Ignorer la navigation
République tchèque

Rationaliser le système d'accès gratuit au système d'information (CZ0012)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: République tchèque, deuxième plan d'action, 2014-2016

Cycle du plan d'action: 2014

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de l'intérieur

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

Accès à l'information, Législation et réglementation, Législatives, Open Data, Gestion des Enregistrements , Droit à l'information

Revue IRM

Rapport IRM: République tchèque Rapport de fin de période 2014-2016, République tchèque Rapport d'étape IRM 2014-2015

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: oui

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

L'amendement à la loi n ° 106 / 1999 Coll. Sur le libre accès à l'information, tel que modifié, doit être apporté grâce à l'obligation de transposer la directive du Parlement européen et du Conseil n ° 2013 / 37 / EU de 26 juin 2013 , modifiant la directive 2003 / 98 / ES sur l’utilisation répétée des informations du secteur public. Cette directive prévoit un ensemble minimal de règles pour l'utilisation répétée de documents conservés par les entités du secteur public, tout en fixant les règles permettant de faciliter l'accès à ces documents. Les demandes actuelles dans ce domaine prouvent que le principe RE-USE, en tant que direction essentielle et stratégique du développement de la transparence dans l'administration publique, a été perçu. Dans cette conception, la loi modifiée devrait prévoir une spécification de l’utilisation répétée de l’information (principe RE-USE), l’obligation du prestataire de prendre en charge les destinataires de l’information sur les plans technologique et organisationnel (généralement appliquée à l’étranger), ou de confirmer la même importance que les destinataires. demande de formulaire et demande d'informations, fournissant certaines bases de données définies sous forme de données ouvertes et pouvoirs de contrôle d'un organe de surveillance pour formuler les structures de données, catalogue de données et organisation de la divulgation d'informations par le biais des données ouvertes et du processus associé.

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 6. Rationaliser le libre accès au système d'information

Texte d'engagement:

L'amendement à la loi n ° 106 / 1999 Coll. Sur le libre accès à l'information, tel que modifié, doit être apporté grâce à l'obligation de transposer la directive du Parlement européen et du Conseil n ° 2013 / 37 / EU de 26 juin 2013 , modifiant la directive 2003 / 98 / ES sur l’utilisation répétée des informations du secteur public. Cette directive prévoit un ensemble minimal de règles pour l'utilisation répétée de documents conservés par les entités du secteur public, tout en fixant les règles permettant de faciliter l'accès à ces documents.

Les demandes actuelles dans ce domaine prouvent que le principe RE-USE, en tant que direction essentielle et stratégique du développement de la transparence dans l'administration publique, a été perçu. Dans cette conception, la loi modifiée devrait prévoir une spécification de l’utilisation répétée de l’information (principe RE-USE), l’obligation du prestataire de prendre en charge les destinataires de l’information sur les plans technologique et organisationnel (généralement appliquée à l’étranger), ou de confirmer la même importance que les destinataires. demande de formulaire et demande d'informations, fournissant certaines bases de données définies sous forme de données ouvertes et pouvoirs de contrôle d'un organe de surveillance pour formuler les structures de données, catalogue de données et organisation de la divulgation d'informations par le biais des données ouvertes et du processus associé.

L'établissement et l'application de tels principes devraient aboutir à une intégration plus poussée des données associées ou à l'élimination de la multiplication. Le principe de publication et de disponibilité devrait être déterminant, l’aspect d’affiliation ou le lien avec l’agenda thématique (marchés publics, traitement de la propriété) devrait être secondaire. L'objectif est de permettre de travailler avec de telles données de manière combinée et en continu, sans qu'il soit nécessaire de combiner des données incompatibles provenant de divers systèmes ministériels.

Les résultats de la directive en matière de transposition devraient favoriser une efficacité accrue de l'administration publique en ce qui concerne son ouverture aux citoyens, renforcer la transparence et assurer un accès plus rapide et plus efficace du public à l'information.

Jalons:

6.1 Présentation du projet de loi au gouvernement

6.2 Création de matériel méthodique sur les modifications de la loi sur le libre accès à l'information apportées par l'amendement

6.3 Entrée en vigueur de l'amendement

Institution responsable: le ministère de l'intérieur

Institution (s) de soutien: Aucune

Date de début: Non spécifié ....... Date de fin: 1er juillet 2015

 
But de l'engagement

Cet engagement vise à modifier la loi sur le libre accès à l'information de 1999, améliorant ainsi les données ouvertes et les réglementations en matière de réutilisation. Le plan d'action s'est concentré sur les obligations découlant de la directive européenne 2013 / 37 / EU, modifiant la directive 2003 / 98 / ES sur l'utilisation répétée des informations du secteur public afin de permettre un meilleur accès à l'information par le biais de données ouvertes.

