Ignorer la navigation
Croatie

Portail de l'État central (HR0036)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Croatie 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution principale: Cabinet du Premier ministre de la République de Croatie

Institution (s) de soutien: Bureau central de l'État pour le développement de la société numérique, Conseil de l'infrastructure informatique de l'État, Conseil de l'initiative OGP

Domaines politiques

E-gouvernement, Règlements ouverts, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception de la Croatie 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

DÉVELOPPEMENT ULTÉRIEUR DU PORTAIL DE L’ÉTAT CENTRAL
63
La mise en œuvre de la mesure est en cours et se poursuivra jusqu'au 21 août 2020
Chef de la mesure BUREAU DU PREMIER MINISTRE DE LA RÉPUBLIQUE DE CROATIE
Description de la mesure
Quel problème public la mesure aborde-t-elle? Il est nécessaire de continuer à intégrer les pages Internet de l'Etat
organes d'administration sur le portail de l'État central. Compte tenu des limitations
dans la version actuelle du portail de l’Etat central et les spécificités
questions liées aux différentes administrations de l’État, qui couvrent un large
champs, la configuration doit être améliorée en l’adaptant aux spécificités
demandes des différents corps. Dans le système des citoyens électroniques, le travail doit
continuer à développer des services électroniques pour les citoyens conformément à leurs
Besoins. Pour la page Mon administration, une analyse de la satisfaction des utilisateurs
devrait être menée, tout en confirmant les besoins ultérieurs des utilisateurs, de sorte que
le contenu de la page peut être amélioré. De mai 2016 à mai 2017, le
Le portail central de l'État a été visité fois et pages 1,278,505
ont été consultés.
Que comprend la mesure? La mesure comprend l’amélioration du contenu et de la conception de la base de données centrale.
Portail d'État. Ce devrait être le site central où physique et juridique
les personnes peuvent obtenir des informations sur les services fournis par les autorités publiques,
et le lieu central d'accès aux services électroniques. Le prévu
Les résultats seront un portail repensé (conformément à l'analyse des
expériences des utilisateurs liées aux citoyens électroniques et au portail de l'État central
déjà effectuée et la nouvelle directive du Parlement européen
Commission sur un accès plus facile aux pages Web).
En outre, il est nécessaire que le plus grand nombre possible d'organes de l'État
transfert vers le système commun de gestion du contenu de pages Web (CMS)
appartenant au gouvernement de la République de Croatie, qui garantit
le contenu sera stocké dans un emplacement unique dans le centre pour les services partagés.
Comment la mesure contribue-t-elle à résoudre le problème du public?
problème?
Une page Web simple, cohérente et de bonne qualité qui remplit un service de
les citoyens peuvent contribuer à une utilisation accrue. En améliorant l'arrangement
d’informations et de services, il sera plus facile et plus accessible à utiliser.
L’introduction de nouveaux éléments visuels et de liens avec des fonctionnalités
64
signifie que les pages fonctionnent comme une unité pour relier les citoyens et l’information.
Transférer vers un système commun de gestion du contenu de la page Web de
Les organismes d’Etat auront un effet unificateur et généreront des économies budgétaires,
ne sera plus nécessaire pour chaque organisme de faire un contrat individuel
pour le développement et le stockage de pages Web.
Pourquoi cette mesure est-elle pertinente pour les valeurs de l'Open
Partenariat gouvernemental?
La mesure est pertinente pour la transparence, car elle améliore la qualité de
informations publiées en augmentant le nombre d'articles de grande qualité,
formulaire mis à jour et améliore l’accès du public à l’information en améliorant
l’interface utilisateur, facilitant l’accès au contenu et aux contenus électroniques
prestations de service.
Informations complémentaires • La mesure est conforme à la stratégie e-Croatia 2020.
Activités Date de début de mise en œuvre Date de fin de mise en œuvre
11.1. Continuer à développer le portail de l'État central
en tant que lieu unique d'accès aux pages Internet
des organes de l'administration en cours 31 August 2020
11.2. Continuer à développer des services électroniques via le
Système e-Citoyens Underway 31 August 2020
11.3. Continuer à développer Mon administration
page En cours 31 Août 2020
Coordonnées
Personne responsable dans l'organe qui est le chef de la
mesurer
Fonction, département
Email et téléphone
États participants
65
Autres participants
impliqué
Bureau central de l'État pour le développement de la société numérique, Conseil
pour l'infrastructure informatique de l'Etat, Conseil de l'initiative OGP
ONG, secteur privé,
multilatéraux, groupes de travail

