Ignorer la navigation
Lettonie

Code de déontologie et manuel de l'employé des administrations publiques pour le secteur public (LV0027)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national de la Lettonie 2015-2017

Cycle du plan d'action: 2015

Statut: inactif

Institutions

Établissement responsable: Chancellerie d'État

Institution (s) de soutien: Experts devant participer à la rédaction

Domaines politiques

Capacité? bâtiment

Revue IRM

Rapport IRM: Lettonie Rapport de fin de trimestre 2015-2017, Rapport d'avancement à mi-parcours de la Lettonie 2015-2017

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: non

Pertinent par rapport aux valeurs OGP: non pertinent

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Un cadre juridique commun doit être développé. L'objectif principal est de produire un manuel des employés de l'administration publique

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

10. Manuel des employés de l'administration publique, y compris un code de déontologie pour les personnes employées dans l'administration publique directe

Texte d'engagement:

Un cadre juridique commun doit être développé. L’objectif principal est de produire un emploi dans l’administration publique.Manuel de l'oyée.

Institution responsable: Chancellerie d'Etat

Institution (s) de soutien): Institutions gouvernementales, société civile, secteur privé

Date de début: Décembre 2014 .. Date de fin: 2016 décembre

Contexte et objectifs

Une culture de travail forte est l’un des éléments essentiels de la mise en place d’une administration publique efficace. En Lettonie, des lois et des règlements obligent les fonctionnaires à consulter les groupes les plus influencés par les politiques. Ils le font via des évaluations d’impact sur les politiques et au cours de l’élaboration de documents de politique, de projets de lois et de règlements. Toutefois, les exigences peuvent également être remplies de manière formelle en invitant quelques ONG, en évitant les consultations proactives avec ceux qui sont affectés par les politiques mais qui ne sont pas bien organisés, et en répondant aux demandes des citoyens sans résoudre leurs problèmes. En outre, les directives de comportement impliquant des conflits d'intérêts, des attitudes morales, des relations avec des lobbyistes et des comportements en dehors du bureau ne sont pas claires.

Un code d'éthique est une étape importante vers l'intégrité de la fonction publique et informe le public de ce qui est attendu du travail et de l'attitude des fonctionnaires. De nombreuses institutions ont des codes d'éthique, mais il n'y a pas de document unique qui définit les principes de base du service public. Les institutions publiques étant toutes gérées par le gouvernement, elles devraient toutes avoir les mêmes valeurs et principes.

Selon le rapport annuel de la chancellerie d'État (non disponible publiquement) et les informations recueillies au cours des entretiens, Entretien avec Inese Kušķe, Chancellerie d'État, 17 August 2016. Le Code a pour objectif de promouvoir l'intégrité des actes de la fonction publique tout en servant les intérêts de la société conformément à la loi, aux valeurs et aux principes ainsi qu'à la déontologie professionnelle définies par l'État. Le code de déontologie complète les normes légales existantes, détaille les comportements attendus et énonce les principes à suivre.

Comme écrit, la spécificité de l'engagement est faible. Il indique seulement qu'un code de déontologie sera élaboré dans un délai donné sans spécifier le contenu attendu du code ni l'objectif recherché. Compte tenu de ce flou, il est difficile de déterminer l’impact potentiel. Un ensemble cohérent d'attentes en matière d'éthique et d'intégrité publique pourrait contribuer à créer au sein du gouvernement une culture axée sur les citoyens, mais il n'y a aucun moyen de prédire la portée et l'influence du code proposé à partir du texte de l'engagement. Par conséquent, il est impossible de prédire que le code aura un impact positif. Cependant, le rapport de fin de session du MRI évaluera le contenu du code et ses contributions ultimes à la transparence gouvernementale. Enfin, l'engagement ne correspond pas aux valeurs OGP car il est interne au gouvernement et n'engage pas les citoyens.

Aboutissement

Le projet de code est terminé et en phase de consultation. Il est disponible sur le site web du Cabinet des ministres, Page d'accueil du Cabinet des ministres, http://tap.mk.gov.lv/lv/mk/tap/?pid=40382041. mais son approbation était en attente à la rédaction de ce rapport. Ibid.

