Ignorer la navigation
France

Renforcement des capacités administratives (FR0038)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d’Action France 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: ministre d'État chargée du secteur numérique, adjoint au premier ministre

Institution (s) de soutien: Ministère de l'intérieur; Ministère de la transition écologique et inclusive; Ministère de l'Europe et des affaires étrangères; Ministère de la cohésion territoriale; Ministère de l'économie et des finances; Ministère de l'éducation nationale; Ministère de la culture

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, Législation et réglementation, Législatives, Secteur privé, Technologie scientifique

Revue IRM

Rapport IRM: France Design Report 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent par rapport aux valeurs du PGO: la participation citoyenne

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Ouvrir l'administration à de nouvelles compétences et soutenir les initiatives du gouvernement en matière d'innovation ouverte
Institution (s) principale (s):
Ministre délégué chargé du secteur numérique, adjoint au Premier ministre
Autres parties prenantes:
Ministère de l'Intérieur; Ministère de la transition écologique et inclusive; Ministère de l'Europe et des affaires étrangères; Ministère de la cohésion territoriale; Ministère de l'économie et des finances; Ministère de l'éducation nationale; Ministère de la culture
Nouvel engagement
Principes OGP auxquels l'engagement est associé:
Participation, innovation et technologie pour l'ouverture
Défis
De nombreux entrepreneurs, développeurs et scientifiques travaillant dans les écosystèmes numériques sont prêts à travailler avec et au sein de l’État afin d’améliorer les services publics en exploitant le potentiel offert par l’ouverture et la circulation des données publiques, les nouvelles utilisations de la technologie numérique et le travail en réseau. communautés de contributeurs de la société civile.
En outre, lorsqu'elles cherchent à mettre en œuvre des projets d'innovation nécessitant le recours à des compétences et à une expertise hors du commun, les administrations doivent faire face à toute une série de difficultés, dont des contrats de passation de marché contraignants dont la mise en œuvre prend du temps (même si les changements en cours en matière d'achats publics apportent une plus grande flexibilité dans les processus impliqués), des échelles salariales peu attractives pour les experts en technologie numérique et un manque de visibilité quant aux méthodes développées dans le monde de l’entreprise.
Ambitions
Rapprocher les administrations des écosystèmes numériques, perpétuer les initiatives d’innovation ouverte dans l’administration et diffuser ces pratiques, notamment le programme «Entrepreneur d’intérêt général», les incubateurs ministériels et les hackathons.
L'action publique est renforcée et améliorée par l'interaction entre les administrations et les acteurs externes. Ces échanges permettent d'identifier de nouveaux problèmes liés à l'action publique, d'introduire de nouvelles méthodes de travail, de développer des projets numériques ouverts à la contribution et d'aider au développement de startups.
Différents modèles ont déjà été utilisés par les administrations pour renforcer leur implication dans les écosystèmes numériques:
• - le programme «Entrepreneur of General Interest», qui introduit des talents externes dans l'administration afin de résoudre les problèmes numériques au sein des ministères;
• - l'incubateur de services publics numériques, qui offre aux agents publics la possibilité de développer des produits numériques efficaces répondant mieux aux besoins des utilisateurs;
• - l'incubation de projets portés par des acteurs privés, portant sur des problèmes publics ou liés à la transition numérique d'un secteur donné.
• Des événements publics conçus pour encourager la collaboration entre administrations et acteurs externes sur un thème spécifique (hackathons, dataCamps, ateliers de conception, etc.). Le programme «Entrepreneur d’intérêt général» (EIG) développé par Etalab favorise de telles rencontres entre les talents extérieurs et les agents publics souhaitant introduire de nouvelles techniques de résolution de problèmes. Les GIE travaillent dans des administrations sélectionnées pendant une période d'un mois 10 afin de résoudre les problèmes liés à la technologie numérique. Le succès rencontré lors de la première expérience de l'expérience sur 2016 a donné lieu à une deuxième année d'essai. Il faut maintenant capitaliser sur son succès initial pour pérenniser l’initiative. Le programme permet également d'identifier les contraintes à lever et les opportunités à exploiter afin de développer des services publics réellement étendus permettant à l'État de travailler plus simplement avec les startups et de transformer les politiques publiques.
• Il s’agit également de promouvoir et de faciliter la mise en place de pépinières ministérielles et de diffuser des méthodes agiles dans la mise en œuvre des projets.
La carte routière en détail

