Ignorer la navigation
Jordanie

Mécanisme de plainte pour violation des droits de l'homme (JO0062)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Jordanie 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution directrice: le ministre d'État chargé du Développement institutionnel et le bureau du coordinateur gouvernemental pour les droits de l'homme

Institution (s) de soutien: Basses Sans Frontières - Association des ambassadeurs humanitaires pour la démocratie et les droits de l'homme - Observatoire national jordanien des droits de l'homme - Académie du changement pour les études sur la démocratie et le développement - Association jordanienne pour l'entrepreneuriat - Rawan Ababneh (expert) - Al-Hayat Center - Rased - Association caritative Wesam Al Ataa - Centre de sensibilisation aux médias et aux droits de l'homme

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, Résolution des litiges et assistance juridique, E-gouvernement, Droits de l'homme, Justice, Justice pour OG, Législation et réglementation, Législatives, Parlements ouverts, Mesures de responsabilité sociale et boucles de rétroaction, Objectifs de développement durable

Revue IRM

Rapport IRM: Examen IRM en attente

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: examen IRM en attente

Pertinent avec les valeurs OGP: en attente d'examen IRM

Impact potentiel: examen IRM en attente

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Unification et développement du national
Mécanisme de plainte pour violation des droits de l'homme Agence d'exécution principale
Description de l'engagement
1 / 9 / 2018 - 30 / 6 / 2020
Le ministre d'État chargé du développement institutionnel et le Bureau du gouvernement
Coordonnateur des droits de l'homme Quel est le public
problème que le
engagement sera
adresse?
Cet engagement a été élaboré pour remédier à la situation actuelle en matière de dépôt de plaintes
sur les violations des droits de l'homme dans le secteur public. Le processus de plainte souffre de
la dispersion des mécanismes et des entités destinataires, les mauvaises méthodes de traitement, la
difficulté des processus de suivi et manque de capacité à récupérer des statistiques. Alors que le bureau de
le Coordonnateur général des droits de l'homme représente l'organe gouvernemental chargé de recevoir
plaintes (sans cadre législatif), un groupe d'OSC et des représentants officiels des droits de l'homme
les organisations jouent le rôle de médiation, en communiquant avec le bureau du gouvernement
Coordinateur au nom du plaignant (par écrit ou par appels téléphoniques), lorsque le
L’absence d’un mécanisme clair et spécifique de traitement des affaires en empêche de nombreuses personnes.
soumettre des plaintes.
Quel est l'engagement?
Cet engagement vise à promouvoir le droit des citoyens de soumettre des plaintes pour violation
contre eux dans des établissements du secteur public, sans frais. Plaintes concernant les ressources humaines
les violations seront disponibles par les méthodes traditionnelles et via un système électronique désigné.
Plate-forme. L’engagement vise également à institutionnaliser le Bureau du gouvernement
Coordonnateur du cadre législatif et réglementaire des droits de l'homme sur la juridiction
recevoir les plaintes pour violation des droits de l’homme et les renvois ultérieurs aux autorités compétentes.
les autorités. En outre, l’engagement vise à sensibiliser le public à l’utilisation de ce produit
mécanisme et de partager périodiquement leurs réactions à ce sujet. Comment va l'engagement
contribuer à résoudre le
problème public?
La présence d’un cadre législatif et réglementaire et d’un mécanisme unifié de réception des
les plaintes contribuent à résoudre les problèmes de dispersion des mécanismes, en recevant
les plaintes et les mauvaises méthodes de traitement. Il facilite également l’utilisation des technologies conventionnelles.
et des voies non conventionnelles (via une plate-forme électronique) sans avoir besoin de
présence, en plus de veiller à ce qu'une équipe qualifiée reçoive les plaintes et les dirige vers le
autorités compétentes, de manière simple et rapide. Il encouragera également la diffusion
des rapports sur les plaintes reçues et le traitement de chacun, incitant ceux qui
sont maltraités pour soumettre des plaintes et pour renforcer leur confiance dans les
l'administration pour les gérer correctement. Cela renforcerait à son tour la responsabilité publique
pratiques et améliorer les performances du gouvernement dans le respect des droits de l'homme.
Pourquoi cet engagement
pertinents pour les valeurs OGP?
Cet engagement renforce la valeur de la responsabilité publique, dans la mesure où il est lié à la notion
plaintes pour violation des droits de l’homme dans le secteur public. Il établit également l'accès aux informations pertinentes.
informations par le biais de rapports périodiques sur les plaintes reçues, qui incluent les nombres
