Ignorer la navigation
Kenya

Participation publique (KE0021)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action du Kenya 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution directrice: Sénat

Institution (s) de soutien: Autres acteurs impliqués - gouvernement Bureau du vice-président, bureau du président, Conseil des gouverneurs (CdG) Autres acteurs impliqués - OSC, secteur privé, groupes de travail, organisations multilatérales, etc. Mzalendo, INFONET Africa, CRECO, International Partenariat budgétaire (IBP), Institut des finances publiques du Kenya (IPFK). Katiba Institute, Histoire bien racontée, TISA, Alliance des associations de résidents du Kenya (KARA), Institut des affaires économiques (AIE) du Kenya,

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Ouverture fiscale, Judiciaire, Justice, Législation et réglementation, Parlements ouverts, Participation à l'élaboration des lois, Participation du public, Participation du public au budget / à la politique budgétaire, Gouvernance réglementaire

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception du Kenya 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Relatif aux valeurs du PGO: accès à l'information, participation civique, responsabilité publique, technologie

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Engagement 4: Participation du public
Nous travaillerons ensemble pour améliorer la participation du public au développement
prise de décision pour une prestation de service meilleure et réactive
Objectif:
Rendre opérationnelle l'exigence constitutionnelle de participation du public à tous
questions de politique, de prise de décision et de prestation de services au Kenya.
Status Quo:
Actuellement, nous n’avons pas de législation sur la participation du public au niveau national qui
fournir un cadre général pour une participation effective du public selon nos
principes constitutionnels de démocratie et de participation du peuple. Publique
processus de participation est souvent non structuré et entrepris de manière à
contraire aux principes de la démocratie. Il y a aussi peu de renforcement des capacités sur
les citoyens pour leur permettre de s’engager dans le processus de manière informée et structurée.
et de manière significative. Le plus souvent, le processus est perçu comme coûteux, fastidieux
et prend du temps. Les citoyens sont souvent mal informés lorsqu'ils participent à des activités publiques
forums, compromettant ainsi la qualité de leur participation.
Ambition
Concevoir un programme pangouvernemental qui appuie des initiatives significatives, ouvertes et publiques.
la participation aux gouvernements nationaux et de comté et renforce le pouvoir de surveillance
organismes à demander des comptes aux gouvernements. Plus spécifiquement, la participation du public à
Les audiences budgétaires du gouvernement national dans le secteur budgétaire seront plus ouvertes et plus transparentes.
compris. Progressivement, ces audiences devraient être plus ouvertes à un plus grand nombre
des parties prenantes et se dérouler également au niveau du comté. C'était aussi une question clé
dans le rapport de la commission du budget et des crédits sur les prévisions budgétaires pour
2018 / 19.
Organisation d'exécution principale
Le Sénat
Contact:
L'hon. Fatuma Dullo
Chef de la majorité du Sénat
+254 707
Chronologie
Septembre 2018 à mai 2020
Valeurs OGP
Accès à l'information, Responsabilité publique, Engagement des citoyens, Utilisation de la technologie
Page 24 de 30
Engagement nouveau ou en cours
Nouveauté
Autres acteurs impliqués - gouvernement
Bureau du vice-président, Bureau du président, Conseil des gouverneurs (CdG)
Autres acteurs impliqués - OSC, secteur privé, groupes de travail, organisations multilatérales, etc.
Mzalendo, INFONET Africa, CRECO, Partenariat budgétaire international (IBP), Institut de
Finances publiques Kenya (IPFK). Katiba Institute, Histoire bien racontée, TISA, Kenya Alliance of
Associations de résidents (KARA), Institut des affaires économiques (IEA) du Kenya,
Jalons vérifiables et mesurables pour
remplir l'engagement
Nouveau ou
appels
Date de début Date de fin
15. Fastrack la promulgation du public
Loi sur la participation au Sénat
Septembre en cours
2018
Novembre
2019
16. Faire des délibérations de comité de sénat
ouvrir en déployant des capacités de diffusion en direct.
Nouveau avril
2019
Juillet
2020
17. Développer des outils technologiques et des plateformes
(Web, SMS) pour améliorer les citoyens
participation et commentaires (type 311
demandes et pétitions)
Nouveau mai
2019
Juillet
2020
18. Développer un gouvernement ouvert
Indicateurs d'engagement et suivi en ligne
Nouveau mars
2019
Juillet
2020
19. Comité des usagers de la cour (CUC)
plaintes et résolution, y compris la
portail des plaintes des médiateurs judiciaires.
Nouveau mai
2019
Juillet
2020
20. Numériser et rendre accessible au public,
Contrats de performance du gouvernement pour
examen public, surveillance et citoyen
retour d'information
Nouveau juin
2019
Juillet
2020
21. Déployer une participation publique et
campagne d'engagement au moins 3
Comtés, pour sensibiliser les citoyens sur le
Dispositions constitutionnelles, le public
Lois de participation, outils et
plates-formes qui facilitent l'engagement avec
les décideurs politiques.
Nouveau juin
2019
Juillet
2020