• Perpétuer le programme «Entrepreneur d’intérêt général»:
• •  lancement des années 2nd et 3rd GIE;
• •  pérenniser le financement du programme à long terme. 2018
• Création d’un réseau d’anciens du GIE fournissant un retour d’information sur les premières années afin d’améliorer l’efficacité du programme. 2018
• Utiliser ce retour d'expérience comme base pour proposer des modifications législatives et réglementaires en vue d'améliorer l'innovation technologique publique au sein de l'administration 2019

Outre ces actions transversales, les ministères suivants ont pris leurs propres engagements:
LE MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR S'ENGAGE À
● Créer un écosystème en exploitant au mieux les données ouvertes et en développant des initiatives de coproduction de données par le biais de projets et de l'organisation d'événements
LE MINISTÈRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET INCLUSIVE ET LE MINISTÈRE DE LA COHÉSION TERRITORIALE ENGAGENT DE
• ● Lancement de la première saison de Fabrique Numérique (projets 6), un incubateur de services numériques pour le développement de nouveaux usages contribuant à la mise en œuvre de politiques publiques.
• ● Mobiliser les entrepreneurs d’intérêt général pour encourager l’utilisation des données afin de prévenir les accidents maritimes
• ● Mettre en œuvre de nouveaux projets de science des données sur le modèle d'innovation ouverte:
o protection des lanceurs d'alerte: développer un système d'information accessible aux lanceurs d'alerte qui garantirait la traçabilité des informations et leur protection
o optimisation des contrôles sur route: meilleure identification des zones afin de réaliser des contrôles plus pertinents
o optimisation de l'examen des demandes de permis de construire: développement d'un logiciel d'intelligence artificielle destiné à la planification urbaine, qui aiderait les candidats individuels à examiner les demandes de permis de construire et, éventuellement, automatiserait cet examen.
• ● Organiser un atelier ouvert aux producteurs et aux réutilisateurs de données sur les déchets (BarCamps / hackathons)
• ● Lancer un nouvel appel à projets Green Tech Verte (incubateur ministériel) «Jeunes Pousses» destiné aux petites entreprises en démarrage
LE MINISTERE DE L’EUROPE ET DES AFFAIRES ETRANGERES ENGAGE
• ● Continuer à soutenir les travaux de refonte et de modernisation des services fournis aux citoyens français voyageant à l'étranger et aux résidents (l'actuel Conseil aux Voyageurs et Fil d'Ariane). Le projet a remporté le hackathon 2017 de janvier organisé par le ministère en partenariat avec la Direction interministérielle des systèmes d'information et de communication (DINSIC) et l'Union générale des achats publics (UGAP).
• ● Mettre en place un incubateur ministériel conçu comme une installation où le personnel du ministère (développeurs et intégrateurs de la Direction du système d'information) et externe (développeurs, startups, jeunes entreprises innovantes, etc.) travaillent sur des projets innovants.
LE MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET ​​DES FINANCES ENGAGE
● Créer un «kit d’innovation d’entreprise» en collaboration avec l’Agence du Patrimoine Immatériel de l’Etat (APIE) (maquette: https://innovmetieretat.github.io/). Ce kit permettra de configurer facilement une plate-forme en ligne mettant les connaissances et les outils et / ou ressources communicables des administrations à la disposition des utilisateurs. Il est conçu comme un module logiciel à libre accès pouvant être intégré, par exemple, à la boîte à outils d'innovation publique «Comment faire» (http://comment-faire.modernisation.gouv.fr/) fournie par la Direction interministérielle de la transformation publique (DITP, anciennement le Secrétariat général à la modernisation de l'administration [SGMAP]). Le kit est diffusé en format libre pour le contenu du kit et le kit lui-même, et le code source est disponible dans un référentiel (https://github.com/InnovMetierEtat/innovmetieretat.github.io). Il utilise le système Git et sa version en ligne Github comme infrastructure, ajoutant une interface simple et conviviale. Le contenu est fourni par des innovateurs publics pour être utilisé par d'autres innovateurs publics et peut également intéresser les membres de la société civile (associations de citoyens et opérateurs innovants).
LE MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE ENGAGE
Ouvrir un «laboratoire» ministériel de l'innovation consacré à l'acculturation de l'innovation et au soutien de projets novateurs au sein du ministère: constitution d'une équipe et d'une gamme de services en 2018.
LE MINISTÈRE DE LA CULTURE S'ENGAGE À
Continuer à soutenir les administrations et les opérateurs culturels dans la formalisation des projets pour l’appel à projets GIE. Sous 2018, avec l’aide du Ministère, deux GIE développeront une plate-forme d’indexation et de présentation des collections du Mobilier National.
Soutenez le développement de services numériques innovants via le programme «State startups» géré par Beta.gouv.fr, y compris le projet «Pass Culture», une application mobile offrant aux jeunes un accès à une éducation artistique et culturelle locale avec un portefeuille numérique dédié.
LE MINISTERE DE L’ACTION PUBLIQUE ET DES COMPTES ENGAGE
Mettre en place une bibliothèque d'initiatives en ressources humaines afin de capitaliser sur les succès et les échecs.
Soutenir la reconnaissance du droit de commettre des erreurs en organisant des séminaires, des événements et des retours d'informations sur le droit de commettre des erreurs, la prise de risques et la recherche d'innovation.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

