Ignorer la navigation
Israël

Passation de marché entre le gouvernement et le secteur privé (IL0016)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour Israël 2015-2017

Cycle du plan d'action: 2015

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Unité gouvernementale chargée de la liberté d'information, ministère de la Justice

Institution (s) de soutien: Le comptable général, ministère des finances

Domaines politiques

Accès à l'information, Anti-Corruption, Marchés publics, Droit à l'information

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin d'année pour Israël 2015-2017, Rapport d'avancement à mi-parcours pour Israël 2015-2017

Étoilé: non

Premiers résultats: exceptionnel Exceptionnel

Design i

Vérifiable: non

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Le mois de juin, 1, 2014, une résolution gouvernementale est entrée en vigueur, obligeant les bureaux gouvernementaux à publier les contrats et les autorisations relatifs à l'utilisation de ressources publiques ou à la fourniture de services au public sur le site Web principal de la liberté d'information. L'unité gouvernementale chargée de la liberté d'information doit confirmer que la résolution du gouvernement est mise en œuvre de manière optimale.

En outre, le Groupe collabore avec la division de la comptabilité générale du ministère des Finances pour améliorer la qualité des informations rendues accessibles au public dans le domaine des dépenses de l'État.
Objectif principal - Augmenter la transparence. Challenge adresses - Transparence du gouvernement dans les domaines liés à la privatisation et à l'utilisation des ressources publiques

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Engagement 3. Accroître la transparence des contrats entre l’État et les organismes privés

Texte d'engagement: Développer l'information accessible au public dans le domaine des contrats et des dépenses de l'Etat.

Statu quo ou problème / question à traiter: le mois de juin 1, 2014, une résolution gouvernementale est entrée en vigueur, obligeant les bureaux gouvernementaux à publier les contrats et les autorisations relatifs à l'utilisation de ressources publiques ou à la fourniture de services au public relatifs à la liberté principale d'information site Internet. L'unité gouvernementale chargée de la liberté d'information doit confirmer que la résolution du gouvernement est mise en œuvre de manière optimale.

En outre, le Groupe collabore avec la division de la comptabilité générale du ministère des Finances pour améliorer la qualité des informations rendues accessibles au public dans le domaine des dépenses de l'État.

Objectif principal: accroître la transparence

Jalons:

3.1 Superviser la mise en œuvre de la résolution du gouvernement;

3.2 Aider à mettre en œuvre les modifications apportées au système de déclaration des dépenses de l'État (Merkavah);

3.3 Établir des normes pour la déclaration continue des dépenses de l’État.

Institution responsable: Unité gouvernementale de la liberté d'information, ministère de la justice

Institution (s) associée (s): Comptable général, Ministère des finances

Date de début: Juin 1, 2014 Date de fin: 1 juin 2015

Contexte et objectifs:

Les ministères dépensent des milliards de nouveaux shekels israéliens dans le cadre de contrats avec des entités privées. Les détails de ces contrats n'étaient disponibles avant cet engagement que par le biais de demandes de FOI formelles, qui impliquaient un processus bureaucratique fastidieux. En pratique, ces informations ne sont pas disponibles pour la supervision de la reddition de comptes ou la discussion publique. Par exemple, le montant total des achats ministériels publiés pour le premier trimestre de 2016 dépasse 4.2 milliards de NIS (1 NIS = 0.26 USD à partir de 11 nov. 2016). https://foi.gov.il/node/2407.

L'engagement vise à faciliter l'accès aux informations pertinentes dans le domaine des contrats et des dépenses de l'État.

L'engagement bénéficierait d'une plus grande spécificité. Les jalons proposés ont une faible spécificité, car ils se concentrent sur les processus de supervision et de soutien ou sur l'établissement de normes. De plus, le langage de l'engagement décrit des activités pouvant être interprétées comme vérifiables mais nécessitant une certaine interprétation de la part du lecteur pour identifier des livrables mesurables.

