Ignorer la navigation
Estonie

Une législation plus ouverte et transparente (EE0043)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action PGO de l'Estonie 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Établissement responsable: Riigikogu

Institution (s) de soutien: Transparency International Estonia, Open Government Partnership Table ronde, parties liées à la représentation des intérêts

Domaines politiques

Anti-Corruption, Institutions anti-corruption, Audits et Contrôles, Capacité? bâtiment, Les conflits d'intérêts, Législation et réglementation, Législatives, Parlements ouverts

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin d’exercice estonien 2016-2018, Rapport à mi-parcours de l'Estonie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: non

Pertinent par rapport aux valeurs OGP: non pertinent

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Description de la situation actuelle ou du problème résolu par l'engagement Le lobbying fait normalement partie des processus décisionnels démocratiques, mais un lobbying dissimulé réduit la démocratie. Bien que le lobbying ne soit pas réglementé par la législation estonienne, les études réalisées font clairement apparaître la nécessité de règles. Le public ainsi que les décideurs devraient avoir une meilleure idée de qui a soumis les propositions de modification ou qui se cache derrière une opinion d'expert. Des règles de lobbying claires, c'est-à-dire représentant les groupes d'intérêts, doivent être définies. Des amendements à la loi sur le règlement et le règlement intérieur du Riigikogu (13.04.2016, RT I, 03.05.2016, 2) ont été adoptés, ce qui permet de rendre les procès-verbaux des séances des commissions nettement plus substantiels et plus accessibles. En outre, les groupes d’intérêts concernés par la question qui ont participé à l’élaboration du projet et souhaitent participer à la discussion sont invités à participer à la discussion. Il est important de vérifier que ces modifications sont prises en compte. Objectif principal Compléter et mettre en œuvre un processus législatif ouvert et centré sur le citoyen Description succincte de l’engagement (max. 140 caractères) Développer des règles de lobbying et des principes de représentation des intérêts des membres du Riigikogu afin de renforcer la transparence du processus législatif le mécanisme d'autorégulation respectif en tant que code de bonne pratique. Mettre en œuvre une législation ouverte et renforcer les pratiques d'engagement. Contrôle des procès-verbaux des séances des commissions (§ 39) et de la partie de la participation des groupes d’intérêts (§ 36) consacrée au respect de la loi sur le règlement et le règlement intérieur du Riigikogu.

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 5: Élaboration de lois plus ouverte et transparente

Texte d'engagement:

Élaboration de règles de lobbying et de principes de représentation des intérêts des membres du Riigikogu afin d'accroître l'ouverture du processus législatif, création du mécanisme d'autorégulation correspondant en tant que code de bonne pratique. Mettre en œuvre une législation ouverte et renforcer les pratiques d'engagement.

Suivi des procès-verbaux des séances des commissions (§39) et de la partie de la participation des groupes d’intérêts (§36) consacrée au respect de la loi sur le règlement et le règlement intérieur du Riigikogu.

Jalons:

5.1. Compléter le manuel du membre du Riigikogu «Bonnes pratiques du membre du Riigikogu»

5.2. Développer les règles du lobbying / bonne pratique de représentation des intérêts d'un membre du Riigikogu (engager des groupes d'intérêts) et ajouter des règles au manuel du membre du Riigikogu

5.3. Mise en œuvre de la pratique de la mission et ouverture du processus législatif conformément au nouveau libellé de la loi sur le règlement du Riigikogu.

Institution responsable: Riigikogu

Institutions de soutien: Transparency International Estonie, Open Government Partnership Table ronde, parties liées à la représentation des intérêts

Date d'entrée en vigeur: 1 Juillet 2016           

 Date de fin: 30 juin 2018

But de l'engagement

Cet engagement visait à accroître la transparence du processus législatif du Parlement estonien (le Riigikogu) en mettant à jour le manuel des membres du Riigikogu avec un code de bonne pratique pour engager les groupes de pression. Il a également appelé à modifier la loi sur le règlement de procédure et le règlement intérieur du Riigikogu sur la base de ces mises à jour.