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

4. Participation du public

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«Nous travaillerons ensemble pour améliorer la participation du public à la prise de décision en matière de développement pour une prestation de services meilleure et plus réactive.»

Objectif:

Opérationnaliser l'exigence constitutionnelle de participation du public sur toutes les questions de politique, de prise de décision et de prestation de services au Kenya.

Milestones

  1. FastTrack la promulgation de la loi sur la participation publique au Sénat
  2. Rendre les travaux des comités sénatoriaux ouverts en déployant des capacités de diffusion en direct.
  3. Développer des outils et des plateformes technologiques (Web, SMS) pour améliorer la participation et le feedback des citoyens (applications et pétitions de type 311)
  4. Développer un indicateur d'engagement du gouvernement ouvert et un tracker en ligne
  5. Ouvrir les plaintes et la résolution du Comité des utilisateurs de la Cour (CUC), y compris le portail des plaintes de l'ombudsman judiciaire.
  6. Numériser et rendre accessibles au public les contrats de performance gouvernementaux pour l'examen public, le suivi et les commentaires des citoyens
  7. Déployer une campagne de participation et d'engagement du public dans au moins 3 comtés, pour sensibiliser les citoyens aux dispositions constitutionnelles, aux législations sur la participation publique, aux outils et aux plates-formes qui facilitent l'engagement avec les décideurs politiques.

Date de début: Septembre 2018

Date de fin: Juillet 2020

Note éditoriale: Ceci est une version partielle du texte d'engagement. Pour le texte complet de l'engagement, voir: https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/12/KENYA_Action-Plan_2018-2020_0.pdf

Aperçu de l'engagement

Vérifiabilité

Pertinence de la valeur OGP (telle que rédigée)

Impact potentiel

Aboutissement

At-il ouvert le gouvernement?

Pas assez spécifique pour être vérifiable

Suffisamment spécifique pour être vérifiable

Accès à l'information

Participation civique

Responsabilité publique

Technologie et innovation pour la transparence et la responsabilité

Aucun

Mineur

Moderate

transformatrice

Pas démarré

limité

Substantiel

Complété

Aggravé

N'a pas changé

Marginal

Majeur

Exceptionnel

1. Global

X

X

X

X

X

X

Évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Contexte et objectifs

Historiquement, le Kenya s'est engagé dans diverses initiatives visant à renforcer la participation du public, à commencer par la stratégie de district pour le développement rural (DFRD) en 1983, jusqu'à la promulgation de la loi sur la planification physique (1996), le plan d'action pour la prestation de services des autorités locales (LASDAP) ( 2001) et le Fonds de développement des circonscriptions (CDF) en 2003, tous axés sur une plus grande participation / implication dans les domaines de la budgétisation, de la planification physique et / ou du développement. Ces initiatives étaient cependant souvent considérées comme étant de nature descendante, n'offrant pas aux citoyens suffisamment de latitude pour participer efficacement à la prise de décision. (87) Par conséquent, la Constitution du Kenya (2010) aux articles 118 (b), 174 (c) et 196 (1) (b), (88) ainsi que les dispositions de la loi sur les finances et la gestion publiques (2012) et la loi sur les marchés publics, ont ensuite fait de la participation du public une exigence dans les processus législatifs, budgétaires et de passation des marchés. (89) La décentralisation verrait également le pouvoir et les ressources décentralisés au niveau du comté dans l'espoir de renforcer la participation civique à la prise de décision pour le développement. L'article 87 de la loi sur les gouvernements des comtés (2011) et la loi sur la gestion des finances publiques (2012) décrivent en outre diverses modalités que les comtés peuvent mettre en place pour renforcer la participation du public, y compris les plateformes en ligne, les panneaux d'affichage et divers forums tels que le County Budget and Economic Forum (CBEF ), les assemblées publiques, etc. (90)

