Ignorer la navigation
Lituanie

Transparence décisionnelle publique (LT0013)

Présentation

D'un coup d'œil

Plan d'action: Lituanie, deuxième plan d'action pour 2014-16

Cycle du plan d'action: 2014

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de l'intérieur, Service d'enquête spéciale

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

Institutions anti-corruption, Audits et Contrôles, Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Santé, Législation & Régulation, Corps législatif, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de programme pour la Lituanie 2014-2016, Rapport d'avancement sur la Lituanie 2014-2015, Rapport d'étape IRM Lituanie 2014-2015

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Conception i

Vérifiable: non

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, responsabilité publique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Tous les projets de loi sont rendus publics (www.lrs.lt). La réorganisation du système des autorités chargées de la surveillance des opérateurs économiques a permis de réduire les conditions préalables à la corruption en raison de la réduction des charges administratives et de supervision. Motivation réduite pour les paiements illégaux dans le domaine de la santé. Procédures améliorées pour la fourniture de services administratifs et publics et pour leur administration en augmentant la transparence et l'efficacité des services publics; amélioration du système de sélection, de carrière, de service, de formation et d’évaluation des fonctionnaires. Formation des rédacteurs législatifs à l'évaluation des projets de législation tenant compte de l'aspect de la lutte contre la corruption, consultations menées à l'intention des rédacteurs des lois sur l'aspect anticorruption lors de l'évaluation des projets de législation

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 7. Transparence de la prise de décision publique

Texte d'engagement:

Initiative 4: prévention de la corruption, promotion de la transparence

Domaine: Réduire l'ampleur de la corruption

Autorité responsable: ministère de l'Intérieur, Service spécial d'enquête

Action: pour assurer la publicité et la transparence dans la prise de décision publique, améliorer l'accès du public aux projets de loi.

Résultat attendu:

  1. Tous projet de loi is rendu public (www.lrs.lt).
  2. La réorganisation du système des autorités de surveillance des opérateurs économiques a permis de réduire les conditions préalables à la corruption, du fait de allégement administratif et de supervision.
  3. Motivation réduite pour paiements illégaux dans le domaine de la santé.
  4. Procédures améliorées pour la fourniture de services administratifs et publics et pour leur administration en augmentant la transparence et l'efficacité des services publics; amélioration du système de sélection, de carrière, de service, de formation et d’évaluation des fonctionnaires.
  5. Formation des rédacteurs législatifs sur l'évaluation des projets de législation tenant compte de l'aspect de la lutte contre la corruption, consultations menées à l'intention des rédacteurs de lois sur les aspects de la lutte contre la corruption lors de l'évaluation des projets de législation.
[Soulignement ajouté]

Institution responsable: ministère de l'Intérieur, Service spécial d'enquête

Institutions d'appui: non précisé

Date de début: 2014 ..................... Date de fin: 2016

But de l'engagement:

Cet engagement vise à accroître la transparence des processus décisionnels publics et répertorie une gamme de résultats avec des degrés de spécificité très variables et des liens peu clairs entre différentes étapes. Le chercheur de l'IRM pense que l'engagement a été développé en réponse au faible niveau de confiance dans les institutions gouvernementales et aux niveaux élevés de perception de la corruption (avec un score de 61 / 100, la Lituanie se classe 32nd dans l'indice de perception de la corruption 2015). Il aborde un certain nombre de problèmes de transparence et de lutte contre la corruption dans divers domaines, tels que les soins de santé, l'administration des entreprises, la transparence législative et la capacité des rédacteurs législatifs. Alors que les experts interrogés reconnaissent que ces questions sont très importantes, les jalons de l'engagement sont un ensemble d'actions fragmentées, plutôt qu'un ensemble de réformes stratégiques.

Statut

Mi-parcours: limité

L’engagement avait un statut d’achèvement limité dans le rapport de mi-parcours. Il comportait un certain nombre de jalons vaguement liés, avec différents niveaux de spécificité et manquant d'informations sur les publics cibles d'actions spécifiques (sans définir de «rédacteurs législatifs», par exemple).