Statut

À mi-parcours: Substantiel

Pour concrétiser cet engagement, la commission restreinte anti-corruption du Riigikogu a présenté sa proposition de modification de la bonne pratique des membres du Riigikogu au Conseil des anciens du Parlement (présidents des factions parlementaires) en mai 2017. Cependant, le Parlement a rejeté la proposition de modification de la bonne pratique. Au lieu de cela, sur 29 May 2017, le Riigikogu a approuvé un autre type de document, les «Recommandations du Comité restreint de lutte contre la corruption aux membres du Riigikogu pour une interaction avec les représentants d'intérêts». Ce document comprenait huit recommandations générales.[Remarque 37: Le document comprenait les recommandations suivantes: 1) lorsqu’il rencontrait des représentants d’intérêts, vérifiait quels intérêts ils représentaient et qui les finançait; 2) Demander aux représentants de l’intérêt de divulguer, par écrit et à l’avance, l’objet de la réunion, les noms des participants, le sujet de la discussion et tout renseignement de base pertinent; 3) Avant la discussion d'un projet de loi ou d'un sujet particulier lors de la séance du comité, informez les membres du comité que vous avez été contacté par un représentant de l'intérêt et demandez qu'il soit consigné dans le procès-verbal de la séance du comité; 4) Évaluez les risques de conflits entre vos intérêts privés et les intérêts du public et voyez comment votre interaction pourrait être perçue. 5) Err du côté de la prudence. En cas de doute, consultez quelqu'un et, si vous décidez d'aller de l'avant, ajoutez une note explicative aux documents. 6) Invitez les représentants intéressés à justifier par écrit les déclarations ou présentations après des réunions ou des appels téléphoniques; 7) Conservez de bonnes habitudes en matière de tenue des dossiers, notamment en enregistrant la date et le lieu de la réunion, les noms des participants et les problèmes discutés; et 8) Signalez les pratiques de lobbying inacceptables au Comité restreint de lutte contre la corruption. Voir les recommandations complètes à https://www.riigikogu.ee/wpcms/wp-content/uploads/2015/05/Recommendations-of-the-Anti-Corruption-Select-Committee-to-the-members-of-the-Riigikogu-for-interaction-with-interest-representatives.pdf  ] et des exemples de cas aidant les membres du Riigikogu (députés) à évaluer les conflits d’intérêts potentiels et les questions éthiques lors de l’élaboration de la législation et de la coordination avec les groupes d’intérêts.

Fin du mandat: Substantiel

Depuis 29 May 2017, le Riigikogu n’a mené aucune activité spécifique liée à cet engagement. Bien que les deux premiers jalons aient été mis en œuvre dans un format différent de celui initialement prévu, ils avaient tous deux été achevés à mi-parcours dans la mesure du possible compte tenu des circonstances. Cependant, l'achèvement de l'étape 5.3 (mise en œuvre des lignes directrices et de la recommandation adoptées) est difficile à évaluer en raison du manque d'informations vérifiables permettant de savoir si ou comment les parlementaires mettent effectivement en œuvre les recommandations dans leurs pratiques quotidiennes. Le rapport d'auto-évaluation de fin de mandat du gouvernement estime que l'engagement est «substantiellement», mais pas complètement achevé.

Selon Tiina Runthal, de la chancellerie du Riigikogu,[Note 38: Tiina Runthal (Chancellerie du Riigikogu), interview du chercheur IRM, 26 November 2018] Le Parlement a pris les mesures suivantes pour soutenir la mise en œuvre des recommandations:

·       Les recommandations[Remarque 39: voir https://www.riigikogu.ee/wpcms/wp-content/uploads/2015/05/Recommendations-of-the-Anti-Corruption-Select-Committee-to-the-members-of-the-Riigikogu-for-interaction-with-interest-representatives.pdf ] et des exemples[Remarque 40: voir https://www.riigikogu.ee/wpcms/wp-content/uploads/2015/05/Case-examples-of-possible-situations-where-there-is-a-conflict-of-interests.pdf ] ont été publiés sur le site Web du Riigikogu;[Remarque 41: voir https://www.riigikogu.ee/en/parliament-of-estonia/committees/anti-corruption-select-committee/ ]

·       Les recommandations sont incluses dans l'ensemble de règles et de codes de conduite qui sont toujours présentés aux nouveaux membres du Parlement au début de leurs travaux.

·       Si le conseil d’administration du Riigikogu reçoit des informations sur des cas de non-respect des recommandations, par exemple par le biais de déclarations d’intérêt économique des députés, d’informations émanant d’autres députés ou par le biais des médias, il portera la cause devant le Conseil de la République. Les aînés discutent de la nécessité de changer ou de mettre à jour les recommandations.

