Ignorer la navigation
Croatie

Réglementation commerciale des sociétés possédant des administrations locales (HR0029)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Croatie 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de la justice

Institution (s) de soutien: Commissaire à l'information, Commission pour la résolution des conflits d'intérêts, unités de l'autonomie locale et régionale

Domaines politiques

Anti-Corruption, Institutions anti-corruption, Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Législation & Régulation, Législatives, Sous-national

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception de la Croatie 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, responsabilité publique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

RENFORCEMENT DE LA TRANSPARENCE ET DE LA RESPONSABILITÉ AU NIVEAU DES
SOCIETES COMMERCIALES EN MAJORITE DE PROPRIETE D'UNITES DE GOUVERNEMENT LOCAL ET REGIONAL
La mise en œuvre de la mesure est en cours et se poursuivra jusqu’à 31 en décembre 2020
Chef de la mesure MINISTÈRE DE LA JUSTICE
34
BUREAU GOUVERNEMENTAL DE LA COOPÉRATION AVEC LES ONG
Description de la mesure
Quel problème public la mesure aborde-t-elle? Un examen de la situation actuelle du gouvernement au niveau local a
détecté l'existence de risques réels pouvant conduire à la corruption sur le lieu de travail
et la gestion d’actifs, c’est-à-dire les sociétés commerciales détenues par
d’unités d’autonomie locale et régionale.
L’application du programme anti-corruption à des fins commerciales
entreprises appartenant à des entités de l'autonomie locale et régionale
tente de renforcer la transparence et la responsabilité, et de contrôler
risques liés à la gestion des actifs des unités de l’autonomie locale et régionale.
Entre autres choses, dans les rapports sur les programmes et projets de financement
des ONG sur les fonds publics, préparés par le gouvernement
Bureau de la coopération avec les ONG, il existe des informations sur le financement
ONG provenant des revenus des sociétés commerciales publiques. À cet égard,
le bureau gouvernemental pour la coopération avec les ONG a mis en place le
nécessité de dispenser une formation couvrant les droits commerciaux publics.
entreprises et de veiller à ce que la distribution des fonds aux ONG se fasse
conformément aux règlements positifs.
Que comprend la mesure? La mesure permet la poursuite de la mise en œuvre de la lutte contre la corruption
mécanismes, dans le but de garantir une gestion plus efficace des
les actifs détenus par les unités de l’autonomie locale et régionale.
La création et la publication d’une liste unifiée de sociétés commerciales en
la propriété des unités de l'autonomie locale et régionale sur le site web
du ministère de la justice, avec la publication d’informations sur le
membres de conseils de direction et de surveillance, a rempli l'une des
conditions préalables à l’amélioration de la supervision des sociétés commerciales
propriété majoritaire d'unités des collectivités locales et régionales autonomes, à
objectif d'accroître la transparence et de gérer les risques de corruption dans ce domaine.
La création de cette liste est une condition préalable à la création et à l'efficacité
mise en œuvre du programme anti-corruption à des fins commerciales
entreprises détenant une participation majoritaire dans des unités de l’autonomie locale et régionale pour 2019 à 2020. En coopération avec les coresponsables, un programme de lutte contre la corruption destiné aux sociétés commerciales détenant la propriété de
35
des autorités de niveau local seront élaborées et son application tentera de
