Ignorer la navigation
Irlande

Examen et modification de la loi sur le lobbying (IE0051)

Vue d’ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour l'Irlande 2021-2023

Cycle du plan d'action : 2021

Statut:

Institutions

Institution chef de file : Département des dépenses publiques et de la réforme (DPER).

Institution(s) de soutien : Commission des normes de la fonction publique (SIPO) Procureur général (AG) ; Oireachtas (législature) et ses commissions

Domaines politiques

Lutte contre la corruption et intégrité, Législation, Pression, Participation à l'élaboration des lois, Règlement, Objectifs de développement durable

Revue IRM

Rapport IRM: Examen du plan d'action de l'Irlande 2021-2023

Premiers résultats : pas de données IRM

Conception i

Vérifiable : Oui

Pertinent pour les valeurs OGP : Oui

Ambition (voir définition): Haut

Implémentation i

Achèvement:

Description

Objectif Examiner comment le fondement législatif existant pourrait être amélioré de la manière la plus efficace et la plus efficiente; renforcer les faiblesses qui ont été identifiées.

Statu quo La loi de 2015 sur la réglementation du lobbying (la loi) établit le cadre pour assurer la transparence au public sur « qui fait pression sur qui24 et sur quoi ». En réglementant les activités de lobbying par le biais d'exigences d'enregistrement et de déclaration, l'objectif est de renforcer la confiance du public dans la politique et dans les affaires du gouvernement, d'accroître la responsabilité des décideurs et de soumettre l'élaboration des politiques publiques, et ceux qui cherchent à l'influencer, à une plus grande l'ouverture, la transparence et la possibilité d'un examen indépendant approprié. À la lumière d'un événement particulier25, le Taoiseach (Premier ministre irlandais) a annoncé le 29 septembre 2020 que l'article 22 de la loi de 2015 sur la réglementation du lobbying traitant de la période de réflexion pour certains élus et agents publics serait révisé. En outre, l'opposition a présenté deux projets de loi d'initiative parlementaire :  Projet de loi 2020 sur la réglementation du lobbying (emploi post-terme en tant que lobbyiste), présenté au Dáil le 4 novembre 2020 par le Parti travailliste.  Regulation of Lobbying (Amendment) Bill 2020, présenté à l'Oireachtas (législature) le 19 novembre 2020 par le parti Sinn Féin. La deuxième étape du projet de loi a eu lieu sous le temps des députés privés du Sinn Fein les 24 et 25 novembre 2020. Un amendement a été convenu le 24 novembre 2020 selon lequel le projet de loi serait réputé avoir été lu une deuxième fois dans un délai de 9 mois (le 24 août 2021) pour permettre la prise en compte des recommandations des Standards in Public Office (SIPO) pour une réforme plus large du lobbying, y compris les dispositions des deux projets de loi d'initiative parlementaire. À la lumière de ces événements, le ministre des Dépenses publiques et de la Réforme a demandé une révision approfondie et complète de la législation. Notez que le deuxième examen statutaire du fonctionnement de la Loi sur le lobbying a été publié en janvier 2020. En vertu de l'article 2 de la Loi sur le lobbying, il est obligatoire que le fonctionnement de la Loi soit examiné tous les 3 ans.

Ambition Entreprendre un vaste examen de la manière dont le fondement législatif existant pourrait être amélioré de la manière la plus efficace et la plus efficiente; renforcer les faiblesses qui ont été identifiées.

Description de l'engagement

Quel est le problème public auquel l'engagement s'attaquera ? Répondre aux préoccupations du public concernant le fonctionnement de la loi sur le lobbying en ce qui concerne le fonctionnement de la période de réflexion pour certains élus et fonctionnaires (article 22 de la loi de 2015 sur la réglementation du lobbying).

Quel est l'engagement ? Entreprendre un examen approfondi de la loi de 2015 sur la réglementation du lobbying afin d'évaluer les implications politiques, juridiques et pratiques d'un événement spécifique et d'entreprendre un examen approfondi de la manière dont le fondement législatif existant pourrait être encore amélioré en termes d'efficacité, d'efficience et de remédier à toutes les faiblesses que le processus fait apparaître.

Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public ? L'examen de grande envergure englobera le fonctionnement de la période de réflexion pour certains élus et fonctionnaires (article 22 de la loi de 2015 sur la réglementation du lobbying).

Décrivez quel sera l'impact prévu d'une mise en œuvre réussie ? L'examen de grande envergure proposera des recommandations, qui seront ensuite présentées au gouvernement pour rédiger les modifications nécessaires à la loi de 2015 sur la réglementation du lobbying afin de lancer le processus législatif.