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

11. Développement du portail de l'État central

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

"Mesure 11. Poursuite du développement du portail central de l'État"

Une page Web simple, cohérente et de bonne qualité qui fournit un service aux citoyens peut contribuer à une utilisation accrue. En améliorant la disposition des informations et des services, il sera plus facile et plus accessible à utiliser. L'introduction de nouveaux éléments visuels et de liens avec des fonctionnalités signifie que les pages fonctionnent comme une unité pour relier les citoyens et les informations. Le transfert vers un système commun de gestion du contenu des pages Web des organes de l'État aura un effet unificateur et créera des économies budgétaires, car il ne sera plus nécessaire pour chaque organisme de conclure un contrat individuel pour le développement et le stockage des pages Web. (…) "

Jalons:

11.1. Poursuivre le développement du portail central de l'État en tant que lieu unique d'accès aux pages Internet des organes de l'administration publique

  • Nombre de ministères et de bureaux gouvernementaux qui organisent leurs pages Internet dans le cadre du portail central de l'État
  • Pages du portail central de l'État adaptées à l'accès des personnes ayant des besoins spéciaux

11.2. Poursuite du développement des services électroniques via le système des citoyens électroniques

  • Nombre de nouveaux services dans le système des citoyens électroniques

11.3. Poursuivre le développement de la page Mon administration

  • Nombre d'articles dans la catégorie Mon administration
  • Ma page d'administration mise à jour régulièrement

Date de début: en cours

Date de fin: 21 août 2020

Contexte et objectifs

Cet engagement s'inscrit dans la continuité du plan d'action précédent et comprend trois composantes importantes: développement continu du portail central de l'État (étape 11.1), des services électroniques dans le système des citoyens électroniques (11.2) et de la page Web Mon administration (11.3). Les indicateurs indiqués dans chaque étape ne mentionnent pas d'augmentation spécifique en termes numériques ou en pourcentage. Le chercheur de l'IRM prévoit de comparer les chiffres initiaux et finaux lors de l'évaluation des résultats à la fin de la période de mise en œuvre du plan d'action.

Le portail central de l'État est disponible en ligne depuis juin 2014. La plateforme comprenait les 11 bureaux du gouvernement, 12 ministères sur 20, les 5 bureaux centraux de l'État et 1 organisation administrative sur 7 au moment de la rédaction du plan d'action. La solution informatique et le portail lui-même ont été intégrés à l'Agence de soutien aux systèmes d'information et aux technologies de l'information (APIS IT), et sera téléchargeable gratuitement et son code source sera publié à la fin du projet. Selon des fonctionnaires du ministère de l'Administration, Au total, 16 ministères seront intégrés dans le domaine gov.hr d'ici la fin de 2019. Les résultats attendus seront le lancement d'un portail repensé conformément à la nouvelle directive européenne sur l'accessibilité des sites Web, adoption de ses actes d'exécution, ainsi que la nouvelle loi croate sur l'accessibilité du Web.

La poursuite du développement du système des citoyens en ligne constitue probablement l'étape la plus marquante de cet engagement et l'une des activités les plus importantes du troisième plan d'action dans son ensemble. Cela comprend la mise en œuvre de projets d'infrastructure informatique clés de l'État, qui doivent être partiellement mis en œuvre en 2019: e-Business, e-Fees, e / m-Signature et e / m-Seal. Cela implique également d'étendre l'utilisation de l'e-ID en tant que certificat, car cela permettra bientôt aux citoyens croates d'utiliser les services électroniques dans d'autres pays de l'UE. Selon des représentants du ministère de l'Administration, il existe désormais 54 services électroniques disponibles dans le système et 66 messages électroniques qui peuvent être envoyés à chaque utilisateur par le biais de leur courrier électronique personnel. De son introduction au début de 2016 à mars 2019, 661,842 utilisateurs uniques se sont inscrits au moins une fois aux services électroniques. Au total, les services électroniques ont été utilisés plus de 9,000,000 XNUMX XNUMX de fois au cours de la même période. Le système des citoyens électroniques a remporté le premier prix ouvert en Europe lors du Sommet mondial OGP 2015 qui s'est tenu à Mexico, dans la catégorie «Gouvernement ouvert pour l'amélioration des services publics».

