Ignorer la navigation
Israël

Plan national de réduction des émissions de gaz à effet de serre (IL0028)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour Israël 2017-2019

Cycle du plan d'action: 2017

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Département de la qualité de l'air et des changements climatiques, ministère de la Protection de l'environnement

Institution (s) de soutien: Ministères concernés, principalement l'énergie (y compris l'autorité de l'électricité), l'économie et l'industrie, les transports, la construction et le logement, le Bureau central de la statistique, les participants au comité interministériel sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre (comme Nature and Law »,« Life and Environment »,« Green Trend », Association des fabricants, Forum 15)

Domaines politiques

Anti-Corruption, Audits et Contrôles, E-gouvernement, Environnement et climat

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de mise en œuvre d'Israël 2017-2019, Rapport sur la conception en Israël 2017-2019

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: oui

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Quel est le problème public que l'engagement de volonté traitera?
L'Accord de Paris sur le climat exige des pays (qui ont ratifié l'accord) qu'ils fixent des objectifs nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre et surveillent et contrôlent la mise en œuvre de mesures visant à atteindre ces objectifs. Dans le cadre de la résolution gouvernementale n ° 542, le gouvernement israélien s'est fixé pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre en tonnes 7.7 de CO2e par habitant d'ici à 2030. En outre, des objectifs ont été fixés pour une utilisation efficace de l'énergie, les énergies renouvelables et la réduction de l'utilisation de véhicules privés. Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement a formulé un plan d'action national (résolution du gouvernement 1403). Un système de suivi et de contrôle des progrès accomplis dans la réalisation de cet objectif est en cours de création. Qu'est-ce que la commm
La mise en place d'un système permettant de contrôler et de rendre compte des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (MRV - Measurement, Reporting, and Verification). Le système s'appuiera sur un suivi annuel de la mise en œuvre des mesures de réduction des gaz à effet de serre, sur des procédures d'évaluation de la qualité des efforts et sur la présentation de rapports au gouvernement et à l'ONU). Dans le cadre de ce processus, le ministère, en collaboration avec les représentants d’un comité interministériel, élabore des méthodologies pour calculer les réductions et estimer l’amélioration de la situation et les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs fixés. La collecte et l'analyse des informations permettront de rationaliser les travaux du gouvernement et d'apporter les modifications nécessaires au plan national. Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public?
Le système fournira au gouvernement et au public des informations pertinentes sur la mise en œuvre du Plan national de réduction des émissions de gaz à effet de serre et sur la réalisation des objectifs du gouvernement. Ce système contribuera à la préparation des rapports d’étape à l’intention du gouvernement et du Comité des Nations Unies sur les changements climatiques et permettra d’examiner l’efficacité du plan et de l’actualiser en conséquence. En outre, cet engagement est conforme à l’un des points clés de l’Accord de Paris: promouvoir la transparence, de sorte que la communauté internationale tout entière soit au courant des efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre et permette un contrôle mondial des progrès accomplis dans la réalisation de l’objectif mondial. (hausse maximale de 2C dans le réchauffement climatique, avec une cible souhaitée de 1.5C). Pourquoi cet engagement est-il pertinent pour la valeur OGP?
Transparence: la base de données rend publiques les informations sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre du Plan national de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
Responsabilité: la base de données permet au public de comprendre la dernière situation en matière de gaz à effet de serre en Israël et de surveiller la mise en œuvre du plan du gouvernement visant à atteindre l'objectif fixé pour 2030. Information additionnelle: http://www.sviva.gov.il/English/ResourcesandServices/NewsAn-May/Israel-dEvents/NewsAndMessageDover/Pages/2017/05-Reduction-Gas-Greenhouse-Presenting-in-Nations-Other-JoinsMeeting.aspx-Climate-During-UN-to-Plan
http://www.pmo.gov.il/Secretary/GovDecisions/2015/Pages/dec542.aspx
http://www.pmo.gov.il/Secretary/GovDecisions/2016/Pages/des1403.aspx
Activité clé avec un livrable vérifiable: formuler l'infrastructure du système (méthodologies de surveillance, outils de collecte de données, base de données et modèles pour les prévisions et les analyses) et obtenir l'approbation des ministères concernés.
01.01.2016
31.12.2017
Collecte de données auprès des ministères
01.01.2018
31.03.2018
Soumettre un rapport annuel au gouvernement
30.06.2018

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

6. Mise en place d'un système de compte rendu et de contrôle de la mise en œuvre des mesures du Plan national de réduction des émissions de gaz à effet de serre

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«L'Accord de Paris sur le climat impose aux pays (qui l'ont ratifié) de se fixer des objectifs nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de surveiller et de contrôler la mise en œuvre des mesures prises pour atteindre ces objectifs. Dans le cadre de la résolution gouvernementale n ° 542, le gouvernement israélien s'est fixé pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre en tonnes 7.7 de CO2e par habitant d'ici à 2030. En outre, des objectifs ont été fixés pour une utilisation efficace de l'énergie, les énergies renouvelables et la réduction de l'utilisation de véhicules privés. Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement a formulé un plan d'action national (résolution du gouvernement 1403). Un système de suivi et de contrôle des progrès accomplis dans la réalisation de cet objectif est en cours de mise en place.

