Ignorer la navigation
France

Transparence internationale et participation citoyenne (FR0045)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d’Action France 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: Ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères, Agence française de développement (AFD)

Institution (s) de soutien: Expertise France, Agence française de coopération médias (CFI)

Domaines politiques

Aide, Capacité? bâtiment, Prestation de services publics, Technologie scientifique

Revue IRM

Rapport IRM: France Design Report 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs OGP: en attente d'examen IRM

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Soutenir la mise en œuvre des principes de transparence et de participation citoyenne au niveau international
Institution (s) principale (s):
Ministère français de l'Europe et des affaires étrangères, Agence française de développement (AFD)
Autres parties prenantes:
Expertise France, Agence française de coopération médias (CFI)
Nouvel engagement
Principes OGP auxquels l'engagement est associé:
L'accès à l'information, la participation, la responsabilité, l'innovation et la technologie au service de l'ouverture
Défis
L'un des objectifs de la France en tant que coprésident du Open Government Partnership (OGP) devait élargir le partenariat à de nouveaux pays, notamment francophones. L'adhésion à l'OGP est à la fois une reconnaissance des efforts déployés par les pays pour promouvoir une plus grande transparence et un engagement à continuer de promouvoir l'ouverture, avec et pour la population.
Devenir membre de l'OGP, c'est aussi rejoindre un réseau mondial de réformateurs de l'action publique qui ont déjà testé une série de réformes et d'outils innovants affectant tous les domaines de la vie publique et du développement durable, y compris l'intégrité des agents publics, la lutte contre la corruption, la transition écologique. et la participation des citoyens. Chaque membre profite d’une dynamique d’échange continu entre pairs et contribue à cette dynamique.
L’OGP revêt une importance particulière dans des États tels que la Tunisie et le Burkina Faso, qui ont récemment connu de grandes transitions démocratiques et dont les citoyens revendiquent le droit de participer à la vie publique.
Ambitions
Soutenir les pays francophones dans la mise en œuvre des principes de transparence de l'action publique et de participation citoyenne
L'Agence française de développement (AFD) a lancé le Projet d'appui aux gouvernements des pays francophones en développement (PAGOF - Projet sur les gouvernements ouverts dans les pays en développement francophones). Le projet vise à améliorer la gouvernance dans plusieurs pays francophones membres de l'OGP ou sur le point de l'être, en les aidant à mettre en œuvre des procédures institutionnelles et des cadres de consultation conformes aux principes de gouvernement ouvert.
Le projet a bénéficié d’une subvention de € 4.5 et aidera les pays francophones de deux manières:
Étendre les capacités des administrations et de la société civile (ONG, associations, médias, communauté numérique, etc.) dans les pays cibles, par le partage du savoir-faire, le financement de l'expertise externe, la mise en réseau des acteurs et la mise à profit d'expériences réussies.
Expertise France et Canal France International (CFI) seront les opérateurs experts chargés de la mise en œuvre de cette partie du projet, pour un montant total de 3.5 millions d’euros.
La participation de l'AFD au fonds fiduciaire multidonateurs mis en place dans le cadre de l'OGP et géré par la Banque mondiale. Le fonds servira à financer des projets et une assistance technologique permettant la mise en œuvre des réformes du gouvernement ouvert dans les pays membres du PGO, accompagnera les pays qui ne répondent pas encore aux critères d'adhésion au PGO et appuiera la recherche sur le gouvernement ouvert. Cette partie du projet a été dotée de 1 millions d’euros.
Le ministère des Affaires européennes et étrangères complète ce soutien financier aux projets innovants en matière de transparence par un prix de «solution numérique innovante». Décerné en partenariat avec Transparency International, le prix vise à récompenser trois projets portant sur l'ouverture de données ou de solutions numériques facilitant l'interaction entre le gouvernement et les citoyens ou aidant à lutter contre la corruption. Il encouragera l'émergence d'outils numériques en faveur de la gouvernance démocratique, tout en exploitant au mieux le réseau des acteurs francophones de la «technologie civique» et en le motivant afin de recueillir et de diffuser les meilleures pratiques. Le prix devrait être attribué tous les deux ans.
1La carte routière en détail