9. Ouvrir l'administration à de nouvelles compétences et soutenir les initiatives du gouvernement en matière d'innovation ouverte

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

De nombreux entrepreneurs, développeurs et scientifiques travaillant dans les écosystèmes numériques sont prêts à travailler avec et au sein de l’État afin d’améliorer les services publics en exploitant le potentiel offert par l’ouverture et la circulation des données publiques, les nouvelles utilisations de la technologie numérique et le travail en réseau. communautés de contributeurs de la société civile.

En outre, lorsqu'elles cherchent à mettre en œuvre des projets d'innovation nécessitant le recours à des compétences et à une expertise hors du commun, les administrations doivent faire face à toute une série de difficultés, dont des contrats de passation de marché contraignants dont la mise en œuvre prend du temps (même si les changements en cours en matière d'achats publics apportent une plus grande flexibilité dans les processus impliqués), des échelles salariales peu attractives pour les experts en technologie numérique et un manque de visibilité quant aux méthodes développées dans le monde de l’entreprise.

Rapprocher les administrations des écosystèmes numériques, perpétuer les initiatives d’innovation ouverte dans l’administration et diffuser ces pratiques, notamment le programme «Entrepreneur d’intérêt général», les incubateurs ministériels et les hackathons.

L'action publique est renforcée et améliorée par l'interaction entre les administrations et les acteurs externes. Ces échanges permettent d'identifier de nouveaux problèmes liés à l'action publique, d'introduire de nouvelles méthodes de travail, de développer des projets numériques ouverts à la contribution et d'aider au développement de startups.

Différents modèles ont déjà été utilisés par les administrations pour renforcer leur implication dans les écosystèmes numériques:

  • le programme «Entrepreneur of General Interest», qui associe des talents externes à l'administration afin de résoudre les problèmes numériques au sein des ministères;
  • l'incubateur de services publics numériques, qui offre aux agents publics la possibilité de développer des produits numériques efficaces répondant mieux aux besoins des utilisateurs;
  • incubation de projets portés par des acteurs privés, portant sur des problèmes publics ou liés à la transition numérique d'un secteur donné.

Événements publics conçus pour encourager la collaboration entre les administrations et les acteurs externes sur un thème spécifique (hackathons, dataCamps, ateliers de conception, etc.). Le programme «Entrepreneur d’intérêt général» (EIG) développé par Etalab favorise de telles rencontres entre les talents extérieurs et les agents publics souhaitant introduire de nouvelles techniques de résolution de problèmes. Les GIE travaillent dans des administrations sélectionnées pendant une période d'un mois 10 afin de résoudre les problèmes liés à la technologie numérique. Le succès rencontré lors de la première expérience de l'expérience sur 2016 a donné lieu à une deuxième année d'essai. Il faut maintenant capitaliser sur son succès initial pour pérenniser l’initiative. Le programme permet également d'identifier les contraintes à lever et les opportunités à exploiter afin de développer des services publics réellement étendus permettant à l'État de travailler plus simplement avec les startups et de transformer les politiques publiques.

Il s’agit également de promouvoir et de faciliter la mise en place de pépinières ministérielles et de diffuser des méthodes agiles dans la mise en œuvre des projets.

Milestones

9.1 perpétue le programme «Entrepreneur of General Interest».