Le code a été élaboré selon un processus inclusif, en collaboration avec les fonctionnaires. Huit groupes de discussion ont été organisés pour déterminer le contenu du document. Les institutions suivantes ont participé: Ministère de la défense, Ministère de l'économie, Ministère des finances, Ministère de l'éducation et des sciences, Ministère de la culture, Ministère de la protection sociale, Ministère des communications, Ministère de la justice, Ministère de la santé, Ministère de la protection de l'environnement et des Territoires. Développement, Ministère de l'agriculture, Agence lettone pour l'investissement et le développement, Service national de la santé, Office de surveillance de la passation des marchés publics, Agence nationale des assurances sociales, Centre d'État pour le contenu éducatif, Service des recettes de l'État, Inspection de contrôle des loteries et des loteries, Centre de données sur l'agriculture, Alimentation et Agence vétérinaire, Agence des médicaments, Agence centrale des finances et des contrats, Agence nationale de surveillance technique, Office des brevets, Service national des forêts, Archives nationales de Lettonie et Inspection technique des chemins de fer. Trois groupes d'officiers ont participé aux groupes de discussion: les nouveaux fonctionnaires, les membres des comités d'éthique et les hauts responsables. Le centre de politique publique «Providus» a directement participé à l’élaboration du code au niveau des experts.

Le projet a été proposé pour consultation publique sur 30 September 2015. Page d'accueil du Cabinet des ministres, http://www.mk.gov.lv/lv/content/pazinojums-par-lidzdalibas-iespejam-attistibas-planosanas-dokumenta-vai-tiesibu-akta-3. Deux ONG (Delna et l'Alliance civile lettone «Elpa») ont formulé des suggestions qui ont été intégrées au texte. Les ONG interrogées sont d'accord. Il n'y a eu aucune contribution d'entités du secteur privé. Le projet était ensuite ouvert à la discussion par la fonction publique du Cabinet des ministres. Lors de la rédaction de ce rapport, le projet en était encore à la période de consultation et le gouvernement a reporté la date limite de soumission au Cabinet des ministres jusqu'à la fin de 2016. Cela a été fait pour assurer suffisamment de temps pour des discussions de qualité.

Premiers résultats (le cas échéant)

Le projet de code contient les sections suivantes: Problèmes généraux; Valeurs et principes de base; Règles de base; Conflit d'intérêts et de cadeaux; Relations avec les lobbyistes; Règles supplémentaires pour les gestionnaires; Règles d'obéissance à l'extérieur du bureau; Examen des violations; et d'autres problèmes. Le code formule également des recommandations sur le fonctionnement des comités d'éthique au sein des institutions et propose un mécanisme d'apprentissage mutuel (c.-à-d. Un échange annuel de bonnes pratiques dans des «situations difficiles»).

Les ONG qui ont commenté le code étaient généralement satisfaites du processus et du résultat. L'Alliance civique de Lettonie a exprimé des préoccupations mineures concernant le libellé du texte (en particulier les expressions «devrait» et «pourrait») et a recommandé une explication plus détaillée des termes utilisés dans l'ensemble du document. Delna a suggéré d'organiser des formations sur les relations avec les clients, conformes au code, à la State Administration School. Les ONG ont également suggéré d'élaborer un code de déontologie pour les responsables politiques (notamment les ministres) pour leurs travaux au sein du Cabinet des ministres et pendant les périodes préélectorales, ainsi que des lignes directrices sur les relations entre les décisions politiques et administratives. Entretiens avec Iveta Kažoka, Centre de la politique «Providus», 22 August 2016; Jānis Volberts, section locale de TI «Delna», 22 August 2016; et Kristīne Zonberga, Alliance civique de Lettonie, 23 August 2016.