À quelle(s) valeur(s) de gouvernement ouvert votre engagement est-il également lié ? Valeur : Responsabilité publique et transparence Thème : Lutte contre la corruption

Pourquoi (et décrire comment) cet engagement est-il pertinent pour les valeurs du gouvernement ouvert ? La communication, le dialogue et l'engagement sont au cœur d'une démocratie qui fonctionne bien. Les groupes d'intérêt, les organes représentatifs, les organisations de l'industrie et de la société civile, les ONG et les lobbyistes professionnels tiers fournissent tous une contribution et un retour d'information cruciaux aux systèmes d'administration politique et publique. Il est important que cette activité soit transparente et ouverte à l'examen public dans le cadre des freins et contrepoids appropriés qui atténuent toute tentative visant à exercer une influence indue ou inappropriée sur la conduite de la formulation, de l'élaboration et de la prise de décision des politiques.

À quel objectif de développement durable des Nations Unies26 cet engagement se rapporte-t-il également27 ? . Objectif 16 : Promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, assurer l'accès à la justice pour tous et mettre en place des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux Sous-objectif 16.6 : Développer des institutions efficaces, responsables et transparentes à tous les niveaux

Informations complémentaires (si connues)

Jalons de l'engagement Prochaines étapes et jalons suggérés pour guider la mise en œuvre (n'oubliez pas de saisir et de détailler tout élément public souhaité, par exemple l'engagement des parties prenantes) Qui / Quelle organisation (si connue) Quand (si connue) Informations supplémentaires. Examen de grande envergure comprenant :  Une évaluation du fonctionnement actuel des principales dispositions de la Loi;  Un aperçu de la réglementation du lobbying dans d'autres juridictions ;  Examen des options pour répondre aux préoccupations soulevées et des implications politiques, juridiques et pratiques des différentes réponses ;  et être informé des préoccupations et des points soulevés par les députés à la Chambre et lors des auditions des commissions.DPER DPER Q1 – Q2 2021 Q2 2021 Q2 2021 Commission de la fonction publique (SIPO);  Consultations avec le Bureau du procureur général (AG). DPER / SIPO / AG En cours tout au long du processus  Achever un projet de révision de la Loi sur la réglementation du lobbying et formuler des recommandations fondées sur des preuves. DPER / Cabinet Mi Q2 2021  Demander l'approbation du gouvernement (Mémorandum au gouvernement) pour rédiger les chefs d'un projet de loi modifiant la loi sur la réglementation du lobbying conformément aux recommandations de l'examen. (Faire circuler un projet de mémorandum à l'avance pour obtenir les observations du Département avant de le soumettre formellement au Gouvernement) DPER / Cabinet / AG Mi Q2 2021  Projet de têtes d'un projet de loi (également appelé un régime général) conformément à l'approbation du Gouvernement DPER / AG Q4 2021  Chercher Approbation par le gouvernement du régime général et de la rédaction prioritaire par les AG du projet de loi sur la réglementation du lobbying (amendement) DPER/ Cabinet Début du premier trimestre 1 Oireachtas (législature) Q2022 1  Demander au bureau du procureur général de commencer la rédaction prioritaire du projet de loi sur la réglementation du lobbying (amendement) sur la base du régime général DPER/ AG Q2022 1  Solliciter l'approbation du gouvernement pour le texte final de la réglementation du lobbying ( Amendement) Projet de loi DPER / Cabinet Q2022 3  Présentation du projet de loi sur la réglementation du lobbying (amendement) à l'Oireachtas et début du processus du projet de loi gh toutes les étapes de l'Oireachtas avant la promulgation DPER/ Oireachtas (législature) Q2022 3

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Examen du plan d'action


Engagement 3. Examen du fonctionnement de la loi de 2015 sur la réglementation du lobbying

● Vérifiable : Oui

● A-t-il une optique de gouvernement ouvert ? Oui

● Potentiel de résultats : Substantiel

Pour une description complète de l'engagement, voir l'engagement 3 dans Plan d'action 2021-2023 de l'Irlande.

Contexte et objectifs:

Cet engagement prévoit de modifier la loi sur la réglementation du lobbying, adoptée en 2015 dans le cadre du premier plan d'action irlandais. La Loi oblige les particuliers et les organisations à divulguer toute activité de lobbying dans un registre public. Cela comprend des réunions avec des responsables publics de haut niveau, ainsi que des efforts pour influencer les politiques par le biais de lettres, de courriels ou de tweets. Il stipule également une période de réflexion, au cours de laquelle les agents publics ne sont pas autorisés à faire du lobbying pendant un an après avoir quitté leurs fonctions. En vertu de l'engagement, la modification mettrait fin à certaines limitations de la Loi sur la réglementation du lobbying, y compris sur le caractère exécutoire de la période de réflexion.