Lancement des années 2nd et 3rd EIG.

Pérenniser le financement du programme à long terme.

9.2 Création d'un réseau d'anciens du GIE fournissant des informations en retour sur les premières années afin d'améliorer l'efficacité du programme

9.3 Utiliser ces informations en guise de base pour proposer des modifications de la législation et de la réglementation en vue d'améliorer l'innovation technologique publique au sein de l'administration

Date de début: 2018

Date de fin: 2019

Contexte et objectifs

Cet engagement s'inscrivait dans le prolongement d'un programme en cours visant à établir un pont entre deux mondes qui ne peuvent actuellement pas être rencontrés. Beaucoup de scientifiques de données et d’entrepreneurs numériques souhaitent travailler pour le secteur public, et l’État n’a pas les compétences que ces professionnels pourraient apporter. Cependant, plusieurs obstacles empêchent actuellement ces mondes de se rencontrer. Celles-ci incluent des procédures de passation de marché lourdes, des systèmes de rémunération inférieurs à la valeur du marché et un manque de compréhension de ce que le monde numérique a à offrir. Le programme Entrepreneur d’intérêt général (EIG), créé en 2016, souhaitait faciliter la transition numérique de l’État. Cela se ferait par le recrutement de scientifiques de données et d’experts du numérique pour travailler sur des projets spécifiques. Cet engagement visait à rendre le programme EIG durable.

Depuis le lancement du programme, des entrepreneurs 71 ont travaillé au sein de l'administration, y compris la dernière cohorte. Parmi les GIE 39 des deux promotions initiales, 14 a continué de travailler dans le secteur public, capitalisant sur les collaborations commencées avec leurs mentors administratifs. Tous les outils développés par les GIE et les jeux de données qu'ils ont contribué à ouvrir sont disponibles au public sur les plates-formes suivantes: https://github.com/entrepreneur-interet-general et data.gouv.fr. Une évaluation du programme est en cours.

Cet engagement est pertinent pour la valeur de la participation civique du PGO. Cet engagement visait à sensibiliser les entrepreneurs, les développeurs et les spécialistes des données à aider le gouvernement à améliorer le service public grâce au numérique.

L’engagement est globalement suffisamment spécifique pour pouvoir être vérifié. La plupart des jalons contiennent des informations concrètes sur ce qui doit être fait (par exemple, créer un réseau d'anciens élèves, lancer la prochaine étape du programme). Les jalons qui visent à rendre le programme durable auraient pu être enrichis avec plus de détails pour faciliter une évaluation future (par exemple, que veut-on dire par «perpétuer le programme» ou «à plus long terme»?).

Cette initiative pourrait avoir un effet mineur. Les résultats du programme pourraient améliorer l'utilisation de la technologie à long terme, grâce aux projets développés par les GIE. Compte tenu du point de départ, où le programme GIE existe déjà, et du fait que cet engagement vise uniquement à le rendre durable, il peut être considéré comme une étape supplémentaire dans l’amélioration de la numérisation de l’État.

Prochaines étapes

Étant donné que cet engagement est déjà bien engagé, le chercheur de l'IRM suggère de ne pas le reporter sur le prochain plan d'action.

Le gouvernement pourrait toutefois centraliser les réactions et les commentaires des entrepreneurs d’intérêt général sur leur expérience au sein de divers organismes publics. Cela fournirait des informations utiles sur les «obstacles culturels» susmentionnés à l’ouverture du gouvernement au sein des administrations.

Pour un gouvernement transparent et collaboratif: Plan d'action national France 2018 – 2020, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/08/France-Action-Plan-2018-2020-English.pdf (consulté sur 10 Janvier 2019).
Entrepreneur.e d'Intérêt Général. 2019, https://entrepreneur-interet-general.etalab.gouv.fr/communaute.html (consulté sur 28 Février 2019).
Etalab, responsable de la communication par e-mail avec le chercheur IRM, 20 February 2019.

