Ignorer la navigation
République tchèque

Mesures institutionnelles pour mettre en œuvre la nouvelle loi sur la fonction publique (CZ0009)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: République tchèque, deuxième plan d'action, 2014-2016

Cycle du plan d'action : 2014

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Ministère de l'Intérieur

Institution(s) de soutien : NA

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, Législation et réglementation

Revue IRM

Rapport IRM: République tchèque Rapport de fin de période 2014-2016, République tchèque Rapport d'étape IRM 2014-2015

Suivi : Non

Premiers résultats : n'a pas changé

Design i

Vérifiable : Oui

Pertinent pour les valeurs OGP : non pertinent

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement:

Détails

Lors de la transformation de l’administration publique en service public, l’un des principaux rôles sera de disposer d’un organe méthodique et de coordination chargé de préparer les instructions de service et de réglementer leur mise en œuvre. Cet organe - Section de l'administration de l'État - sera créé au sein du ministère de l'Intérieur. Jalons: ● Créer un organe organisationnel de la fonction publique et l'intégrer à la structure organisationnelle du ministère de l'Intérieur. ● Créer une section du service de l'Etat et l'intégrer à la structure organisationnelle du ministère de l'Intérieur. Institution responsable: Ministère de l'Intérieur Institution (s) secondaire (s): Aucune Date de début: Non spécifié Date de fin: 1 janvier 2015

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 3. Mesures institutionnelles pour mettre en œuvre la nouvelle loi sur la fonction publique

Texte d'engagement:

Lors de la transformation de l’administration publique en service public, l’un des principaux rôles sera de disposer d’un organe méthodique et de coordination chargé de préparer les instructions de service et de réglementer leur mise en œuvre. Cet organe - Section de l'administration de l'État - sera créé au sein du ministère de l'Intérieur.

Note éditoriale: La Section des services de l’État (SSS) a finalement été nommée Section de la fonction publique (SCS) et est mentionnée en tant que telle tout au long du rapport.

Jalons:

3.1 Création d'un organe organisationnel de la fonction publique et intégration de celui-ci dans la structure organisationnelle du ministère de l'Intérieur.

3.2 Création d'une section de la fonction publique et intégration de celle-ci dans la structure organisationnelle du ministère de l'intérieur.


Note éditoriale: Avant l'adoption du deuxième plan d'action, le gouvernement de la République tchèque avait présenté deux propositions visant à créer un organisme de réglementation. Cet engagement comprend les deux propositions, ce qui entraîne un dédoublement des étapes. En pratique, les deux ont la même signification et sont donc analysés comme tel.

Institution responsable: le ministère de l'intérieur

Institution (s) de soutien: Aucune

Date de début: non précisée Date de fin: 1er janvier 2015

 
But de l'engagement:

Cet engagement vise à créer un organe de coordination au sein du ministère de l'Intérieur, chargé de mener à bien les réformes de la fonction publique. Par exemple, l'organe de coordination préparerait les procédures de sélection des postes de secrétaire d'État, rédigerait la première systématisation des postes de la fonction publique et publierait des directives méthodologiques sur l'application de la loi. La création d'un tel organe pourrait contribuer à l'objectif général de dépolitisation, de professionnalisation et de stabilisation du secteur de l'administration publique.

Statut: Terminé à mi-parcours

Le gouvernement a rempli cet engagement avant même l'approbation du plan d'action actuel. Décret gouvernemental no. 776 de 22 septembre 2014 a créé la Section de la fonction publique (SCS).[Note 12: Disponible chez [Tchèque] http://www.mvcr.cz/soubor/uv-776-2014-k-mater-ope-pdf.aspx.]

At-il ouvert le gouvernement?
Accès à l'information: n'a pas changé
Participation civique: n'a pas changé
Responsabilité publique: n'a pas changé

La création d'un organe central de coordination était un élément important de la mise en œuvre de la loi sur la fonction publique. La Section de la fonction publique (SCS), placée sous la direction du ministère de l'Intérieur, a été créée à cette fin, mais le projet initial était de créer un organisme entièrement indépendant au sein du Bureau du gouvernement. Le SCS remplit les objectifs de l'engagement, même s'il est difficile d'évaluer les résultats réels de son rôle méthodologique et de coordination. Certaines parties prenantes ont craint que l'efficacité et l'impartialité à long terme ne soient affectées du fait de la subordination du SCS au ministère de l'Intérieur.[Note 13: Edvard Outrata, entretien avec les chercheurs de l'IRM, 11 septembre 2015.]

Telle qu'elle a été mise en œuvre, l'engagement ne correspond pas clairement aux valeurs du PGO et n'inclut pas les éléments destinés au public. Bien que les chercheurs de l'IRM considèrent cet engagement comme un pas en avant pour améliorer la transparence et la qualité du gouvernement, il se concentre sur les ajustements internes qui ne changent pas les pratiques du gouvernement en matière d'accès à l'information, de participation civique ou de responsabilité publique.

Reportés?

Le gouvernement a pleinement rempli cet engagement en créant la Section de la fonction publique. En conséquence, cela n'a pas été reporté au prochain plan d'action.


Engagements

Open Government Partnership