mettre en place des mécanismes efficaces de lutte contre la corruption dans ces entreprises,
dans le but de promouvoir une politique globale de prévention, d’efficacité
mécanismes de rapport et normes élevées de responsabilité.
En outre, l’adoption des instructions pour la conservation et la publication du
Liste des sociétés commerciales à participation majoritaire d'unités locales et
L’autonomie régionale signifie que toutes ces unités seront chargées de
publier régulièrement sur leurs propres sites Internet toutes les informations sur les activités commerciales.
sociétés dans lesquelles ils ont une participation majoritaire, et tout changement de
leur travail (par exemple, les structures de propriété, les membres de la direction
et conseils de surveillance). Cela doit être fait de manière facilement consultable,
sous forme lisible par machine, en mettant l’accent sur l’ouverture et l’aptitude à
réutilisation (conformément à la loi sur le droit d'accès à l'information). Ce
permettra une mise à jour constante.
La mesure comprend également la mise en œuvre d’un programme de formation pour
sociétés commerciales appartenant à la République de Croatie ou à une
ou plusieurs unités de l’autonomie locale et régionale sur les critères et
normes pour l’octroi de dons et de parrainages à des ONG.
Comment la mesure contribue-t-elle à résoudre le problème du public?
problème?
L’adoption et la mise en œuvre du programme de lutte contre la corruption pour
les sociétés commerciales détenues par des unités de l’autonomie locale et régionale tentent de mettre en place des mécanismes efficaces de répression
corruption dans les entreprises détenues par les autorités locales, dans le but de
de promouvoir une politique globale de prévention, de reporting efficace
mécanismes et des normes élevées de responsabilité des entreprises,
contribuer à l'efficacité globale de l'entreprise.
Les organes compétents des entreprises sont chargés de travailler de manière intensive
développer des pratiques de gestion appropriées, en respectant les
éléments essentiels de la lutte contre la corruption, et d’être proactif dans la réalisation
objectifs prioritaires des politiques anticorruption, notamment en ce qui concerne
atteindre les objectifs de renforcement de l'intégrité, de la responsabilité et
transparence dans leur travail.
Il est prévu que la mise en œuvre de programmes de formation pour
sociétés commerciales appartenant à la République de Croatie ou à une
ou plusieurs unités de l’autonomie locale et régionale sur les critères et
normes en matière d’octroi de dons et de parrainages à des ONG
36
améliorer la transparence de ces processus et améliorer leur qualité dans
général, en les alignant sur les réglementations positives dans ce domaine.
Pourquoi cette mesure est-elle pertinente pour les valeurs de l'Open
Partenariat gouvernemental?
La mise en œuvre de la mesure contribue à renforcer
la transparence et l'accès aux informations détenues par les autorités publiques au
niveau local et à l'amélioration de la qualité des informations publiées.
Dans le même temps, la mise en œuvre permet de responsabiliser les entreprises.
renforcé, avec une gestion plus efficace des ressources publiques
et l’intégrité accrue des services publics, c’est-à-dire publics et civils
serviteurs.
Informations complémentaires Aucune ressource supplémentaire n'est requise pour la mise en œuvre du
mesure.
La mesure est conforme aux documents suivants:
- Plan d’action pour 2017 et 2018 accompagnant la campagne anti-corruption
Stratégie 2015- 2020
- Stratégie anti-corruption 2015-2020