Selon Tiina Runthal, aucun cas de non-conformité n’a encore été signalé au conseil d’administration du Riigikogu.[Note 42: Tiina Runthal (Chancellerie du Riigikogu), interview du chercheur IRM, 26 November 2018] Il n'est pas clair si le manque de cas rapportés est le résultat de la conformité totale de MP avec les recommandations ou s'il est dû à une connaissance limitée des recommandations. Aucune information vérifiable sur la connaissance réelle des députés par rapport aux recommandations n'est disponible, le Parlement n'ayant mené aucune enquête pour en savoir plus sur le niveau de sensibilisation.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Participation civique: n'a pas changé

Responsabilité publique: n'a pas changé

L'engagement visait à résoudre le problème du manque de transparence et de supervision publique des activités de lobbying dans le processus législatif adopté par des organisations telles que Transparency International Estonia dans des rapports. Selon le libellé initial de l'engagement, le Riigikogu s'est engagé à créer un mécanisme d'autorégulation qui fournirait aux décideurs et au grand public une meilleure information sur qui et comment ont façonné les projets de loi au Parlement. Bien que cet engagement soit un premier pas positif vers la réglementation de l'influence des groupes d'intérêts dans le processus de prise de décision, le rapport d'avancement de la GIR l'a estimé comme n'étant pas directement pertinent pour les valeurs fondamentales du PGO. Le rapport soulignait qu'un changement important dans les pratiques législatives et l'interaction des députés avec les groupes de lobbying nécessiterait l'inclusion de mécanismes d'application réels de la réglementation sur le lobbying.

Selon le rapport d'autoévaluation du gouvernement et les éléments de preuve fournis par le Riigikogu, aucun mécanisme d'exécution ou de recours de ce type n'a été créé au cours de la mise en œuvre du projet. Transparency International Estonie estime que cet engagement est un pas dans la bonne direction, mais un ensemble de règles de lobbying plus approfondi et juridiquement contraignant est nécessaire pour accroître la transparence réelle des interactions des députés avec les lobbyistes.[Remarque: 43: communication par e-mail du chercheur IRM avec Transparency International Estonie, 30 November 2018] Il recommande que le Riigikogu se conforme aux "Normes internationales pour la réglementation du lobbying"[Remarque 44: «Normes internationales de réglementation du lobbying» (2015), Transparency International, Access Info Europe, Sunlight Foundation et Open Knowledge. Accessible à http://lobbyingtransparency.net/lobbyingtransparency.pdf. ] lors de la conception de nouveaux mécanismes de réglementation du lobbying. Par conséquent, malgré les ambitions initiales, l'engagement n'a eu aucun effet sur l'ouverture du gouvernement. Les effets potentiels sont encore réduits par le format non contraignant des recommandations et par le manque d'efforts de promotion proactifs des directives parmi les membres du Riigikogu.

Reportés?

Cet engagement a été reporté dans le quatrième plan d'action de l'Estonie. L’engagement 3 du plan d’action 2018 – 2020 («Accroître l’ouverture et la transparence du Riigikogu») continue de faire progresser l’objectif d’un processus législatif ouvert et transparent en se concentrant sur deux grands domaines d’activités: 1) en diffusant des données sur Réunions plénières du Parlement sous forme de données ouvertes lisibles par machine et 2) harmonisant les pratiques de publication et accélérant le processus de publication des actes des réunions des commissions parlementaires sur le site Web du Riigikogu.


Engagements

  1. Élaboration de politiques transparente et inclusive

    EE0048, 2018, Gouvernement électronique

  2. Élaboration de politiques inclusives

    EE0049, 2018, Renforcement des capacités

  3. Transparence du Riigikogu

    EE0050, 2018, Accès à l'information

  4. Plans d'action des gouvernements nationaux et locaux

    EE0051, 2018, Prestation de services publics

  5. Présentation des services publics locaux

    EE0052, 2018, Accès à l'information

  6. Renforcement des capacités de la démocratie participative

    EE0053, 2018, Renforcement des capacités

  7. e-Tax and Customs Board 2020

    EE0039, 2016, Gouvernement électronique

  8. Réduire la bureaucratie et un État plus simple - le projet Zéro bureaucratie

    EE0040, 2016, Renforcement des capacités

  9. Mise en œuvre des principes de la gouvernance ouverte au niveau local à la suite de la réforme administrative

    EE0041, 2016, Renforcement des capacités

  10. Élaboration de politiques plus inclusives au niveau du gouvernement central

    EE0042, 2016, Gouvernement électronique

  11. Une législation plus ouverte et transparente

    EE0043, 2016, Anti-Corruption

  12. Augmentation de la capacité d'engagement des autorités de l'État et de la capacité de participation des organisations non gouvernementales dans l'élaboration des politiques

