Ignorer la navigation
Lettonie

Mesures anti-corruption (LV0045)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Lettonie 2019-2021

Cycle du plan d'action: 2019

Statut: actif

Institutions

Institution directrice: Bureau de prévention et de lutte contre la corruption

Institution (s) d'appui: institutions étatiques et municipales Ministère des finances, ministère de la Santé, ministère de la Justice, ministère public, ministère de l'Intérieur Représentants de la société Society for Transparency - Delna, Lettonie

Domaines politiques

Anti-Corruption, Institutions anti-corruption, Capacité? bâtiment, Les conflits d'intérêts, E-gouvernement, Santé, Législation et réglementation, Législatives, Marchés publics, Prestation de services publics, Sous-national

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur la conception en Lettonie 2019-2021

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Quels sont les principaux défis nationaux et sociétaux que cet engagement permettra de relever?
Le public et l'administration publique ont toujours des perceptions différentes des risques de corruption et des conflits d'intérêts, des manifestations et des mesures qui peuvent aider à les atténuer, ainsi que des différences dans les formes de traitement de la corruption et des conflits d'intérêts. Il est nécessaire de mieux comprendre le type de soutien dont les institutions de l'État ont besoin et de disposer de méthodes efficaces pour améliorer les compétences en matière de corruption et dans le domaine de la prévention des conflits d'intérêts, afin que les conflits d'intérêts soient évités en temps utile avant qu'ils ne se produisent; et sensibiliser aux risques de corruption au sein des institutions, renforcer la confiance du public.

Les mesures anti-corruption dans le domaine de la santé publique sont insuffisantes. KNAB procède à une analyse des risques de corruption dans ce domaine. Cependant, les travaux n'ont pas été systématiques pour certains problèmes d'actualité liés à l'industrie. Lors de l'élaboration de ce plan d'action, un certain nombre de membres du public ont identifié des problèmes actuels. Par exemple, des mesures sont nécessaires pour promouvoir l'équité et la transparence du traitement d'une visite chez le médecin dans une file d'attente lorsque des postes vacants apparaissent dans la file d'attente. Ne sont pas approfondis les raisons de la générosité des cadeaux que les médecins reçoivent pour recevoir un service ou un traitement favorable, et comment améliorer la situation.

Le manque de transparence dans les institutions publiques et les municipalités est perçu comme un problème important dans la société et les entreprises municipales, y compris les flux financiers et les utilisations financières. Elle accroît les risques de conflits d'intérêts, à la fois la corruption et la confiance du public. Un échange d'informations suffisant entre les autorités répressives et d'autres est une question urgente pour les institutions. Les autorités ne sont pas toujours informées si un employé a commis une infraction et qu'il lui est interdit d'occuper ou de poursuivre un poste. Il convient donc d'évaluer la nécessité d'apporter des modifications aux textes réglementaires. Par exemple, l'avocat du processus une copie de la décision doit être notifiée à l'employeur / à l'institution dans les cas où: les fonctionnaires sont soumis à des restrictions ou à des interdictions d'exercer leurs fonctions, ou dans les cas où la procédure pénale contre la personne a été close pour non - base de réadaptation qui: ci-après interdite par la loi.

La loi de procédure pénale prévoit des cas stricts (articles 247, premier alinéa, 254, 265 parafourthème, article 481, quatrième alinéa, et article 634, quatrième alinéa, paragraphe 4), dans lesquels la personne s'approprie des mesures ou restrictions coercitives (interdictions) est notifiée aux personnes concernées.

