Ignorer la navigation
Croatie

Amélioration de la transparence des campagnes électorales et référendaires (HR0015)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: non joint

Cycle du plan d'action: 2014

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de l'administration; Commission électorale de l'État (note éditoriale: le ministère de l'Administration est l'institution chef de file des activités 6.1., 6.2. (Avec la Commission électorale de l'État en tant qu'institution d'appui) et 6.3 (avec la Commission électorale de l'État et le Digital Information Documentation Office) , tandis que la Commission électorale nationale est l’institution chef de file de l’activité 6.4.)

Institution (s) de soutien: Bureau de documentation de l'information numérique

Domaines politiques

E-gouvernement, Législation & Régulation, Législatives, Intégrité politique

Revue IRM

Rapport IRM: Croatie Rapport de fin de séjour 2014-2016, Rapport à mi-parcours de la Croatie 2014-2015, Croatie Rapport d'avancement sur l'IRM 2014-2015

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: oui

Relatif aux valeurs du PGO: accès à l'information, participation civique, responsabilité publique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Réglementer le cadre législatif et institutionnel du financement transparent des campagnes électorales, Indicateurs de mise en œuvre: Proposition d’amendements à la loi sur le financement des activités politiques et de la campagne électorale sur des points qui se sont révélés insuffisants lors de la mise en œuvre de la loi élaborée et adoptée à la session du gouvernement. Réglementer le cadre législatif et institutionnel du financement transparent des campagnes référendaires. Indicateurs d’application: Proposition d’amendements à la loi sur le financement des activités politiques et de la campagne électorale, qui régirait le financement transparent des campagnes référendaires élaborées et adoptées à la session du gouvernement. Améliorer la manière de collecter et de publier des données sur le financement des activités politiques et des campagnes électorales Indicateurs de mise en œuvre: développer une solution d’application pour une manière unique de collecter des données auprès des participants aux campagnes électorales et des participants au financement régulier d’activités politiques, mise au point de ressources accessibles en permanence et consultables Bases de données sur les rapports financiers annuels des partis politiques, des représentants indépendants et des organes (note éditoriale: membres) d'organes représentatifs des collectivités locales et régionales élus au scrutin, ainsi que des rapports financiers sur le financement des campagnes électorales des partis politiques, des indépendants responsables du scrutin, ou des responsables du scrutin et des candidats du groupe électoral, ce qui permet une recherche simple pour différents motifs. Améliorer le processus d'élection des membres des comités d'électeurs lors des élections et des référendums, ressources nécessaires: millions de HRK 2 Indicateurs de mise en œuvre: application en ligne disponible pour la formation des personnes au travail dans les comités d'électeurs, une fois les modules exécutés de l'application pour l'éducation nombre de personnes travaillant dans des comités d'électeurs, la création d'une base de données automatique avec les résultats de l'examen électronique et d'autres données pertinentes sur les participants à l'éducation (expérience, affiliations politiques, etc.), la nomination prioritaire du président et du suppléant des comités d'électeurs sur leur rang dans la base de données Institutions principales: ministère de l'Administration; Commission électorale de l'État (note éditoriale: le ministère de l'Administration est l'institution chef de file des activités 6.1., 6.2. (Avec la Commission électorale de l'État en tant qu'institution d'appui) et 6.3 (avec la Commission électorale de l'État et le Digital Information Documentation Office), tandis que la Commission électorale d’État est l’institution chef de file de l’activité 6.4.) Institutions auxiliaires: Bureau de documentation sur l’information numérique Date de début: Non spécifié, Date de fin: 31 décembre 2016

Résumé du statut de fin de session IRM

6. Amélioration de la transparence des campagnes électorales et référendaires

Texte d'engagement:

6.1. Réglementer le cadre législatif et institutionnel du financement transparent des campagnes électorales

Indicateurs de mise en œuvre: Proposition d'amendements à la loi sur le financement des activités politiques et de la campagne électorale sur des questions qui se sont révélées insuffisantes lors de la mise en œuvre de la loi élaborée et adoptée à la session du gouvernement.

