Ignorer la navigation
France

Mécanismes de consultation publique Imrove (FR0044)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d’Action France 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: ministre d'État chargée du secteur numérique, adjoint au premier ministre

Institution (s) de soutien: Ministère de l'action publique et de la comptabilité, Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation

Domaines politiques

E-gouvernement, Règlements ouverts, Participation du public, Technologie scientifique

Revue IRM

Rapport IRM: France Design Report 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: participation civique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Fournir aux administrations les outils pour associer les citoyens à la prise de décision publique
Institution (s) principale (s):
Ministre délégué chargé du secteur numérique, adjoint au Premier ministre
Autres parties prenantes:
Ministère de l'action publique et des comptes, Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation
Engagement fondé sur: engagement no. 13 «tire parti des consultations précédentes et des mécanismes participatifs de réforme» et no. 22 “diffuse l'innovation publique et développe la recherche sur le gouvernement ouvert” du PAN pour 2015-2017
Principes OGP auxquels l'engagement est associé:
Participation civique, innovation et technologie pour l'ouverture
Défis
Les administrations ont organisé de nombreuses consultations ces dernières années sur des décisions publiques importantes, des réformes majeures et des projets de lois: consultation en ligne sur le numérique dans les écoles (contributions 50,000) et dans les académies (manifestations 150); consultation en ligne sur le projet de loi pour une république numérique (participants 20,000, contributions 8,000, votes 150,000), etc. De nouvelles approches consultatives ont été lancées: telles que Action Publique 2022 (Programme d'action publique 2022), Assises de la mobilité , Assises de l'alimentation, etc.
Parmi les nombreuses formes d'approches participatives (atelier citoyen, forum, hackathon, réunion publique, etc.), les consultations ouvertes sur Internet prennent de plus en plus d'importance. Ces consultations sont l’un des instruments de la consultation publique. Une consultation peut être plus ou moins large mais les outils utilisés sur Internet permettent souvent à tout le monde de participer. Cette consultation peut prendre plusieurs formes: enquête publique au moyen d’un registre et d’un rapport d’enquête, procédures de consultation, consultation formelle des électeurs, réunions publiques ou consultations sur Internet, ces différents outils de participation pouvant être combinés.
Comme indiqué par la COEPIA dans son rapport de novembre 2016 sur les consultations ouvertes sur Internet organisées par les administrations, celles-ci ont des fonctions 3:
Informatif: enrichir l'expertise des décideurs publics, mais aussi mieux comprendre les obstacles et les points de discorde;
Démocratique: permettre à tous de participer à ces débats et à l’élaboration de la décision publique. La consultation est une relation directe entre les autorités publiques et les citoyens;
Axé sur les processus: informer le public sur une question et favoriser un consensus.
Toutefois, le rapport souligne également que ces consultations ne sont utiles que si elles sont organisées selon certaines règles "de base" et qu'elles nécessitent une forte implication des organisateurs. Les articles L. 131-1 et L. 132-1 du code des relations entre le public et l'administration (CRPA) énoncent les principes suivants: assurer une certaine publicité à la consultation, rendre publiques les modalités de la procédure, assurer l'information des participants, le conduisant au moins pendant les jours 15 et effectuant une synthèse des observations à la fin, qui est rendue publique, afin d’annoncer à terme le suivi envisagé.
Au fur et à mesure que ces pratiques se répandent, les administrations peuvent être confrontées à des contraintes en termes de calendrier et de budget, et interroger légitimement les outils à utiliser et les bonnes pratiques à mettre en œuvre. Le partage d'expérience et le soutien s'avèrent donc utiles pour accroître l'impact de ces consultations, en assurer la loyauté et la transparence, et pour mobiliser efficacement les contributeurs.
Ambitions
Proposer des ressources, des outils et des méthodes pour faciliter l'utilisation de consultations en ligne ouvertes et impliquer les utilisateurs et les citoyens dans la prise de décision publique.
Depuis 2016, Etalab a réuni des acteurs de la technologie civique, des experts en matière de consultation et des administrations pour établir un ensemble commun de principes et de pratiques autour des consultations publiques en ligne. Une plate-forme - actuellement en version bêta sur http://www.consultation.etalab.gouv.fr - a donc été développé dans une approche de co-construction avec l'écosystème afin de:
Des outils de référence pouvant être utilisés par les administrations et fournissant un certain nombre de facilités et de garanties aux acteurs publics, notamment en termes de transparence, de dialogue entre les citoyens et les administrations et de gestion des données à caractère personnel;
Partager les bonnes pratiques en matière de consultation en ligne ouverte au gouvernement, fondées sur le respect du public et l'intérêt public8.
Etalab s’engage à poursuivre le développement de cette plate-forme en collaboration avec les administrations qui maîtrisent la consultation ou qui collaborent avec les parties prenantes de l’écosystème de la technologie civique et les fournisseurs de solutions, la communauté des chercheurs et des experts et la société civile.
Etalab s’engage également à continuer à développer et à tester de nouveaux formats d’ateliers, forums, hackathons et autres formats innovants, et à les documenter afin de partager cette expérience et ce savoir-faire avec tous les acteurs publics.
La carte routière en détail