Quel est l'engagement?
L'engagement est de mettre en œuvre les mesures suivantes pour prévenir la corruption et les conflits d'intérêts en temps opportun:
1. Soutien à la promotion des connaissances dans l'administration publique et dans la société des conflits d'intérêts et à la prévention et contre l'intolérance à la corruption:
• Enquête et présentation des résultats de l'enquête pour discuter du soutien nécessaire et des techniques de sensibilisation, telles que les techniques interactives telles que les ateliers, le guide, l'accès au conseil, les dilemmes, le contenu audio (podcast),
• sensibiliser aux conflits d'intérêts dans l'administration publique à travers ceux soutenus par les méthodes d'enquête,
• former des déontologues ou des éducateurs en administration publique;
• Sensibiliser le public aux conséquences et aux causes de la corruption (en utilisant des méthodes d'approches innovantes).
2. Mesures visant à réduire les risques de corruption dans le système de santé:
• mettre en œuvre des mesures pour réduire le risque de corruption (cadeaux de gratitude) dans les soins de santé, impliquant le secteur de la santé et la population qui en bénéficie, en utilisant l'innovation du secteur public et les méthodes de recherche comportementale, mis en œuvre conjointement avec l'engagement 5 - Projet pilote de participation du public sur la santé.
• Introduire un système de suivi des temps d'attente réels pour les services de santé, qui est basé sur la fonctionnalité de courrier électronique. Le KNAB, en coopération avec le ministère de la Santé, évalue s'il s'agit de solutions suffisantes ou d'autres mesures nécessaires pour atténuer les défis sociétaux susmentionnés identifiés. par l'élaboration de ce plan d'action.
3. Promouvoir la transparence dans l'approvisionnement des municipalités et de leurs sociétés de capitaux dans la pratique, le processus et l'utilisation des fonds (y compris ceux des filiales et des associations et l'utilisation des fonds alloués aux fondations) et n'est soumis à aucun conflit d'intérêts. Cette mesure sera mise en œuvre avec l'implication des communes et de leurs sociétés de capitaux, en sollicitant des propositions et des exemples de bonnes pratiques. L'événement donnera lieu à des recommandations à destination et en provenance des entreprises municipales.
4. Informer l'employeur / l'institution qu'un employé de l'institution concernée a engagé et / ou achevé une procédure pénale interdisant ou imposant une profession particulière certaines restrictions: cette mesure favorisera une plus grande transparence dans l'administration publique concernant les délits commis par des agents publics et permettra la communication en temps opportun de renseignements aux délinquants
et qui font l'objet d'une interdiction, d'une occupation ou d'une occupation appropriée, à condition que la personne qui dirige la procédure doive informer l'employeur des cas en question.

Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre les problèmes identifiés?
L'engagement contribuera à sensibiliser l'administration publique et la société aux aspects liés aux conflits d'intérêts et à la lutte contre la corruption en utilisant des méthodes modernes, interactives et innovantes. L'information et la formation des fonctionnaires et du public réduiront les risques de corruption.Les mesures d'engagement contribueront à réduire le risque de corruption dans les établissements de santé en encourageant la prise de conscience de l'inadmissibilité de la corruption tant pour le personnel de l'institution que pour les membres du public dans son ensemble. une gestion financière transparente dans les municipalités, les associations, les fondations et les sociétés de capitaux.L'engagement favorisera l'ouverture des pouvoirs publics en garantissant un échange d'informations en temps utile sur les fonctionnaires qui font l'objet d'une interdiction ou sont légalement tenus de s'acquitter de leurs fonctions, il est interdit de continuer à travailler.

Pourquoi cet engagement est-il conforme aux valeurs de l'OGP?
L'engagement est pleinement conforme aux valeurs OGP suivantes:
• l'ouverture, car elle sensibilise le public aux facteurs qui contribuent à la corruption; etfournir plus d'informations au public sur le travail des autorités publiques;
• la responsabilité car elle améliore la réglementation et les mécanismes destinés aux autorités publiques et la responsabilité des agents publics pour ce qui a été fait et les décisions prises.

Informations complémentaires
Engagement disponible ou financement nécessaire
Des engagements seront pris à partir de ceux prévus à cet effet. Ressources budgétaires de l'État. Si les ministères et autres autorités centrales ont des intérêts sur la prévention des conflits, des mesures pour atténuer les préoccupations du public sur les problèmes de corruption dans les soins de santé (à l'exception de l'engagement), ou des mesures pour promouvoir des municipalités plus transparentes et leurs sociétés de capitaux, le processus de passation des marchés et l'utilisation des fonds seront un financement supplémentaire du budget de l'État est alors en cause dans le projet de budget de l'État pour 2021 et un processus de préparation du projet de cadre budgétaire à moyen terme.