L'engagement a été complété en 2015. Par conséquent, l’élargissement de l’information accessible concernant les contrats et les dépenses de l’État a eu un impact modéré sur la publication des marchés publics. Cependant, un engagement plus ambitieux avec des étapes plus spécifiques pourrait conduire à des résultats réels à une plus grande échelle que ce qui s'est produit jusqu'à présent. Étant donné que les jalons de cet engagement ont une faible spécificité, il est facilement présenté comme un engagement achevé. Un meilleur niveau de spécificité contribuerait à améliorer l'impact de l'engagement.

Aboutissement

L'engagement était en grande partie achevé. La supervision de la mise en œuvre de la résolution gouvernementale pertinente (Milestone 3.1) a été confiée à l'Unité de la liberté d'information du Ministère de la justice dans le cadre de sa responsabilité générale vis-à-vis de cet engagement. La supervision est effectuée par l'unité lorsqu'elle suit le flux des contrats téléchargés par les différentes agences sur son propre site Web et rend compte au public de la mise en œuvre de chaque ministère. Ce rapport apparaît clairement sur le site Web de l'unité. Ibid. http://www.justice.gov.il/Units/YechidatChofeshHameyda/PeilotHayehida/DohotHayhida/ReportsPro/Pages/hitkashrout2016.aspx. Il convient de noter qu'à cet égard, le seul ministère qui ait commencé à mettre en œuvre la résolution gouvernementale est le bureau du premier ministre lui-même et un autre sous-ministère relevant de son bureau, le Bureau des affaires stratégiques et de la propagande. "Qu'est-ce que la loi sur la liberté d'information?" (Ministère de la justice - Unité gouvernementale pour la liberté d’information, 16 sept. 2016), https://foi.gov.il.

Pour mettre en œuvre Milestone 3.2, l'unité Freedom of Information a coopéré avec le ministère des Finances afin d'adapter le système de reporting gouvernemental entre agences afin de publier désormais des rapports trimestriels régulièrement téléchargés par les agences gouvernementales. Ibid.

Enfin, Milestone 3.3 a été mis en concurrence avec la publication des directives émises par l'unité FOI, ainsi que par une série de réunions entre les professionnels de l'unité et les agences gouvernementales pour les aider à mieux informer les agences de publication. https://goo.gl/Aslehu; voir le rapport de l'unité FOI sur la mise en œuvre de la résolution gouvernementale ordonnant la publication des contrats: http://www.justice.gov.il/Units/YechidatChofeshHameyda/GlobalDocs/Update1116.pdf.

Il convient de noter qu'après la mise en œuvre de cet engagement, le gouvernement est allé plus loin et a imposé la publication effective des dépenses par ligne de nombreux organismes publics, ce qui constitue en soi un résultat extrêmement positif, comme décrit ci-dessous.

Premiers résultats (le cas échéant)

À la suite de cet engagement, les ajustements technologiques nécessaires ont été apportés aux systèmes d’information des agences gouvernementales 70. Ces ajustements permettent désormais aux agences de télécharger des données dans le système de données ouvertes. En conséquence de cet engagement, 80% de ces agences téléchargent effectivement les informations requises concernant les dépenses. Ministère de la justice: Unité du gouvernement de la liberté d'information, 7 Mar. 2017), https://foi.gov.il/he/search/site/?f[0] = im_field_mmdtypes% 3A349; disponible à: https://goo.gl/h7IK5J. Ministère de la justice: Unité du gouvernement de la liberté d'information, 7 Mar. 2017, https://foi.gov.il/he/search/site/?f[0] = im_field_mmdtypes% 3A349. D'autres agences téléchargent également les contrats requis, bien que leur participation soit beaucoup plus faible et plus limitée. Au total, seuls les contrats 335 sont accessibles au public en ligne. La plupart d'entre eux ont été mis à disposition dans la période suivant la date de fin officielle de l'engagement. Afficher la note Le lien foi.gov de 7 Cependant, alors que de nombreuses agences ont téléchargé ces documents, le pourcentage total de contrats disponibles en ligne est resté très limité, comme l'a noté l'unité FOI. https://foi.gov.il/node/2407.

