Ignorer la navigation
Croatie

Mise en œuvre du droit à l'information (HR0026)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Croatie 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution directrice: Commissaire à l'information

Institution (s) de soutien: ministère de l'Administration, École publique d'État, Office central pour le développement de la société numérique, ONG, Unités de l'autonomie locale et régionale

Domaines politiques

Accès à l'information, Capacité? bâtiment, Justice, Justice pour OG, Législation & Régulation, Législatives, Droit à l'information

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception de la Croatie 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Mesurer 1. AMÉLIORATION DE LA MESURE DE MISE EN OEUVRE DE LA LOI SUR LE DROIT D'ACCÈS
INFORMATION
La mise en œuvre de la mesure est en cours et se poursuivra jusqu’à 21 August 2020
Chef de la mesure Commissaire à l'information
Description de la mesure
Quel problème public la mesure aborde-t-elle? Malgré l’augmentation de la quantité d’informations accessibles au public sur
les pages Internet des organismes des autorités publiques et la disponibilité de
informations à la demande des citoyens, ceux-ci et les autres utilisateurs ne peuvent pas encore compter
sur le fait que toutes les informations seront facilement ou rapidement accessibles. Ce
ressort clairement du nombre de plaintes dues au silence administratif ou
fausse représentation des dispositions de la loi sur l'accès à l'information
à l'approche des autorités publiques. En effet, c'est la conséquence
manque de connaissance des dispositions pertinentes et de l'insuffisance
compétences des pouvoirs publics, mais aussi le manque de sensibilisation sur
la part des citoyens quant à leurs droits. Il faut investir dans
efforts structurés dans l’éducation et la normalisation de la
procédures des autorités publiques, en sensibilisant davantage les
Constitution et de la loi sur le droit d’accès à l’information, afin de
garantir son utilisation effective par les citoyens, les ONG, les médias et autres
acteurs sociaux. Il est nécessaire de continuer à encourager et à surveiller le
publication proactive des informations par les autorités publiques et leurs
14
comportement compétent selon les exigences des lois en vigueur
les délais.
Que comprend la mesure? L’application de la loi sur le droit d’accès à l’information et la
l'exercice de ce droit dépend de la conduite appropriée de l'information
prestataire de services ou autorité publique, ainsi qu'au niveau des citoyens,
associations et la sensibilisation des médias sur la manière d’utiliser les moyens appropriés.
mécanismes prévus par la loi. Depuis la plupart des activités éducatives et
activités promotionnelles du commissaire à l'information de 2013 au
nos jours ont trait à la facilitation des capacités d’information
fournisseurs, une analyse de la pratique par le commissaire a révélé
qu'il est nécessaire d'investir des efforts supplémentaires dans l'éducation des citoyens, des ONG
et les médias.
L’objectif principal est d’améliorer et de normaliser la conduite des affaires publiques.
aux autorités en vertu de la loi, réduire le nombre de plaintes des utilisateurs
niveau de non-réponse des administrations, alors qu’au niveau des
en même temps, élever le niveau de connaissance et de sensibilisation des médias,
citoyens et des ONG sur les mécanismes prévus par la loi et sur la manière de
utilisez-le plus efficacement.
En mettant en œuvre des cycles de formation, il est prévu que, sur 200, les informations
agents et autres personnes participant à la création de contenu Web et informatique
l’appui sera formé à l’application de la loi en première instance,
et que le niveau de connaissance de la loi parmi les utilisateurs
sera soulevé.
Comment la mesure contribue-t-elle à résoudre le problème du public?
problème?
La mesure contribuera à résoudre le problème en réalisant les objectifs
indicateurs prévus de la mise en œuvre d'activités individuelles dans le
mesure. Il est prévu que la mise en œuvre de la mesure sera
sensibiliser les médias, les ONG et les citoyens à cette question.
droite. En outre, il est prévu que la formation du personnel des autorités publiques
chargé de fournir des informations sur la mise en œuvre de la loi
entraînera moins de plaintes des utilisateurs. Ainsi, l'accès à l'information sera
rendu plus facile et plus rapide.
15
Pourquoi cette mesure est-elle pertinente pour les valeurs de l'Open
Partenariat gouvernemental?
L'amélioration et la normalisation de la mise en œuvre de la loi
sur le droit d'accès à l'information contribuent directement au public
la responsabilité et la transparence de l'administration publique.
Informations complémentaires Le coût total de la mise en œuvre de la mesure est HRK 330,000.
La mesure répond à des problèmes reconnus dans le cadre de la
la stratégie anti-corruption pour 2015-2020. Un des domaines stratégiques
Le droit d’accès à l’information est un objectif horizontal. Dans
En outre, le problème suivant a été mis en évidence: le manque de respect des
dispositions légales relatives aux délais de procédure officiels et au manque de
appliquer ces dispositions à la résolution des demandes d'accès à l'information
et la réutilisation des informations par les pouvoirs publics, ainsi que
conformément à d’autres dispositions légales (notamment en ce qui concerne
publication d’informations, consultations publiques et débats publics); le
manque de capacités institutionnelles des pouvoirs publics: le manque de
connaissance de la loi par les autorités publiques et les responsables de l'information qui
sont compétents pour sa mise en œuvre, le manque de suivi des
dispositions de la loi qui permettraient de définir et de résoudre les problèmes
trouver des solutions pour les corriger et une coopération avec les
Commissaire et remise de rapports: le manque de sensibilisation de la part
des citoyens sur leur droit d'accès à l'information et sur la manière de protéger cette
droite: le manque de conscience des citoyens, des civils et des privés
secteurs sur les possibilités de réutiliser l’information en tant que nouveau droit garanti
par la loi; accès insuffisamment réglementé à l'information pour les médias,
et le manque de formation des journalistes concernant la procédure et les
leurs droits en termes d'accès à l'information.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