L'amendement s'appuie sur les recommandations de la troisième révision de la loi. Il est à noter que les jalons de l'engagement liés à l'examen ont été complétés avant le plan d'action. En septembre 2020, le Taoiseach (Premier ministre) a annoncé une révision de l'article 22 de la loi, concernant la période de réflexion des fonctionnaires. L'examen a été élargi en réponse à deux projets de loi d'initiative parlementaire au Dáil (chambre basse de la législature irlandaise) et s'est terminé au début de l'été 2021. Selon l'Unité de réforme gouvernementale du Département des dépenses publiques et de la réforme, aucune autre consultation formelle avec la société civile et le public n'est prévue dans le cadre de cet engagement.

Les deux révisions législatives précédentes de la Loi n'ont pas produit de modifications. La deuxième revue, publiée en 2020, a reçu 27 soumissions d'universitaires, de représentants d'entreprises et d'agriculteurs, de groupes d'intérêt, de ministères et d'organisations d'affaires publiques. L'Institut des relations publiques d'Irlande et la Commission des normes de la fonction publique ont déploré que le deuxième examen n'ait pas produit de changements substantiels.

Potentiel de résultats : Substantiel

La Loi sur la réglementation du lobbying est considérée comme la référence en matière de législation sur la transparence du lobbying, mais a une certaine marge d'amélioration. Le délai de réflexion n'est pas qualifié de contravention, ce qui limite l'applicabilité. Bien qu'il n'y ait aucune preuve de problèmes de conformité généralisés, il y a eu récemment des cas controversés de fonctionnaires qui se sont déplacés vers des sociétés ou des entreprises de relations publiques (comme le transfert de l'ancien ministre d'État du ministère des Finances vers un groupe de services financiers). L'indice national d'intégrité 2020 a révélé que sur un échantillon de 30 entreprises, 26 n'avaient pas publié de règles ou de politiques sur le mouvement du personnel du secteur public vers les entreprises ou vice versa. Au-delà de la période de réflexion, les universitaires notent que la loi n'exige pas l'enregistrement des travaux préparatoires ou des conseils, ce qui permet aux lobbyistes commerciaux et salariés d'éviter de s'enregistrer. Il n'exige pas non plus la divulgation d'informations financières sur le registre, par exemple le montant d'argent versé aux lobbyistes. De plus, la définition du lobbying exclut les entreprises de moins de dix employés, même si elles font du lobbying pour des contrats de grande valeur.

L'élément le plus potentiellement impactant de cette modification proposée introduirait une contravention couvrant le non-respect de la période de réflexion pour les élus et les fonctionnaires, comblant ainsi le manque d'applicabilité. L'amendement comble également une lacune qui permet à des groupes d'entreprises de former des groupes d'intérêt qui ne sont pas considérés comme faisant du lobbying tant qu'ils n'ont techniquement pas d'employés.

D'autres caractéristiques de l'amendement proposent des changements techniques à la loi. Celles-ci incluent l'extension de la période entre les examens statutaires de trois à cinq ans ; étendre la loi aux titulaires de charge non rémunérés ; dispense d'enregistrement des communications faites par les partis politiques à leurs membres qui sont des agents publics désignés ; améliorer le fonctionnement du registre du lobbying ; et l'introduction d'une contravention sur les actions visant à éviter l'enregistrement ou la soumission de déclarations de lobbying.

Les acteurs de la société civile voient dans cet engagement une opportunité d'accroître la transparence du lobbying. Ils estiment que cela pourrait améliorer la démarcation entre les intérêts commerciaux et les intérêts publics. Cela pourrait également renforcer la confiance dans la démocratie irlandaise, étant donné que le lobbying est un domaine où le grand public perçoit un niveau de corruption plus élevé. Certains suggèrent qu'une plus grande responsabilisation pourrait être introduite si, comme d'autres aspects de la Loi, le non-respect de la période de réflexion devait être une infraction criminelle (plutôt que la contravention prévue).

Opportunités, défis et recommandations pendant la mise en œuvre

La transparence du lobbying a été l'un des domaines politiques les plus ambitieux pour les autres membres de l'OGP en Europe. L'inclusion de cette initiative dans le programme pour le gouvernement soutient l'élan vers l'adoption de l'amendement prévu. Cependant, si l'amendement n'est pas adopté avant décembre 2022, il pourrait être ralenti par un changement de parti au pouvoir. Le MII propose les recommandations suivantes pour la mise en œuvre de cet engagement :

● Fournir des mises à jour claires et régulières sur chaque étape législative pour garantir la transparence et permettre au public de s'engager au fur et à mesure que l'amendement progresse. Cela pourrait inclure la sensibilisation à l'amendement et aux possibilités d'engagement.

