Ignorer la navigation
Liberia

Initiative Connaissez vos droits (LR0018)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Libéria, deuxième plan d'action national, 2015-2017

Cycle du plan d'action : 2015

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : LNP, MOJ, MICAT, MIA

Institution(s) de soutien : CENTAL, UNPOL, PUL, Community Watch Forum, TGCI

Domaines politiques

Justice, Police et correction, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin d'année du Liberia 2015-2017, Rapport d'avancement du Liberia 2015-2017

Suivi : Non

Premiers résultats : majeur Majeur

Design i

Vérifiable : Oui

Pertinent pour les valeurs OGP : accès à l'information

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement:

Détails

Indicateurs de performance: Disponibilité de l’information du public sur ces questions en utilisant l’ensemble des sources d’information actuelles. Nombre de citoyens informés et; demander et obtenir réparation pour les actions de la police par l'intermédiaire de la Division des normes professionnelles

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Pour plus de détails sur l'engagement, voir Rapport d'avancement du Liberia 2015-2017.

Résumé du statut de fin de session IRM

2.4 Campagne / initiative de maintien de l'ordre 'Découvrez vos droits' de la police nationale du Libéria (LNP).

(MIA, MICAT, MOS, Bureau du président, avec le soutien de Accountability Lab et d'iLab. 15 septembre 2015 - 15 septembre 2016).

Jalons:

· 2.4.1 publie des lois et des protocoles sur les pouvoirs d'exécution, le dépôt de plaintes et les procédures de dénonciation

· 2.4.2 Sensibiliser les citoyens à l'existence, aux rôles et aux actions de la Division des normes professionnelles de la TNL

But de l'engagement:

Les systèmes de police et de justice pénale ne bénéficient pas d'une grande confiance du public au Libéria. Selon une enquête 2011 / 2013 Afro-barometer, 88 pour cent des Libériens ont estimé que «certains», «la plupart» ou «tous» les policiers étaient corrompus, [Note40: «Afro-baromètre R5 2011 / 2013 (Libéria)», http://afrobarometer.org/online-data-analysis/analyse-online Les citoyens accusent souvent la police d'extorsion de fonds et de corruption. La plupart ne connaissent ni leurs droits dans le système judiciaire ni les responsabilités de la police. L'absence d'un organe de contrôle pour traiter les problèmes de conduite répréhensible de la part de la police renforce la méfiance des citoyens. Cet engagement pourrait permettre aux citoyens de prendre conscience de leurs droits et de savoir comment déposer une plainte et appliquer la protection des lanceurs d'alerte.

Statut

Mi-parcours: pas commencé

Cet engagement n'a pas commencé. Le rapport d'autoévaluation du gouvernement indique que des informations sur les services de police sont disponibles sur papier au siège de la police nationale. Pour plus d'informations, consultez le rapport de mi-parcours IRM 2015 – 2016.

Fin de terme: substantielle

Avec l’aide du Carter Center, un site Web (http://lnp.gov.lr/lnp/) et une page Facebook ont ​​été lancées. La plate-forme en ligne fournit des informations de base au grand public sur les activités et le mode de fonctionnement de la police. Le site Web comporte un onglet de commentaires et de plaintes qui crée un lien permettant aux citoyens d’enregistrer leurs commentaires ou de demander réparation pour les actions de la police. Il comporte également une section «Trouver un agent» qui fournit l'identité et l'emplacement de tout agent de police une fois que le numéro d'identification a été soumis. Les principales lois et réglementations sont également disponibles sur le site. En outre, la section FAQ fournit des informations utiles sur les droits des citoyens lors de leur arrestation, le rôle de la police et les interactions entre la police et les civils. Néanmoins, cet engagement est considéré comme substantiellement complet car les activités de sensibilisation à la plateforme en ligne et à son utilisation font encore défaut, en particulier dans les comtés éloignés de la capitale.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: majeur

Représentants d'OSC [Note41: Entretiens avec des représentants de Peace Work Liberia et de LOFANET. December 2017.] A estimé que cette initiative avait aidé à signaler les cas de brutalités policières, plusieurs plaintes ayant été déposées sur le site Web et que le lien "Trouver un agent" avait permis d'identifier les agents impliqués dans des actes de violence. [Note42: William Howard, Executive. Directeur, Peace Work Liberia, décembre 2017.

Les citoyens peuvent désormais être informés des délais de détention (qui empêchent une détention prolongée) et des autres procédures de la police. Avant la mise en œuvre de cet engagement, les citoyens ne pouvaient pas signaler les policiers qui faisaient preuve de brutalité ou se comportaient en dehors de leurs normes professionnelles. Les représentants des organisations de la société civile reconnaissent qu’à l’heure actuelle, des plaintes sont même reçues de comtés éloignés de la capitale. Pour toutes ces raisons, le chercheur de l'IRM considère cet engagement comme une avancée majeure dans l'ouverture du gouvernement dans le domaine de la politique de sécurité.

Reportés?

Cet engagement a été reporté dans le prochain plan d'action (engagement 5). L'engagement vise à établir une ligne téléphonique publique pour les plaintes et les recommandations, à augmenter le nombre de données disponibles sur le crime, les accidents et les activités de TNL sur le site Web et à créer des brochures contenant des informations sur les droits des citoyens en rapport avec la TNL.


Engagements

Open Government Partnership