Les jalons concernent tous l'amélioration de l'accès à l'information grâce à la technologie et à l'innovation, en ouvrant de nouveaux espaces technologiques et en offrant de nouveaux services électroniques aux citoyens et aux entreprises. L'impact potentiel de l'engagement est transformateur, étant donné que son jalon le plus important (11.2) changera considérablement le secteur des entreprises, qui a été quelque peu négligé lors de la conception des services électroniques et de leur mise à disposition des parties prenantes. Malgré des progrès importants dans les réformes économiques et administratives depuis l'indépendance de la Croatie en 1991, des problèmes subsistent. Selon l'Administration du commerce international (ITA) du Département du commerce des États-Unis, cela comprend un système judiciaire en proie à des arriérés de dossiers et une expertise insuffisante dans les affaires commerciales, une bureaucratie trop complexe et parfois non transparente, des coûts relativement élevés et une corruption réelle et perçue. Les taxes sur l'emploi sont élevées et il n'y a pas de bons registres de titres immobiliers. Les entreprises en litige doivent souvent plusieurs années pour parvenir à une résolution finale. Les transactions commerciales sont gênées par des barrières administratives (par exemple, il a fallu 23 jours pour démarrer une entreprise en Croatie, selon les données de 2018 de la Banque mondiale). Cet engagement permettra aux entités du secteur privé de faire toute leur administration liée aux entreprises via le portail d'État (par exemple, les frais électroniques), ainsi que de fournir des fonctionnalités interentreprises (B2B), telles que e / m-Signature et e / m-Seal. Les deux autres jalons permettront de faire de grands progrès dans l'accroissement de la présence et de l'utilité des informations du secteur public et des services (gov.hr et My Administration).

Prochaines étapes

Au cours de la mise en œuvre, le gouvernement pourrait envisager les éléments suivants:

