Ignorer la navigation
Kenya

Créer un processus de passation des marchés publics transparent, une supervision publique des dépenses et assurer une utilisation optimale des ressources par rapport aux priorités des citoyens (KE0015)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national du Kenya 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution directrice: Trésor national

Institution (s) de soutien: Conseil du Trésor national du Gouverneur Budget intergouvernemental et Conseil économique (IBEC) Autorité des TIC - Kenya Open Data Initiative (KODI); Partenariat budgétaire international (IBP), article 19 Afrique de l'Est de l'Institut des experts économiques du Kenya (ICPAK), Institut des comptables publics certifiés du Kenya (ICPAK)

Domaines politiques

Accès à l'information, Anti-Corruption, Institutions anti-corruption, E-gouvernement, Ouverture fiscale, Marchés ouverts et marchés publics, Open Data, Participation du public, Marchés publics, Publication des informations budgétaires / fiscales, Gestion des Enregistrements , Mesures de responsabilité sociale et boucles de rétroaction

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de mandat du Kenya 2016-2018, Rapport à mi-parcours sur le Kenya 2016- 2018

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: non

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Statu quo ou problème traité par l'engagement La sous-traitance ouverte, l'utilisation de données, la divulgation et l'engagement tout au long du cycle de passation des marchés sont essentielles. Le portail actuel http://bit.ly/1MntBgK par le Trésor national par l’intermédiaire du service de réingénierie de l’IFMIS n’est pas conforme aux normes de passation des marchés ouverts. Certains jeux de données clés concernant la transparence ne sont actuellement pas disponibles sur le portail. Plusieurs entreprises continuent à obtenir des contrats avec le gouvernement, mais fournissent des services de mauvaise qualité ou ne respectent jamais les obligations contractuelles et ont trouvé le moyen d'obtenir en permanence des contrats. Objectif principal Créer un processus de passation des marchés publics transparent, une supervision publique des dépenses et une optimisation des ressources en fonction des priorités des citoyens. Brève description de l'engagement Mettre en œuvre les normes de sous-traitance ouvertes (OCDC) sur les marchés publics et les processus d'appels d'offres au Kenya, y compris une base de données de non-paiement pour les entrepreneurs inscrits sur la liste noire.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

6. Processus de passation des marchés publics transparent

Texte d'engagement:

Titre: 6. Créer un processus de passation des marchés public transparent, une supervision publique des dépenses et assurer une optimisation des ressources en fonction des priorités des citoyens

Statu quo ou problème abordé dans l'engagement: Les contrats ouverts, l'utilisation de données, la divulgation et l'engagement tout au long du cycle d'approvisionnement sont essentiels. Le portail actuel http://bit.ly/1MntBgK par le Trésor national par l’intermédiaire du service de réingénierie de l’IFMIS n’est pas conforme aux normes de passation des marchés ouverts. Certains jeux de données clés concernant la transparence ne sont actuellement pas disponibles sur le portail. Plusieurs entreprises continuent à obtenir des contrats avec le gouvernement, mais fournissent des services de mauvaise qualité ou ne respectent jamais les obligations contractuelles et ont trouvé le moyen d'obtenir en permanence des contrats.

Objectif principal: créer un processus de passation des marchés public transparent, une surveillance publique des dépenses et assurer une optimisation des ressources dans le respect des priorités des citoyens.

Brève description de l'engagement: Mettre en œuvre les normes de sous-traitance ouvertes (OCDC) sur les marchés publics et les processus d'appels d'offres au Kenya, y compris une base de données de non-paiement pour les entrepreneurs inscrits sur liste noire.

Jalons:

6.1. Mappage des informations actuelles et de la collecte de données par rapport à la norme Open Contracting Data Standard dans le cadre de la préparation de l'élaboration d'une politique en matière de données ouvertes pour le SIGIF.

6.2. Reconception du portail fournisseurs d'IFMIS conformément aux normes OCDS (Open Contracting Data Standards)

Institution responsable: Trésorerie nationale

Institutions d'appui: Trésor national; Conseil du gouverneur; Conseil intergouvernemental du budget et de l'économie (IBEC); Autorité des TIC - Kenya; Initiative de données ouvertes (KODI); Institut des affaires économiques (IEA); Institut des experts-comptables certifiés du Kenya (ICPAK); Partenariat budgétaire international (IBP); et l'article 19 East Africa

Date de début: 30 Juin 2016

Date de fin: 30 mai 2018

Contexte et objectifs

Cet engagement vise à résoudre le problème du secret dans les contrats publics en mappant les informations actuelles et la collecte de données sur la norme OCDS (Open Contracting Data Standard) en vue de l'élaboration d'une politique de données ouvertes pour le système intégré d'information sur la gestion financière (IFMIS). IFMIS est un système en ligne automatisé qui améliore l'efficacité de la planification, de la budgétisation, de la passation des marchés, de la gestion des dépenses et des rapports dans les administrations nationales et de comté au Kenya. Les contrats publics au Kenya se caractérisent par une planification et une corruption médiocres, ainsi que par une mauvaise gestion des contrats.[Note115: Okiya Omtatah Okoiti & 2 autres c. Procureur général & 3 autres (Haute Cour du Kenya à Nairobi, 2014) http://kenyalaw.org/caselaw/cases/view/103808/.] Les informations sur les contrats sont souvent indisponibles pour la surveillance publique. Par exemple, une requête a été déposée devant un tribunal contestant l'attribution d'un contrat gouvernemental à un contractant à un seul fournisseur pour un projet de chemin de fer historique; La pétition alléguait que le gouvernement n'avait pas agi avec la diligence requise dans la passation des marchés de la China Road and Bridge Corporation, inscrite sur la liste noire de la Banque mondiale et déclarée inéligible au financement de cette dernière.

