Ignorer la navigation
Hongrie

Publicité efficace des autorités locales et divulgation de l'information (HU0006)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Hongrie, deuxième plan d'action, 2015-17

Cycle du plan d'action: 2015

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Service national de protection

Institution (s) de soutien: cabinet du Premier ministre, ministère de la Justice, bureau de l'audit de l'État, ministère de l'Intérieur, centre de recherche sur la corruption, atelier e-Démocratie, association nationale des collectivités locales, association hongroise des gouvernements locaux

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, Législation & Régulation, Législatives, Participation du public, Prestation de services publics, Sous-national

Revue IRM

Rapport IRM: Examen IRM en attente

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: pas de données IRM

Design i

Vérifiable: examen IRM en attente

Pertinent par rapport aux valeurs OGP: non pertinent

Impact potentiel: examen IRM en attente

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Les règles générales relatives à l'obligation de divulgation de certaines données d'intérêt public et de données d'intérêt public traitées par des organismes exerçant des fonctions de service public sont énoncées dans la loi CXII de 2011 sur l'autodétermination informationnelle et la liberté d'information (loi sur l'information). Le règlement vise à garantir la liberté d'information et à faciliter la mise en œuvre du droit d'accès et de diffusion des données d'intérêt public et des données publiques pour des raisons d'intérêt public.
Pour la mise en œuvre de ce qui précède, les organismes exerçant des fonctions de service public veillent à ce que le grand public reçoive rapidement et avec précision des informations précises sur les questions relevant de leur compétence, telles que les budgets des administrations centrales et municipales et leur mise en œuvre, gestion des actifs contrôlés par les administrations centrale et municipales, appropriation des fonds publics et droits spéciaux et exclusifs conférés aux acteurs du marché, aux organisations privées ou aux particuliers. En vertu de la loi sur l'information, les organismes exerçant des fonctions de service public doivent rendre publiques les informations spécifiées dans la liste de divulgation normalisée de la loi sur leurs sites Web. La loi sur l'information précise également les conséquences juridiques générales du non-respect de l'obligation de divulgation, selon lesquelles l'autorité nationale pour la protection des données et la liberté de l'information (NAIH) mènera, sur demande, des enquêtes sur l'infraction dénoncée liée à l'exercice des droits des accès aux données publiques pour des raisons d'intérêt public.
En vertu des dispositions de la loi fondamentale hongroise et de la loi CLXXXIX de 2011 sur les collectivités locales en Hongrie (ci-après dénommée la loi sur les collectivités locales), le gouvernement contrôle le respect de la loi du fonctionnement des collectivités locales par le biais des accords de Budapest et Bureaux du gouvernement du comté. Ces bureaux surveillent et, le cas échéant, prennent des sanctions contre les collectivités locales en cas de problèmes de fonctionnement et, dans le cadre spécifié dans la loi sur les collectivités locales, peuvent également prendre des mesures pour pallier à l'échec de certaines décisions (sections de la loi sur la gouvernance locale, 132-142 ).
Sur la base de ce qui précède, il peut être conclu que le cadre juridique de l'obligation de divulgation concernant les données d'intérêt public et les données publiques fondées sur l'intérêt public est disponible. Dans le même temps, un changement d'attitude et un renouveau sont nécessaires pour que les administrations locales se conforment aux réglementations non par crainte de sanctions potentielles, mais principalement en raison de leur responsabilité à l'égard de la communauté des citoyens.
L’amélioration de la publication des décisions des gouvernements locaux figurait déjà parmi les engagements pris dans le Premier plan d’action du PAO, mais le rapport d’auto-évaluation sur sa mise en œuvre, conforme à l’évaluation réalisée dans le MIR, concluait que l’engagement n’était que partiellement mis en œuvre et donc cette tâche devrait être spécifiée plus en détail et poursuivie dans le deuxième plan d'action du PGO. En outre, le rapport d'avancement a établi que, bien que les administrations locales puissent tenir des séances à huis clos dans les cas prévus par la loi, elles interprètent cette notion de manière trop large dans le cas des séances consacrées aux questions liées aux actifs. Les motions écrites pour les séances publiques du conseil des représentants et des comités municipaux ne sont souvent pas accessibles sous une forme archivée avant et après les séances, ce qui empêche les citoyens de se familiariser avec le contexte des décisions.