Prochaines étapes

Le chercheur de l'IRM suggère de suivre la mise en œuvre du code d'éthique dans le prochain plan d'action. Le Code constitue un bon standard pour mesurer les réalisations et les changements d'attitude des fonctionnaires. La chancellerie d'État et les ONG pourraient faire connaître le code aux journalistes et aux médias sociaux. Cela offrirait aux citoyens un moyen de mesurer les situations quotidiennes et les conflits entre les représentants du gouvernement et les clients et de débattre de l'éthique des conflits d'intérêts éventuels et des cas de lobbying. Le résultat serait une meilleure compréhension par le public du travail du gouvernement, la mise en place de normes et l'établissement d'attentes réalistes. Le chercheur de l'IRM soutient également un code d'éthique pour les ministres et le développement d'activités de formation basées sur le code.

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 10. Code d'éthique

Texte d'engagement:

Code d'éthique du secteur public

Les institutions de l'administration publique ont des codes d'éthique, mais il n'existe pas de cadre uniforme pour les normes éthiques et de mesures uniformes pour la mise en œuvre de normes éthiques.

Objectif principal: rédiger le code de déontologie des employés de l'administration publique. Il n'y a que des différences textuelles mineures dans le texte d'engagement des versions originale et mise à jour du plan d'action.

Institution responsable: Chancellerie d'Etat

Institutions de soutien: membres de groupes de discussion, ONG «Providus» du Centre des politiques publiques

Date de début: Décembre 2014 Date de fin: Décembre 2016

Note éditoriale: Le texte d'engagement ci-dessus est tiré de la version mise à jour du plan d'action, publiée en octobre 2016 et disponible à l'adresse http://bit.ly/2EK34dH. La version originale du plan d'action est disponible à l'adresse suivante: http://bit.ly/2ptZ0sq. Pour voir les changements entre les deux versions, visitez le site http://bit.ly/2FPvK4r.

But de l'engagement

Avant le plan d'action, les attentes concernant les conflits d'intérêts, l'éthique et le lobbying n'étaient pas claires. Bien que de nombreuses institutions aient des codes d'éthique, il n'y avait pas de norme uniforme pour toutes les institutions gouvernementales. Par conséquent, l'objectif du code de déontologie était de standardiser les attentes et de promouvoir l'intégrité dans les actions du service public, tout en servant les intérêts de la société conformément à la loi, aux valeurs, aux principes et à la déontologie définis par l'État. Le code compléterait les normes juridiques existantes, donnerait plus de détails et d'explications sur la manière de se comporter, et fournirait les principes à suivre.

Statut

Mi-parcours: substantiel

Lors de la rédaction du rapport de mi-parcours, le projet de code d'éthique était toujours en consultation. Dans le cadre de ce processus de consultation, le gouvernement a mené une série de discussions intragouvernementales. Plus précisément, le gouvernement a organisé des groupes de discussion avec les institutions publiques 27, y compris les nouveaux fonctionnaires, les membres des comités d'éthique et les hauts responsables. En ce qui concerne la société civile, l'organisation Providus a été directement associée à la rédaction du code. Le projet de code a par la suite été publié sur le site Web du Cabinet des ministres pour consultation publique. Afin de laisser suffisamment de temps pour des discussions de qualité, le gouvernement a repoussé l'échéance pour soumettre le projet à un vote du Conseil des ministres à la fin de 2016.

Le projet de code comprenait les sections suivantes: questions générales, valeurs et principes de base, règles de base, conflits d'intérêts et de cadeaux, relations avec les lobbyistes, règles supplémentaires pour les dirigeants, règles à respecter en dehors du bureau, prise en compte des violations, etc. Le code formulait également des recommandations sur le fonctionnement des comités d'éthique au sein des institutions et offrait un mécanisme d'apprentissage mutuel: un échange annuel de bonnes pratiques dans des situations difficiles.

Le rapport IRM 2015-2016 Latvia indique que l'engagement n'est pas pertinent pour les valeurs OGP car il est interne au gouvernement et n'engage pas les citoyens. Pour plus d'informations, voir ce rapport. «Rapport d'avancement à mi-parcours de la Lettonie 2015 – 2016,» Open Government Partnership, https://www.opengovpartnership.org/documents/latvia-mid-term-progress-report-2015-2017.