et le traitement des sorties, tout en préservant la confidentialité des informations personnelles. En outre,
il est conforme à la valeur de la technologie et de l'innovation pour l'ouverture et la responsabilité,
en utilisant une plate-forme électronique pour le dépôt de plaintes et d'autres processus de suivi.
L’engagement est également conforme à la valeur de la participation civique, car il exige
actions participatives rassemblant des acteurs étatiques et non étatiques tout au long de sa mise en œuvre.
Informations complémentaires
Cet engagement est lié à la stratégie nationale des droits de l'homme élaborée par le Bureau.
coordinateur général pour les droits de l'homme, et est lié à SDG 16, en particulier aux sous-objectifs
16.6 va «développer des institutions efficaces, responsables et transparentes à tous les niveaux»
et 16.3 à «promouvoir l’état de droit aux niveaux national et international et assurer la
l'égalité d'accès à la justice pour tous ».
Cet engagement s'inscrit dans la continuité des travaux sur l'engagement 4- (a) de la Jordanie
troisième PAN sous OGP 20162018-, et a été conçu sur la base d’une évaluation des progrès accomplis.
Activité clé avec un produit livrable vérifiable
C'est parti !
la mise en oeuvre
Date
Fin
la mise en oeuvre
Date
Adopter un cadre législatif pour réglementer le travail du bureau du
Coordonnateur gouvernemental pour les droits de l'homme et sa capacité à recevoir les plaintes
liés aux violations des droits de l’homme et les transmet ensuite aux autorités compétentes.
01 / 09 / 2018 31 / 08 / 2019
Préparer un cadre réglementaire pour le Bureau du Coordonnateur général des ressources humaines
Droit de régir sa capacité à recevoir les plaintes, y compris, mais sans s'y limiter:
A. Former une équipe pour recevoir les plaintes, les classer et les renvoyer aux autorités compétentes
les autorités. En plus de préparer un manuel de rapport, de traitement et de renvoi
plaintes, et la coordination des approches de coordination avec les autres instances gouvernementales et
organismes non gouvernementaux qui reçoivent des plaintes relatives à des violations des droits de l'homme.
B. Renforcer la capacité de l’équipe à traiter correctement ces plaintes en temps utile
suivi avec la référence appropriée en conséquence.
09 / 01 / 2018 31 / 08 / 2019 Lancement de la plate-forme de traitement des réclamations électroniques en ajoutant une fonctionnalité au gouvernement électronique
plate-forme, où les citoyens peuvent déposer des plaintes concernant des violations des droits de l'homme
secteur public. Cette plate-forme constitue le lien entre le plaignant et le Bureau.
du Coordonnateur général pour les droits de l'homme, et il fournira les éléments suivants:
A. Capacité à rédiger et à envoyer des plaintes facilement tout en veillant à
la confidentialité du plaignant, afin d'encourager les citoyens à déposer
plaintes tout en maintenant leur identité non divulguée.
B. Section de suivi des plaintes pour suivre leur traitement
électroniquement à toutes les étapes, afin qu'ils restent informés.
C. Possibilité pour les institutions non étatiques de déposer des plaintes au nom des citoyens
(par l’un de leurs employés) et faites un suivi en conséquence.
09 / 01 / 2018 31 / 08 / 2019
Lancer une plateforme non électronique pour permettre à tous les groupes de porter plainte,
soit par l’intermédiaire des bureaux des services publics et du guichet des plaintes, soit en assignant
une hotline à cet effet.
01 / 09 / 2018 31 / 08 / 2019
Lancer un plan national de sensibilisation sur les mécanismes de plainte mis en place
dans cet engagement. 1 / 10 / 2019 30 / 6 / 2020
Préparer un rapport périodique sur les plaintes reçues par le Bureau de la
Coordonnateur général des droits de l'homme, y compris le nombre de plaintes
traitement des résultats, en plus de la diffusion des rapports et de la réalisation des
discussions avec les parties prenantes à la fois par des approches directes
discussions) et des approches indirectes (plateformes de médias sociaux et divers
plateformes numériques gouvernementales).
1 / 10 / 2019 30 / 6 / 2020
Information de contact
Nom de la personne responsable de l'agence d'exécution
Dr. Khalil Al Abdallat
Noor Dweiri
Courriel et téléphone
Human.Rights@PM.GOV.JO
+<strong>31642862353</strong>
noor.dweiri@mopsd.gov.jo
+<strong>31642862353</strong>
Autres acteurs impliqués
(OSC et experts)
Nom des OSC et
experts qui ont postulé pour le
assistance volontaire au
mise en œuvre du 4th
SIESTE. Appel d'intérêt ouvert
a été lancé lors de 2 -17
/ 12 / 2018.
- Des bas sans frontières
- Association des ambassadeurs humanitaires pour la démocratie et les droits de l'homme
- Observatoire national jordanien des droits de l'homme
- Académie du changement pour les études sur la démocratie et le développement
- Association jordanienne pour l'esprit d'entreprise
- Rawan Ababneh (Expert)
- Centre Al-Hayat - Rasé
- Association caritative Wesam Al Ataa
- Centre de sensibilisation aux médias et aux droits de l'homme