Fournir un appui technique et financier, par l’intermédiaire du PAGOF, à la réalisation des plans d’action nationaux des pays membres de l’OGP (Tunisie, Burkina Faso et Côte d’Ivoire) et des pays du réseau ayant l’intention de rejoindre l’OGP de décembre à novembre 2017
Participez au Fonds multidonateurs de l'OGP par le biais du PAGOF, en finançant des projets permettant une meilleure mise en œuvre des principes de gouvernement ouvert, en particulier dans les pays qui viennent d'être éligibles, et des projets de recherche sur le gouvernement ouvert de décembre 2017 à décembre 2020
Perpétuer le prix «solution numérique innovante» récompensant les projets 3 de lutte contre la corruption à hauteur de 10,000 euros par projet et suivre leur mise en œuvre (première édition en 2017) de septembre 2017 à décembre 2020

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

16. Soutenir la mise en œuvre des principes de transparence et de participation citoyenne au niveau international

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

Soutenir les pays francophones dans la mise en œuvre des principes de transparence de l'action publique et de participation citoyenne

L'Agence française de développement (AFD) a lancé le Projet d'appui aux gouvernements des pays francophones en développement (PAGOF - Projet sur les gouvernements ouverts dans les pays en développement francophones). Le projet vise à améliorer la gouvernance dans plusieurs pays francophones membres de l'OGP ou sur le point de l'être, en les aidant à mettre en œuvre des procédures institutionnelles et des cadres de consultation conformes aux principes de gouvernement ouvert.

Le projet a bénéficié d’une subvention de € 4.5 et aidera les pays francophones de deux manières:

  • Étendre les capacités des administrations et de la société civile (ONG, associations, médias, communauté numérique, etc.) dans les pays cibles, par le partage du savoir-faire, le financement de l'expertise externe, la mise en réseau des acteurs et la mise à profit d'expériences réussies. Expertise France et Canal France International (CFI) seront les opérateurs experts chargés de la mise en œuvre de cette partie du projet, pour un montant total de 3.5 millions d’euros.
  • La participation de l'AFD au fonds fiduciaire multidonateurs mis en place dans le cadre de l'OGP et géré par la Banque mondiale. Le fonds servira à financer des projets et une assistance technologique permettant la mise en œuvre des réformes du gouvernement ouvert dans les pays membres du PGO, accompagnera les pays qui ne répondent pas encore aux critères d'adhésion au PGO et appuiera la recherche sur le gouvernement ouvert. Cette partie du projet a été dotée de 1 millions d’euros.

Le ministère des Affaires européennes et étrangères complète ce soutien financier aux projets innovants en matière de transparence par un prix de «solution numérique innovante». Décerné en partenariat avec Transparency International, le prix vise à récompenser trois projets portant sur l'ouverture de données ou de solutions numériques facilitant l'interaction entre le gouvernement et les citoyens ou aidant à lutter contre la corruption. Il encouragera l'émergence d'outils numériques en faveur de la gouvernance démocratique, tout en exploitant au mieux le réseau des acteurs francophones de la «technologie civique» et en le motivant afin de recueillir et de diffuser les meilleures pratiques. Le prix devrait être attribué tous les deux ans.

Milestones

16.1 Fournir un soutien technique et financier, par le biais du PAGOF, à la réalisation des plans d'action nationaux des pays membres de l'OGP (Tunisie, Burkina Faso et Côte d'Ivoire) et des pays du réseau souhaitant devenir membres de l'OGP.

16.2 Participez au Fonds multidonateurs de l'OGP par le biais du PAGOF, financez des projets permettant de mieux mettre en œuvre les principes de gouvernement ouvert, en particulier dans les pays qui viennent de devenir éligibles, et des projets de recherche sur le gouvernement ouvert.

16.3 Perpétuer le prix «solution numérique innovante» récompensant les projets 3 de lutte contre la corruption à hauteur de 10,000 euros par projet et en suivre la mise en œuvre (première édition en 2017)

Date de début: 2018

Date de fin: 2020

Contexte et objectifs

Depuis sa coprésidence d'OGP 2016-2018, la France s'est efforcée d'élargir la portée du partenariat à de nouveaux pays, en particulier les pays francophones. Le fait d'avoir l'anglais et l'espagnol comme langues officielles de l'OGP a empêché les pays francophones d'adhérer à l'OGP. Cet engagement vise à ouvrir le partenariat à de nouveaux membres en éliminant les barrières linguistiques et en apportant un soutien financier et technique aux gouvernements et à la société civile.