Engagements

  1. Transparence des services publics

    FR0030, 2018, Gouvernement électronique

  2. Transparence des marchés publics

    FR0031, 2018, Accès à l'information

  3. Transparence de l'aide au développement

    FR0032, 2018, Accès à l'information

  4. Développer les données ouvertes

    FR0033, 2018, Accès à l'information

  5. Politiques et administration améliorées des données

    FR0034, 2018, Accès à l'information

  6. Transparence des algorithmes publics

    FR0035, 2018, Gouvernement électronique

  7. Open Data au niveau sous-national

    FR0036, 2018, Accès à l'information

  8. State AI Lab

    FR0037, 2018, Prise de décision automatisée

  9. Renforcement des capacités administratives

    FR0038, 2018, Renforcement des capacités

  10. Incubateurs de service public

    FR0039, 2018, Renforcement des capacités

  11. Rationaliser les flux de données

    FR0040, 2018, Accès à l'information

  12. Open Etat Forum

    FR0041, 2018, Gouvernement électronique

  13. Tableau de bord des procédures en ligne

    FR0042, 2018, Gouvernement électronique

  14. Sommet Govtech

    FR0043, 2018, Renforcement des capacités

  15. Améliorer les mécanismes de consultation publique

    FR0044, 2018, Gouvernement électronique

  16. Transparence internationale et participation citoyenne

    FR0045, 2018, Aide

  17. Participation publique au développement durable

    FR0046, 2018, Accès à l'information

  18. Science ouverte

    FR0047, 2018, Accès à l'information

  19. Participation citoyenne à la Cour des comptes

    FR0048, 2018, Accès à l'information

  20. Transparence des représentants d'intérêts

    FR0049, 2018, Accès à l'information

  21. Accès à l'information sur les agents publics

    FR0050, 2018, Accès à l'information

  22. Données ouvertes sur les autorités régionales et locales

    FR0001, 2015, Accès à l'information

  23. Publication en ligne des décisions et des rapports du conseil municipal

    FR0002, 2015, Gouvernement électronique

  24. Publier des permis de construire en format Open Data

    FR0003, 2015, Accès à l'information

  25. Engagement étoilé Augmenter la transparence des marchés publics

    FR0004, 2015, Accès à l'information

  26. Améliorer la transparence de l'aide internationale au développement

    FR0005, 2015, Accès à l'information

  27. Accès ouvert aux évaluations des politiques publiques

    FR0006, 2015, Gouvernement électronique

  28. Impliquer les citoyens dans les travaux des comptes

    FR0007, 2015, Accès à l'information

  29. Accès aux obligations de transparence des agents publics

    FR0008, 2015, Accès à l'information

  30. Engagement étoilé Beneficial ownership

    FR0009, 2015, Anti-Corruption

  31. Transparence dans les industries extractives

    FR0010, 2015, Anti-Corruption

  32. Transparence dans les négociations commerciales internationales

    FR0011, 2015, Accès à l'information

  33. Réparer mon quartier

    FR0012, 2015, Gouvernement électronique

  34. Fix-It numérique

    FR0013, 2015, Accès à l'information

  35. Coproduire l'infrastructure de données avec la société civile

    FR0014, 2015, Accès à l'information

  36. Engagement étoilé Ressources juridiques ouvertes

    FR0015, 2015, Accès à l'information

  37. Mécanismes participatifs de réforme

    FR0016, 2015, Règlement ouvert

  38. Médiation et justice

    FR0017, 2015, Accès à la justice

  39. Engagement étoilé Ouvrir et diffuser des données

    FR0018, 2015, Accès à l'information

  40. Modèles de calcul ouverts et simulateurs

    FR0019, 2015, Accès à l'information

  41. Plateforme ouverte pour les ressources gouvernementales

    FR0020, 2015, Gouvernement électronique

  42. Améliorer les services publics grâce au e-gouvernement et à l'interaction des utilisateurs

    FR0021, 2015, Gouvernement électronique

  43. Habiliter la société civile à soutenir les écoles

    FR0022, 2015, Gouvernement électronique

  44. Diversifier les recrutements au sein des institutions publiques

    FR0023, 2015, Renforcement des capacités

  45. Changement de culture

    FR0024, 2015, Renforcement des capacités

  46. Diffuser l'innovation publique

    FR0025, 2015, Renforcement des capacités

  47. Engagement étoilé Protéger contre les conflits d'intérêts

    FR0026, 2015, Anti-Corruption

  48. Société civile et transparence dans la planification des conférences COP21

    FR0027, 2015, Environnement et climat

  49. Données ouvertes et climat / développement durable

    FR0028, 2015, Accès à l'information

  50. Collaborer avec la société civile sur le climat et le développement durable

    FR0029, 2015, Environnement et climat

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!