Le portail des fournisseurs actuels[Note116: réingénierie de l'IFMIS, 'Home' (2018) supplier.treasury.go.ke/site/tenders.go/index.php/.] Par le Trésor national par l'intermédiaire du service de réingénierie de l'IFMIS n'est pas conforme à Open Normes contractuelles. L'objectif principal de cet engagement est donc de garantir la mise en œuvre des normes OCDS (Open Contracting Data) dans les marchés publics et le processus d'appel d'offres au Kenya. OCDS veille à la divulgation et à l'utilisation des données relatives aux marchés publics, ce qui permet l'engagement et la supervision du public tout au long du cycle de passation des marchés.

L'engagement est pertinent pour l'accès à l'information, la technologie et l'innovation pour la transparence et la responsabilité. Son impact potentiel est considéré comme majeur car sa mise en œuvre intégrale, telle que rédigée, créerait un processus de passation des marchés publics plus transparent grâce à des normes de données relatives aux contrats ouverts.

Aboutissement

Cet engagement n'a pas commencé. Le point de contact à la Trésorerie nationale, qui est la principale agence d'exécution, a indiqué qu'il n'était pas au courant de l'engagement.[Note117: Jerome Ochieng, réunion avec le chercheur IRM, Trésor public, bureaux de l'IFMIS: 12 oct. 2017. ]

ARTICLE 19 discute avec l'Autorité des marchés publics et de contrôle de la mise en correspondance des informations actuelles et de la collecte de données par rapport à la norme ouverte de passation de marchés en vue de l'élaboration d'une politique de données ouvertes pour le système intégré d'information de gestion financière (IFMIS). Un inconvénient majeur a été que le mandat relève de la Trésorerie nationale et non de l'autorité de passation des marchés publics.

Lors de la table ronde des organisations de la société civile pour suivre l'avancement de la mise en œuvre des engagements pris par OGP en mai 2017, les participants ont discuté de l'opportunité de fournir un appui technique au système d'information de gestion financière intégré (IFMIS) actuel pour s'assurer qu'il est aligné sur la norme ouverte de gestion des données contractuelles. Hivos et Article 19 se sont engagés à soutenir des engagements multipartites visant à améliorer la transparence des marchés publics et la valeur financière des priorités publiques des citoyens. Cependant, le gouvernement n'a pris aucune mesure pour la mise en œuvre.

Prochaines étapes

Le chercheur recommande que l'engagement soit reporté dans le prochain plan d'action.

Il est recommandé que l'Autorité des marchés publics et de la surveillance soit l'organisme responsable des engagements en matière de marchés publics et de contrats ouverts. Les éléments d'IFMIS devraient être gérés par le département IFMIS du Trésor national.

Pour tirer parti de l’expertise d’OSC telles que ARTICLE 19 et Hivos, le gouvernement doit s’engager activement auprès de ces groupes par le biais d’une table ronde afin de faire le point sur les progrès accomplis, de réfléchir aux lacunes et de tracer la voie à suivre.

Résumé du statut de fin de session IRM

6. Processus de passation des marchés publics transparent

Texte d'engagement:

Titre: 6. Créer un processus de passation des marchés publics transparent, un contrôle public des dépenses et garantir l'optimisation des ressources en fonction des priorités des citoyens

Statu quo ou problème abordé dans l'engagement: Les contrats ouverts, l'utilisation de données, la divulgation et l'engagement tout au long du cycle d'approvisionnement sont essentiels. Le portail actuel http://bit.ly/1MntBgK par le Trésor national à travers le Département de réingénierie de l'IFMIS n'est pas conforme aux Normes de contrats ouverts. Il existe des ensembles de données clés qui parlent de transparence qui ne sont actuellement pas disponibles dans le portail. Il existe plusieurs entreprises qui continuent à obtenir des marchés publics mais qui fournissent de mauvais services ou qui ne respectent pas constamment leurs obligations contractuelles et qui ont trouvé un moyen d'obtenir continuellement des contrats.

Objectif principal: créer un processus de passation des marchés public transparent, une surveillance publique des dépenses et assurer une optimisation des ressources dans le respect des priorités des citoyens.

Brève description de l'engagement: Mettre en œuvre les normes de sous-traitance ouvertes (OCDC) sur les marchés publics et les processus d'appels d'offres au Kenya, y compris une base de données de non-paiement pour les entrepreneurs inscrits sur liste noire.