La France travaillera dans le cadre du projet de l'Agence française de développement sur les gouvernements ouverts dans les pays en développement francophones. Cet engagement vise à améliorer la gouvernance au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire et en Tunisie, qui sont déjà membres de l'OGP. Il vise également à améliorer la gouvernance dans les nouveaux pays OGP, tels que le Maroc et le Sénégal, et à les aider à se conformer aux principes, méthodologies et procédures OGP.

Les agences gouvernementales concernées envisagent d'atteindre ces objectifs d'une part en sensibilisant les pays ciblés à la transparence gouvernementale et au bon fonctionnement du marché, puis en soutenant la mise en œuvre technique de quatre à cinq engagements par plan d'action national. Cet engagement nécessite également la participation de la France au fonds multi-donateurs OGP et au maintien du prix de la «solution numérique innovante». Ce prix récompense les projets anti-corruption et de transparence de citoyens de pays partenaires francophones.

L’engagement vise à apporter une contribution pertinente à la résolution du problème de l’accessibilité des OGP dans les pays francophones. Toutefois, tel qu'il est libellé, l'engagement n'améliore pas l'accès à l'information ni la participation des citoyens, ni ne crée de nouvelles opportunités de demander des comptes aux agents publics dans le contexte français. Bien que l'engagement soit important pour la plate-forme OGP et les différents pays membres, il n'inclut pas suffisamment de composants nationaux pour juger de sa pertinence par rapport aux valeurs OGP.

L'engagement, tel qu'il est écrit, est suffisamment spécifique pour pouvoir être vérifié. Cependant, le texte a un faible niveau de spécificité. Tel qu'écrit, les jalons se lisent comme des objectifs plutôt que des activités. Il serait utile, pour les futurs plans d’action, d’ajouter des détails sur le type d’assistance technique envisagé ou sur la portée géographique de l’engagement.

Le chercheur de l'IRM estime que cette initiative a un impact potentiel mineur. Le texte d'engagement ne fournit pas suffisamment d'informations sur les problèmes de gouvernance dans les différents pays pour pouvoir évaluer l'impact des activités de soutien. Plus important encore, le chercheur de l'IRM a souligné que, dans son libellé actuel, l'engagement pourrait avoir des effets sur les efforts déployés par d'autres pays pour instaurer un gouvernement, mais il est difficile de dire en quoi cet engagement pourrait avoir une incidence sur les pratiques nationales.

Prochaines étapes

Étant donné que cet engagement est exclusivement international, le chercheur de l'IRM recommande de ne pas le faire figurer dans le prochain plan d'action. La collaboration internationale est l'une des caractéristiques principales de l'OGP et des efforts déployés par la France pour faciliter l'accès des pays francophones au partenariat. Cependant, les plans d'action du PGO visent généralement à se focaliser sur le pays plutôt que de renforcer les initiatives de gouvernement ouvert d'autres pays. Le gouvernement pourrait toutefois fusionner les engagements concernant l'aide au développement afin de les rendre globalement pertinents par rapport aux objectifs de la France en matière d'OGP.

 

Pour un gouvernement transparent et collaboratif: Plan d'action national France 2018 – 2020, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/08/France-Action-Plan-2018-2020-English.pdf (consulté sur 10 Janvier 2019).
Sarah Hayes, ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, échange de courrier électronique avec le chercheur IRM, 15 February 2019.