Cependant, divers défis sont apparus en ce qui concerne la participation du public au niveau du comté, y compris des controverses autour de la promulgation de lois et de règlements sur la participation du public. Ceci est principalement motivé par des désaccords sur la hiérarchisation de l'utilisation des ressources publiques pour la participation du public. (91) Il semble également y avoir un conflit sur la nature et l'adéquation de la participation qui atteindrait les seuils constitutionnels et le manque de clarté sur les mécanismes qui seraient considérés comme efficaces dans divers contextes. (92) Enfin, il y a peu d'engagement du public avec les outils et plateformes de participation publique, principalement en raison du peu de sensibilisation à la présence et à la valeur de ces outils. (93) (94) Compte tenu de ces défis et des dispositions constitutionnelles déjà décrites, l'amélioration de la participation du public a été une composante essentielle de tous les plans d'action nationaux du Kenya. (95) Les initiatives décrites dans le PAN II n'ont pas été entièrement achevées et, à ce titre, des efforts sont à nouveau déployés pour accroître la participation du public par le biais du PAN III.

Selon une personne interrogée, les propositions contenues dans le PAN actuel visent à faire passer la participation du public d'un exercice symbolique à un exercice plus substantiel. (96) Par exemple, le PAN actuel introduit une campagne de sensibilisation du public sur la participation civique et ses implications. Il s'agit d'une étape clé qui faisait défaut dans les plans précédents du PGO. Les jalons seize et dix-sept sont particulièrement pertinents compte tenu de la diminution de la crédibilité et du manque croissant de confiance dans le Parlement en raison des récents scandales impliquant des dirigeants politiques. (97) (98) (99) Ces jalons offriraient également l'occasion au Parlement et au Sénat de co-créer ou de mettre en œuvre lesdits jalons avec la société civile. (100)

Les jalons de l'engagement sont vérifiables, à certains égards, plus spécifiquement définis que dans les PAN précédents, leur lieu, leur portée et leurs objectifs spécifiques étant mieux définis que ceux qui figuraient dans le PAN II. Par exemple, cet engagement peut être vérifié en évaluant les livrables ou les résultats des États au regard des lois promulguées; l'existence de diffusions en direct du Sénat, de trackers en ligne pour le gouvernement ouvert ou de contrats de performance gouvernementaux accessibles au public. Les jalons démontrent également une grande spécificité en ce qui concerne directement le problème et l'ambition esquissés. Cependant, la spécificité de la peut être améliorée: par exemple, la quinzième étape vise à «accélérer la promulgation de la loi sur la participation du public au Sénat» et la dix-neuvième étape «ouvrira les plaintes et la résolution du Comité des usagers des tribunaux (CUC), y compris les plaintes du médiateur judiciaire portail." Les termes «rack rapide» et «ouverture» pourraient être mal interprétés ou considérés comme ambigus, ce qui rend difficile la détermination de la manière dont les progrès dans ce sens peuvent être mesurés.

L'engagement est pertinent par rapport à la valeur OGP de l'accès à l'information, en particulier par l'ouverture des procédures du Sénat et du portail des plaintes, ainsi que par l'amélioration de l'accessibilité aux contrats de performance du gouvernement. L'engagement est également pertinent pour la responsabilité publique en ce qu'il établit non seulement le cadre réglementaire nécessaire à la participation du public, mais va au-delà de cela pour: établir des canaux de participation; améliorer le contrôle; créer des mécanismes de rétroaction; suivre la réactivité; et promouvoir un engagement éclairé. La campagne décrite à l'étape XNUMX pourrait également contribuer à améliorer la participation du public au développement non seulement en sensibilisant les communautés au nouveau cadre réglementaire, mais pourrait également leur fournir les informations nécessaires concernant: les bureaux à impliquer; comment encadrer leur engagement; connaissance des calendriers politiques et des opportunités d'engagement et des mécanismes de participation les plus efficients et les plus efficaces; et quels mécanismes de retour d'information et de plainte sont disponibles. (101) Enfin, les jalons tels que décrits parlent également directement de la valeur du PGO sur la technologie et l'innovation pour l'ouverture et la responsabilité avec diverses activités nécessitant le développement de portails, d'outils et de technologies pour faciliter la collecte des commentaires des citoyens et pour surveiller la réactivité et la performance des engagements du gouvernement ouvert. L'engagement est donc très pertinent pour toutes les valeurs de l'OGP en question.