Jalons:

  1. Mise en correspondance des divulgations et de la collecte de données actuelles par rapport à la norme de données sur les contrats ouverts dans le cadre de la préparation de l'élaboration d'une politique de données ouvertes pour IFMIS
  1. Reconcevoir le portail des fournisseurs de l'IFMIS conformément aux normes de données contractuelles ouvertes (OCDS)

Institution responsable: Trésorerie nationale

Institutions de soutien: Trésor national; Conseil du gouverneur; Conseil intergouvernemental du budget et de l'économie (IBEC); Autorité des TIC - Kenya; Initiative de données ouvertes (KODI); Institut des affaires économiques (IEA); Institut des experts-comptables certifiés du Kenya (ICPAK); Partenariat budgétaire international (IBP); et l'article 19 East Africa

Date de début: 30 Juin 2016

Date de fin: 30 mai 2018

But de l'engagement

Cet engagement prévoyait de créer un processus de passation des marchés publics transparent, un contrôle public des dépenses et de garantir l'optimisation des ressources par rapport aux priorités des citoyens.

Statut

À mi-parcours: Pas démarré

Cet engagement n'a pas été lancé à mi-parcours. À ce moment-là, le point de contact au Trésor national, l'agence d'exécution principale, a informé le chercheur de l'IRM qu'il n'était pas au courant de l'engagement.

Fin du mandat: Pas commencé

À la fin du mandat, cet engagement n'était toujours pas entamé. Les tâches du point de contact du Trésor national ont été réaffectées et le point de contact a été nommé nouveau secrétaire principal pour les TIC et l'innovation.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Au terme du plan d'action, la mise en œuvre de cet engagement n'avait pas commencé et le point de contact du Trésor national avait été réaffecté à une autre agence. Par conséquent, cela n'a conduit à aucun changement dans la pratique gouvernementale.

Reportés?

Cet engagement a été reporté dans le prochain plan d'action du Kenya. L'engagement 2 du plan d'action 2018-2020 appelle à la mise en œuvre des normes de données sur les marchés publics ouverts (OCDS) pour améliorer la transparence et réduire les opportunités de corruption en améliorant l'ouverture et l'accessibilité du portail d'information sur les marchés publics.


Engagements

  1. Beneficial ownership

    KE0018, 2018, Accès à l'information

  2. Contrats ouverts

    KE0019, 2018, Accès à l'information

  3. Données géospatiales ouvertes pour le développement

    KE0020, 2018, Accès à l'information

  4. Participation du public

    KE0021, 2018, Renforcement des capacités

  5. Indices de gouvernance

    KE0022, 2018, Renforcement des capacités

  6. Résilience du gouvernement ouvert

    KE0023, 2018, Renforcement des capacités

  7. Développement plus transparent et participatif des politiques sur le climat aux niveaux national et sous-national

    KE0010, 2016, Accès à l'information

  8. Renforcement des mécanismes préventifs et punitifs dans la lutte contre la corruption et les pratiques contraires à l'éthique

    KE0011, 2016, Anti-Corruption

  9. Améliorer la transparence dans le processus législatif

    KE0012, 2016, gouvernement électronique

  10. Publier des contrats de pétrole et de gaz

    KE0013, 2016, Anti-Corruption

  11. Engagement étoilé Assurer une plus grande transparence autour des offres et des contrats

    KE0014, 2016, Anti-Corruption

  12. Créer un processus de passation des marchés publics transparent, une supervision publique des dépenses et assurer une utilisation optimale des ressources par rapport aux priorités des citoyens

    KE0015, 2016, Accès à l'information

  13. Améliorer l'accès aux informations budgétaires du gouvernement et créer des structures plus larges et plus inclusives pour la participation du public

    KE0016, 2016, gouvernement électronique

  14. Engagement étoilé Renforcer le droit à l'information

    KE0017, 2016, Accès à l'information

  15. Engagement étoilé Améliorer la transparence des processus électoraux: 1.A. Définition des limites électorales et nom.

    KE0001, 2012, Médias et télécommunications

  16. Améliorer la transparence des processus électoraux: 2.B. Information de vote en ligne

    KE0002, 2012, Accès à l'information

  17. Promotion de la participation publique: 1.B. Portail de prestation de services de bout en bout

    KE0003, 2012, gouvernement électronique

  18. Promouvoir la participation du public: 1.D. Portail public des plaintes

    KE0004, 2012, gouvernement électronique

  19. Promouvoir la participation du public: 2.C. Plan d'action du Kenya en ligne

    KE0005, 2012,

  20. Promouvoir la participation du public: 1.C. Open Data Portal

    KE0006, 2012, Accès à l'information

  21. Engagement étoilé Améliorer la transparence dans le système judiciaire: 2.A. Vérification publique des juges et système de répartition des affaires

    KE0007, 2012, gouvernement électronique

  22. Budgets ouverts: 3.a. Améliorer l'indice OBI du Kenya

    KE0008, 2012, Ouverture fiscale

  23. Budgets ouverts: 3.B. Augmenter la participation du public dans les processus budgétaires

    KE0009, 2012, Accès à l'information

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!