● Étendre la définition de la Loi sur la réglementation du lobbying au-delà des entreprises de plus de dix employés pour se concentrer sur les types d'activité ou l'échelle du contrat. Cela pourrait mieux saisir le paysage du lobbying en Irlande pour inclure des consultants individuels.

● Consulter les expériences des réformateurs en Lettonie, Chili, et Madrid, Espagne pour les leçons apprises sur l'utilisation du processus de gouvernement ouvert pour soutenir la réforme du lobbying. Il peut également être avantageux de consulter les Normes internationales de réglementation du lobbying et les recommandations de Transparency International sur le lobbying pour les plans d'action OGP pour obtenir des conseils sur l'élaboration d'une réglementation efficace du lobbying.

● Encourager les chercheurs à utiliser les données du lobbying et signaler les irrégularités. Cela peut contribuer à vérifier l'exactitude des données et à contrôler le respect de la loi.

Harry Cooper, "Les règles strictes du lobbying en Irlande suscitent des cris pour des lois similaires ailleurs" (Politico, 9 août 2017), https://www.politico.eu/article/ireland-lobbying-clampdown-model-for-europe/.
Joyce Nolan (Department of Public Expenditure and Reform Government Reform Unit), correspondance avec le MII, 11 mars 2022.
Nolan, entretien avec l'IRM, 14 mars 2022.
Département des dépenses publiques et de la réforme, « Second Statutory Review of the Regulation of Lobbying Act 2015 » (Gov.ie, 25 février 2020), https://www.gov.ie/en/publication/7ef279-second-statutory-review-of-the-regulation-of-lobbying-act-2015/.
Public Relations Institute of Ireland, « Disappointment At Outcome Of Second Review Of Lobbying Act: No Change » (consulté le 4 février 2022), https://www.prii.ie/news/2020/disappointment-at-outcome-of-second-review-of-lobbying-act-no-change.html.
Harry Cooper, "Les règles strictes de l'Irlande en matière de lobbying suscitent des cris pour des lois similaires ailleurs."
Martin Banks, « Brian Hayes sous le feu des critiques pour avoir introduit la « porte tournante » dans le secteur privé » (Le Parlement, 8 janv. 2019), https://www.theparliamentmagazine.eu/news/article/brian-hayes-under-fire-for-taking-revolving-door-to-private-sector.
Roland Gjoni, Indice national d'intégrité 2020 (Transparency International Irlande, 2021) https://www.transparency.ie/resources/national-integrity-index/private-sector-index/report-2020.
Gary Murphy, « Réglementation du lobbying en Irlande : Fool's errand or fineest hour ? Administration 65 non. 2 (2017), 138–141, https://sciendo.com/pdf/10.1515/admin-2017-0018.
Catherine Lawlor (Transparency International Ireland), entretien avec l'IRM, 14 mars 2022.
Ibid.
Nolan, correspondance.
Johnny Sheehan (the Wheel), entretien avec l'IRM, 23 mars 2022 ; Antoin O'Lachtnain (Open Government Association of Ireland and Digital Rights Ireland), entretien avec l'IRM, 4 mars 2022.
Lawlor, entretien.
Sarah Dickson, "Défis communs de la transparence du lobbying : leçons de l'Europe" (OGP, 8 juin 2021), https://www.opengovpartnership.org/stories/common-challenges-in-lobbying-transparency-lessons-from-europe/.
O'Lachtnain, entrevue; Philip McGrath (Department of Public Expenditure and Reform), entretien avec le MII, 7 mars 2022.
Sheehan, entretien.
OGP, « Lettonie : transparence dans le lobbying (LV0042) » (OGP, 2019), https://www.opengovpartnership.org/members/latvia/commitments/LV0042/.
Jorge Sahd et Cristian Valenzuela, Loi sur le lobbying au Chili, démocratisation de l'accès aux pouvoirs publics (OGP, déc. 2016), https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/report_Lobby-law-in-Chile.pdf.
OGP, "Une fenêtre sur le monde auparavant trouble du lobbying" (OpenStories, 21 octobre 2021), https://www.ogpstories.org/a-window-into-the-previously-murky-world-of-lobbying/.
Open Knowledge Foundation et al., « International Standards for Lobbying Regulation » (consulté le 11 avril 2022), http://lobbyingtransparency.net/standards/.
Lucas Amin et José María Marín, Recommandations sur le lobbying pour les plans d'action OGP (Transparence Internationale, 2018), https://images.transparencycdn.org/images/Rec-on-Lobbying-for-OGP-action-plans-FINAL.pdf.

Engagements

Open Government Partnership