Améliorer et enrichir la plateforme
consultation.etalab.gouv.fr (offre d'outils, bonnes pratiques) afin de couvrir une pluralité de besoins et de permettre aux administrations d'être de plus en plus autonomes dans l'organisation de consultations S1 2018
Développer une plate-forme unique pour les consultations publiques en ligne S2 2019
Continuer à organiser des événements ouverts (hackathon, datacamp, barcamp, forum, ministère ouvert, etc.) avec les administrations et les acteurs de l'écosystème pour documenter ces événements et partager leurs réactions avec tous les acteurs publics S1 et S2 2018

Outre ces actions transversales, les ministères suivants ont pris des engagements spécifiques:
LE MINISTERE DE L’ACTION PUBLIQUE ET DES COMPTES ENGAGE
Soutenir les grands projets de transformation et de réforme du public dans leurs initiatives de participation citoyenne.
LE MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, DE LA RECHERCHE ET DE L’INNOVATION ENGAGE
Mettre en place un service de crowdsourcing permettant d'identifier et d'améliorer la visibilité des initiatives innovantes ayant des résultats positifs au sein des institutions où elles sont mises en œuvre, afin d'encourager les initiatives locales et de développer des contacts directs entre acteurs de terrain (utilisation de la OGPToolbox développée par Etalab, 2018).

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

15. Fournir aux administrations les outils pour associer les citoyens à la prise de décision publique

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

Proposer des ressources, des outils et des méthodes pour faciliter l'utilisation de consultations en ligne ouvertes et impliquer les utilisateurs et les citoyens dans la prise de décision publique.

Depuis 2016, Etalab a réuni des acteurs de la technologie civique, des experts en matière de consultation et des administrations pour établir un ensemble commun de principes et de pratiques autour des consultations publiques en ligne. Une plate-forme - actuellement en version bêta sur http://www.consultation.etalab.gouv.fr - a donc été développé dans une approche de co-construction avec l'écosystème afin de:

  • Des outils de référence pouvant être utilisés par les administrations et fournissant un certain nombre de facilités et de garanties aux acteurs publics, notamment en termes de transparence, de dialogue entre les citoyens et les administrations et de gestion des données à caractère personnel;
  • Partager les bonnes pratiques en matière de consultation en ligne ouverte au sein du gouvernement, basées sur le respect du public et l'intérêt public.

Etalab s’engage à poursuivre le développement de cette plate-forme en collaboration avec les administrations qui maîtrisent la consultation ou qui collaborent avec les parties prenantes de l’écosystème de la technologie civique et les fournisseurs de solutions, la communauté des chercheurs et des experts et la société civile.

Etalab s’engage également à continuer à développer et à tester de nouveaux formats d’ateliers, forums, hackathons et autres formats innovants, et à les documenter afin de partager cette expérience et ce savoir-faire avec tous les acteurs publics.

Milestones

15.1 Améliorer et enrichir la plateforme consultation.etalab.gouv.fr (offre d'outils, bonnes pratiques) afin de couvrir une pluralité de besoins et permettre aux administrations d'être de plus en plus autonomes dans l'organisation de consultations

15.2 Développer une plate-forme unique pour les consultations publiques en ligne

15.3 Continuer à organiser des événements ouverts (hackathon, datacamp, barcamp, forum, ministère ouvert ...) avec les administrations et les parties prenantes de l'écosystème pour documenter ces événements et partager leurs réactions avec tous les acteurs publics.