Il convient de noter que le bureau du premier ministre ne figure pas parmi les% 80 présentant ses dépenses au public, ni n'a téléchargé aucun de ses contrats. Pour un rapport sur la conformité des agences, voir «Engagements trimestriels dans les rapports publicitaires» (Ministère de la justice, 2017), http://www.justice.gov.il/Units/YechidatChofeshHameyda/PeilotHayehida/DohotHayhida/ReportsPro/Pages/hitkashrout2016.aspx. Les chercheurs de l'IRM estiment que cela pourrait constituer un message préjudiciable pour les responsables de la création de rapports pour d'autres agences à mesure que la résolution du gouvernement progressera.

Prochaines étapes

Les chercheurs de l'IRM recommandent de faire de cet engagement un pas en avant dans le prochain plan d'action. Les engagements futurs pourraient définir des objectifs clairs, spécifiques et mesurables en termes de:

  • Le volume de contrats publiés (en pourcentage de tous les marchés publics); et
  • Rationaliser le processus de publication pour éviter les retards inutiles et compliquer les processus de considération pour chaque contrat.

Il est en outre suggéré de fixer des objectifs clairs pour une date à laquelle toutes les dépenses de l’État seront mises à la disposition du public en ligne, ainsi que des informations disponibles sous une forme quasi temps réel et dans des formats plus facilement accessibles que les fichiers XLS actuels téléchargés une fois par an. trois mois.

De plus, cet engagement devrait aller au-delà de l'offre d'accès à l'information. Les chercheurs de l'IRM considèrent que, avec cet engagement, le gouvernement peut progresser vers une plus grande responsabilité de la part du gouvernement. Développer des outils pour l'autonomisation des citoyens serait une manifestation idéale pour atteindre cet objectif, qui à la fin encourage également l'utilisation de telles données.

Résumé du statut de fin de session IRM

3. Accroître la transparence des contrats entre l’État et les organismes privés

Texte d'engagement:

Développer l'information accessible au public dans le domaine des contrats et des dépenses de l'Etat.

Statu quo ou problème / question à traiter: le mois de juin 1, 2014, une résolution gouvernementale est entrée en vigueur, obligeant les bureaux gouvernementaux à publier les contrats et les autorisations relatifs à l'utilisation de ressources publiques ou à la fourniture de services au public relatifs à la liberté principale d'information site Internet. L'unité gouvernementale chargée de la liberté d'information doit confirmer que la résolution du gouvernement est mise en œuvre de manière optimale.

En outre, le Groupe collabore avec la division de la comptabilité générale du ministère des Finances pour améliorer la qualité des informations rendues accessibles au public dans le domaine des dépenses de l'État.

Objectif principal: accroître la transparence

Jalons:

3.1. Superviser la mise en œuvre de la résolution du gouvernement;

3.2. Aider à mettre en œuvre les modifications apportées au système de déclaration des dépenses de l'État (Merkavah);

3.3. Établir des normes pour la déclaration continue des dépenses de l’État.

Institution responsable: Ministère de la justice - Unité de la liberté d'information

Institutions de soutien: le comptable général au ministère des finances

Date de début: 1 Juin 2014

Date de fin: 1 Juin 2015

But de l'engagement

Cet engagement visait à accroître la transparence dans l'utilisation des ressources publiques par les pouvoirs publics en mettant à la disposition des marchés publics des contrats passés entre des organismes publics et des entrepreneurs privés. Il visait également à rendre cette information disponible de manière proactive, sans que les personnes aient à déposer de demandes d'accès à l'information, comme c'était le cas par le passé. En raison de l'imprécision du texte et des jalons de cet engagement, le chercheur IRM a regardé au-delà du texte de l'engagement initial vis-à-vis des actions entreprises après la mise en œuvre au cours de la deuxième année du plan d'action.