Malgré sa promesse, l'engagement a été codé comme «modéré» mais avec un fort potentiel de transformation. Si les aspirations énoncées dans cet engagement sont satisfaites, il en résultera des processus de participation publique mieux structurés et des citoyens engagés. (102) Selon un fonctionnaire du gouvernement, cet engagement contribuerait également grandement à transformer le statu quo en «démystifiant» le fonctionnement du parlement et en sensibilisant aux outils et mécanismes législatifs disponibles pour les citoyens ordinaires. Cet engagement améliorerait également la confiance du public dans sa capacité à participer et à se présenter devant les comités, ayant pu observer les Kenyans ordinaires faire de même. Cet engagement améliorerait probablement également la participation aux pétitions et aux projets de loi par le biais de la plate-forme de pétitions électroniques. (103) Cependant, les initiatives du PGO autour de la participation du public sont en proie à un échec: l'initiative de bout en bout en tant que prestation de services intégrée et le portail de plaintes OSC-gouvernement proposé dans le PAN I sont restés inactifs à la fin du deuxième cycle du PGO (2012-2014) à ce jour. Les prescriptions énoncées dans le PAN II n'ont pas non plus été pleinement accomplies. Un facteur clé sous-jacent est le manque de financement adéquat en ce qui concerne les initiatives de participation du public. Selon un fonctionnaire du gouvernement, l'engagement actuel est également en proie à des problèmes. (104)À leur avis, il n'y a pas eu de discussion sur la manière dont certains des jalons du PAN seraient financés. L'appui du développement ou d'autres partenaires devra donc être recherché afin de mettre en œuvre en particulier les jalons seize et vingt et un, bien que cela ne soit pas encore entrepris au moment de la rédaction de ce rapport. (105)

Deuxièmement, alors que l'engagement parle de «développer des outils et des plates-formes technologiques pour améliorer la participation et la rétroaction des citoyens», il n'y a aucune référence directe à l'endroit où ces mécanismes de rétroaction seront situés et sur quoi sera centrée leur préoccupation. Par exemple, s'il s'agira d'un retour d'information sur les processus participatifs en soi ou plus larges que cela ou s'il sera lié à des domaines thématiques ou non. En outre, toutes les interventions de participation du public devraient s'efforcer de parcourir tous les niveaux de participation du public, à savoir: informer, consulter, impliquer, collaborer et responsabiliser. (106) Les jalons tels que décrits tendent vers les niveaux inférieurs de ce spectre étant donné que rien n'indique que des structures ou des pouvoirs délégués ont été mis en place pour permettre aux citoyens de prendre part à la prise de décision.

De plus, bien que la campagne de participation et d'engagement du public présentée à l'étape XNUMX puisse contribuer à la sensibilisation, il n'est pas clair si le cadre plus large et l'infrastructure soutenant la participation du public sont également renforcés parallèlement à ces efforts de sensibilisation et de partage d'informations. Selon une personne interrogée, la réalisation de cette étape particulière pourrait être assez difficile: selon leurs propres termes, "OGP peut sembler facile mais n'est pas… Je dirais que pour un comté comme Makueni ce serait facile mais pour l'autre qui n'a peut-être pas les cadres en place? et si la bonne volonté est là? Si les gens se méfient de leur gouverneur, même s'il veut beaucoup de choses, ils ne vont pas en cascade. » (107)Selon une autre partie prenante, l'engagement aurait pu se greffer sur des jalons sur l'éducation civique, à travers la relance ou la reformulation du programme national intégré d'éducation civique du Kenya (KNICE) car la campagne ne peut pas avoir lieu sans éducation civique. (108) Cela garantirait également que KNICE reste actif au-delà ou entre les cycles électoraux. (109)

Prochaines étapes

L'engagement pourrait avoir un impact potentiel à long terme s'il aboutit à des citoyens autonomes capables d'exploiter les liens entre les données, les organes de contrôle et les mécanismes participatifs, dans le but de participer pleinement à la prise de décision. Pour être véritablement transformateur, le chercheur de l'IRM recommande d'élargir la portée de cet engagement en tenant compte des éléments suivants dans le prochain plan d'action:

  • Le développement d'une stratégie de mobilisation des ressources parallèlement au PAN pour faire face au problème des financements limités pour la mise en œuvre de cet engagement. (110)
  • S'assurer que les jalons concernent également la mise en place des systèmes institutionnels et des structures nécessaires pour opérationnaliser la loi sur la participation publique du Sénat ou le projet de loi national sur la participation publique (2018). Un représentant de la société civile a estimé que l'engagement ne traitait pas suffisamment de l'institutionnalisation et de l'opérationnalisation de la législation sur la participation du public. (111)
  • Mettre en place des mécanismes permettant une meilleure réactivité des autorités compétentes aux problèmes soulevés par le public.
  • Établir un cadre de coordination pour la coordination des diverses parties prenantes participant à l'amélioration de la participation du public, même au sein de l'OGP.

(62) Ushahidi (2018) 10 ans d'innovation. 10 ans d'impact mondial. C'est Ushahidi. Disponible à: https://www.ushahidi.com/uploads/case-studies/ImpactReport_2018.pdf
(63)JKUAT (2019) Towards Data Driven Informed Decision Making in Health Sector, Corporate Communications Office. Disponible à:http://www.jkuat.ac.ke/towards-data-driven-informed-decision-making-in-health-sector/
(64) L'espace en Afrique (2019) Le Kenya a adopté une loi obligeant tous les comtés à développer des systèmes de base de données basés sur le SIG et les résultats sont incroyables. Space in Africa, 21 mai 2019. Disponible sur: https://africanews.space/kenya-passed-a-law-mandating-all-counties-to-develop-gis-based-database-systems-and-the-results-are-incredible/
(65) Ministry Of Devolution And Planning (2017) Guidelines For Preparation of County Integrated Development Plans (Revised), 2017. Disponible sur:https://roggkenya.org/wp-content/uploads/CIDP-GUIDELINES-REVISED-SEPTEMBER-2017.pdf
(66) Digital Earth Africa (2019) L'histoire. Disponible à: https://www.digitalearthafrica.org/story
(67) Initiative du Partenariat mondial pour le développement durable (2016): Africa Regional Data Cube. Disponible à: http://www.data4sdgs.org/index.php/initiatives/africa-regional-data-cube
(68) Digital Earth Africa (2019) L'histoire. Disponible à: https://www.digitalearthafrica.org/story
(69) Entretien 3, entretien avec un chercheur de l'IRM, 1 ansst Septembre 2019
(70) Entretien 3, entretien avec un chercheur de l'IRM, 1 ansst Septembre 2019
(71) Gouvernement du Kenya (2018) Open Government Partnerships Plan d'action national III. pg. 14, disponible à: https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/12/KENYA_Action-Plan_2018-2020_0.pdf
(72) Gouvernement du Kenya (2018) Open Government Partnerships Plan d'action national III. pg. 21, disponible à: https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/12/KENYA_Action-Plan_2018-2020_0.pdf
(73) Entretien 3, entretien avec un chercheur de l'IRM, 1 ansst Septembre 2019
(74) Open Geospatial Consortium (OGC), Comité technique 211 de l'Organisation internationale de normalisation (ISO) Information géographique / géomatique, Organisation hydrographique internationale (OHI) (2018) A Guide to the Role of Standards in Geospatial Information Management. Disponible à: http://ggim.un.org/meetings/GGIM-committee/8th-Session/documents/Standards_Guide_2018.pdf
(75) Open Geospatial Consortium (OGC), Comité technique 211 de l'Organisation internationale de normalisation (ISO) Information géographique / géomatique, Organisation hydrographique internationale (OHI) (2018) A Guide to the Role of Standards in Geospatial Information Management. Disponible à: http://ggim.un.org/meetings/GGIM-committee/8th-Session/documents/Standards_Guide_2018.pdf
(76) Ibid
(77) Entretien 3, entretien avec un chercheur de l'IRM, 1 ansst Septembre 2019
(78) Entretien 3, entretien avec un chercheur de l'IRM, 1 ansst Septembre 2019
(79) Participant de la société civile (2019) Société civile Open Government Partnership Réunion, 14 novembre 2019, Nairobi.
(80) Participant de la société civile (2019) Société civile Open Government Partnership Réunion, 14 novembre 2019, Nairobi.
