Ignorer la navigation
Irlande

Réglementation du lobbying (IE0014)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Irlande, Premier plan d'action, 2014-16

Cycle du plan d'action : 2014

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Département des dépenses publiques et de la réforme

Institution(s) de soutien : tous les organismes publics seront impliqués dans la mise en œuvre une fois le projet de loi promulgué

Domaines politiques

Législation et réglementation, pression, Participation à l'élaboration des lois, Participation du public, Gouvernance réglementaire

Revue IRM

Rapport IRM: Irlande Rapport de fin de trimestre 2014-2016, Irlande 2014-2015 Rapport d'étape sur la GIR (final)

Étoilé : Oui Suivis

Premiers résultats : exceptionnels Exceptionnel

le design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique, responsabilité publique

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

Obtenir l'approbation du gouvernement pour, publier et promulguer la réglementation du projet de loi sur le lobbying. Élaboration d'un code de transparence concernant le fonctionnement transparent de groupes de travail, de groupes de travail, etc. nommés par un ministre ou un département.

Résumé du statut de fin de session IRM

(✪) 3.4: Règlement sur le lobbying

Texte d'engagement:

Action 3.4 - Lobbying réglementaire - Obtenir l'approbation du gouvernement pour, publier et promulguer la réglementation du projet de loi sur le lobbying. Élaboration d'un code de transparence concernant le fonctionnement transparent de groupes de travail, de groupes de travail, etc. nommés par un ministre ou un département.

Institution responsable: Département des dépenses publiques et de la réforme (DPER)

Institution (s) de soutien: Tous les organismes publics participeront à la mise en œuvre une fois le projet de loi promulgué.

Date de début: juillet 2014 Date de fin: mars 2015

 

 

Note éditoriale: Engagement 3.4 est clairement en rapport avec les valeurs OGP telles qu’elles ont été écrites, a un impact potentiel de transformation et est mis en œuvre de manière substantielle ou complète. Il s’agit donc d’un engagement marqué. 

But de l'engagement

Le principal objectif de la 2015 Regulation of Lobbying Act est de mettre en lumière le lobbying dans l’élaboration des politiques publiques.[Note 46: Lien vers la loi http://bit.ly/1ZZtWhc (dernier accès septembre 9, 2015)] À cet égard, la loi cherche à ajouter de la transparence et de la responsabilité à l'ensemble du processus d'élaboration des politiques en permettant aux citoyens de voir quels lobbyistes cherchaient à influencer les services gouvernementaux qui élaborent leurs politiques. Le principe de base de la loi est d'encourager la transparence dans les actions entre le gouvernement (y compris les élus et les fonctionnaires) et tous les secteurs de la société dans les domaines de la politique qui affectent tous les citoyens, principalement en mettant en place un registre de lobbying où tous les lobbyistes doivent s'enregistrer avant de contacter fonctionnaires.

Statut

Mi-parcours: Terminé

Il s'agit d'une initiative préexistante qui vise à créer un registre des lobbyistes et de nouvelles règles concernant la pratique du lobbying dans le cadre du programme de réforme de la fonction publique lancé par le ministre des Dépenses publiques et de la Réforme en novembre 2011. En avril 2013, le gouvernement avait approuvé la rédaction du projet de loi.

Cet engagement a été mené à bien au cours de la première année du plan d'action: le projet de loi a été publié en 2014, adopté par les Chambres basse et haute du Parlement et promulgué lors de la première année du plan d'action au début de 2015.

Depuis septembre 2015, le responsable du registre des lobbyistes irlandais était en place et fonctionnait pleinement. Un responsable récemment nommé (Sherry Perrault) et une équipe étaient en place et logés dans le SIPO (Standards in Public Office). Au cours de la deuxième année du plan d'action, un groupe consultatif a également été mis en place et est composé de diverses parties prenantes, notamment des entreprises, des syndicats et des ONG. Le groupe consultatif a été initialement mis en place par le DPER, avec la contribution de la Commission des normes de la fonction publique en ce qui concerne la composition. Le DPER a envisagé la participation d'un large éventail de membres de la société civile et a donc défini une liste d'organisations de divers secteurs, en leur envoyant une lettre les invitant à désigner un représentant. C'était un appel ciblé plutôt qu'un appel ouvert en soi, bien qu’il soit toujours envisagé et par la suite assuré de disposer de plusieurs acteurs.  

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: exceptionnel

Participation civique: n'a pas changé

Responsabilité publique: exceptionnelle

La modification de la pratique gouvernementale est remarquable sur trois principaux fronts liés à la pertinence du PGO. Premièrement, en ce qui concerne l’accès à l’information, à la mi-septembre, 2016 a révélé qu’un grand nombre de retours 5200 étaient déjà accessibles au public pour identifier qui faisait du lobbying et à propos de quoi, ce qui reflétait également l’idée que les lobbyistes respectaient. les règles.[Remarque 47: voir: https://www.lobbying.ie/app/home/search?currentPage=0&pageSize=10&queryText=&subjectMatters=&subjectMatterAreas=&period=&returnDateFrom=&returnDateTo=&lobbyistId=&dpo=&publicBodys=&jobTitles=&client= ] Deuxièmement, disposer de telles informations permet de tenir les fonctionnaires publics et privés responsables de leurs actes. Selon le Irish Times, la presse irlandaise a de plus en plus signalé des cas de lobbyistes puissants rencontrant des représentants de l'État, attirant ainsi l'attention du public sur ces réunions.[Remarque 48: voir: http://www.irishtimes.com/business/media-and-marketing/caveat-thank-you-for-lobbying-now-fill-out-the-register-1.2653796 ] Les citoyens qui disposent de ces informations ont de nouvelles possibilités de demander des comptes aux responsables pour leurs actions lors de l'élaboration d'une politique publique, par exemple en ne votant pas pour certains responsables lors de la prochaine élection. En outre, avec cette information disponible, les citoyens et les membres de la société civile vivant dans des systèmes de réglementation puissants tels que l'Irlande ont de nouvelles possibilités de mieux s'informer sur les acteurs clés des décisions des États, augmentant ainsi leur participation à la vie politique, s'ils jugent que les lobbystes exercent une influence indue. Cette relation entre la force des cadres réglementaires et la participation est davantage développée dans une étude comparative des réglementations en matière de lobbying.[Note 49: Chari, R., J.Hogan et G. Murphy, Réglementation du lobbying: une comparaison mondiale (Manchester: Manchester University Press, 2012)]

Reportés?

Cet engagement n'a pas été repris dans le prochain plan d'action.


Engagements

Open Government Partnership