La mise en place d'un système permettant de contrôler et de rendre compte des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (MRV - Measurement, Reporting et Verification). Le système s'appuiera sur un suivi annuel de la mise en œuvre des mesures de réduction des gaz à effet de serre, sur des procédures d'évaluation de la qualité des efforts et sur la soumission de rapports au gouvernement et à l'ONU). Dans le cadre de ce processus, le ministère, en collaboration avec les représentants d'un comité interministériel, élabore des méthodologies pour calculer les réductions et estimer l'amélioration de la situation et les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs définis. La collecte et l'analyse des informations permettront de rationaliser les travaux du gouvernement et d'apporter les modifications nécessaires au plan national. "

Milestones

6.1 Formulation de l'infrastructure du système (méthodologies de surveillance, outils de collecte de données, base de données et modèles de prévision et d'analyse) et obtention de l'approbation des ministères concernés.

6.2 Collecte de données auprès des ministères

6.3 Soumettre un rapport annuel au gouvernement

Date de début: janvier 2016

Date de fin: June 2018

Contexte et objectifs

Le sommet 2015 des Nations Unies sur le climat à Paris a débouché sur un accord international visant à lutter contre le changement climatique mondial. Israël a ratifié cet accord en 2016. En conséquence, le ministère de la Protection de l'environnement a créé un organisme interinstitutions qui est tenu de publier un rapport avant la fin de chaque année, faisant état de la mise en œuvre des mesures prévues dans le Plan national de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Cet engagement est le mécanisme permettant de remplir cette obligation de déclaration. Plus précisément, la présentation du rapport annuel contenant toutes les informations recueillies sur les progrès accomplis par Israël dans la mise en œuvre de l'Accord de Paris donnera au public un accès à d'importantes données environnementales. Selon le «Plan national de mise en œuvre de l’Accord de Paris» de septembre 2016, les rapports annuels incluront des informations sur l'inventaire national des émissions, les indicateurs de mise en œuvre, les dépenses publiques et privées dans le cadre du programme, ainsi que l'analyse des politiques et les recommandations.

Les deux premiers jalons de l'engagement ne sont pas faciles à vérifier, car ils reposent principalement sur les affaires internes du gouvernement. Cependant, la troisième étape est plus vérifiable, ce qui est important car c’est celle à partir de laquelle la mise en œuvre des deux premiers engagements peut être évaluée. L'impact potentiel de l'engagement sur l'accès à l'information est jugé modéré. Il n’est pas transformateur, car il rend compte des activités déjà imposées par la convention et qui sont normalement disponibles, conformément à la loi israélienne sur la liberté de l’information, mais sans l’agrégat national et la comparaison avec les engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris, qui sont importantes pour mieux comprendre la situation générale. . L’article 6A de la loi, tel que modifié dans 2005, impose à toutes les agences qui détiennent des informations «sur les substances émises, déversées, éliminées ou rejetées dans l’environnement et sur les résultats de mesures du bruit, des odeurs et des rayonnements ne relevant pas du domaine privé» publier ces données sur leurs sites Web.

Cependant, la publication du rapport pourrait contribuer de manière significative au succès des efforts déployés par Israël pour s'acquitter de ses obligations en matière de rapports en vertu de l'Accord de Paris. Pour ce faire, il responsabilisera les activistes de l'environnement et mobilisera leur impact sur les décideurs. En ayant accès à ces informations, les OSC seront en mesure de mieux mobiliser l’opinion publique et de signaler les défaillances des gouvernements, par exemple en ce qui concerne le respect des engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris. Cela les aidera également à préparer des rapports parallèles. Pour les non-experts, ces informations sont beaucoup plus utiles que celles actuellement publiées dans le cadre de la loi sur la liberté de l’information, car elles sont données dans le contexte des normes et exigences internationales et ne sont pas assez détaillées pour ne pas submerger le profane de trop de données.

Prochaines étapes

Les chercheurs de l'IRM recommandent que, dans les futures publications de rapports annuels dans le cadre de l'Accord de Paris, il soit envisagé de présenter les informations de manière plus compréhensible pour les non-initiés. Il est également recommandé d'inclure des informations comparatives avec les périodes de rapport précédentes afin de démontrer les tendances dans la mise en œuvre de la convention.