Statut

Mi-parcours: Terminé

Cet engagement aurait été pleinement mis en œuvre dans le rapport à mi-parcours, malgré les objectifs limités définis dans le plan d'action. Au moment de la publication du rapport à mi-parcours, le gouvernement avait donné des instructions aux ministères sur la manière de modifier leurs déclarations de dépenses afin de mieux répondre aux besoins d'un système d'information central et de mettre à disposition des informations sur les contrats.http://www.pmo.gov.il/Secretary/GovDecisions/2013/Pages/des1116.aspx. Le rapport de mi-parcours exposait la coopération entre le bureau du Premier ministre et le ministère des Finances en vue de la publication des contrats du gouvernement et des modifications apportées aux systèmes de calcul nécessaires à cette fin. Il a également rendu compte des résultats initiaux, qui ont depuis considérablement augmenté. Pour plus d'informations, voir le rapport IRM à mi-parcours. Israël, rapport à mi-parcours de l'IRM, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Israel_MidTerm-Progress_2015-2017_ENG.pdf, pg. 30.

Au moment de la rédaction du présent rapport de fin d’exercice (septembre 2017), la publication d’informations sur les contrats du gouvernement (plutôt que sur les contrats eux-mêmes) a considérablement augmenté. L’Unité gouvernementale chargée de la liberté de l’information (FOI) a publié un rapport trimestriel sur son site Web, détaillant des dizaines de milliers de contrats de ce type. Le rapport trimestriel de l'unité FOI, http://www.justice.gov.il/Units/YechidatChofeshHameyda/.
PeilotHayehida / DohotHayhida / ReportsPro / Pages / reports.aspx.
Le respect de la résolution du gouvernement à ce sujet s’améliore également. Le rapport de mi-parcours indiquait que le bureau du Premier ministre et le Bureau des affaires stratégiques et de la propagande avaient initialement refusé de participer à ces publications, mais cela a changé depuis. Le Bureau des affaires stratégiques et de la propagande a rejoint le rapport en ligne et publie les informations relatives à ses contrats gouvernementaux trimestriels. Les rapports peuvent être consultés sur le site Web de l'unité, id. Le bureau du Premier ministre a publié les informations sur ses propres contrats à la suite d'une demande d'accès à l'information. L’information a été demandée par le Mouvement pour la liberté d’information en Israël et peut être consultée sur son site Web, https://www.meida.org.il/?p=6886. et s'est engagé à rejoindre la publication en ligne régulière de novembre 2017. Comme indiqué lors de l'entretien avec le chef de l'unité FOI. Il convient de noter que cela résultait également des mesures prises par l'unité FOI et la Knesset pour exiger le respect du bureau du Premier ministre (20 March 2017). http://fs.knesset.gov.il//20/Committees/20_ptv_390374.doc.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: exceptionnel

Avant la publication en ligne des informations sur les contrats, ces informations ne pouvaient être obtenues que par des demandes d'accès à l'information. Cela a créé une bataille juridique pour chaque contrat, car différentes agences avaient des politiques et interprétations différentes de leurs obligations légales. L'engagement visait à créer un standard unifié de publication en ligne proactive pour toutes les autorités gouvernementales et de nombreux autres organismes, et a réussi à le faire. Cet engagement a mis à la disposition du public et des OSC une pléthore d'informations précieuses traitant de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption. Bien que l'utilisation de l'information en soit encore à ses débuts, il est juste de supposer que le simple fait de savoir que toutes les informations relatives aux contrats sont librement accessibles en ligne suscitera plus de prudence parmi les agences gouvernementales.

Les représentants des organisations de la société civile interrogés, tels que le conseiller juridique du mouvement pour la liberté de l'information, ont exprimé leur satisfaction devant la présentation des contrats sur le site Web et ont déclaré qu'il leur était très utile dans leur travail avec les journalistes et dans la recherche d'informations supplémentaires qu'ils envisageaient de demander. Réunion des parties prenantes, Tel-Aviv, 13, septembre 2017. Pour cette raison, le chercheur IRM évalue l'impact éventuel de cet engagement sur l'accès à l'information comme exceptionnel.

Selon le rapport publié sur le site Web de l'unité d'accès à l'information, 75 pour cent des ministères ont publié leur rapport en temps voulu pour le troisième trimestre de 2017, soit le pourcentage le plus élevé depuis la résolution mise en œuvre au début de 2016. Pour le rapport de l'unité FOI, voir: http://www.justice.gov.il/Units/YechidatChofeshHameyda/PeilotHayehida/DohotHayhida/ReportsPro/Pages/hitkashrout2016.aspx. Pour un quart de 2016, le volume total de contrats validés était de 26,604. C'était avec un taux de conformité inférieur à celui d'aujourd'hui.

