)

Le ministère de la Justice a recueilli des données sur les cas de lanceurs d'alerte en Croatie et des avis sur leur qualité auprès des autorités compétentes et des organisations de la société civile. Cependant, le projet d’autoévaluation[Note 2: Le projet de rapport d’auto-évaluation du gouvernement était disponible pour des consultations publiques auprès de 14 September 2016, à l'adresse https://esavjetovanja.gov.hr/ECon/MainScreen?entityId=4011.]indique que la contribution des autorités publiques et des organisations de la société civile n'était pas suffisamment importante pour être analysée par le ministère de la Justice. Pour plus d'informations, consultez le rapport IRM à moyen terme 2014 – 2015.

Fin du mandat: substantiel

La mise en œuvre du jalon 1.2 est en grande partie achevée. Selon le projet de rapport d'autoévaluation, l'ordonnance adoptée stipule que toutes les données relatives à l'approbation et à la vérification des contrats octroyant le droit exclusif de réutilisation doivent être soumises au commissaire à l'information dans les 15 jours suivant la signature du contrat. Au cours de la deuxième année de mise en œuvre, le Bureau du Commissaire a créé un registre de tous les droits exclusifs approuvés, accessible au public. Ce registre sera disponible sur une autre page sur son site Web. Dans une interview avec le chercheur IRM, le commissaire à l'information[Note 3: Entretien réalisé sur 6 September 2016.] a toutefois indiqué que les autorités publiques n’avaient pas commencé à soumettre des contrats de droits exclusifs. Alors que les dispositions légales effectives et l’ordonnance sur les droits exclusifs de réutilisation ont été mises en place, la collecte des enregistrements des droits exclusifs approuvés est restée incomplète à la fin de la période de mise en œuvre, car les conditions préalables à cette opération sont un aperçu analytique et un cycle éducatif mis en œuvre par l’École publique d’administration publique. Le commissaire envisage de rédiger une analyse du cadre juridique et de la mise en œuvre des données ouvertes au cours de la chute de 2016 et fournira aux organismes publics une ligne directrice pour l'ouverture de données et la soumission de contrats sur des droits exclusifs. La même chose sera faite pour les comtés et les grandes villes dans 2017. Cela est dû au fait que les institutions ne peuvent s'acquitter de leur obligation qu'en identifiant d'abord les bases de données et les registres susceptibles de comporter des contrats de droits exclusifs.

Sur la base de sources gouvernementales et de la surveillance des médias menée par le chercheur de l'IRM, la mise en œuvre du jalon 1.3 n'a ​​pas progressé. Selon le ministère de la Magistrature, le jalon 1.4 n'avait pas été achevé au cours de la deuxième année d'application du plan d'action. Cependant, le ministère a préparé une version préliminaire de l'analyse et attend des consultations avec les organes de l'État et les OSC. Le chercheur de l'IRM est d'accord avec cette évaluation pour le jalon.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: majeur