Fin du mandat: substantiel

La Chancellerie d'Etat a signalé Chancellerie d'État, communication écrite, 18 septembre 2017. qu’il a développé une application de jeu montrant différents aspects du comportement éthique des agents publics, disponible à http://www.mk.gov.lv/etika. La Chancellerie d'Etat a également participé au festival LAMPA Page d'accueil du festival LAMPA, http://festivalslampa.lv/event/lv/508/. en organisant et en organisant un événement intitulé «Comment être honnête» et en effectuant des exercices basés sur l'application. Le festival LAMPA est organisé en Lettonie depuis trois ans et réunit des leaders d’opinion, des politiciens, des organisations de surveillance et des personnes intéressées par les questions de politique générale. Il est largement couvert par les médias et attire beaucoup de jeunes en particulier. "Nouvelles", LAMPA, http://www.festivalslampa.lv/en/news.

La Chancellerie d'Etat a également signalé Chancellerie d'État, communication écrite, 18 septembre 2017. qu'il a examiné le projet de code à la lumière de la nouvelle recommandation 26 du mois de janvier 2017 du Conseil de l'OCDE sur l'intégrité publique. «Recommandation de l’OCDE sur l’intégrité publique», Lutte contre la corruption et intégrité dans le secteur public, OCDE, http://www.oecd.org/gov/ethics/recommendation-public-integrity.htm. Cependant, le code n'a pas été approuvé à la fin de la période de mise en œuvre du plan d'action. Le projet de version pour commentaires est disponible sur la page Web du Cabinet des ministres. «Projet de recommandation« Code de déontologie des agents de l'administration publique »,« Propositions législatives, Projet de législation du Cabinet des ministres de la République de Lettonie, http://tap.mk.gov.lv/lv/mk/tap/?pid=40382041.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Participation civique: n'a pas changé

Responsabilité publique: n'a pas changé

Avant le lancement de ce plan d'action, certaines lois et réglementations imposaient aux fonctionnaires de consulter les groupes les plus influencés par les politiques. Les fonctionnaires devaient le faire par le biais d’études d’impact sur les politiques et lors de l’élaboration de documents de politique, de projets de lois et de règlements. Néanmoins, ces exigences pourraient être formellement remplies en engageant peu d'ONG, en évitant les consultations proactives avec des groupes concernés par les politiques mais mal organisés, ou en répondant aux demandes des citoyens sans résoudre leurs problèmes. Il existe également des situations dans lesquelles il n'est pas toujours clair comment se comporter en termes de conflits d'intérêts, de positions morales, de relations avec des lobbyistes et de comportements en dehors du bureau, entre autres. C'est pour cette raison que le gouvernement s'est engagé à créer un code d'éthique.

À ce stade, toutefois, puisqu'il n'y a qu'un projet, les pratiques du gouvernement en ce qui concerne les trois valeurs fondamentales du PGO n'ont pas changé: l'accès à l'information, la participation civique et la responsabilité publique. Bien qu'il y ait eu un long processus de consultation pour élaborer le code, le processus impliquait principalement des institutions gouvernementales, comme décrit ci-dessus. En outre, étant donné que le gouvernement letton publie régulièrement des projets de documents en ligne à des fins de commentaires publics, la participation des citoyens de cette manière ne représente pas un changement de pratique gouvernementale. Néanmoins, la Chancellerie d'État a sensibilisé le public à l'éthique dans le service public en développant le jeu susmentionné et en participant à des événements publics.

Reportés?

L'engagement est reporté dans le troisième plan d'action, qui propose l'approbation du code de valeurs et d'éthique du secteur public par le Cabinet des ministres, l'élaboration d'un guide méthodologique pour expliquer le code, un cours de formation en ligne et la relance des activités. la sensibilisation du public.