Reportés?

Cet engagement n'a pas été reporté dans le troisième plan d'action d'Israël.


Engagements

  1. Processus de participation civique au gouvernement

    IL0023, 2017, Renforcement des capacités

  2. Rapports de mise en œuvre de la résolution

    IL0024, 2017, Gouvernement électronique

  3. Indicateurs de performance du plan d'action

    IL0025, 2017, Gouvernement électronique

  4. Centres d'appels du gouvernement

    IL0026, 2017, Communautés marginalisées

  5. Base de données de législation nationale

    IL0027, 2017, Gouvernement électronique

  6. Plan national de réduction des émissions de gaz à effet de serre

    IL0028, 2017, Anti-Corruption

  7. Critères de transparence

    IL0029, 2017, Accès à l'information

  8. Publication de l'information Amendements législatifs

    IL0030, 2017, Accès à l'information

  9. Transparence, participation et accessibilité de l'information dans les autorités locales et le ministère de l'Intérieur

    IL0031, 2017, Gouvernement électronique

  10. Bases de données accessibles au public

    IL0032, 2017, Accès à l'information

  11. Accéder à distance aux services gouvernementaux

    IL0033, 2017, Accès à la justice

  12. Gouvernement sans papier

    IL0034, 2017, Gouvernement électronique

  13. Code Open-Source

    IL0035, 2017, Accès à l'information

  14. Évaluation du plan de gouvernement ouvert

    IL0036, 2017,

  15. Passation de marché entre le gouvernement et le secteur privé

    IL0016, 2015, Accès à l'information

  16. Site Web unifié pour les bureaux gouvernementaux

    IL0017, 2015,

  17. Data.Gov

    IL0018, 2015, Accès à l'information

  18. Satisfaction du public à l'égard des services gouvernementaux

    IL0019, 2015, Participation publique

  19. ATI sur la législation

    IL0020, 2015, Règlement ouvert

  20. Outils de participation civique

    IL0021, 2015, Gouvernement électronique

  21. Participation civique

    IL0022, 2015, Règlement ouvert

  22. Examen de l'autorité de l'Unité gouvernementale de la liberté d'information

    IL0014, 2015, Accès à l'information

  23. Web pour FOI

    IL0015, 2015, Accès à l'information

  24. Mise en place d'un forum intersectoriel faisant la promotion des programmes de gouvernement ouvert

    IL0001, 2012, Participation publique

  25. Accessibilité des informations du budget de l'Etat

    IL0002, 2012, Ouverture fiscale

  26. Publication des plans de travail dans les bureaux du gouvernement

    IL0003, 2012, Gouvernement électronique

  27. Mise en place d'un système de mesure, d'examen et de publication d'un rapport de service gouvernemental au public

    IL0004, 2012, Renforcement des capacités

  28. Coopération entre le gouvernement et le public dans le développement d'applications en ligne

    IL0005, 2012, secteur privé

  29. Participation du public aux processus décisionnels

    IL0006, 2012, Règlement ouvert

  30. Création d'une unité de la liberté d'information au ministère de la justice

    IL0007, 2012, Accès à l'information

  31. Développement d'une infrastructure technologique pour la fourniture de services gouvernementaux

    IL0008, 2012, Gouvernement électronique

  32. Comité inter-bureaux pour l'amélioration des processus opérationnels

    IL0009, 2012, Gouvernement électronique

  33. Création d'un centre de contact gouvernemental (NAMAL - Point de rencontre pour les citoyens)

    IL0010, 2012, Gouvernement électronique

  34. Catalogue en ligne des services gouvernementaux

    IL0011, 2012, Gouvernement électronique

  35. Création d'une unité de service gouvernemental au public

    IL0012, 2012, Prestation de services publics

  36. Création d'une unité nationale des technologies de l'information (TI) dirigée par un DSI du gouvernement

    IL0013, 2012, Gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!