  • Incorporer toutes les autorités de l'État dans le portail gov.hr dès que possible;
  • Inclure de nouveaux services électroniques de tous les organismes du secteur public dans le système des citoyens électroniques, étendre les solutions techniques à d'autres utilisateurs de services publics tels que les entreprises privées, ainsi qu'aux OSC, aux investisseurs étrangers et nationaux, etc. (dans ce plan d'action et le prochain) );
  • Promouvoir les réalisations de cet engagement auprès du grand public afin d'augmenter le nombre d'utilisateurs de tous les services et portails offerts et valider correctement la qualité du travail effectué; et
  • Transférer la technologie et le savoir-faire aux collectivités locales et régionales, ce qui pourrait augmenter considérablement le nombre et la qualité des services en ligne.
Note éditoriale: Le texte contenu ici est la version abrégée de l'engagement. Le texte intégral est disponible sur: Plan d'action pour la mise en œuvre du Open Government Partnership Initiative en République de Croatie jusqu'en 2020 (OGP, déc.2018) 62−66, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/02/Croatia_Action-Plan_2018-2020_EN.pdf.  Gouvernement de la République de Croatie, Plan d'action pour la mise en œuvre du Open Government Partnership Initiative en République de Croatie pour la période 2014 à 2016 (OGP, juil. 2014) 14-15 (jalon 3.1) et 20 (jalon 5.1), https://www.opengovpartnership.org/sites/default/files/Action%20Plan-OGP-8-7-2014-final-ENG.pdf. Portail de l'État central: https://gov.hr/. Le ministère du Tourisme est toujours marqué comme ayant une page Web externe, même s'il a transféré son contenu sur la plate-forme gov.hr. «Ministères et organismes d'État» dans le portail central de l'État (Gouvernement de la République de Croatie, mars 2019), https://gov.hr/ministarstva-i-drzavna-tijela/58#ministarstva. "Profile" (APIS IT LLC, consulté en septembre 2019), https://www.apis-it.hr/apisit/index.html#/page?docId=D9619A3BDFD4D0DBC1257F50004F4C2C. «About the Central State Portal» (Gouvernement de la République de Croatie, 12 oct. 2017), https://vlada.gov.hr/sredisnji-drzavni-portal/203?impaired=0. Mladen Nakić (ministre adjoint), Silvija Grgić et Ivana Lasan (ministère de l'Administration), entretien avec un chercheur de l'IRM, 22 février 2019. "Directive (UE) 2016/2102 du Parlement européen et du Conseil," Journal officiel de l'Union européenne L327 / 1 (26 oct. 2016), https://eur-lex.europa.eu/legal-content/EN/TXT/HTML/?uri=CELEX:32016L2102&from=EN. «Publication des actes d'exécution au titre de la directive sur l'accessibilité du Web» (Commission européenne, 17 oct.2018), https://ec.europa.eu/digital-single-market/en/news/publication-implementing-acts-under-web-accessibility-directive. Texte consolidé de la loi (Croatie), "Décision sur la déclaration de la loi sur l'accessibilité des sites de réseau et des solutions logicielles pour les organismes du secteur public" Gazette officielle NN 17/2019 (Narodne novine, 20 février 2019), https://narodne-novine.nn.hr/clanci/sluzbeni/2019_02_17_358.html. Hina, "Famous FT1P goes down in history? "Citizens will no longer have to bring documents to do something" (novelist.hr, 3 Jan. 2019), http://www.novilist.hr/novilist_public/Vijesti/Hrvatska/Famozni-FT1P-odlazi-u-povijest-Gradani-vise-nece-morati-donositi-dokumente-da-obave-nesto?meta_refresh=true. Mladen Nakić (ministre adjoint), Silvija Grgić et Ivana Lasan, (ministère de l'Administration), entretien avec un chercheur de l'IRM, 22 février 2019. «Personal User Box» (Gouvernement de la République de Croatie, mars 2019), https://pretinac.gov.hr/KorisnickiPretinac/eGradani.html. Fichier XML (mars 2019) http://data.gov.hr/dataset/e-gradjani-statistika/resource/92998eb9-8d8d-4dd8-bb72-1f04929d4fb2. Fichier XML (mars 2019) http://data.gov.hr/dataset/e-gradjani-statistika/resource/177888d5-1aec-4c85-9e92-eaf7da8f82f8. «e-Citizens Project a déclaré le meilleur projet en Europe dans le domaine du« Gouvernement ouvert pour l'amélioration des services publics »(29 oct. 2015), https://udruge.gov.hr/news/e-citizens-project-pronounced-the-best-project-in-europe-in-the-field-of-open-government-for-the-improvement-of-public-services/3106. «Croatia Country Commercial Guide» (Administration du commerce international, 2019), https://www.export.gov/article?series=a0pt0000000PAtbAAG&type=Country_Commercial__kav. "Temps nécessaire pour démarrer une entreprise (jours)" (Banque mondiale, 2018), https://data.worldbank.org/indicator/IC.REG.DURS.

