Ignorer la navigation
Italie

Opencoesione Plus (IT0042)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action national pour l'Italie 2016-2018

Cycle du plan d'action : 2016

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Cabinet du Premier ministre – Département des politiques de cohésion

Institution(s) de soutien : Agence pour la cohésion territoriale, Ministère de l'économie et des finances RGS-IGRUE, Autorité nationale de lutte contre la corruption, Cabinet du Premier ministre – DIPE, Représentation de la Commission européenne en Italie, Ministère de l'Éducation, des Universités et de la Recherche, Administrations centrales et régionales responsable de la planification des ressources pour les politiques de cohésion, autorités locales responsables de la mise en œuvre des projets financés ; Centres d'information Europe Direct, associations nationales et locales sélectionnées telles que "Amici di A Scuola di OpenCoesione"

Domaines politiques

Accès à l'information, Aide, Anti-Corruption, E-gouvernement, Ouverture fiscale, Open Data, Participation du public, Marchés publics, Publication des informations budgétaires / fiscales

Revue IRM

Rapport IRM: Italie Rapport de fin de trimestre 2016-2018, Rapport à mi-parcours pour l'Italie 2016-2018

Suivi : Non

Premiers résultats : marginaux

Design i

Vérifiable : Oui

Pertinent pour les valeurs OGP : accès à l'information

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement:

Détails

Brève description Publier de nouvelles informations sur la planification des ressources, les possibilités de financement, les appels d’offres et les concours généraux et renforcer la participation de la société civile. Objectif général Rendre les politiques de cohésion plus efficaces grâce à la diffusion de nouvelles informations dans un format de données ouvert ou en termes de services fournis aux citoyens et aux entreprises à travers le pays. Situation actuelle OpenCoesione, lancé dans 2012, est une initiative gouvernementale ouverte sur les politiques de cohésion qui vise à réduire les différences socioéconomiques entre les différentes régions du pays grâce à l'utilisation de ressources supplémentaires provenant du budget national et du budget de l'UE. Cette initiative a été soutenue jusqu'à présent par des projets spécifiques. Les données pertinentes sont accessibles au public ici: http://www.opencoesione.gov.it/progetti/?=progetti&q=opencoesione. La mise en place du premier portail http://www.opencoesione.gov.it était l'une des actions contenues dans le premier plan de l'OGP de l'Italie. Le portail assure actuellement la transparence de la mise en œuvre des projets financés par les fonds structurels de l'UE et les politiques de cohésion nationales - comme prévu par le système de surveillance unitaire géré par le ministère de l'Économie et des Finances et soutenu par les administrations responsables des projets - et contient des informations supplémentaires sur le contexte financier et socio-économique. La surveillance de la période de programmation 2014-2020 est sur le point de commencer. Par conséquent, les données ouvertes sur la mise en œuvre des projets disponibles sur le portail se réfèrent actuellement à la période 2007-2013. En ce qui concerne les décisions de programmation et de financement, la version actuelle du portail offre un ensemble d'informations très restreint: pour les programmes opérationnels, seuls les textes des programmes eux-mêmes et les rapports de mise en œuvre correspondants, et pour les ressources nationales, uniquement les informations générales principales sur les projets. financé par le Fonds de cohésion et de développement approuvé par le CIPE au cours de la période 2011-2012. En ce qui concerne la collaboration et la participation, pour la première fois de l’année scolaire 2013-2014, le projet «A Scuola di OpenCoesione» (ASOC) a été lancé, impliquant toutes les écoles secondaires italiennes. L'analyse des projets financés par les politiques de cohésion au niveau local débouche sur une recherche thématique et un suivi civique d'actions spécifiques. Les résultats de ce travail, à la fin du processus, sont partagés lors d'un débat public avec les autorités locales sans nécessairement assurer une continuité avec le circuit de retour d'informations activé par le projet ASOC et d'autres initiatives pouvant être lancées à la suite du suivi civique. En année scolaire 2015-2016, les écoles 120 y ont participé. Résultats attendus En ce qui concerne la transparence, compléter les informations sur les politiques de cohésion, en particulier sur la disponibilité: »des informations sur les décisions en matière de planification des ressources et leurs modifications ultérieures, en particulier les décisions de financement prises par le CIPE; »Informations structurées sur les possibilités de financement, les appels d’offres et les concours publics. En ce qui concerne la participation, intégrer le système de gestion de projet de développement territorial basé sur des canaux de communication directs entre la société civile et les administrations, avec des systèmes de planification conjointe reposant sur une implication plus grande et une expansion des acteurs, y compris les écoles et les autres acteurs.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Pour plus de détails sur les engagements, voir le rapport IRM Year 1: https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Italy_Mid-Term-Re...

Résumé du statut de fin de session IRM

Pour les détails de l'engagement, téléchargez le rapport IRM: https://www.opengovpartnership.org/documents/italy-end-of-term-report-2016-2018/


Engagements

Open Government Partnership