Ignorer la navigation
Croatie

Améliorer la transparence des informations sur les députés et leur travail (HR0018)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action : Non attaché

Cycle du plan d'action : 2014

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Parlement croate

Institution(s) de soutien : Commission des conflits d'intérêts (concernant la question des dossiers d'actifs et les décisions sur les conflits d'intérêts pour les parlementaires)

Domaines politiques

Lutte contre la corruption et intégrité, Divulgation de l'actif, Les conflits d'intérêts, E-gouvernement, Ouverture fiscale, Parlements ouverts, Publication des informations budgétaires / fiscales

Revue IRM

Rapport IRM: Croatie Rapport de fin de séjour 2014-2016, Rapport à mi-parcours de la Croatie 2014-2015, Croatie Rapport d'avancement sur l'IRM 2014-2015

Suivi : Non

Premiers résultats : n'a pas changé

Site Web i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, responsabilité publique, technologie

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

Amélioration du contenu du site Web du Parlement croate Ressources nécessaires: HRK millions 2 HRK Indicateurs d’application: Solution technologique éprouvée pour le site Web du Parlement croate, telle qu’il comprend: la publication régulière et en temps voulu de données complètes sur le vote des députés , aperçu du vote sur les lois et les actes totalisant le nombre de voix et affichage pour chaque membre du Parlement avec son vote - pour les sessions plénières, enregistrement des sessions des conseils comprenant des listes alphabétiques des noms des membres du conseil et des explications sur leur vote sur qui a assisté au vote et dans le cas où le vote a été pris de la même manière que l'un des membres dépose son vote auprès du président du conseil au lieu de voter pendant la conclusion de la discussion au conseil, il est nécessaire d'indiquer le nom de cette personne, le cas échéant. le cas est indiqué dans le procès-verbal, des informations sur le budget et les dépenses du Parlement croate, sous Informations sur les membres individuels membres du Parlement, donnez un aperçu du dossier des actifs et de la décision de la Commission des conflits d’intérêts via un lien vers le site Web de la Commission des conflits d’intérêts (www.sukobinteresa.hr) où les dossiers des actifs sont fournis, ainsi que la décision de la Commission, avec la note obligatoire que le Parlement n'est pas responsable du contenu de ce site web. Institutions chefs de file: Parlement croate Institutions soutenant: Commission sur les conflits d'intérêts (relative à la question des archives d'actifs et aux décisions en matière de conflits d'intérêts pour les membres du Parlement) Date de début: non spécifiée, date de fin: 31 décembre 2016

Résumé du statut de fin de session IRM

9. Améliorer la transparence des informations sur les députés et leur travail

Texte d'engagement: 9.1. Amélioration du contenu du site web du Parlement croate

Ressources nécessaires: millions de HRK 2  

Indicateurs de mise en œuvre: solution technologique établie pour le site Web du Parlement croate, telle qu'elle comprend:

  • diffusion régulière et en temps voulu de données complètes sur le vote des députés
  • aperçu du vote des lois et des actes avec le total des voix et affichage pour chaque membre du Parlement avec leur vote - pour les sessions plénières
  • compte rendu des séances des conseils contenant des listes alphabétiques des noms des membres du conseil et des explications sur leur vote, en indiquant qui assiste au vote et en cas de vote de la manière dont un membre dépose son vote auprès du président du conseil au lieu de lors du vote au moment de la conclusion de la discussion au conseil, il est nécessaire d'indiquer le nom de cette personne, si un tel cas est mentionné dans le compte rendu
  • informations sur le budget et les dépenses du Parlement croate
  • sous Informations sur des membres individuels du Parlement, donnez un aperçu du dossier d'actif et de la décision de la Commission des conflits d'intérêts via un lien vers le site Web de la Commission des conflits d'intérêts (www.sukobinteresa.hr) où les dossiers d'actif sont fournis, ainsi que la décision de la Commission, avec la mention obligatoire que le Parlement n'est pas responsable du contenu de ce site internet.