1. Mise en œuvre du droit à l'information

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

"Mesure 1. Amélioration de la mesure d'application de la loi sur le droit d'accès à l'information"

"L'objectif principal est d'améliorer et de normaliser le comportement des autorités publiques conformément à la loi, de réduire le nombre de plaintes des utilisateurs et le niveau de non-réponse de la part des administrations, tout en augmentant le niveau de connaissance et de les médias, les citoyens et les ONG sur les mécanismes prévus par la loi et comment les utiliser plus efficacement. (…) Le coût total de la mise en œuvre de la mesure est de 330,000 XNUMX HRK. "

Jalons:

1.1. Renforcer la sensibilisation des ONG, des journalistes et des citoyens à leur droit d'accès à l'information

  • Production de vidéos promotionnelles / éducatives (4x3 minutes)
  • Matériel pédagogique en ligne produit, distribué et publié
  • Profils ouverts sur les réseaux sociaux dans le but de communiquer avec les utilisateurs sur le droit d'accès à l'information
  • Quatre sessions de formation en ligne organisées chaque année pour les utilisateurs
  • Réponses régulières aux questions des ONG, des médias et des citoyens reçues par écrit et via l'info-téléphone
  • Bulletin d'information du Commissaire à l'information pour les médias distribué quatre fois par an

1.2. Mettre en œuvre une formation sur le droit d'accès à l'information pour les fonctionnaires qui appliquent les dispositions de la loi dans leur travail

  • Cinq sessions de formation par an sur le droit d'accès à l'information
  • Cinq webinaires par an sur le droit d'accès à l'information
  • Matériel pédagogique distribué et disponible sur les pages Web du Commissaire à l'information
  • Instructions et avis sur l'application de dispositions individuelles de la loi rédigés et publiés
  • Au moins 200 fonctionnaires doivent suivre une formation

1.3. Encourager et contrôler la publication proactive d'informations par les autorités publiques

  • Réalisation d'au moins quatre études analytiques concernant le suivi de la publication des informations, couvrant au moins 100 autorités publiques
  • Un outil d'auto-évaluation produit pour une publication proactive
  • Informer les fonctionnaires et les autorités publiques des résultats de la surveillance analytique, qui comprennent des recommandations d'amélioration (publications Web, distribution par courrier électronique)

Date de début: en cours

Date de fin: 21 août 2020

Contexte et objectifs

Le Parlement croate a adopté la loi sur le droit d'accès à l'information en 2013. La loi garantit aux citoyens le droit d'accéder aux informations et de les réutiliser. Cependant, malgré l'augmentation de la quantité d'informations accessibles au public, elles ne sont pas accessibles rapidement ou facilement. Les difficultés de mise en œuvre de la loi ont entraîné des demandes d'informations sans réponse et un nombre croissant de plaintes des utilisateurs, ce qui est attribué au manque de sensibilisation des utilisateurs ainsi qu'au manque d'alphabétisation sur la manière d'appliquer la réglementation parmi les autorités publiques.