Institutions chefs de file: ministère de l'administration

Institutions d'appui: Commission électorale nationale

Date de début: Non spécifié Date de fin: Décembre 2014

6.2. Réglementer le cadre législatif et institutionnel du financement transparent des campagnes référendaires

Indicateurs de mise en œuvre: Proposition d’amendements à la loi sur le financement des activités politiques et des campagnes électorales visant à réglementer le financement transparent des campagnes référendaires élaborées et adoptées à la session du gouvernement.

Institutions chefs de file: ministère de l'administration

Institutions d'appui: Commission électorale nationale

Date de début: Non spécifié Date de fin: Décembre 2014

6.3. Améliorer la manière de collecter et de publier des données sur le financement des activités politiques et des campagnes électorales

Indicateurs de mise en œuvre:

  • développer une solution d'application pour une manière unique de collecter des données auprès des participants aux campagnes électorales et des participants au financement régulier d'activités politiques
  • élaboration de bases de données accessibles et consultables en permanence des rapports financiers annuels des partis politiques, des représentants indépendants et des organes (note éditoriale: membres) d'organes représentatifs des collectivités locales et régionales élus au scrutin, ainsi que des rapports financiers sur le financement des élections les campagnes des partis politiques, des responsables de scrutin indépendants ou des responsables du scrutin et des candidats du groupe électoral, qui permettent d'effectuer des recherches simples pour différents motifs.

Institutions chefs de file: ministère de l'administration

Institutions d'appui: Bureau de documentation sur l'information numérique; Commission électorale nationale

Date de début: Non spécifié Date de fin: Décembre 2016

6.4. Améliorer le processus d'élection des membres des comités d'électeurs lors des élections et des référendums

Ressources nécessaires: millions de HRK 2

Indicateurs de mise en œuvre:

  • application en ligne disponible pour mener l'éducation des personnes pour le travail dans les comités d'électeurs
  • à la fin des modules exécutés de l'application pour l'éducation des personnes au travail dans les comités d'électeurs, la création d'une base de données automatique avec les résultats de l'examen électronique et d'autres données pertinentes sur les participants à l'éducation (expérience, affiliations politiques, etc.)
  • nomination prioritaire du président et du suppléant des comités d'électeurs en fonction de leur rang dans la base de données

Institutions chefs de file: Commission électorale nationale

Institutions de soutien: Aucune spécifiée

Date de début: Non spécifié Date de fin: Septembre 2015

But de l'engagement:

Poursuivant les progrès précédemment réalisés en matière de transparence du financement des campagnes électorales, ce plan d'action envisageait de modifier la législation en vigueur dans les domaines insuffisamment réglementés, en cas d'élections (jalon 6.1), de référendums (jalon 6.2), et les campagnes qui leur sont liées (6.3). L’engagement visait également à améliorer le processus de sélection des membres des comités de vote (6.4).

Statut

Mi-parcours: substantiel

6.1. Réglementer le cadre législatif et institutionnel du financement transparent des campagnes électorales (substantiel)

6.2. Réglementer le cadre législatif et institutionnel du financement transparent des campagnes référendaires (substantiel)

Jalons 6.1 et 6.2 ont atteint un niveau de mise en œuvre important, conformément aux objectifs et aux délais fixés dans le plan d'action. Plus spécifiquement, les parties prenantes interrogées et le rapport d'auto-évaluation indiquent que le gouvernement croate a adopté le projet de loi sur le financement des activités politiques, la campagne électorale et le référendum lors de sa session du 26 March 2015. Le projet de loi régit les problèmes insuffisamment réglementés par les dispositions d’une loi antérieure. Le Parlement a examiné la loi sur 13 May 2015 et a voté sur la loi sur 17 May 2015, en acceptant la proposition de loi. Tous les commentaires, suggestions et opinions exprimés au cours de la discussion ont été envoyés au ministère de l'Administration pour proposition d'un projet final.[Note 30: Le procès-verbal de la réunion est disponible à http://www.sabor.hr/fgs.axd?id=43455, et les détails sur la conclusion du Parlement se trouvent au point 38.]. Selon les responsables du ministère de l'Administration, la proposition finale a été faite et est en cours d'alignement sur les avis des autorités compétentes. Toutefois, le Parlement n'étant plus en session et ayant été dissous à compter du 28 de septembre 2015 en raison des élections législatives tenues en novembre 2015, il y avait un risque de reporter l'adoption de la loi modifiée.