Autorité des PTOM du gouvernement, Plan d'action pour un gouvernement ouvert pour 2018 – 2019, p. 27-30
https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/01/Israel_Action-Plan_2017-2019_EN.pdf
L'Accord de Paris (2015) disponible à l'adresse suivante: https://unfccc.int/sites/default/files/english_paris_agreement.pdf
Le gouvernement israélien a ratifié l'accord le 12 novembre. 14, 2016.
Disponible à: http://www.sviva.gov.il/infoservices/reservoirinfo/doclib2/publications/p0801-p0900/p0836.pdf [en hébreu]
Loi sur l'accès à l'information, 5758-1998, Pour une version anglaise de la loi modifiée, allez à: http://www.sviva.gov.il/English/Legislation/Documents/Freedom%20of%20Information%20Laws%20and%20Regulations/FreedomOfInformationLaw1988.pdf.

Résumé du statut de fin de session IRM

6. Mise en place d'un système de compte rendu et de contrôle de la mise en œuvre des mesures du Plan national de réduction des émissions de gaz à effet de serre

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«L'Accord de Paris sur le climat impose aux pays (qui l'ont ratifié) de se fixer des objectifs nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de surveiller et de contrôler la mise en œuvre des mesures prises pour atteindre ces objectifs. Dans le cadre de la résolution gouvernementale n ° 542, le gouvernement israélien s'est fixé pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre en tonnes 7.7 de CO2e par habitant d'ici à 2030. En outre, des objectifs ont été fixés pour une utilisation efficace de l'énergie, les énergies renouvelables et la réduction de l'utilisation de véhicules privés. Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement a formulé un plan d'action national (résolution du gouvernement 1403). Un système de suivi et de contrôle des progrès accomplis dans la réalisation de cet objectif est en cours de mise en place.

La mise en place d'un système permettant de contrôler et de rendre compte des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (MRV - Measurement, Reporting et Verification). Le système s'appuiera sur un suivi annuel de la mise en œuvre des mesures de réduction des gaz à effet de serre, sur des procédures d'évaluation de la qualité des efforts et sur la soumission de rapports au gouvernement et à l'ONU). Dans le cadre de ce processus, le ministère, en collaboration avec les représentants d'un comité interministériel, élabore des méthodologies pour calculer les réductions et estimer l'amélioration de la situation et les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs définis. La collecte et l'analyse des informations permettront de rationaliser les travaux du gouvernement et d'apporter les modifications nécessaires au plan national. "

Milestones

6.1 Formulation de l'infrastructure du système (méthodologies de surveillance, outils de collecte de données, base de données et modèles de prévision et d'analyse) et obtention de l'approbation des ministères concernés.

6.2 Collecte de données auprès des ministères

6.3 Soumettre un rapport annuel au gouvernement

Date de début: janvier 2016

Date de fin: June 2018

L'engagement visait à établir un système pour rendre compte des progrès d'Israël en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (MRV - Mesure, rapport et vérification), comme l'exige l'Accord de Paris sur le climat. L'engagement reposait sur le fait que certaines parties du gouvernement interne ne présentaient aucune nouvelle information au public (comme la collecte de données) et sur l'exigence de l'accord de publier un rapport annuel ouvert au public.

Il est difficile d'évaluer le niveau de mise en œuvre de cet engagement, car le ministère de la Protection de l'environnement n'a fourni aucune mise à jour aux chercheurs de l'IRM, malgré des demandes répétées. Le site Web du ministère comprend des informations annuelles jusqu'en 2016 et au plus tard. Une recherche sur un site Web distinct de déclaration des gaz à effet de serre a permis de trouver un lien vers les rapports annuels 2016 et 2017, publiés respectivement en mai 2017 et novembre 2018. Un rapport 2018 n'a pas été publié, bien que l'engagement se réfère à juin 2018 comme date de soumission des rapports annuels. Ainsi, le rapport 2018 aurait dû être publié d'ici juin 2019.

Cette activité existait avant le plan d'action actuel, et il y a moins d'informations disponibles sur le site Web du ministère concernant les informations pertinentes pour la période du plan d'action qu'auparavant. Par conséquent, l'engagement lui-même n'a conduit à aucune amélioration de l'accès aux données sur les émissions de gaz à effet de serre. Il a mis les informations relatives aux années 2016 et 2017 à la disposition du public, comme l'exigent les Accords de Paris, mais ces informations étaient déjà disponibles au préalable. Beaucoup d'informations qui doivent être collectées dans le cadre de l'Accord de Paris, comme des rapports volontaires spécifiques sur les émissions de gaz à effet de serre des industries, ne semblent pas être accessibles au public.