Institutions chefs de file: Parlement croate

Institutions de soutien: Commission sur les conflits d'intérêts (relative à la question des archives d'actifs et aux décisions en matière de conflits d'intérêts pour les députés)

Date de début: non précisée Date de fin: décembre 2016

But de l'engagement

Aux fins d'une plus grande transparence du Parlement croate, cet engagement envisagé

mesures pour améliorer le site web du Parlement. Un important pas en avant devait être la publication

des membres après chaque séance plénière, des relevés de vote individuels ainsi que des informations sur le budget et les dépenses du Parlement. En outre, des informations sur des membres individuels du Parlement, leurs actifs et les décisions éventuelles en matière de conflit d'intérêts prises par la Commission sur les conflits d'intérêts devaient être mises à disposition sur le site Web.

Statut

Mi-parcours: Terminé

Selon le rapport d'auto-évaluation, le Parlement croate a déjà mis en place une technologie de page Web comprenant:

  • Publication régulière et en temps voulu de données complètes sur les votes des députés;
  • Examen du processus de vote d'un acte avec le total des votes exprimés pour chaque député - en séance plénière; et
  • Informations sur le budget et les dépenses du Parlement croate.

Le rapport indique que le Parlement prévoit de remplir les deux indicateurs de mise en œuvre restants (publication du compte rendu de toutes les réunions de commission et ajout de liens vers les éléments d'actif du député sur la page Web de la commission de résolution des conflits d'intérêts) d'ici la fin de la mise en œuvre du plan d'action. période en décembre 2016.

Le chercheur de l'IRM a constaté que cet engagement décrivait une activité (la publication d'informations parlementaires sur le site Web parlementaire) déjà terminée avant le début de la période de mise en œuvre du plan d'action et ne correspondait pas à une «extension» de la pratique gouvernementale. Par conséquent, même si cet engagement a été jugé «complet», il n’a pas eu d’impact potentiel.  

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Responsabilité publique: n'a pas changé

Aux fins d'une plus grande transparence du Parlement croate, cet engagement prévoyait des mesures pour améliorer le site Internet du Parlement. Cependant, aucune information supplémentaire ou modification n'a été apportée au site Web du Parlement, ce qui fait que l'engagement n'a aucun impact sur l'ouverture du gouvernement. Le site Web parlementaire contenait déjà toutes les informations requises avant la mise en œuvre du plan d'action, à l'exclusion de la publication des procès-verbaux des réunions de la commission et des liens vers les actifs du député sur la page Web de la Commission pour la résolution des conflits d'intérêts. Selon le projet de rapport d'auto-évaluation, les conclusions de chaque réunion de commission sont publiées dans les rapports des commissions, qui sont ensuite publiées en temps réel sur le site Internet. Le secrétariat du Parlement indique dans le rapport que les citoyens croates sont conscients que toutes les informations sur les actifs des parlementaires sont publiées sur le site Web de la Commission sur les conflits d'intérêts, ce qui rend inutile la publication des mêmes informations sur le site Web du Parlement croate. En tant que tel, cet engagement n'avait aucun impact potentiel et n'était pas un «étirement» dans la pratique existante, n'affectant ni l'accès à l'information ni la responsabilité publique. De plus, les parties prenantes interrogées[Note 51: Les interviews ont été menées entre septembre et octobre 2015. Pour plus d'informations, voir le rapport IRM à mi-parcours.] constaté qu'aucune nouvelle amélioration n'avait été apportée au site Web. Par exemple, selon le commentaire envoyé par GONG lors de la phase de consultation publique pour le rapport d’auto-évaluation 2014 – 2015, cet engagement n’a «pas été commencé».

Reportés?

La prochaine action n'a pas été rédigée ni publiée par le gouvernement conformément au calendrier du PGO. Le chercheur de l'IRM suggère de prendre les mesures suivantes pour accroître l'impact potentiel de l'engagement:

  • Planification de l'inclusion d'une «empreinte législative» pour chaque député, en liaison avec des activités de lobbying en Croatie et conformément aux préparatifs prévus en matière de législation sur le lobbying (voir engagement 14); et
  • Augmenter le budget du Parlement afin d'atténuer les contraintes technologiques liées à la collecte et à l'utilisation des données disponibles.

Engagements

Open Government Partnership