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

4. Transparence et responsabilisation des sociétés commerciales détenant une majorité d'autonomie locale et régionale

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

"Mesure 4. Renforcement de la transparence et de la responsabilité au niveau des sociétés commerciales détenant majoritairement des unités d'autonomie locale et régionale"

"L'adoption et la mise en œuvre du programme de lutte contre la corruption pour les entreprises commerciales détenant des unités d'autonomie locale et régionale tente de mettre en place des mécanismes efficaces de lutte contre la corruption dans les entreprises appartenant aux autorités locales, dans le but de promouvoir un une politique globale de prévention, des mécanismes de signalement efficaces et des normes élevées de responsabilité des entreprises, contribuant ainsi à l'efficacité globale de l'entreprise. (…) Aucune ressource supplémentaire n'est requise pour la mise en œuvre de la mesure. "

Jalons:

4.1. Production et mise en œuvre du programme anti-corruption pour les entreprises commerciales détenant des unités d'autonomie locale et régionale 2019-2020

  • Programme anti-corruption produit pour les entreprises commerciales détenues par les autorités locales
  • Résultats de l'application du programme anti-corruption (rapports sur la mise en œuvre du programme anti-corruption)

4.2. Mise en œuvre du programme de formation pour les entreprises commerciales appartenant à la République de Croatie ou à une ou plusieurs unités d'autonomie locale et régionale sur les critères et les normes d'octroi de dons et de parrainages aux ONG

  • Un minimum de deux ateliers de formation organisés chaque année

Date de début: en cours

Date de fin: 31 décembre 2020

Contexte et objectifs

Tirer des enseignements de la rédaction, de l'adoption et de la mise en œuvre du «Programme anti-corruption pour les sociétés commerciales à participation majoritaire de l'État pour 2010-2012». ainsi que la rédaction du "Programme anti-corruption pour les sociétés commerciales à participation majoritaire de l'État de 2019-2020" le ministère de la Justice a décidé d'étendre ses activités anticorruption aux sociétés commerciales détenues majoritairement par des unités d'autonomie locale et régionale (étape 4.1). La stratégie prévue dans l’engagement respecterait les recommandations du Corruption-Anti Rapport de l'UE à partir de février 2014, qui a souligné la nécessité de prévenir la corruption dans les entreprises publiques et publiques, en particulier par le biais de plans d'action et de mécanismes de signalement efficaces.

Programme anti-corruption de la Croatie pour les entreprises commerciales détenues majoritairement par l'État de 2019 à 2020 se compose de trois grands objectifs:

  1. Renforcer l'intégrité, la responsabilité et la transparence dans les opérations des sociétés majoritaires appartenant à l'État (contrôles internes et externes renforcés, règles claires sur la nomination des membres de la direction et du conseil de surveillance et mécanismes de gestion des conflits d'intérêts plus solides);
  2. Renforcer les mécanismes de lutte contre la corruption (publication proactive en ligne d'informations sur les opérations des entreprises publiques, un code d'éthique pour renforcer l'intégrité des structures et des structures de gestion des employés, nommer des commissaires à l'éthique pour recevoir les plaintes des employés et des citoyens concernant des employés contraires à l'éthique ou corrompus et promouvoir l'éthique traitement des relations avec les employés et des relations avec les citoyens et les utilisateurs des services); et
  3. Mettre en place un système pour protéger les personnes signalant des opérations illégales ou anormales et renforcer les compétences des employés.

Le programme de formation envisagé par l'engagement (étape 4.2) est déjà mis en œuvre pour les entreprises commerciales d'État et cet engagement l'étendra aux entreprises appartenant aux autorités locales et régionales. Le gouvernement organisera deux formations annuelles pour les entreprises sur les dons éthiques aux ONG. Selon des représentants du gouvernement, il est important que le ministère de la Justice, en tant qu'institution chef de file, reçoive une assistance suffisante de ses codirecteurs, car le bureau du commissaire à l'information a constaté un grave problème avec les sociétés commerciales qui cachent des informations importantes aux gouvernements locaux, bien qu'elles appartiennent au secteur public.

Comme le programme anti-corruption a déjà été appliqué aux entreprises nationales, Milestone 4.1 devrait être facilement mis en œuvre. Tout en acceptant cela, un représentant des OSC a noté que l'engagement dans son ensemble est "modéré" et n'est pas particulièrement important pour les principales institutions gouvernementales. Pour un impact plus important, les entreprises publiques nationales et infranationales doivent disposer de mécanismes efficaces de responsabilisation et d'intégrité (par exemple, codes de conduite, politiques de dénonciation et de plainte, audits internes et externes, et un solide régime disciplinaire).