«Plan d'action pour un gouvernement ouvert pour 2018-2019», Autorité gouvernementale des PTOM, p. 27–30, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/01/Israel_Action-Plan_2017-2019_EN.pdf.

«Accord de Paris», Nations Unies, 2015, https://unfccc.int/sites/default/files/english_paris_agreement.pdf.

«Déclaration volontaire et réduction des gaz à effet de serre», Ministère de l’environnement, disponible [en hébreu] à http://www.sviva.gov.il/subjectsEnv/ClimateChange/GHG/Pages/default.aspx.

«L'enregistrement des émissions de gaz à effet de serre a des émissions en Israël», Institut Samuel Neaman pour la recherche sur les politiques nationales, https://www.neaman.org.il/Greenhouse-Gases-Reporting-Registration-System. Ces rapports apparaissent sur le site Web de «l'Institut Shmuel Ne'eman pour la recherche sur les politiques nationales» au Technion - l'Institut israélien de technologie - qui a apparemment passé un contrat avec le gouvernement pour mener à bien la méthodologie et la mise en œuvre des rapports.


Engagements

  1. Processus de participation civique au gouvernement

    IL0023, 2017, Renforcement des capacités

  2. Rapports de mise en œuvre de la résolution

    IL0024, 2017, Gouvernement électronique

  3. Indicateurs de performance du plan d'action

    IL0025, 2017, Gouvernement électronique

  4. Centres d'appels du gouvernement

    IL0026, 2017, Communautés marginalisées

  5. Base de données de législation nationale

    IL0027, 2017, Gouvernement électronique

  6. Plan national de réduction des émissions de gaz à effet de serre

    IL0028, 2017, Anti-Corruption

  7. Critères de transparence

    IL0029, 2017, Accès à l'information

  8. Publication de l'information Amendements législatifs

    IL0030, 2017, Accès à l'information

  9. Transparence, participation et accessibilité de l'information dans les autorités locales et le ministère de l'Intérieur

    IL0031, 2017, Gouvernement électronique

  10. Bases de données accessibles au public

    IL0032, 2017, Accès à l'information

  11. Accéder à distance aux services gouvernementaux

    IL0033, 2017, Accès à la justice

  12. Gouvernement sans papier

    IL0034, 2017, Gouvernement électronique

  13. Code Open-Source

    IL0035, 2017, Accès à l'information

  14. Évaluation du plan de gouvernement ouvert

    IL0036, 2017,

  15. Passation de marché entre le gouvernement et le secteur privé

    IL0016, 2015, Accès à l'information

  16. Site Web unifié pour les bureaux gouvernementaux

    IL0017, 2015,

  17. Data.Gov

    IL0018, 2015, Accès à l'information

  18. Satisfaction du public à l'égard des services gouvernementaux

    IL0019, 2015, Participation publique

  19. ATI sur la législation

    IL0020, 2015, Règlement ouvert

  20. Outils de participation civique

    IL0021, 2015, Gouvernement électronique

  21. Participation civique

    IL0022, 2015, Règlement ouvert

  22. Examen de l'autorité de l'Unité gouvernementale de la liberté d'information

    IL0014, 2015, Accès à l'information

  23. Web pour FOI

    IL0015, 2015, Accès à l'information

  24. Mise en place d'un forum intersectoriel faisant la promotion des programmes de gouvernement ouvert

    IL0001, 2012, Participation publique

  25. Accessibilité des informations du budget de l'Etat

    IL0002, 2012, Ouverture fiscale

  26. Publication des plans de travail dans les bureaux du gouvernement

    IL0003, 2012, Gouvernement électronique

  27. Mise en place d'un système de mesure, d'examen et de publication d'un rapport de service gouvernemental au public

    IL0004, 2012, Renforcement des capacités

  28. Coopération entre le gouvernement et le public dans le développement d'applications en ligne

    IL0005, 2012, secteur privé

  29. Participation du public aux processus décisionnels

    IL0006, 2012, Règlement ouvert

  30. Création d'une unité de la liberté d'information au ministère de la justice

    IL0007, 2012, Accès à l'information

  31. Développement d'une infrastructure technologique pour la fourniture de services gouvernementaux

    IL0008, 2012, Gouvernement électronique

  32. Comité inter-bureaux pour l'amélioration des processus opérationnels

    IL0009, 2012, Gouvernement électronique

  33. Création d'un centre de contact gouvernemental (NAMAL - Point de rencontre pour les citoyens)

    IL0010, 2012, Gouvernement électronique

  34. Catalogue en ligne des services gouvernementaux

    IL0011, 2012, Gouvernement électronique

  35. Création d'une unité de service gouvernemental au public

    IL0012, 2012, Prestation de services publics

  36. Création d'une unité nationale des technologies de l'information (TI) dirigée par un DSI du gouvernement

    IL0013, 2012, Gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!