Après la première année de mise en œuvre du plan d'action, les représentants des organisations de la société civile ont déclaré qu'il n'y avait pas assez de volonté politique pour faire pression en faveur des amendements proposés et que les efforts du ministère de l'Administration n'étaient que superficiels. Le Ministère de l’administration a d’abord estimé que cette étape était «achevée» dans le projet de rapport d’autoévaluation à mi-parcours. Toutefois, après avoir reçu les commentaires de GONG et d’autres parties prenantes, le ministère a modifié la version finale du rapport d’autoévaluation à mi-parcours, estimant que ce jalon avait été achevé de manière «limitée».

6.3. Améliorer la manière de collecter et de publier des données sur le financement des activités politiques et des campagnes électorales (limité)

Les représentants du Bureau d'information sur la documentation numérique interrogés ont déclaré que les rapports financiers annuels et les rapports financiers sur le financement de la promotion électorale sont publiés en permanence et peuvent être consultés sur le site Web du bureau.[Remarque 31: disponible à http://www.digured.hr/Politicke-stranke-i-izbori.] Toutefois, les modifications législatives exigeant la publication des rapports financiers annuels sur le site Web du bureau, comme prévu par le jalon, n'ont pas été achevées au cours de la première année de mise en œuvre.

6.4. Améliorer le processus d'élection des membres des comités d'électeurs lors des élections et des référendums (limité)

La mise en œuvre de cette étape a été limitée et en retard. Toutefois, des éléments de preuve ont montré que des progrès considérables avaient été accomplis après 1 July 2015. Selon le gouvernement, le démarrage des activités prévues a été retardé en raison du fait que les modifications à la loi sur le registre des électeurs n'avaient pas encore été finalisées, ce qui a eu un impact négatif sur la mise en œuvre. Des amendements à la loi sur le registre des électeurs ont ensuite été adoptés par le Parlement le 25 September 2015.[Remarque 32: disponible à http://www.zakon.hr/z/558/Zakon-o-registru-bira%C4%8Da.] En outre, la Cour constitutionnelle a examiné certaines dispositions de la loi sur l'élection des membres du Parlement croate, qui ont été adoptées le 24 September 2015.[Note 33: Voir plus à http://dnevnik.hr/vijesti/hrvatska/ustavni-sud-o-izmjenama-zakona-o-izborima-zastupnika-nedopustivi-su-komentari-pojedinih-saborskih-zastupnika---410067.html.] Pour cette raison, les activités en suspens concernant la mise en œuvre ont dû être reportées jusqu'à la finalisation de ces processus. Le chercheur de l'IRM a donc noté qu'à la fin de la première année de mise en œuvre, cette question était au point mort, ce qui avait pour résultat que le niveau d'achèvement était jugé limité.

Fin du mandat: Limité

Le chercheur de l'IRM a modifié l'évaluation en ce qui concerne l'achèvement des jalons 6.1, 6.2 et 6.3, car la procédure législative prolongée avait retardé la mise en œuvre. Le retard a été causé en partie par la dissolution du nouveau gouvernement nommé 2016 en juin, ainsi que par l'inefficacité générale du Parlement en session. Plus précisément, novembre 2015 a marqué la fin du délai de six mois pour la présentation du projet de proposition finale au Parlement, ce qui signifie que, conformément à son règlement, le processus législatif est donc suspendu et que le projet doit être proposé à nouveau. . Comme il s’agit d’un pas en arrière par rapport à la mise en œuvre à la fin de la première année, les deux jalons 6.1 et 6.2 sont désormais signalés comme étant limités au lieu de leur achèvement substantiel, et le jalon 6.3 reste marqué comme étant limité.