Prochaines étapes

Le chercheur de l'IRM estime que les autorités responsables devraient prendre en compte les éléments suivants:

  • Au cours de la mise en œuvre, le ministère de la Justice devrait inclure toutes les parties prenantes dans la rédaction du document stratégique envisagé (par exemple, des représentants des gouvernements locaux et régionaux, des entreprises publiques, la Chambre de commerce croate, des syndicats, des OSC anti-corruption et des experts);
  • Augmenter le nombre de formations pour couvrir adéquatement les nombreux gouvernements locaux et entreprises publiques;
  • Envisager des activités plus percutantes et élargir l'intervention du gouvernement dans les entreprises appartenant aux gouvernements régionaux (par exemple, des modifications législatives introduisant des codes de conduite, des politiques de dénonciation et des mécanismes de plainte, des audits internes et externes et un solide régime disciplinaire); et
  • Veiller à ce que les interventions respectent les normes internationales telles que celles de l'OCDELignes directrices anti-corruption et d'intégrité pour les entreprises publiques ou de Transparency International Principes anti-corruption pour les entreprises publiques complète au niveau des unités (2017).
Note éditoriale: Le texte contenu ici est la version abrégée de l'engagement. Le texte intégral est disponible sur: Plan d'action pour la mise en œuvre du Open Government Partnership Initiative en République de Croatie jusqu'en 2020 (OGP, déc.2018) 33−39, https://www.opengovpartnership.org/sites/default/files/Croatia_Action-Plan_2018-2020_EN.pdf. «Programme anti-corruption pour les sociétés commerciales détenues majoritairement par l'État de 2010 à 2012» (2009), http://vjesnik.hr/files/antikorupcijski/Antikorupcijski_program_za_trgovacka_drustva_2010_2012.pdf. "Programme anti-corruption pour les sociétés commerciales détenues majoritairement par l'État de 2018 à 2020" https://pravosudje.gov.hr/UserDocsImages//dokumenti/Antikorupcija//Antikorupcijski%20program%20za%20trgova%C4%8Dka%20dru%C5%A1tva%20u%20ve%C4%87inskom%20dr%C5%BEavnom%20vlasni%C5%A1tvu%20za%20razdoblje%202019%20do%202020.pdf. Rapport de la Commission au Conseil et au Parlement européen: Rapport anti-corruption de l'UE (Bruxelles: Commission européenne, 3 février 2014), https://ec.europa.eu/home-affairs/sites/homeaffairs/files/e-library/documents/policies/organized-crime-and-human-trafficking/corruption/docs/acr_2014_en.pdf. Le programme a reconnu les recommandations de l'OCDE de 2015 sur la gouvernance d'entreprise au sein des entreprises publiques. L'OCDE a souligné la nécessité d'une gestion transparente et responsable; le rôle des conseils de surveillance et des conseils d'administration compétents; surveillance responsable des membres du conseil d'administration et des directeurs exécutifs afin de prévenir la corruption; et élaborer et mettre en œuvre des programmes de conformité. Zoran Pičuljan (Commissaire à l'information) et Iva Volmut et Lucija Jadrijević (Commissariat à l'information), entretien avec un chercheur de l'IRM, 21 février 2019. Jelena Tešija (GONG), entretien avec un chercheur de l'IRM, 21 février 2019. Plan d'action pour la mise en œuvre du Open Government Partnership Initiative en République de Croatie jusqu'en 2020 (OGP, déc.2018) 34, https://www.opengovpartnership.org/sites/default/files/Croatia_Action-Plan_2018-2020_EN.pdf.