Engagements

  1. Transparence dans les marchés publics et les contrats

    LV0040, 2019, Accès à l'information

  2. Open Data

    LV0041, 2019, Accès à l'information

  3. Transparence dans le lobbying

    LV0042, 2019, Renforcement des capacités

  4. Gouvernement municipal ouvert

    LV0043, 2019, Gouvernement électronique

  5. Engagement du public dans l'élaboration des politiques

    LV0044, 2019, Renforcement des capacités

  6. Mesures anti-corruption

    LV0045, 2019, Anti-Corruption

  7. Participation du public à la prise de décision

    LV0028, 2017, Accès à l'information

  8. Services juridiques en ligne

    LV0029, 2017, Accès à l'information

  9. Open Data

    LV0030, 2017, Accès à l'information

  10. Transparence du lobbying

    LV0031, 2017, Renforcement des capacités

  11. Transparence budgétaire

    LV0032, 2017, Gouvernement électronique

  12. Protections des dénonciateurs

    LV0033, 2017, Anti-Corruption

  13. Ethique en gestion publique

    LV0034, 2017, Renforcement des capacités

  14. Zéro bureaucratie

    LV0035, 2017, Législation et Réglementation

  15. Marchés publics ouverts

    LV0036, 2017, Accès à l'information

  16. Transparence dans la gestion de l'état

    LV0037, 2017, Accès à l'information

  17. Beneficial ownership

    LV0038, 2017, Anti-Corruption

  18. Gouvernance fondée sur des preuves

    LV0039, 2017, Renforcement des capacités

  19. Engagement étoilé Note conceptuelle sur la publication des données

    LV0018, 2015, Accès à l'information

  20. Portail rédaction de législature et élaboration de documents de planification

    LV0019, 2015, Gouvernement électronique

  21. Pages Web de la plate-forme unificatrice

    LV0020, 2015, Gouvernement électronique

  22. Engagement étoilé Transparence de la sélection des candidats aux conseils d'administration des entreprises d'entités publiques

    LV0021, 2015, Législation et Réglementation

  23. Fonctionnaires responsables des ressources publiques

    LV0022, 2015, Anti-Corruption

  24. Modèle durable de financement des ONG

    LV0023, 2015, Espace civique

  25. Engagement étoilé Collection en ligne de signatures sur les référendums

    LV0024, 2015, Gouvernement électronique

  26. Projet de loi sur la protection des lanceurs d'alerte

    LV0025, 2015, Anti-Corruption

  27. Évaluation du système de financement des partis politiques

    LV0026, 2015, Intégrité politique

  28. Code de déontologie et manuel de l'employé des administrations publiques pour le secteur public

    LV0027, 2015, Renforcement des capacités

  29. Fonds des ONG

    LV0001, 2012, Renforcement des capacités

  30. Renforcer les partenaires sociaux

    LV0002, 2012, Participation publique

  31. Droit syndical

    LV0003, 2012, Espace civique

  32. Co-travail des ONG

    LV0004, 2012, Espace civique

  33. Modèle d'engagement du public

    LV0005, 2012, Règlement ouvert

  34. Points d'accès Internet

    LV0006, 2012, Gouvernement électronique

  35. Évaluation de la fonction publique

    LV0007, 2012, Prestation de services publics

  36. Améliorer les services électroniques

    LV0008, 2012, Gouvernement électronique

  37. E-services de transport

    LV0009, 2012, Gouvernement électronique

  38. Divulgation de l'actif

    LV0010, 2012, Anti-Corruption

  39. Loi sur le lobbying

    LV0011, 2012, Législation et Réglementation

  40. Protection des dénonciateurs

    LV0012, 2012, Anti-Corruption

  41. Contrôle des subventions publiques

    LV0013, 2012, secteur privé

  42. Gestion des entreprises appartenant à l'État

    LV0014, 2012, secteur privé

  43. Plateforme unique pour les sites Web et les informations du gouvernement

    LV0015, 2012, Gouvernement électronique

  44. Radiodiffusion en ligne du Cabinet et du Parlement

    LV0016, 2012, Gouvernement électronique

  45. Site Web pour la participation publique

    LV0017, 2012, Gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!