Engagements

  1. Transparence des services publics

    FR0030, 2018, Gouvernement électronique

  2. Transparence des marchés publics

    FR0031, 2018, Accès à l'information

  3. Transparence de l'aide au développement

    FR0032, 2018, Accès à l'information

  4. Développer les données ouvertes

    FR0033, 2018, Accès à l'information

  5. Politiques et administration améliorées des données

    FR0034, 2018, Accès à l'information

  6. Transparence des algorithmes publics

    FR0035, 2018, Gouvernement électronique

  7. Open Data au niveau sous-national

    FR0036, 2018, Accès à l'information

  8. State AI Lab

    FR0037, 2018, Prise de décision automatisée

  9. Renforcement des capacités administratives

    FR0038, 2018, Renforcement des capacités

  10. Incubateurs de service public

    FR0039, 2018, Renforcement des capacités

  11. Rationaliser les flux de données

    FR0040, 2018, Accès à l'information

  12. Open Etat Forum

    FR0041, 2018, Gouvernement électronique

  13. Tableau de bord des procédures en ligne

    FR0042, 2018, Gouvernement électronique

  14. Sommet Govtech

    FR0043, 2018, Renforcement des capacités

  15. Améliorer les mécanismes de consultation publique

    FR0044, 2018, Gouvernement électronique

  16. Transparence internationale et participation citoyenne

    FR0045, 2018, Aide

  17. Participation publique au développement durable

    FR0046, 2018, Accès à l'information

  18. Science ouverte

    FR0047, 2018, Accès à l'information

  19. Participation citoyenne à la Cour des comptes

    FR0048, 2018, Accès à l'information

  20. Transparence des représentants d'intérêts

    FR0049, 2018, Accès à l'information

  21. Accès à l'information sur les agents publics

    FR0050, 2018, Accès à l'information

  22. Données ouvertes sur les autorités régionales et locales

    FR0001, 2015, Accès à l'information

  23. Publication en ligne des décisions et des rapports du conseil municipal

    FR0002, 2015, Gouvernement électronique

  24. Publier des permis de construire en format Open Data

    FR0003, 2015, Accès à l'information

  25. Engagement étoilé Augmenter la transparence des marchés publics

    FR0004, 2015, Accès à l'information

  26. Améliorer la transparence de l'aide internationale au développement

    FR0005, 2015, Accès à l'information

  27. Accès ouvert aux évaluations des politiques publiques

    FR0006, 2015, Gouvernement électronique

  28. Impliquer les citoyens dans les travaux des comptes

    FR0007, 2015, Accès à l'information

  29. Accès aux obligations de transparence des agents publics

    FR0008, 2015, Accès à l'information

  30. Engagement étoilé Beneficial ownership

    FR0009, 2015, Anti-Corruption

  31. Transparence dans les industries extractives

    FR0010, 2015, Anti-Corruption

  32. Transparence dans les négociations commerciales internationales

    FR0011, 2015, Accès à l'information

  33. Réparer mon quartier

    FR0012, 2015, Gouvernement électronique

  34. Fix-It numérique

    FR0013, 2015, Accès à l'information

  35. Coproduire l'infrastructure de données avec la société civile

    FR0014, 2015, Accès à l'information

  36. Engagement étoilé Ressources juridiques ouvertes

    FR0015, 2015, Accès à l'information

  37. Mécanismes participatifs de réforme

    FR0016, 2015, Règlement ouvert

  38. Médiation et justice

    FR0017, 2015, Accès à la justice

  39. Engagement étoilé Ouvrir et diffuser des données

    FR0018, 2015, Accès à l'information

  40. Modèles de calcul ouverts et simulateurs

    FR0019, 2015, Accès à l'information

  41. Plateforme ouverte pour les ressources gouvernementales

    FR0020, 2015, Gouvernement électronique

  42. Améliorer les services publics grâce au e-gouvernement et à l'interaction des utilisateurs

    FR0021, 2015, Gouvernement électronique

  43. Habiliter la société civile à soutenir les écoles

    FR0022, 2015, Gouvernement électronique

  44. Diversifier les recrutements au sein des institutions publiques

    FR0023, 2015, Renforcement des capacités

  45. Changement de culture

    FR0024, 2015, Renforcement des capacités

  46. Diffuser l'innovation publique

    FR0025, 2015, Renforcement des capacités

  47. Engagement étoilé Protéger contre les conflits d'intérêts

    FR0026, 2015, Anti-Corruption

  48. Société civile et transparence dans la planification des conférences COP21

    FR0027, 2015, Environnement et climat

  49. Données ouvertes et climat / développement durable

    FR0028, 2015, Accès à l'information

  50. Collaborer avec la société civile sur le climat et le développement durable

    FR0029, 2015, Environnement et climat

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!