(81) S, Ganapati (2010) Utilisation des systèmes d'information géographique pour accroître l'engagement des citoyens. Centre IBM pour les affaires du gouvernement. Disponible à: https://icma.org/sites/default/files/301388_GIS.pdf
(82) Mutua, F., Mwaniki, D. (2017) GIS Needs evaluation in Kenya: A County and National level Analysis on the State of GIS and its Application for Spatial Planning in Kenya. Disponible à: https://www.undp.org/content/dam/kenya/docs/Democratic%20Governance/UNDP-KE-GIS-Needs-Assessment-Report-2017.pdf
(83) Ibid.
(84) Johnson, PA, Sieber, R., Scassa, TA., Stephens, M., Robinson, P. (2017) Le (s) coût (s) des données géospatiales ouvertes. Transactions dans le SIG.; 21: 434–445.
(85) Participant de la société civile (2019) Société civile Open Government Partnership Réunion, 14 novembre 2019, Nairobi.
(86) Mutua, F., Mwaniki, D. (2017) GIS Needs evaluation in Kenya: A County and National level Analysis on the State of GIS and its Application for Spatial Planning in Kenya. Disponible à: https://www.undp.org/content/dam/kenya/docs/Democratic%20Governance/UNDP-KE-GIS-Needs-Assessment-Report-2017.pdf
(87) Omolo, A (2011) Propositions politiques sur la participation des citoyens à la gouvernance décentralisée au Kenya L'Institut pour la responsabilité sociale (TISA) https://www.tisa.or.ke/images/uploads/Policy_Recommendations_on_Citizen_Participation-TISA_2011.pdf
(89) Othim, C (2018) Independent Reporting Mechanism (IRM): Kenya Progress Report 2016-2018, chercheur indépendant, gouvernement du Kenya (2018) Open Government Partnerships. Disponible à: https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/12/KENYA_Action-Plan_2018-2020_0.pdf
(90) CISP (2017) Mécanismes efficaces de participation publique dans les comtés de Mombasa, Kilifi, Taita Taveta et Kajiado. http://developmentofpeoples.org/uploads/analysis/analysisPARTICIPATION-MAIN-Book_Amended.pdf
(91) Ibid.
(92) Ibid.
(93) Mariru, P (2019) Qu'en est-il de la participation publique? Où sommes-nous? ILA Kenya, 16 octobre 2015,
(94) Entretien 13, entretien avec un chercheur de l'IRM, 13 novembre 2019
(95) Kenya OGP Steering Committee (2016) République du Kenya Open Government Partnership Plan d'action national II juillet 2016 - juin 2018. Disponible sur: https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2017/04/Kenya_AP2_2016_0.pdf
(96) Entretien 6, entretien avec un chercheur de l'IRM, 26 ansth Août 2019.
(97) Maina, W (2019) State Capture: Pourquoi le Kenya a été incapable de tuer le dragon de la corruption. The Elephant, 22 août 2019. Disponible sur: https://www.theelephant.info/features/2019/08/22/state-capture-why-kenya-has-been-unable-to-slay-the-corruption-dragon/
(98) Opalo, K. (2019) Les Kenyans en ont assez de la corruption des Jubilés. La Standard, 2 mars 2019. Disponible à: https://www.standardmedia.co.ke/article/2001314951/kenyans-are-fed-up-with-jubilee-s-corruption
(99) Mpungu, P (2019) La répression de la corruption au Kenya: nouvelle ère ou théâtre politique? Al Jazeera, 27 juillet 2019. https://www.aljazeera.com/ajimpact/kenyas-corruption-crackdown-era-political-theater-190726154554617.html
(100) Entretien 6, entretien avec un chercheur de l'IRM, 26 août 2019.
(101) Entretien 13, entretien avec un chercheur de l'IRM, 13 novembre 2019.
(102) Entretien 13, entretien avec un chercheur de l'IRM, 13 novembre 2019.
(103) Entretien 13, entretien avec un chercheur de l'IRM, 13 novembre 2019.
(104) Entretien 13, entretien avec un chercheur de l'IRM, 13 novembre 2019.
(105) Entretien 13, entretien avec un chercheur de l'IRM, 13 novembre 2019.
(106) Bureau du vérificateur général de Victoria (2015) Participation du public au processus décisionnel du gouvernement: Guide des meilleures pratiques. https://www.audit.vic.gov.au/sites/default/files/20150130-Public-Participation-BPG.pdf
(107) Entretien 6, entretien avec un chercheur de l'IRM, 26 ansth Août 2019
(108) Entretien 10, entretien avec un chercheur de l'IRM, 12 ansth Août 2019 et entretien 13, entretien avec un chercheur IRM, 13th Novembre 2019
(109) Entretien 10, entretien avec un chercheur de l'IRM, 12 ansth Août 2019
(110) Entretien 13, entretien avec un chercheur de l'IRM, 13 novembre 2019.
(111) Entretien 10, entretien avec un chercheur de l'IRM, 12 ansth Août 2019