Statut

À moyen terme: substantiel

Le gouvernement tchèque a pleinement accompli Milestone 6.1 (un projet d'amendement à la loi sur le libre accès à l'information) et Milestone 6.3 (un amendement donnant force de loi). En octobre 2014, avant l'approbation du deuxième plan d'action, le gouvernement a publié une nouvelle version du projet de modification de la loi sur le libre accès à l'information. Par rapport au projet 2014 de juillet précédent, il s’est essentiellement limité à la transposition de la directive européenne 2013 / 37 / EU. La version d'octobre visait principalement à garantir que les institutions publiques fournissent des informations dans des formats ouverts et, si possible, sous une forme lisible par machine, à la fois en ce qui concerne la divulgation d'informations proactive et les réponses aux demandes d'informations. En règle générale, cela correspond aux objectifs d’engagement définis dans le deuxième plan d’action (voir ci-dessus).

Le Parlement a approuvé cette version d'octobre de l'amendement. Le président a signé l'amendement et la législation est entrée en vigueur le 10 September 2015, complétant ainsi le jalon 6.3.

Le ministère de l'Intérieur a préparé le matériel méthodologique sur les modifications de modification (Milestone 6.2). Toutefois, comme le ministère n'a pas publié les documents au cours de la période couverte par le rapport de mi-parcours (1 July 2014 à 30 June 2015), les chercheurs de l'IRM ont codé Milestone 6.2 avec un achèvement limité.  

Fin du mandat: Terminé

Le ministère de l'Intérieur a préparé du matériel méthodologique sur l'amendement (Milestone 6.2) et l'a rendu public pour une utilisation générale dans la troisième section du site Web du gouvernement sur 18 November 2015.[Note 25: Ministère de l’Intérieur: Recommandation méthodique n ° 3 sur la procédure applicable aux personnes légalement liées en vertu de la loi n. 106 / 1999 Coll., Sur le libre accès à l'information - a) Amendement de transposition b) Guide pratique pour traiter les demandes d'information, [Tchèque]  http://www.mvcr.cz/odk2/clanek/odbor-verejne-spravy-dozoru-a-kontroly.aspx?q=Y2hudW09Mw%3d%3d.] Les chercheurs de l'IRM considèrent donc que l'engagement est terminé.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

La portée des amendements adoptés était limitée et s'appliquait à un ensemble restreint de problèmes, réduisant ainsi leur capacité à étendre les pratiques du gouvernement. Il existe plusieurs problèmes graves liés à l'accès libre aux informations détenues par les autorités publiques en République tchèque, à savoir une application insuffisante de la loi sur le libre accès à l'information (notamment en ne respectant pas les lois en vigueur et les décisions de justice rendues par certaines autorités). L'amendement adopté n'a pas complètement résolu ce problème. Dans sa forme écrite et mise en œuvre, l'application de la loi pose plusieurs problèmes principaux. Par exemple, si un responsable gouvernemental refuse de fournir les informations demandées, il n’existe pas de procédure d’appel clairement définie et exécutoire. La demande d'informations peut remonter dans la chaîne de commandement et la plus haute autorité peut déclarer que les informations doivent être fournies en vertu de la loi, mais il n'existe actuellement aucun mécanisme d'exécution permettant de contraindre les informations à être divulguées, sauf si l'affaire est portée devant les tribunaux.

Un autre problème clé est le degré limité de publication proactive par les institutions publiques. En vertu de la loi actuelle, il n'y a pas de norme claire pour appliquer un «test d'intérêt public» pour déterminer les informations qui devraient être rendues accessibles au public. Il n'y a pas non plus de sanctions pour les fonctionnaires refusant de fournir des informations comme l'exige la loi.

Au fur et à mesure de sa mise en œuvre, l'ambition initiale de l'engagement avait été réduite, car elle visait à résoudre un large éventail de ces problèmes et à modifier en conséquence la Loi sur le libre accès à l'information. Cependant, en proposant un amendement limité à la transposition de la directive de l'UE sur l'utilisation répétée des informations du secteur public, les modifications ne traitent pas de l'ensemble des problèmes liés à l'amélioration de l'accès à l'information. Bien que cet engagement soit complet, d'autres activités visant à remédier aux limitations de la Loi devraient être prises dans le cadre d'un engagement futur concernant l'accès à l'information.