Engagements

  1. Collaboration secteur public / société civile

    JO0059, 2018, Espace civique

  2. Open Data

    JO0060, 2018, Accès à l'information

  3. Favoriser le dialogue national pour parvenir à une réforme politique

    JO0061, 2018, Renforcement des capacités

  4. Mécanisme de plainte pour violations des droits de l'homme

    JO0062, 2018, Renforcement des capacités

  5. Loi sur l'accès à l'information

    JO0063, 2018, Accès à l'information

  6. Engagement étoilé Renforcer le cadre législatif régissant l'accès à l'information

    JO0048, 2016, Accès à l'information

  7. Renforcer les moyens mis à la disposition des personnes handicapées pour accéder au système de justice

    JO0049, 2016, Renforcement des capacités

  8. Renforcer le cadre régissant la liberté des médias

    JO0050, 2016, Renforcement des capacités

  9. Engagement étoilé Publier les règlements et instructions nécessaires à la mise en œuvre de la loi sur la décentralisation et tenir les élections du conseil de gouvernorat en 2017

    JO0051, 2016, Renforcement des capacités

  10. Développer des services de santé et automatiser le secteur de la santé grâce à des liaisons électroniques

    JO0052, 2016, Renforcement des capacités

  11. Développer un forum d'observatoire interactif pour les citoyens afin de suivre la mise en œuvre des plans et des progrès du gouvernement

    JO0053, 2016, Renforcement des capacités

  12. Adopter le principe de la divulgation du budget conformément aux normes internationales et promouvoir la transparence et la divulgation financière