Engagements

  1. Créer un registre public des bénéficiaires effectifs

    KE0024, 2020, Accès à l'information

  2. Mettre en œuvre un système de gouvernement électronique en adoptant la norme de données sur les contrats ouverts

    KE0025, 2020, Accès à l'information

  3. Publier des données ouvertes pour stimuler l'innovation dans la prestation et le développement des services publics

    KE0026, 2020, Accès à l'information

  4. Accroître les efforts pour promouvoir la participation du public au processus législatif

    KE0027, 2020, Espace civique

  5. Appliquer le mécanisme d'examen par les pairs du comté pour améliorer la prestation des services publics

    KE0028, 2020, gouvernement électronique

  6. Mettre en œuvre la Loi sur l'accès à l'information

    KE0029, 2020, Accès à l'information

  7. Mettre en œuvre une législation pour améliorer l'accès à la justice

    KE0030, 2020, Accès à la justice

  8. Construire le soutien institutionnel de l'OGP

    KE0031, 2020, Renforcement des capacités

  9. Beneficial ownership

    KE0018, 2018, Accès à l'information

  10. Contrats ouverts

    KE0019, 2018, Accès à l'information

  11. Données géospatiales ouvertes pour le développement

    KE0020, 2018, Accès à l'information

  12. Participation du public

    KE0021, 2018, Renforcement des capacités

  13. Indices de gouvernance

    KE0022, 2018, Renforcement des capacités

  14. Résilience du gouvernement ouvert

    KE0023, 2018, Renforcement des capacités

  15. Développement plus transparent et participatif des politiques sur le climat aux niveaux national et sous-national

    KE0010, 2016, Accès à l'information

  16. Renforcement des mécanismes préventifs et punitifs dans la lutte contre la corruption et les pratiques contraires à l'éthique

    KE0011, 2016, Anti-Corruption

  17. Améliorer la transparence dans le processus législatif

    KE0012, 2016, gouvernement électronique

  18. Publier des contrats de pétrole et de gaz

    KE0013, 2016, Anti-Corruption

  19. Engagement étoilé Assurer une plus grande transparence autour des offres et des contrats

    KE0014, 2016, Anti-Corruption

  20. Créer un processus de passation des marchés publics transparent, une supervision publique des dépenses et assurer une utilisation optimale des ressources par rapport aux priorités des citoyens

    KE0015, 2016, Accès à l'information

  21. Améliorer l'accès aux informations budgétaires du gouvernement et créer des structures plus larges et plus inclusives pour la participation du public

    KE0016, 2016, gouvernement électronique

  22. Engagement étoilé Renforcer le droit à l'information

    KE0017, 2016, Accès à l'information

  23. Engagement étoilé Améliorer la transparence des processus électoraux: 1.A. Définition des limites électorales et nom.

    KE0001, 2012, Médias et télécommunications

  24. Améliorer la transparence des processus électoraux: 2.B. Information de vote en ligne

    KE0002, 2012, Accès à l'information

  25. Promotion de la participation publique: 1.B. Portail de prestation de services de bout en bout

    KE0003, 2012, gouvernement électronique

  26. Promouvoir la participation du public: 1.D. Portail public des plaintes

    KE0004, 2012, gouvernement électronique

  27. Promouvoir la participation du public: 2.C. Plan d'action du Kenya en ligne

    KE0005, 2012, Participation du public

  28. Promouvoir la participation du public: 1.C. Open Data Portal

    KE0006, 2012, Accès à l'information

  29. Engagement étoilé Améliorer la transparence dans le système judiciaire: 2.A. Vérification publique des juges et système de répartition des affaires

    KE0007, 2012, gouvernement électronique

  30. Budgets ouverts: 3.a. Améliorer l'indice OBI du Kenya

    KE0008, 2012, Ouverture fiscale

  31. Budgets ouverts: 3.B. Augmenter la participation du public dans les processus budgétaires

    KE0009, 2012, Accès à l'information

Open Government Partnership