Relation avec d'autres documents
Lignes directrices pour prévenir et combattre la corruption

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

6. Actions de prévention de la corruption

Objectif principal

L'engagement constitue la mise en œuvre des activités suivantes pour prévenir la corruption et les conflits d'intérêts en temps opportun:

  1. Appui à la promotion des connaissances au sein de l’administration de l’État et du public pour la prévention des conflits d’intérêts et de la corruption, ainsi qu’à la tolérance zéro contre la corruption.
  2. Mesures de réduction des risques de corruption dans le système de santé

La mise en œuvre sera liée à l'engagement 5 - projet pilote de participation du public dans le domaine des soins de santé.

  1. Promotion de la transparence du processus d'achat et de l'utilisation des fonds financiers des gouvernements locaux et de leurs sociétés de capitaux dans la pratique (y compris les fonds des filiales et des fonds alloués aux associations et fondations) et prévention des situations de conflit d'intérêts.
  2. Fourniture d'informations à un employeur / institution sur le fait que contre un employé de l'institution concernée, des poursuites pénales qui lui interdisent d'exercer un certain poste à l'avenir ou lui imposent certaines restrictions ont été engagées ou terminées.

Milestones

  1. Formation des employés de l'administration publique
  2. Appui aux employés de l'administration de l'État sur les questions de conflit d'intérêts et de corruption par l'utilisation de méthodes interactives et innovantes
  3. Une mesure mise en œuvre dans le secteur de la santé.
  4. Des propositions pour une plus grande transparence dans l'utilisation du financement des collectivités locales et de leurs sociétés de capitaux évitant l'exposition à un conflit d'intérêts ont été préparées
  5. Modifications des lois et règlements visant à améliorer l'échange d'informations entre les institutions gouvernementales concernant les poursuites pénales engagées ou clôturées contre des personnes travaillant dans l'administration publique

Note éditoriale: Pour le texte complet de cet engagement, veuillez consulter le plan d'action de la Lettonie à l'adresse suivante: https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2020/01/Latvia_Action-Plan_2019-2021_EN.pdf

Évaluation du rapport de conception de l'IRM

Vérifiable:

Oui

Pertinent:

Non

Impact potentiel:

Moderate

Analyse des engagements

L'engagement vise à mettre en œuvre des mesures de prévention de la corruption en Lettonie en formant des fonctionnaires et en sensibilisant les institutions. Les mesures introduisent également des mesures de prévention et de surveillance dans le système de santé et dans les collectivités locales, mais on ne sait pas si cela crée des opportunités suffisantes pour faire face au public pour tenir les fonctionnaires responsables de leurs actions.

Selon le dernier rapport du GRECO, au cours des deux dernières décennies, des ressources importantes ont été allouées pour lutter contre la corruption en Lettonie, même si une attention doit être accordée aux fonctions exécutives. En outre, le Baromètre mondial de la corruption 2016 a indiqué qu'environ 14% des utilisateurs des services publics en Lettonie se sont livrés à des pots-de-vin. Données plus récentes suggèrent que le public perçoit la corruption comme étant moins un problème maintenant que par le passé malgré des exemples récents de `` grande corruption '' et des preuves de «capture d'État».

Ces dernières années, la Lettonie a augmenté les amendes maximales pour la corruption transnationale, le blanchiment d'argent et les délits de fausse comptabilité. Le seuil pour prouver le blanchiment d'argent a été abaissé et une législation complète sur la protection des lanceurs d'alerte a été adoptée, qui ont toutes été considérées comme des évolutions positives par l'OCDE.

Le Bureau de prévention et de lutte contre la corruption (KNAB) est une institution vitale qui travaille sur la prévention, la détection et les enquêtes sur la corruption et qui met en œuvre des mesures de sensibilisation à la lutte contre la corruption. KNAB organise régulièrement des formations sur la prévention de la corruption, le cadre juridique anti-corruption et l'éthique pour différentes institutions gouvernementales. KNAB a également organisé des formations sur les conflits d'intérêts pour les administrations publiques, sur demande. Il informe également le grand public sur les tendances de la corruption dans le pays et a enquêté sur les affaires de corruption. Sur cette base, l'engagement vise à utiliser divers outils pour soutenir le partage des connaissances dans l'administration publique, qui serait basé sur une enquête qui aiderait à identifier des outils efficaces.