Engagements

  1. Mise en œuvre du droit à l'information

    HR0026, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence fiscale

    HR0027, 2018, Accès à l'information

  3. Transparence de la finance politique

    HR0028, 2018, Renforcement des capacités

  4. Réglementation commerciale des sociétés propriétaires de collectivités locales

    HR0029, 2018, Anti-Corruption

  5. Transparence dans le financement de projets d'ONG

    HR0030, 2018, Renforcement des capacités

  6. Protection des personnes signalant la corruption

    HR0031, 2018, Anti-Corruption

  7. Transparence parlementaire

    HR0032, 2018, gouvernement électronique

  8. Cadre de réglementation des médias

    HR0033, 2018, Espace civique

  9. Ouverture de données

    HR0034, 2018, Accès à l'information

  10. Sensibilisation aux données ouvertes

    HR0035, 2018, Accès à l'information

  11. Portail de l'État central

    HR0036, 2018, gouvernement électronique

  12. Consultations publiques

    HR0037, 2018, Renforcement des capacités

  13. Mise en œuvre des politiques anti-corruption par les ONG

    HR0038, 2018, Anti-Corruption

  14. Gouvernement ouvert local et régional

    HR0039, 2018, Accès à l'information

  15. Durabilité de l'OGP

    HR0040, 2018, Renforcement des capacités

  16. Droit d'accès à l'information Cadre législatif

    HR0010, 2014, Accès à l'information

  17. Améliorer l'application de la Loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0011, 2014, Accès à l'information

  18. Engagement étoilé Diffusion proactive d'informations et de données d'ouverture

    HR0012, 2014, Accès à l'information

  19. Transparence fiscale

    HR0013, 2014, Renforcement des capacités

  20. Engagement étoilé Amélioration de la transparence et de l'efficacité du travail de l'administration publique

    HR0014, 2014, Renforcement des capacités

  21. Amélioration de la transparence des campagnes électorales et référendaires

    HR0015, 2014, gouvernement électronique

  22. Transparence dans le domaine de la politique de la jeunesse

    HR0016, 2014, gouvernement électronique

  23. Transparence des médias

    HR0017, 2014, Anti-Corruption

  24. Améliorer la transparence des informations sur les députés et leur travail

    HR0018, 2014, Anti-Corruption

  25. Améliorer la transparence des données sur les avoirs des fonctionnaires

    HR0019, 2014, Anti-Corruption

  26. Engagement étoilé Améliorer le processus de consultation du public intéressé par les procédures législatives

    HR0020, 2014, Renforcement des capacités

  27. Assurer la durabilité des valeurs et du contenu de l'initiative OGP

    HR0021, 2014, Renforcement des capacités

  28. Engagement étoilé Participation à la rédaction de la nouvelle stratégie anti-corruption

    HR0022, 2014, Anti-Corruption

  29. Réglementation du lobbying

    HR0023, 2014, Renforcement des capacités

  30. Amélioration de l'efficacité de la commission des plaintes du ministère de l'Intérieur

    HR0024, 2014, Justice

  31. Promouvoir la participation civile au travail des organisations de la société civile

    HR0025, 2014, Espace civique

  32. Améliorer le contenu et la transparence des documents budgétaires: publier et mettre à jour le projet de budget de l'État

    HR0001, 2012, Ouverture fiscale

  33. Amélioration de la transparence des activités des entreprises d'intérêt public particulier

    HR0002, 2012, secteur privé

  34. Rendre le contenu de tous les documents budgétaires compréhensible et accessible aux citoyens

    HR0003, 2012, Ouverture fiscale

  35. Améliorer l'accessibilité des contenus du budget local aux citoyens et au public: recommander aux unités locales de publier des documents budgétaires

    HR0004, 2012, Ouverture fiscale

  36. Engagement étoilé Améliorer le cadre législatif de l'exercice du droit d'accès à l'information: modifier la loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0005, 2012, Accès à l'information

  37. Engagement étoilé Amélioration de l'accès à l'information sur les ressources publiques dépensées et le contenu des registres concernés: mise en œuvre des lois sur l'activité politique et le financement de campagnes

    HR0006, 2012, Anti-Corruption

  38. Assurer la transparence du travail des organes des autorités publiques au service de l'exercice des droits des citoyens: amélioration du portail Web avec informations sur l'exercice des droits

    HR0007, 2012, gouvernement électronique

  39. Engagement étoilé Mise en place d'un système de rédaction et de suivi participatifs de l'exécution du budget des États et des collectivités locales: discussions publiques sur l'allocation budgétaire

    HR0008, 2012, Ouverture fiscale

  40. Engagement étoilé Améliorer la pratique consistant à consulter le public intéressé dans les procédures d'adoption de nouvelles lois: modifier les règles de procédure

    HR0009, 2012, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!