Cet engagement s'appuie sur les activités des deux plans d'action précédents, ainsi que sur la stratégie anti-corruption 2015-2020 et le plan d'action qui l'accompagne. L'engagement vise à améliorer la mise en œuvre de la loi sur le droit d'accès à l'information et à réduire le nombre de non-réponses des pouvoirs publics grâce à des activités de sensibilisation du public (1.1), à la formation des fonctionnaires (1.2) et à la mise en place d'un contrôle de conformité par les autorités publiques ( 1.3). L'engagement contient des activités spécifiques avec des résultats vérifiables.

L'engagement est pertinent pour l'accès à l'information car il améliorera la diffusion des informations détenues par le gouvernement. S'il est pleinement mis en œuvre, cet engagement a un impact potentiel mineur. Si l'engagement donne des objectifs quantitatifs en termes de nombre de formations à dispenser, de nombre de fonctionnaires à former et de nombre d'institutions publiques à couvrir dans le suivi, il n'est pas clair si ces objectifs constituent une amélioration majeure par rapport à formation et suivi actuels par le Bureau du Commissaire à l'information. Des activités de sensibilisation des organismes publics et du public à cette loi sont menées en permanence par le Commissariat. Les nouvelles activités envisagées par l'engagement comprennent des vidéos promotionnelles / éducatives, des réseaux sociaux pour promouvoir l'accès à l'information et communiquer plus directement avec les utilisateurs, rédiger et publier des instructions et des avis sur des dispositions particulières de la loi, des études analytiques et des auto-évaluations.

Prochaines étapes

Lors de la mise en œuvre de cet engagement, il sera important de veiller à ce que le Commissariat à l'information dispose d'un financement et de ressources humaines adéquats. Il sera particulièrement important de garantir des ressources suffisantes pour surveiller la publication proactive d'informations par les autorités publiques (étape 1.3). La mise en œuvre des activités était déjà en cours lorsque le plan d'action du PGO a été adopté, et les représentants du Bureau du commissaire à l'information a averti qu'il pourrait y avoir une révision de certaines activités marquantes (par exemple, l'instrument d'auto-évaluation pourrait être révisé en raison de la méthodologie complexe et des contraintes technologiques).

Pour accroître la sensibilisation et le renforcement des capacités, les décideurs des agences exécutives de haut niveau devraient être inclus dans les programmes promotionnels. De plus, une plate-forme en ligne pourrait recueillir des rapports des organismes publics surveillés en temps réel, facilitant ainsi la collecte de données sur l'accès aux demandes d'informations et les réponses.

Note éditoriale: Le texte contenu ici est la version abrégée de l'engagement. Le texte intégral est disponible sur: Plan d'action pour la mise en œuvre du Open Government Partnership Initiative en République de Croatie jusqu'en 2020 (OGP, déc.2018) 13−18, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/02/Croatia_Action-Plan_2018-2020_EN.pdf. Texte consolidé de la loi (Croatie), «Loi sur le droit à l'information», Journal officiel, 25/2003, 85/2015 (Narodne novine, 9 août 2015), https://www.zakon.hr/z/126/Zakon-o-pravu-na-pristup-informacijama. Parlement croate, "Stratégie anti-corruption de 2015 à 2020" (Narodne novine, 9 mars 2015) §5.1.6, https://narodne-novine.nn.hr/clanci/sluzbeni/2015_03_26_545.html; «Loi sur le droit à l'information», mesures 1 et 3; «Plan d'action pour 2017 et 2018 accompagnant la stratégie de lutte contre la corruption 2015-2020» (Ministère de la justice, juin 2017) 16 (activités 42−43), https://pravosudje.gov.hr/UserDocsImages/dokumenti/Pravo%20na%20pristup%20informacijama/Akcijski%20plan%20suzbijanja%20korupcije%202017_2018.pdf. Zoran Pičuljan (commissaire à l'information), Ina Volmut et Lucija Jadrijević (Commissariat à l'information), entretien avec un chercheur de l'IRM, 21 février 2019).