En conséquence de l'adoption de l'amendement, les informations détenues par le gouvernement devront être publiées dans la mesure du possible sous forme de données ouvertes et sous une forme lisible par machine, ainsi que les métadonnées connexes, comme l'exige la directive de l'UE. Cela augmentera la qualité et l'utilisation éventuelle des informations fournies à la fois activement par les autorités et sur demande. Cependant, les chercheurs de l'IRM considèrent l'impact de l'engagement sur l'ouverture du gouvernement comme marginal, car, comme le confirme l'analyse de CSO Otevrená spolecnost, l'amendement ne traitait pas de domaines problématiques tels que le recours en cas de refus d'accès illégal à des informations, et l'absence de sanctions pour les fonctionnaires refusant de fournir des informations conformément à la loi. On peut également souligner que l'amendement adopté répond indirectement à l'engagement de créer un organe de surveillance des processus de données ouvertes. L'amendement établit la compétence générale des organes de contrôle pour contrôler les obligations des autorités publiques. Ils sont également étroitement liés aux engagements 8 (catalogue de données ouvertes) et 9 (cadre juridique des données ouvertes).

Reportés?

Le gouvernement a pleinement rempli l'engagement énoncé dans le deuxième plan d'action et n'a donc pas tenu l'engagement pris dans le prochain plan d'action.


Engagements

  1. Gestion de la qualité dans les autorités de service

    CZ0022, 2018, Législation et réglementation

  2. Rapport annuel du pouvoir judiciaire

    CZ0023, 2018, Gouvernement électronique

  3. Publication de la décision de la cour inférieure

    CZ0024, 2018, Gouvernement électronique

  4. Sensibilisation sur les lanceurs d'alerte

    CZ0025, 2018, Anti-Corruption

  5. Open Education Data

    CZ0026, 2018, Accès à l'information

  6. Système d'information Inspis

    CZ0027, 2018, Accès à l'information

  7. Données ouvertes de l'inspecteur d'école

    CZ0028, 2018, Accès à l'information

  8. Publication d'informations éducatives sur Creative Commons

    CZ0029, 2018, Accès à l'information

  9. Mise en œuvre de la loi sur la fonction publique

    CZ0016, 2016, Anti-Corruption

  10. Ensembles de données prioritaires de l'administration publique

    CZ0017, 2016, Accès à l'information

  11. Administration publique de l'écosystème de données ouvertes de la République tchèque

    CZ0018, 2016, Accès à l'information

  12. Stratégie nationale d'accès ouvert à l'information scientifique

    CZ0019, 2016, Législation et réglementation

  13. Soutenir le bénévolat

    CZ0020, 2016, Espace civique

  14. Améliorer la sécurité au niveau local

    CZ0021, 2016, Gouvernement électronique

  15. Adoption de la nouvelle loi sur la fonction publique

    CZ0007, 2014, Anti-Corruption

  16. Législation d'application de la nouvelle loi sur la fonction publique

    CZ0008, 2014, Anti-Corruption

  17. Mesures institutionnelles pour mettre en œuvre la nouvelle loi sur la fonction publique

    CZ0009, 2014, Renforcement des capacités

  18. Sélection, recrutement et nomination de fonctionnaires / hauts fonctionnaires

    CZ0010, 2014, Renforcement des capacités

  19. Systématisation des postes de service et des autorités de service

    CZ0011, 2014, Travail

  20. Rationaliser le système d'accès gratuit au système d'information

    CZ0012, 2014, Accès à l'information

  21. Prise en charge de Open Data Publishing

    CZ0013, 2014, Accès à l'information

  22. Catalogue de données ouvert

    CZ0014, 2014, Accès à l'information

  23. Cadre juridique des données ouvertes

    CZ0015, 2014, Accès à l'information

  24. Adoption d'une loi sur les fonctionnaires

    CZ0001, 2012, Législation et réglementation

  25. Modification de la loi sur le libre accès à l'information

    CZ0002, 2012, Accès à l'information

  26. Identification et élimination des obstacles juridiques et techniques

    CZ0003, 2012, Accès à l'information

  27. Création d'une infrastructure de données ouverte dans le secteur des marchés publics

    CZ0004, 2012, Accès à l'information

  28. Conversion des sources de données les plus importantes en standards de données ouvertes

    CZ0005, 2012, Accès à l'information

  29. Création d'un catalogue de données de l'administration publique

    CZ0006, 2012, Accès à l'information

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!