La protection du droit d'accès à l'information est un développement relativement nouveau en Croatie, la loi sur l'accès à l'information ayant été adoptée dans 2003, elle a été considérablement renforcée avant et pendant la mise en œuvre du plan d'action précédent. Cet engagement était modérément ambitieux en comparaison et visait à renforcer l'accès aux droits à l'information en modifiant et en clarifiant le cadre législatif existant. Selon les représentants des organisations de la société civile,[Note 4: Déclarations recueillies lors d’un événement organisé par le commissaire à l’information sur 28 September 2016. Pour plus d'informations, voir la section Note méthodologique et http://www.pristupinfo.hr/en/povjerenik-za-etiku/.] La Croatie fait désormais partie des cinq premiers pays du monde en ce qui concerne la qualité du cadre juridique régissant le droit d'accès à l'information. Alors que des doutes sur l'existence d'une volonté politique - des gouvernements passés, actuels et futurs - de la mise en œuvre de ce cadre juridique ont été soulevés, un représentant de l'une des principales OSC, GONG[Note 5: Le nom a pour origine l'acronyme de „Gra „ani organizirano nadgledaju glasanje“ (Les citoyens s'organisent pour superviser les élections).]Le rapport annuel 2015 sur la mise en œuvre de la loi sur le droit d'accès à l'information montre un niveau de réalisation accru des dispositions légales par rapport aux années précédentes.[Note 6: voir la version en langue croate du rapport annuel sur la mise en œuvre de la loi sur le droit d'accès à l'information à l'adresse http://www.pristupinfo.hr/wp-content/uploads/2014/03/1-Izvje%C5%A1%C4%87e-o-provedbi-Zakona-o-pravu-na-pristup-informacijama-za-2015-finalno1.pdf.] Par exemple, le rapport annuel 2015 cite une légère augmentation du pourcentage de demandes d'accès à l'information et de réutilisation résolues rapidement (93.55% dans 2015 par rapport à 92.8% dans 2014) et une réduction du nombre total de demandes en attente (209 dans 2015 par rapport à 221 dans 2014), malgré un important carnet de commandes reporté des années précédentes.[Note 7: Ibid., P. 9 – 11.] Cependant, le rapport identifie une pénurie de personnel qualifié pour traiter les demandes comme un obstacle permanent à la pleine application de la loi.[Note 8: Ibid., P. 9.] Les deux premiers jalons étant les plus ambitieux, avec 1.1 pleinement mis en œuvre et 1.2 mis en œuvre de manière substantielle, leur impact sur la pratique gouvernementale était respectivement majeur et marginal. Cela a contraint le gouvernement à divulguer davantage d'informations de manière améliorée. Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour que les enregistrements des droits exclusifs soient collectés et affichés dans le registre public. Dans l’ensemble, toutefois, étant donné que cet engagement répond à un aspect essentiel de la garantie de l’accès à l’information - la formulation appropriée de directives législatives -, cet engagement a eu un impact majeur sur l’ouverture du gouvernement.

Reportés?

La prochaine action n'a pas été rédigée ni publiée par le gouvernement conformément au calendrier du PGO. Le chercheur de l'IRM suggère les étapes suivantes pour atteindre les jalons non terminés:

  • Modifier la loi sur la confidentialité des données en incluant un engagement de modifier les trois actes législatifs pertinents dans le prochain plan d'action sous la forme d'un ensemble unique, en veillant à ce que le groupe de travail interministériel, chargé de la rédaction de l'engagement, soit ouvert à la participation des parties intéressées. organisations de la société.
  • Achever l’analyse du cadre juridique régissant la protection des lanceurs d’alerte comme condition préalable à l’amendement de la législation existante afin d’améliorer la protection des lanceurs d’alerte ou à l’introduction d’une loi spécifique pour leur protection. En outre, créer et diffuser un guide à l’intention des citoyens sur la base de l’analyse complète des dispositions légales existantes, afin de fournir des informations structurées et facilement accessibles sur le sujet.