L'engagement comprend également des mesures à prendre pour réduire les risques de corruption dans le système de santé, qui sont signalées par KNAB depuis 2011. En 2018, 57% du grand public pensaient que la corruption était répandue dans le secteur de la santé. D'autres études ont établi un lien entre le manque de transparence des temps d'attente et la corruption dans le secteur médical. C'est pourquoi, comme cela a été noté dans l'Engagement 5, les parties prenantes proposent que la première étape soit de mener une étude approfondie sur le sujet afin de déterminer le plan d'action le plus approprié pour l'avenir. Cela implique d'évaluer les causes et les risques de corruption dans les soins de santé, en particulier par le biais de l'enquête KNAB «Attitude envers la corruption en Lettonie». Depuis l'adoption du plan d'action, le gouvernement a confirmé qu'une enquête sera menée par le ministère de la Santé et en collaboration avec l'organisation de la société civile Providus, plutôt que KNAB. En outre, l'engagement mentionne également l'introduction d'un nouveau système de suivi des renvois électroniques. Ce système sera développé dans le cadre des réformes de la numérisation du secteur de la santé, mais la fonctionnalité précise du système n'a pas encore été conçue. Il n'est pas certain que ce système publiera ces données de surveillance.

En outre, l'engagement vise à résoudre un problème identifié dans les rapports antérieurs du State Audit Office. sur le risque de capture par des groupes d'intérêt individuels dans les dépenses des collectivités locales et les emprunts accordés à des projets contre l'intérêt public. Il a été noté lors d'entretiens avec des représentants du gouvernement que ces types de cas peuvent «passer sous le radar» facilement dans le cadre des dispositions actuelles. Pour résoudre le problème, l'engagement comprend une étape spécifique pour rédiger des propositions destinées aux gouvernements locaux afin d'éviter les conflits d'intérêts potentiels. Là encore, il n'est pas clair si ces propositions seront rendues publiques ou si elles seront rédigées en collaboration ou en consultation avec la société civile ou le public.

L'étape 5 vise à résoudre un problème concernant l'échange d'informations entre les institutions étatiques. Des représentants des institutions publiques au forum multipartite mis en lumière qu'il n'existe pas de système pour informer un employeur qu'un employé de l'administration publique (y compris la police) a fait l'objet d'une condamnation pénale qui lui interdirait de continuer à exercer ses fonctions. En principe, il peut y avoir des cas où un tel employé a été reconnu coupable, mais aucune sanction supplémentaire n'a été attribuée (par exemple en cas de règlement). Le tribunal n'est pas chargé d'informer l'employeur, ce qui pourrait en principe permettre au salarié de continuer à travailler. La résolution de ce problème impliquerait des modifications législatives, très probablement dans le Code de procédure pénale. L'engagement prévoit des changements réglementaires et législatifs qui garantiraient qu'un nouveau processus soit obligatoire.

Bien que l'engagement dans son ensemble ne soit pas pertinent pour les valeurs de l'OGP, dans l'ensemble, il peut être considéré comme ayant un impact modéré sur les défis actuels de la corruption auxquels est confrontée la prévention de la corruption en Lettonie. Les mesures dans le domaine de la santé, par exemple, s'attaqueront directement à certains des risques de corruption identifiés. On s'attend à ce que les changements dans le signalement des fonctionnaires condamnés au criminel changent la façon dont ce système fonctionne au sein du gouvernement. Il pourrait être pertinent pour les valeurs de l'OGP s'il comporte des jalons participatifs clairs ou destinés au public - un système de suivi des références électroniques des soins de santé visible par le public, des rapports transparents sur les mesures de lutte contre les agents publics condamnés au pénal, ou un processus de consultation collaborative avec le public sur le financement transparent des gouvernements locaux et de leurs sociétés de capitaux. De plus, le chef de KNAB a récemment noté que la capacité d'institutions telles que le KNAB doit être renforcée et soutenue pour relever la plupart des défis majeurs auxquels la Lettonie est actuellement confrontée en termes de prévention de la corruption.