Ainsi, les exigences relatives à la publicité véritable et aux réglementations correspondantes devraient être résumées dans une directive méthodologique et largement diffusées.
La directive méthodologique a pour objectif de développer et d’interpréter les réglementations incluses dans la loi sur l’information, en mettant l’accent sur la pratique, et de guider les gouvernements locaux dans l’application de la loi, notamment en stimulant l’utilisation des possibilités offertes par la section 33 (3) de la loi. de mettre en œuvre leur obligation de publication, avec des recommandations spéciales adaptées aux administrations locales disposant de ressources limitées. La directive méthodologique devrait également inclure des exemples de publication, ainsi que des indications sur le moment de la publication (en attirant l'attention, par exemple, sur l'obligation de publication préalable des ordres du jour) et son format.
Afin de présenter la directive méthodologique et d’apporter un soutien à son application, des ateliers doivent être organisés pour permettre à toutes les administrations locales intéressées de participer. Cela signifie qu'au moins sept ateliers devront être organisés au niveau national, soit un atelier par région (régions nord de la Hongrie, grande plaine du nord, grande plaine du sud, Hongrie centrale, Transdanubie centrale, Transdanubie de l'Ouest, Transdanubie du Sud). Au-delà du respect de l'obligation de publication, les ateliers ont pour objectif de soutenir le changement d'attitude et d'explorer et de partager les bonnes pratiques.
En élaborant la directive et en la mettant en œuvre à grande échelle, le contenu de l'obligation de publication deviendra plus clair et sa conformité sera également facilitée pour les gouvernements locaux. Le succès de la mise en œuvre de cet engagement contribue au développement des services publics et à une utilisation plus efficace des fonds publics. En outre, il renforce - notamment en fournissant à l'avance un accès facile aux informations relatives au processus décisionnel des administrations locales, comme le prévoit la loi - le fonctionnement transparent et responsable des organismes exerçant des fonctions de service public.
Le rapport sur l'état d'avancement du premier plan d'action OGP indiquait qu'en Hongrie, le nombre d'organisations publiques respectant pleinement les obligations en matière de divulgation est faible. Les bureaux gouvernementaux, dans le cadre de leurs activités visant à surveiller le fonctionnement des gouvernements locaux, surveillent en permanence le respect de l'obligation de divulgation, mais une stimulation plus efficace des personnes concernées est requise. Les motions écrites pour les séances publiques du conseil et des comités municipaux ne sont souvent pas accessibles sous une forme archivée avant et après les séances, ce qui empêche les citoyens de se familiariser avec le contexte des décisions. Faciliter le respect de l’obligation de divulgation et assurer la publicité, en s’appuyant sur l’expérience acquise par les administrations lors de la supervision du respect de la loi. Faciliter le respect de l’obligation de divulgation et assurer la publicité, en s’appuyant sur l’expérience acquise par les administrations lors de la supervision du respect de la loi.


Engagements

  1. Publicité efficace des autorités locales et diffusion de l'information

    HU0006, 2015, Renforcement des capacités

  2. Présentation graphique du budget central

    HU0007, 2015, Renforcement des capacités

  3. Transparence dans le lobbying du secteur public par des tiers

    HU0008, 2015, Anti-Corruption

  4. Formation FOI dans les organismes d'administration publique

    HU0009, 2015, Accès à l'information

  5. Diffusion d'informations sur la prévention de la corruption

    HU0010, 2015, Anti-Corruption

  6. Site Web de consultation publique législative

    HU0011, 2015, Renforcement des capacités

  7. Améliorer la recherche dans les archives du conseil municipal

    HU0012, 2015, Renforcement des capacités

  8. Accès à l'application mobile de la police

    HU0013, 2015, Renforcement des capacités

  9. Améliorer la publicité des données fiscales

    HU0001, 2013, Ouverture fiscale

  10. Améliorer la possibilité de recherche des données sur les marchés publics

    HU0002, 2013, Anti-Corruption

  11. Amélioration de la publicité des contrats conclus pour l'utilisation de biens publics et l'utilisation de fonds publics

    HU0003, 2013, Anti-Corruption

  12. Système de contrôle d'intégrité dans le secteur public

    HU0004, 2013, Anti-Corruption

  13. Diffusion d'informations sur la lutte contre la corruption et l'intégrité

    HU0005, 2013, Accès à l'information

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!