Engagements

  1. Mise en œuvre du droit à l'information

    HR0026, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence fiscale

    HR0027, 2018, Accès à l'information

  3. Transparence de la finance politique

    HR0028, 2018, Renforcement des capacités

  4. Réglementation commerciale des sociétés propriétaires de collectivités locales

    HR0029, 2018, Anti-Corruption

  5. Transparence dans le financement de projets d'ONG

    HR0030, 2018, Renforcement des capacités

  6. Protection des personnes signalant la corruption

    HR0031, 2018, Anti-Corruption

  7. Transparence parlementaire

    HR0032, 2018, gouvernement électronique

  8. Cadre de réglementation des médias

    HR0033, 2018, Espace civique

  9. Ouverture de données

    HR0034, 2018, Accès à l'information

  10. Sensibilisation aux données ouvertes

    HR0035, 2018, Accès à l'information

  11. Portail de l'État central

    HR0036, 2018, gouvernement électronique

  12. Consultations publiques

    HR0037, 2018, Renforcement des capacités

  13. Mise en œuvre des politiques anti-corruption par les ONG

    HR0038, 2018, Anti-Corruption

  14. Gouvernement ouvert local et régional

    HR0039, 2018, Accès à l'information

  15. Durabilité de l'OGP

    HR0040, 2018, Renforcement des capacités

  16. Droit d'accès à l'information Cadre législatif

    HR0010, 2014, Accès à l'information

  17. Améliorer l'application de la Loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0011, 2014, Accès à l'information

  18. Engagement étoilé Diffusion proactive d'informations et de données d'ouverture

    HR0012, 2014, Accès à l'information

  19. Transparence fiscale

    HR0013, 2014, Renforcement des capacités

  20. Engagement étoilé Amélioration de la transparence et de l'efficacité du travail de l'administration publique

    HR0014, 2014, Renforcement des capacités

  21. Amélioration de la transparence des campagnes électorales et référendaires

    HR0015, 2014, gouvernement électronique

  22. Transparence dans le domaine de la politique de la jeunesse

    HR0016, 2014, gouvernement électronique

  23. Transparence des médias

    HR0017, 2014, Anti-Corruption

  24. Améliorer la transparence des informations sur les députés et leur travail

    HR0018, 2014, Anti-Corruption

  25. Améliorer la transparence des données sur les avoirs des fonctionnaires

    HR0019, 2014, Anti-Corruption

  26. Engagement étoilé Améliorer le processus de consultation du public intéressé par les procédures législatives

    HR0020, 2014, Renforcement des capacités

  27. Assurer la durabilité des valeurs et du contenu de l'initiative OGP

    HR0021, 2014, Renforcement des capacités

  28. Engagement étoilé Participation à la rédaction de la nouvelle stratégie anti-corruption

    HR0022, 2014, Anti-Corruption

  29. Réglementation du lobbying

    HR0023, 2014, Renforcement des capacités

  30. Amélioration de l'efficacité de la commission des plaintes du ministère de l'Intérieur

    HR0024, 2014, Justice

  31. Promouvoir la participation civile au travail des organisations de la société civile

    HR0025, 2014, Espace civique

  32. Améliorer le contenu et la transparence des documents budgétaires: publier et mettre à jour le projet de budget de l'État

    HR0001, 2012, Ouverture fiscale

  33. Amélioration de la transparence des activités des entreprises d'intérêt public particulier

    HR0002, 2012, secteur privé

  34. Rendre le contenu de tous les documents budgétaires compréhensible et accessible aux citoyens

    HR0003, 2012, Ouverture fiscale

  35. Améliorer l'accessibilité des contenus du budget local aux citoyens et au public: recommander aux unités locales de publier des documents budgétaires

    HR0004, 2012, Ouverture fiscale

  36. Engagement étoilé Améliorer le cadre législatif de l'exercice du droit d'accès à l'information: modifier la loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0005, 2012, Accès à l'information

  37. Engagement étoilé Amélioration de l'accès à l'information sur les ressources publiques dépensées et le contenu des registres concernés: mise en œuvre des lois sur l'activité politique et le financement de campagnes

    HR0006, 2012, Anti-Corruption

  38. Assurer la transparence du travail des organes des autorités publiques au service de l'exercice des droits des citoyens: amélioration du portail Web avec informations sur l'exercice des droits

    HR0007, 2012, gouvernement électronique

  39. Engagement étoilé Mise en place d'un système de rédaction et de suivi participatifs de l'exécution du budget des États et des collectivités locales: discussions publiques sur l'allocation budgétaire

    HR0008, 2012, Ouverture fiscale

  40. Engagement étoilé Améliorer la pratique consistant à consulter le public intéressé dans les procédures d'adoption de nouvelles lois: modifier les règles de procédure

    HR0009, 2012, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!