Engagements

  1. Mise en œuvre du droit à l'information

    HR0026, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence fiscale

    HR0027, 2018, Accès à l'information

  3. Transparence de la finance politique

    HR0028, 2018, Renforcement des capacités

  4. Réglementation commerciale des sociétés propriétaires de collectivités locales

    HR0029, 2018, Anti-Corruption

  5. Transparence dans le financement de projets d'ONG

    HR0030, 2018, Renforcement des capacités

  6. Protection des personnes signalant la corruption

    HR0031, 2018, Anti-Corruption

  7. Transparence parlementaire

    HR0032, 2018, gouvernement électronique

  8. Cadre de réglementation des médias

    HR0033, 2018, Espace civique

  9. Ouverture de données

    HR0034, 2018, Accès à l'information

  10. Sensibilisation aux données ouvertes

    HR0035, 2018, Accès à l'information

  11. Portail de l'État central

    HR0036, 2018, gouvernement électronique

  12. Consultations publiques

    HR0037, 2018, Renforcement des capacités

  13. Mise en œuvre des politiques anti-corruption par les ONG

    HR0038, 2018, Anti-Corruption

  14. Gouvernement ouvert local et régional

    HR0039, 2018, Accès à l'information

  15. Durabilité de l'OGP

    HR0040, 2018, Renforcement des capacités

  16. Droit d'accès à l'information Cadre législatif

    HR0010, 2014, Accès à l'information

  17. Améliorer l'application de la Loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0011, 2014, Accès à l'information

  18. Engagement étoilé Diffusion proactive d'informations et de données d'ouverture

    HR0012, 2014, Accès à l'information

  19. Transparence fiscale

    HR0013, 2014, Renforcement des capacités

  20. Engagement étoilé Amélioration de la transparence et de l'efficacité du travail de l'administration publique

    HR0014, 2014, Renforcement des capacités

  21. Amélioration de la transparence des campagnes électorales et référendaires

    HR0015, 2014, gouvernement électronique

  22. Transparence dans le domaine de la politique de la jeunesse

    HR0016, 2014, gouvernement électronique

  23. Transparence des médias

    HR0017, 2014, Anti-Corruption

  24. Améliorer la transparence des informations sur les députés et leur travail

    HR0018, 2014, Anti-Corruption

  25. Améliorer la transparence des données sur les avoirs des fonctionnaires

    HR0019, 2014, Anti-Corruption

  26. Engagement étoilé Améliorer le processus de consultation du public intéressé par les procédures législatives

    HR0020, 2014, Renforcement des capacités

  27. Assurer la durabilité des valeurs et du contenu de l'initiative OGP

    HR0021, 2014, Renforcement des capacités

  28. Engagement étoilé Participation à la rédaction de la nouvelle stratégie anti-corruption

    HR0022, 2014, Anti-Corruption

  29. Réglementation du lobbying

    HR0023, 2014, Renforcement des capacités

  30. Amélioration de l'efficacité de la commission des plaintes du ministère de l'Intérieur

    HR0024, 2014, Justice

  31. Promouvoir la participation civile au travail des organisations de la société civile

    HR0025, 2014, Espace civique

  32. Améliorer le contenu et la transparence des documents budgétaires: publier et mettre à jour le projet de budget de l'État

    HR0001, 2012, Ouverture fiscale

  33. Amélioration de la transparence des activités des entreprises d'intérêt public particulier

    HR0002, 2012, secteur privé

  34. Rendre le contenu de tous les documents budgétaires compréhensible et accessible aux citoyens

    HR0003, 2012, Ouverture fiscale

  35. Améliorer l'accessibilité des contenus du budget local aux citoyens et au public: recommander aux unités locales de publier des documents budgétaires

    HR0004, 2012, Ouverture fiscale

  36. Engagement étoilé Améliorer le cadre législatif de l'exercice du droit d'accès à l'information: modifier la loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0005, 2012, Accès à l'information

  37. Engagement étoilé Amélioration de l'accès à l'information sur les ressources publiques dépensées et le contenu des registres concernés: mise en œuvre des lois sur l'activité politique et le financement de campagnes

    HR0006, 2012, Anti-Corruption

  38. Assurer la transparence du travail des organes des autorités publiques au service de l'exercice des droits des citoyens: amélioration du portail Web avec informations sur l'exercice des droits

    HR0007, 2012, gouvernement électronique

  39. Engagement étoilé Mise en place d'un système de rédaction et de suivi participatifs de l'exécution du budget des États et des collectivités locales: discussions publiques sur l'allocation budgétaire

    HR0008, 2012, Ouverture fiscale

  40. Engagement étoilé Améliorer la pratique consistant à consulter le public intéressé dans les procédures d'adoption de nouvelles lois: modifier les règles de procédure

    HR0009, 2012, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!