Rapport d'évaluation Greco (2018): Lettonie, disponible sur: https://rm.coe.int/fifth-evaluation-round-preventing-corruption-and-promoting-integrity-i/16808cdc91, Dernière consultation: 07/06/2020.
Pour plus d'informations, s'il vous plaît voir: https://www.transparency.org/en/countries/latvia, Dernière consultation: 07/06/2020.
Pour des données utiles sur la perception de la corruption en Lettonie (en letton), voir: https://www.knab.gov.lv/lv/press/548649-knab_analize_korupcijas_uztveres_indeksa_2019_gada_rezultatus.html et https://www.knab.gov.lv/lv/education/publication/research/, Dernière consultation: 07/06/2020.
Reuters (2018) La Lettonie charge le chef de la banque centrale Rimsevics d'accepter un pot-de-vin, disponible sur: https://www.reuters.com/article/us-latvia-banking-governor/latvia-charges-central-bank-chief-rimsevics-with-accepting-a-bribe-idUSKBN1JO23Q, Dernière consultation: 07/06/2020. Radiodiffusion publique de Lettonie (2019)
Les flics anti-greffe se précipitent sur un autre responsable des transports de Rīga, disponible à: https://eng.lsm.lv/article/society/crime/anti-graft-cops-swoop-on-another-riga-transport-official.a311897/, Dernière consultation: 07/06/2020.
OCDE (2019) Mise en œuvre de la Convention anticorruption de l'OCDE (Rapport de phase 3 - Lettonie), disponible sur: http://www.oecd.org/corruption/anti-bribery/OECD-Latvia-Phase-3-Report-ENG.pdf, Dernière consultation: 07/06/2020. Public Broadcasting of Latvia (2018) Le rapport `` Oligarch conversations '' ne nomme aucun nom, disponible sur: https://eng.lsm.lv/article/politics/saeima/oligarch-conversations-report-names-no-names.a264846/, Dernière consultation: 07/06/2020.
OCDE (2019) Mise en œuvre de la Convention anticorruption de l'OCDE (Rapport de phase 3 - Lettonie), disponible sur: http://www.oecd.org/corruption/anti-bribery/OECD-Latvia-Phase-3-Report-ENG.pdf, Dernière consultation: 07/06/2020.
Pour passer en revue les activités éducatives de KNAB depuis 2014, voir: https://www.knab.gov.lv/lv/education/, Dernière consultation: 29/06/2020.
Le module de formation sur les conflits d'intérêts peut être consulté (en letton) à: https://www.vas.gov.lv/lv/kursu-grafiks?651/12181#4, Dernière consultation: 26/06/2020.
Pour voir la liste des études KNAB, veuillez consulter: https://www.knab.gov.lv/lv/education/publication/research/, En particulier, l'étude de 2011 (en letton) sur les risques de corruption dans le système de santé, disponible sur: https://www.knab.gov.lv/upload/2019/korupcijas_riski_veselibas_aprupes_sistema.pdf, Dernière consultation: 07/06/2020.
Voir, par exemple, un rapport sur l'hôpital BKUS: Mangule (2015) Corruption in the health sector: challenges and good practices examples in Lettvia: Project report on Children's Clinical University Hospital, disponible (en letton) à: http://providus.lv/article_files/3009/original/BKUS_case_study_IM_2015_IA.pdf?1434543990, Dernière consultation: 29/06/2020.
Ces informations ont été fournies par Inese Kuske, point de contact du gouvernement letton, chancellerie d'État
Voir, par exemple, State Aufit Office (2019), Compliance of Municipal Infrastructure Objects and Project Funding System, Process, and Criteria with Principles of Rational Use, Efficiency, and Sustainability of Finances, disponible sur: https://www.lrvk.gov.lv/en/audit-summaries/audit-summaries/compliance-of-municipal-infrastructure-objects-and-project-funding-system-process-and-criteria-with-principles-of-rational-use-efficiency-and-sustainability-of-finances Dernier accès: 06/07/2020
Entretiens avec des parties prenantes du ministère de la Justice, le 19 mai 2020.
Entretiens avec des parties prenantes du ministère de la Justice, le 19 mai 2020.
Droit de procédure pénale, disponible sur: https://likumi.lv/ta/en/en/id/107820-criminal-procedure-law, Dernière consultation: 26/06/2020.