    JO0054, 2016, Renforcement des capacités

  13. Développer des politiques transparentes et participatives face aux défis du changement climatique

    JO0055, 2016, Renforcement des capacités

  14. Engagement étoilé Implémenter une politique Open Data Sources

    JO0056, 2016, Accès à l'information

  15. Plaintes et griefs liés à des violations commises contre un citoyen

    JO0057, 2016, Résolution des litiges et assistance juridique

  16. Plaintes liées aux services gouvernementaux et à l'environnement dans lequel elle a été fournie

    JO0058, 2016, Renforcement des capacités

  17. Structures des unités de contrôle interne

    JO0034, 2014, Anti-Corruption

  18. Améliorer la prestation de services

    JO0035, 2014, Renforcement des capacités

  19. Élaborer des normes et des objectifs de prestation de services

    JO0036, 2014, Renforcement des capacités

  20. Publier des normes de prestation de services

    JO0037, 2014, Renforcement des capacités

  21. Assurer la pleine conformité avec les normes de prestation de services

    JO0038, 2014, Anti-Corruption

  22. Évaluation du processus de prestation de services

    JO0039, 2014, Anti-Corruption

  23. Mise à niveau des services dans les régions éloignées

    JO0040, 2014, Renforcement des capacités

  24. Développement d'un organisme de surveillance des services

    JO0041, 2014, Prestation de services publics

  25. Restructuration du secteur public

    JO0042, 2014, Législation et réglementation

  26. Mettre à jour le règlement de la fonction publique

    JO0043, 2014, Anti-Corruption

  27. Code de déontologie de la fonction publique

    JO0044, 2014, Renforcement des capacités

  28. Renforcement des capacités institutionnelles

    JO0045, 2014, Législation et réglementation

  29. Appliquer les principes de bonne gouvernance

    JO0046, 2014, Renforcement des capacités

  30. Restructuration du secteur des médias

    JO0047, 2014, Espace civique

  31. Promouvoir la culture de l'excellence dans le secteur public

    JO0001, 2012, Renforcement des capacités

  32. Améliorer les mécanismes de retour d'information et de plainte des citoyens

    JO0002, 2012, Justice

  33. Assurer la mise en œuvre du «Manuel de directives pour l'amélioration des services gouvernementaux»

    JO0003, 2012, Prestation de services publics

  34. Mener un sondage complet sur la satisfaction des clients

    JO0004, 2012, Prestation de services publics

  35. Conception de la deuxième phase du programme national d'amélioration des services publics

    JO0005, 2012, Prestation de services publics

  36. Renforcer le partenariat et l'intégration entre les entités gouvernementales

    JO0006, 2012, Prestation de services publics

  37. Modification du «règlement d’amélioration des services gouvernementaux»

    JO0007, 2012, Législation et réglementation

  38. Poursuivre les travaux sur la liaison des institutions gouvernementales avec le gouvernement électronique

    JO0008, 2012, Gouvernement électronique

  39. Promulgation d'une nouvelle loi sur les transactions électroniques

    JO0009, 2012, Gouvernement électronique

  40. Amendement de la loi sur le bureau d'audit

    JO0010, 2012, Anti-Corruption

  41. Mettre en place une fonction d'audit interne dans les ministères concernés

    JO0011, 2012, Anti-Corruption

  42. Définition de normes et d’indicateurs pour les unités d’audit interne.

    JO0012, 2012, Anti-Corruption

  43. Réforme du droit anti-corruption

    JO0013, 2012, Anti-Corruption

  44. Assurer la mise en œuvre du code de conduite des employés du gouvernement

    JO0014, 2012, Anti-Corruption

  45. Renforcement de l'indépendance financière et opérationnelle du Centre national des droits de l'homme.

    JO0015, 2012, Espace civique

  46. Engagement étoilé Approbation de la loi sur la Commission électorale nationale indépendante

    JO0016, 2012, Législation et réglementation

  47. Adoption d'une nouvelle loi sur les partis politiques par le Parlement

    JO0017, 2012, Législation et réglementation

  48. Approbation de la nouvelle loi électorale par le Parlement

    JO0018, 2012, Législation et réglementation

  49. Tenir une élection municipale en 2013

    JO0019, 2012, Subnational

  50. Engagement étoilé Création d'une cour constitutionnelle

    JO0020, 2012, pouvoir judiciaire

  51. Création d'un tribunal administratif.

    JO0021, 2012, pouvoir judiciaire

  52. Adoption de modifications à la loi sur l'accès à l'information

    JO0022, 2012, Accès à l'information

  53. Achèvement de la deuxième phase du système de gestion de l'information sur l'aide jordanienne (JAIMS)

    JO0023, 2012, Aide

  54. Publication des rapports annuels pour 2011 de la Direction de l'audit et de la Commission anti-corruption

    JO0024, 2012, Anti-Corruption

  55. Auto-évaluation des systèmes d'approvisionnement nationaux

    JO0025, 2012, Anti-Corruption

  56. Règlement d'approvisionnement unifié

    JO0026, 2012, Anti-Corruption

  57. Transparence des dépenses publiques

    JO0027, 2012, Ouverture fiscale

  58. Aspects liés au genre et aux enfants dans les unités gouvernementales

    JO0028, 2012, Sexe

  59. Améliorer la transparence de la préparation du budget général et diffuser des informations sur le processus

    JO0029, 2012, Ouverture fiscale

  60. Préparer une stratégie pour le projet de décentralisation financière

    JO0030, 2012, Ouverture fiscale

  61. Lancer le GFMIS dans les ministères, les départements et les centres financiers

    JO0031, 2012, Gouvernement électronique

  62. Accroître la transparence et la responsabilisation dans l'utilisation des fonds publics

    JO0032, 2012, Anti-Corruption

  63. Ouverture de discussions pour rejoindre l'Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE).

    JO0033, 2012, Anti-Corruption

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!