Date de début: 2018

Date de fin: 2019

Contexte et objectifs

Le gouvernement cherche à améliorer sa capacité à consulter les citoyens et à les impliquer dans la prise de décision publique. Un rapport du Conseil d'administration de l'édition publique et de l'information administrative a formulé plusieurs recommandations sur la manière de rendre efficace la consultation publique en ligne. Cet engagement vise à intégrer ces recommandations dans le développement de nouveaux outils permettant aux agences gouvernementales d'associer les citoyens à leurs travaux. La plateforme consultation.etalab.gouv.fr a été créée en 2016. Il est basé sur le travail effectué pour la boîte à outils OGP présentée lors du sommet OGP à Paris et sur des travaux réalisés avec des entreprises de technologie civique («techniciens civiques»).

La plate-forme propose déjà divers outils pour faciliter les consultations (par exemple, des boîtes de commentaires, des plates-formes de débat, la budgétisation participative, la co-rédaction de textes, le vote et les enquêtes). Toutes les consultations publiques doivent suivre les principes énumérés aux articles L. 131-1 et L.132-1 du Code sur les relations entre le public et l'administration. (C’est-à-dire qu’ils doivent garantir une certaine publicité, partager les détails de la procédure, tenir les participants informés, etc.) Depuis le lancement de la plate-forme, Etalab a reçu des informations sur les sollicitations de 70 concernant les différentes consultations 25. Il a également créé des consultations sur les prototypes 35 et organisé huit consultations sur la plate-forme.

Les plateformes en ligne sont au cœur de cet engagement. Premièrement, l'engagement vise à améliorer la plateforme lancée lors de la période de mise en œuvre du dernier plan d'action (consultation.etalab.gouv.fr). Deuxièmement, il faut développer une plate-forme permettant d'accéder à toutes les consultations publiques. Enfin, il est prévu d'organiser des hackathons et des camps de bar, des conférences générées par les utilisateurs et axées principalement sur la technologie, afin d'impliquer des experts, des responsables et des utilisateurs dans l'amélioration des plateformes.

L’engagement, s’il est mis en œuvre, pourrait fournir aux citoyens un nouveau moyen de participer à la prise de décision publique. Ainsi, le chercheur de l'IRM considère que l'engagement est pertinent par rapport à la valeur de la participation civique du PGO. Cet engagement concerne également la technologie et l'innovation. Cela nécessite l'amélioration et l'enrichissement de la plateforme consultation.etalab.gouv.fr ainsi que l'organisation de bar-camps et de hackathons pour favoriser l'innovation.

Comme écrit, l'engagement est suffisamment spécifique pour être vérifié. Cependant, le texte manque de spécificité. Il ne fournit pas suffisamment de détails sur les activités qui mèneront à l'enrichissement et à l'amélioration de la plateforme consultation.etalab.gouv.fr. En outre, il ne donne aucune information sur la plate-forme sur laquelle les consultations devraient être centralisées ni sur le but des hackathons, des camps de bar et des forums.

Le chercheur de l'IRM estime que cette initiative a un effet potentiel mineur. L'engagement n'engage les autorités à aucune consultation publique effective. La centralisation des consultations publiques pourrait toutefois faciliter l'accès des citoyens à ces processus.

Prochaines étapes

Le chercheur de l'IRM suggère au gouvernement de prendre en compte les éléments suivants dans la mise en œuvre de cet engagement:

  • Veiller à ce que les consultations publiques soient obligatoires pour les processus publics pertinents, tels que la rédaction de lois et de règlements.
Pour un gouvernement transparent et collaboratif: Plan d'action national français 2018 – 2020, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/08/France-Action-Plan-2018-2020-English.pdf (consulté sur 10 Janvier 2019).
Etalab, responsable de la communication par e-mail avec le chercheur IRM, 26 February 2019.