Engagements

  1. Transparence dans les marchés publics et les contrats

    LV0040, 2019, Accès à l'information

  2. Open Data

    LV0041, 2019, Accès à l'information

  3. Transparence dans le lobbying

    LV0042, 2019, Renforcement des capacités

  4. Gouvernement municipal ouvert

    LV0043, 2019, Gouvernement électronique

  5. Engagement du public dans l'élaboration des politiques

    LV0044, 2019, Renforcement des capacités

  6. Mesures anti-corruption

    LV0045, 2019, Anti-Corruption

  7. Participation du public à la prise de décision

    LV0028, 2017, Accès à l'information

  8. Services juridiques en ligne

    LV0029, 2017, Accès à l'information

  9. Open Data

    LV0030, 2017, Accès à l'information

  10. Transparence du lobbying

    LV0031, 2017, Renforcement des capacités

  11. Transparence budgétaire

    LV0032, 2017, Gouvernement électronique

  12. Protections des dénonciateurs

    LV0033, 2017, Anti-Corruption

  13. Ethique en gestion publique

    LV0034, 2017, Renforcement des capacités

  14. Zéro bureaucratie

    LV0035, 2017, Législation et réglementation

  15. Marchés publics ouverts

    LV0036, 2017, Accès à l'information

  16. Transparence dans la gestion de l'état

    LV0037, 2017, Accès à l'information

  17. Beneficial ownership

    LV0038, 2017, Anti-Corruption

  18. Gouvernance fondée sur des preuves

    LV0039, 2017, Renforcement des capacités

  19. Engagement étoilé Note conceptuelle sur la publication des données

    LV0018, 2015, Accès à l'information

  20. Portail rédaction de législature et élaboration de documents de planification

    LV0019, 2015, Gouvernement électronique

  21. Pages Web de la plate-forme unificatrice

    LV0020, 2015, Gouvernement électronique

  22. Engagement étoilé Transparence de la sélection des candidats aux conseils d'administration des entreprises d'entités publiques

    LV0021, 2015, Législation et réglementation

  23. Fonctionnaires responsables des ressources publiques

    LV0022, 2015, Anti-Corruption

  24. Modèle durable de financement des ONG

    LV0023, 2015, Espace civique

  25. Engagement étoilé Collection en ligne de signatures sur les référendums

    LV0024, 2015, Gouvernement électronique

  26. Projet de loi sur la protection des lanceurs d'alerte

    LV0025, 2015, Anti-Corruption

  27. Évaluation du système de financement des partis politiques

    LV0026, 2015, Intégrité politique

  28. Code de déontologie et manuel de l'employé des administrations publiques pour le secteur public

    LV0027, 2015, Renforcement des capacités

  29. Fonds des ONG

    LV0001, 2012, Renforcement des capacités

  30. Renforcer les partenaires sociaux

    LV0002, 2012, Participation publique

  31. Droit syndical

    LV0003, 2012, Espace civique

  32. Co-travail des ONG

    LV0004, 2012, Espace civique

  33. Modèle d'engagement du public

    LV0005, 2012, Règlement ouvert

  34. Points d'accès Internet

    LV0006, 2012, Gouvernement électronique

  35. Évaluation de la fonction publique

    LV0007, 2012,

  36. Améliorer les services électroniques

    LV0008, 2012, Gouvernement électronique

  37. E-services de transport

    LV0009, 2012, Gouvernement électronique

  38. Divulgation de l'actif

    LV0010, 2012, Anti-Corruption

  39. Loi sur le lobbying

    LV0011, 2012, Législation et réglementation

  40. Protection des dénonciateurs

    LV0012, 2012, Anti-Corruption

  41. Contrôle des subventions publiques

    LV0013, 2012, secteur privé

  42. Gestion des entreprises appartenant à l'État

    LV0014, 2012, secteur privé

  43. Plateforme unique pour les sites Web et les informations du gouvernement

    LV0015, 2012, Gouvernement électronique

  44. Radiodiffusion en ligne du Cabinet et du Parlement

    LV0016, 2012, Gouvernement électronique

  45. Site Web pour la participation publique

    LV0017, 2012, Gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!