En ce qui concerne le niveau d'achèvement limité, le gouvernement croate de l'époque a adopté son plan annuel d'activités normatives en avril 2016. La législation devait initialement être adoptée au troisième trimestre, puis reportée aux élections de septembre de 11. Les prochaines étapes, telles que prévues par le ministère de l'Administration dans le projet de rapport d'auto-évaluation, consistent en des consultations en ligne avec le public intéressé, en renvoyant le projet de loi à déposer dans les procédures gouvernementales, en l'adoptant au Parlement et en adoptant des règlements d'application secondaires. .

Selon le rapport d'autoévaluation, les programmes de formation en ligne et de formation en ligne ont été efficaces pour les élections législatives croates du 8 de novembre 2015, conformément à la loi sur l'élection des membres du Parlement croate. Il a été adopté à la suite d'une décision rendue par la Cour constitutionnelle à la fin du mois de septembre 2015. Des responsables gouvernementaux ont déclaré que l'objectif de cette activité étant de la mettre en œuvre lors d'élections régulières et de référendums possibles à partir de 2015, la Commission électorale de l'État a pris toutes les mesures nécessaires pour mettre en œuvre l'activité. Le module de formation en ligne a été publié sur le site Web de la commission. Le matériel pédagogique comprenait des tests pédagogiques et du matériel vidéo, couvrant tous les aspects du travail des comités, avec une possibilité d'accès aux tests en ligne. Ceux qui ont résolu les tests ont été classés en fonction des résultats obtenus. Cette étape est donc terminée.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Participation civique: majeur

Responsabilité publique: n'a pas changé

Afin de renforcer l'intégrité de la campagne électorale et référendaire et du processus de vote, le plan d'action prévoyait des mesures pour réglementer les élections, les référendums et leurs campagnes respectives; collecter et publier des données; et d'améliorer le processus de nomination des membres des comités d'électeurs en mettant en place des modules de formation et de test en ligne. L'impact potentiel de cet engagement a été transformateur; toutefois, les progrès réalisés sur les trois premiers jalons étant très limités, l'engagement n'a eu qu'un impact marginal sur l'amélioration de l'ouverture du gouvernement. Les représentants des OSC interrogés[Note 34: Les interviews ont été menées entre septembre et octobre 2015. Pour plus d'informations, voir le rapport IRM à mi-parcours.] a déclaré qu'il n'y avait pas assez de volonté politique pour faire pression en faveur des amendements proposés et que les efforts du ministère de l'Administration n'étaient que superficiels. Seul le jalon 6.4 a été achevé au cours de la période de deux ans. Les comités de vote gèrent la mise en œuvre d'une élection, s'assurent que tout se passe bien, que les règles sont respectées et que les procédures démocratiques sont suivies, et que les résultats sont comptabilisés une fois le vote terminé. Cela a eu un effet majeur sur la participation citoyenne: les gens ont abordé le programme de formation en ligne sans aucune limite, ont reçu la formation nécessaire et ont passé le test requis. Les résultats du test ont donné la possibilité aux commissions électorales des circonscriptions de nommer des présidents et des vice-présidents des comités de vote parmi les personnes ayant obtenu de meilleurs résultats. Le simple fait qu'il s'agisse maintenant d'un processus en ligne, plus transparent et moins sujet à l'influence extérieure ou au favoritisme, rend les citoyens plus aptes à postuler.

Reportés?

La prochaine action n'a pas été rédigée ni publiée par le gouvernement conformément au calendrier du PGO. Le chercheur de l'IRM suggère d'inclure les jalons inachevés de cet engagement dans le prochain plan d'action pour l'achèvement complet.