Engagements

  1. Transparence des services publics

    FR0030, 2018, Gouvernement électronique

  2. Transparence des marchés publics

    FR0031, 2018, Accès à l'information

  3. Transparence de l'aide au développement

    FR0032, 2018, Accès à l'information

  4. Développer les données ouvertes

    FR0033, 2018, Accès à l'information

  5. Politiques et administration améliorées des données

    FR0034, 2018, Accès à l'information

  6. Transparence des algorithmes publics

    FR0035, 2018, Gouvernement électronique

  7. Open Data au niveau sous-national

    FR0036, 2018, Accès à l'information

  8. State AI Lab

    FR0037, 2018, Prise de décision automatisée

  9. Renforcement des capacités administratives

    FR0038, 2018, Renforcement des capacités

  10. Incubateurs de service public

    FR0039, 2018, Renforcement des capacités

  11. Rationaliser les flux de données

    FR0040, 2018, Accès à l'information

  12. Open Etat Forum

    FR0041, 2018, Gouvernement électronique

  13. Tableau de bord des procédures en ligne

    FR0042, 2018, Gouvernement électronique

  14. Sommet Govtech

    FR0043, 2018, Renforcement des capacités

  15. Mécanismes de consultation publique imrove

    FR0044, 2018, Gouvernement électronique

  16. Transparence internationale et participation citoyenne

    FR0045, 2018, Aide

  17. Participation publique au développement durable

    FR0046, 2018, Accès à l'information

  18. Science ouverte

    FR0047, 2018, Accès à l'information

  19. Participation citoyenne à la Cour des comptes

    FR0048, 2018, Accès à l'information

  20. Transparence des représentants d'intérêts

    FR0049, 2018, Accès à l'information

  21. Accès à l'information sur les agents publics

    FR0050, 2018, Accès à l'information

  22. Données ouvertes sur les autorités régionales et locales

    FR0001, 2015, Accès à l'information

  23. Publication en ligne des décisions et des rapports du conseil municipal

    FR0002, 2015, Gouvernement électronique

  24. Publier des permis de construire en format Open Data

    FR0003, 2015, Accès à l'information

  25. Engagement étoilé Augmenter la transparence des marchés publics

    FR0004, 2015, Accès à l'information

  26. Améliorer la transparence de l'aide internationale au développement

    FR0005, 2015, Accès à l'information

  27. Accès ouvert aux évaluations des politiques publiques

    FR0006, 2015, Gouvernement électronique

  28. Impliquer les citoyens dans les travaux des comptes

    FR0007, 2015, Accès à l'information

  29. Accès aux obligations de transparence des agents publics

    FR0008, 2015, Accès à l'information

  30. Engagement étoilé Beneficial ownership

    FR0009, 2015, Anti-Corruption

  31. Transparence dans les industries extractives

    FR0010, 2015, Anti-Corruption

  32. Transparence dans les négociations commerciales internationales

    FR0011, 2015, Accès à l'information

  33. Réparer mon quartier

    FR0012, 2015, Gouvernement électronique

  34. Fix-It numérique

    FR0013, 2015, Accès à l'information

  35. Coproduire l'infrastructure de données avec la société civile

    FR0014, 2015, Accès à l'information

  36. Engagement étoilé Ressources juridiques ouvertes

    FR0015, 2015, Accès à l'information

  37. Mécanismes participatifs de réforme

    FR0016, 2015, Règlement ouvert

  38. Médiation et justice

    FR0017, 2015, Accès à la justice

  39. Engagement étoilé Ouvrir et diffuser des données

    FR0018, 2015, Accès à l'information

  40. Modèles de calcul ouverts et simulateurs

    FR0019, 2015, Accès à l'information

  41. Plateforme ouverte pour les ressources gouvernementales

    FR0020, 2015, Gouvernement électronique

  42. Améliorer les services publics grâce au e-gouvernement et à l'interaction des utilisateurs

    FR0021, 2015, Gouvernement électronique

  43. Habiliter la société civile à soutenir les écoles

    FR0022, 2015, Gouvernement électronique

  44. Diversifier les recrutements au sein des institutions publiques

    FR0023, 2015, Renforcement des capacités

  45. Changement de culture

    FR0024, 2015, Renforcement des capacités

  46. Diffuser l'innovation publique

    FR0025, 2015, Renforcement des capacités

  47. Engagement étoilé Protéger contre les conflits d'intérêts

    FR0026, 2015, Anti-Corruption

  48. Société civile et transparence dans la planification des conférences COP21

    FR0027, 2015, Environnement et climat

  49. Données ouvertes et climat / développement durable

    FR0028, 2015, Accès à l'information

  50. Collaborer avec la société civile sur le climat et le développement durable

    FR0029, 2015, Environnement et climat

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!