    EE0044, 2016, Renforcement des capacités

  13. Intensifier la budgétisation participative au niveau local

    EE0045, 2016, Gouvernement électronique

  14. Accroître la transparence du financement des organisations non gouvernementales

    EE0046, 2016, Anti-Corruption

  15. Définir la démocratie participative et développer les compétences numériques dans l'éducation scolaire

    EE0047, 2016, Renforcement des capacités

  16. Visualisation du processus d'élaboration des politiques

    EE0016, 2014, Règlement ouvert

  17. Mise à niveau des canaux de participation

    EE0017, 2014, Gouvernement électronique

  18. Amélioration du site Web du gouvernement

    EE0018, 2014, Gouvernement électronique

  19. Norme pour les demandes d'informations

    EE0019, 2014, Gouvernement électronique

  20. Avis préalable sur les processus d'élaboration des politiques

    EE0020, 2014, Règlement ouvert

  21. Participation à la prise de décision à un stade précoce

    EE0021, 2014, Règlement ouvert

  22. Accès anticipé aux décisions de politique fiscale

    EE0022, 2014, Règlement ouvert

  23. Meilleur mécanisme de rétroaction

    EE0023, 2014, Règlement ouvert

  24. Sélection et financement des projets de participation

    EE0024, 2014, Espace civique

  25. Outil Web pour la soumission des mémoires collectifs

    EE0025, 2014, Gouvernement électronique

  26. Directives pour la participation des fonctionnaires

    EE0026, 2014, Renforcement des capacités

  27. Formation des organisations de la société civile (OSC)

    EE0027, 2014, Renforcement des capacités

  28. Transactions du gouvernement central

    EE0028, 2014, Gouvernement électronique

  29. Transactions des autorités locales avec des entités privées

    EE0029, 2014, Espace civique

  30. Dépenses publiques à but non lucratif

    EE0030, 2014, Espace civique

  31. Lignes directrices pour la budgétisation des citoyens

    EE0031, 2014, Renforcement des capacités

  32. Lignes directrices pour la refonte des services publics

    EE0032, 2014, Gouvernement électronique

  33. Registre des services publics

    EE0033, 2014, Accès à l'information

  34. Services publics centrés sur l'utilisateur

    EE0034, 2014, Gouvernement électronique

  35. Accès aux services électroniques pour les non-résidents

    EE0035, 2014, Citoyenneté et Immigration

  36. Open Data Portal

    EE0036, 2014, Accès à l'information

  37. Données d'ouverture

    EE0037, 2014, Accès à l'information

  38. Soutenir l'utilisation de données ouvertes non gouvernementales

    EE0038, 2014, Accès à l'information

  39. Rédaction d'un livre vert sur l'organisation des services publics

    EE0001, 2012, Prestation de services publics

  40. Mise en œuvre du plan d'action Eesti.Ee

    EE0002, 2012, Gouvernement électronique

  41. Rédaction d'un livre vert sur la mise à disposition de données publiques sous une forme lisible par machine

    EE0003, 2012, Gouvernement électronique

  42. Création d'un référentiel de données publiques

    EE0004, 2012, Gouvernement électronique

  43. Lancement de projets pilotes de services de données publiques basés sur la technologie Cloud

    EE0005, 2012, Gouvernement électronique

  44. Directives interactives et formation à la mise en œuvre des bonnes pratiques d'engagement du public

    EE0006, 2012,

  45. Lancement du système d'évaluation d'impact

    EE0007, 2012, Législation et réglementation

  46. Aperçu des processus de travail des ministères

    EE0008, 2012, Renforcement des capacités

  47. Intégration de l'évaluation d'impact dans le processus de participation du public

    EE0009, 2012, Législation et réglementation

  48. Création d'une base de données de déclarations d'intérêts économiques

    EE0010, 2012, Anti-Corruption

  49. Ajustement du système de financement des associations à but non lucratif et mise en place d'un système de divulgation

    EE0011, 2012, secteur privé

  50. Engagement étoilé Élaboration d'une proposition pour l'élaboration d'une stratégie anti-corruption

    EE0012, 2012, Anti-Corruption

  51. Projet de loi anti-corruption

    EE0013, 2012, Anti-Corruption

  52. Création du conseil d'éthique publique

    EE0014, 2012, Anti-Corruption

  53. Organisation de la formation en éthique pour les employés de diverses organisations du secteur public (y compris les fonctionnaires)

    EE0015, 2012, Renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!