Engagements

  1. Mise en œuvre du droit à l'information

    HR0026, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence fiscale

    HR0027, 2018, Accès à l'information

  3. Transparence de la finance politique

    HR0028, 2018, Renforcement des capacités

  4. Réglementation commerciale des sociétés propriétaires de collectivités locales

    HR0029, 2018, Anti-Corruption

  5. Transparence dans le financement de projets d'ONG

    HR0030, 2018, Renforcement des capacités

  6. Protection des personnes signalant la corruption

    HR0031, 2018, Anti-Corruption

  7. Transparence parlementaire

    HR0032, 2018, gouvernement électronique

  8. Cadre de réglementation des médias

    HR0033, 2018, Espace civique

  9. Ouverture de données

    HR0034, 2018, Accès à l'information

  10. Sensibilisation aux données ouvertes

    HR0035, 2018, Accès à l'information

  11. Portail de l'État central

    HR0036, 2018, gouvernement électronique

  12. Consultations publiques

    HR0037, 2018, Renforcement des capacités

  13. Mise en œuvre des politiques anti-corruption par les ONG

    HR0038, 2018, Anti-Corruption

  14. Gouvernement ouvert local et régional

    HR0039, 2018, Accès à l'information

  15. Durabilité de l'OGP

    HR0040, 2018, Renforcement des capacités

  16. Droit d'accès à l'information Cadre législatif

    HR0010, 2014, Accès à l'information

  17. Améliorer l'application de la Loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0011, 2014, Accès à l'information

  18. Engagement étoilé Diffusion proactive d'informations et de données d'ouverture

    HR0012, 2014, Accès à l'information

  19. Transparence fiscale

    HR0013, 2014, Renforcement des capacités

  20. Engagement étoilé Amélioration de la transparence et de l'efficacité du travail de l'administration publique

    HR0014, 2014, Renforcement des capacités

  21. Amélioration de la transparence des campagnes électorales et référendaires

    HR0015, 2014, gouvernement électronique

  22. Transparence dans le domaine de la politique de la jeunesse

    HR0016, 2014, gouvernement électronique

  23. Transparence des médias

    HR0017, 2014, Anti-Corruption

  24. Améliorer la transparence des informations sur les députés et leur travail

    HR0018, 2014, Anti-Corruption

  25. Améliorer la transparence des données sur les avoirs des fonctionnaires

    HR0019, 2014, Anti-Corruption

  26. Engagement étoilé Améliorer le processus de consultation du public intéressé par les procédures législatives

    HR0020, 2014, Renforcement des capacités

  27. Assurer la durabilité des valeurs et du contenu de l'initiative OGP

    HR0021, 2014, Renforcement des capacités

  28. Engagement étoilé Participation à la rédaction de la nouvelle stratégie anti-corruption

    HR0022, 2014, Anti-Corruption

  29. Réglementation du lobbying

    HR0023, 2014, Renforcement des capacités

  30. Amélioration de l'efficacité de la commission des plaintes du ministère de l'Intérieur

    HR0024, 2014, Justice

  31. Promouvoir la participation civile au travail des organisations de la société civile

    HR0025, 2014, Espace civique

  32. Améliorer le contenu et la transparence des documents budgétaires: publier et mettre à jour le projet de budget de l'État

    HR0001, 2012, Ouverture fiscale

  33. Amélioration de la transparence des activités des entreprises d'intérêt public particulier

    HR0002, 2012, secteur privé

  34. Rendre le contenu de tous les documents budgétaires compréhensible et accessible aux citoyens

    HR0003, 2012, Ouverture fiscale

  35. Améliorer l'accessibilité des contenus du budget local aux citoyens et au public: recommander aux unités locales de publier des documents budgétaires

    HR0004, 2012, Ouverture fiscale

  36. Engagement étoilé Améliorer le cadre législatif de l'exercice du droit d'accès à l'information: modifier la loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0005, 2012, Accès à l'information

  37. Engagement étoilé Amélioration de l'accès à l'information sur les ressources publiques dépensées et le contenu des registres concernés: mise en œuvre des lois sur l'activité politique et le financement de campagnes

    HR0006, 2012, Anti-Corruption

  38. Assurer la transparence du travail des organes des autorités publiques au service de l'exercice des droits des citoyens: amélioration du portail Web avec informations sur l'exercice des droits

    HR0007, 2012, gouvernement électronique

  39. Engagement étoilé Mise en place d'un système de rédaction et de suivi participatifs de l'exécution du budget des États et des collectivités locales: discussions publiques sur l'allocation budgétaire

    HR0008, 2012, Ouverture fiscale

  40. Engagement étoilé Améliorer la pratique consistant à consulter le public intéressé dans les procédures d'adoption de nouvelles lois: modifier les règles de procédure

    HR0009, 2012, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!