Engagements

  1. Mise en œuvre du droit à l'information

    HR0026, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence fiscale

    HR0027, 2018, Accès à l'information

  3. Transparence de la finance politique

    HR0028, 2018, Renforcement des capacités

  4. Réglementation commerciale des sociétés propriétaires de collectivités locales

    HR0029, 2018, Anti-Corruption

  5. Transparence dans le financement de projets d'ONG

    HR0030, 2018, Renforcement des capacités

  6. Protection des personnes signalant la corruption

    HR0031, 2018, Anti-Corruption

  7. Transparence parlementaire

    HR0032, 2018, gouvernement électronique

  8. Cadre de réglementation des médias

    HR0033, 2018, Espace civique

  9. Ouverture de données

    HR0034, 2018, Accès à l'information

  10. Sensibilisation aux données ouvertes

    HR0035, 2018, Accès à l'information

  11. Portail de l'État central

    HR0036, 2018, gouvernement électronique

  12. Consultations publiques

    HR0037, 2018, Renforcement des capacités

  13. Mise en œuvre des politiques anti-corruption par les ONG

    HR0038, 2018, Anti-Corruption

  14. Gouvernement ouvert local et régional

    HR0039, 2018, Accès à l'information

  15. Durabilité de l'OGP

    HR0040, 2018, Renforcement des capacités

  16. Droit d'accès à l'information Cadre législatif

    HR0010, 2014, Accès à l'information

  17. Améliorer l'application de la Loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0011, 2014, Accès à l'information

  18. Engagement étoilé Diffusion proactive d'informations et de données d'ouverture

    HR0012, 2014, Accès à l'information

  19. Transparence fiscale

    HR0013, 2014, Renforcement des capacités

  20. Engagement étoilé Amélioration de la transparence et de l'efficacité du travail de l'administration publique

    HR0014, 2014, Renforcement des capacités

  21. Amélioration de la transparence des campagnes électorales et référendaires

    HR0015, 2014, gouvernement électronique

  22. Transparence dans le domaine de la politique de la jeunesse

    HR0016, 2014, gouvernement électronique

  23. Transparence des médias

    HR0017, 2014, Anti-Corruption

  24. Améliorer la transparence des informations sur les députés et leur travail

    HR0018, 2014, Anti-Corruption

  25. Améliorer la transparence des données sur les avoirs des fonctionnaires

    HR0019, 2014, Anti-Corruption

  26. Engagement étoilé Améliorer le processus de consultation du public intéressé par les procédures législatives

    HR0020, 2014, Renforcement des capacités

  27. Assurer la durabilité des valeurs et du contenu de l'initiative OGP

    HR0021, 2014, Renforcement des capacités

  28. Engagement étoilé Participation à la rédaction de la nouvelle stratégie anti-corruption

    HR0022, 2014, Anti-Corruption

  29. Réglementation du lobbying

    HR0023, 2014, Renforcement des capacités

  30. Amélioration de l'efficacité de la commission des plaintes du ministère de l'Intérieur

    HR0024, 2014, Justice

  31. Promouvoir la participation civile au travail des organisations de la société civile

    HR0025, 2014, Espace civique

  32. Améliorer le contenu et la transparence des documents budgétaires: publier et mettre à jour le projet de budget de l'État

    HR0001, 2012, Ouverture fiscale

  33. Amélioration de la transparence des activités des entreprises d'intérêt public particulier

    HR0002, 2012, secteur privé

  34. Rendre le contenu de tous les documents budgétaires compréhensible et accessible aux citoyens

    HR0003, 2012, Ouverture fiscale

  35. Améliorer l'accessibilité des contenus du budget local aux citoyens et au public: recommander aux unités locales de publier des documents budgétaires

    HR0004, 2012, Ouverture fiscale

  36. Engagement étoilé Améliorer le cadre législatif de l'exercice du droit d'accès à l'information: modifier la loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0005, 2012, Accès à l'information

  37. Engagement étoilé Amélioration de l'accès à l'information sur les ressources publiques dépensées et le contenu des registres concernés: mise en œuvre des lois sur l'activité politique et le financement de campagnes

    HR0006, 2012, Anti-Corruption

  38. Assurer la transparence du travail des organes des autorités publiques au service de l'exercice des droits des citoyens: amélioration du portail Web avec informations sur l'exercice des droits

    HR0007, 2012, gouvernement électronique

  39. Engagement étoilé Mise en place d'un système de rédaction et de suivi participatifs de l'exécution du budget des États et des collectivités locales: discussions publiques sur l'allocation budgétaire

    HR0008, 2012, Ouverture fiscale

  40. Engagement étoilé Améliorer la pratique consistant à consulter le public intéressé dans les procédures d'adoption de nouvelles lois: modifier les règles de procédure

    HR0009, 2012, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!