Le gouvernement avait pris des mesures concrètes pour réduire les charges administratives en élaborant notamment un plan visant à réduire le nombre d'institutions de surveillance des entreprises. Cependant, le manque de spécificité et d’indicateurs dans le langage de l’étape rend difficile de déterminer si celle-ci est complètement achevée.

De même, la mesure visant à réduire la motivation des paiements illégaux dans les soins de santé ne spécifiait ni actions concrètes ni indicateurs; ainsi, il n'a pas été possible d'évaluer avec précision. Mais sur la base des actions rapportées, il a été évalué comme ayant un niveau d'achèvement limité. Ces actions comprenaient la normalisation des informations fournies aux patients dans les établissements de santé.

En ce qui concerne le jalon d'amélioration des procédures de fourniture de services publics, le libellé de l'engagement ne fournit pas d'indicateurs mesurables pour évaluer l'achèvement. Cependant, le chercheur de l'IRM a identifié un certain nombre de mesures prises par le gouvernement pour respecter cet engagement. Par exemple, le gouvernement a mis en ligne huit services destinés aux citoyens, créé des commissions municipales anti-corruption et modifié la législation sur la liberté d'information afin d'obliger les institutions à publier des informations sur les fautes professionnelles. Les recherches documentaires effectuées par le chercheur de l'IRM n'ont révélé aucune information concernant leur efficacité perçue.

Le jalon pour former les rédacteurs législatifs, tel que libellé, ne contient pas d'indicateurs mesurables permettant au chercheur en GIR de déterminer le niveau d'achèvement de cet engagement. À la fin de la première année de mise en œuvre, le chercheur de l'IRM n'a trouvé aucune preuve du début de cette étape.

Voir le rapport de mi-parcours pour une analyse détaillée.

Fin du mandat: substantiel

L'étape pour rendre public les projets de loi était terminée avant même que l'engagement soit pris, car tous les projets de loi, y compris les projets officiels, étaient déjà publiés au http://www.lrs.lt. En outre, le gouvernement a développé la nouvelle base de données http://www.e-tar.lt qui stocke toutes les lois publiques depuis 1990.

Le chercheur de l'IRM n'a pu trouver aucun résultat supplémentaire pour atteindre le jalon visant à réduire les charges administratives. De même, le gouvernement n'a pris aucune nouvelle mesure dans le domaine des paiements illégaux.

Bien que le gouvernement n'ait pris aucune autre mesure en vue de franchir cette étape importante pour améliorer la fourniture de services administratifs, les recherches sur le Web de différentes commissions montrent que les autorités ont tendance à se conformer à l'obligation d'afficher en ligne des informations sur les violations légales officielles internes.

En ce qui concerne la formation des rédacteurs législatifs, l’étape importante a été finalisée. Dans 2015, le service spécial d'enquête a organisé des séminaires sur la lutte contre la corruption 143 auxquels ont assisté plus de représentants de 5,000.[Remarque: 29: le rapport d'activité du service d'enquête spéciale peut être trouvé ici: http://www.stt.lt/documents/ataskaitos/stt_ataskaita_2016_web.pdf.] En outre, les participants à 1,861 ont suivi une formation sur l'éthique et la lutte contre la corruption, dispensée par le Département de la fonction publique.[Note 30: Le rapport d'activité du service de la fonction publique peut être trouvé ici: http://vtd.lrv.lt/uploads/vtd/documents/files/VEIKLA/ATASKAITOS/Ataskaita_2015.pdf.]

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Responsabilité publique: marginale

Le libellé de l'engagement est vague et énumère une série de produits sans indiquer clairement comment les atteindre, ce qui rend difficile l'évaluation des résultats potentiels ou réels. La base de données législative pleinement opérationnelle était active bien avant la mise en œuvre du plan d'action. La base de données législative nouvellement créée avec des fonctionnalités supplémentaires peut être considérée comme une amélioration des moyens d’accéder aux informations législatives en Lituanie. En outre, un ensemble d'informations standard destiné aux patients des hôpitaux pourrait également avoir contribué à une amélioration marginale des niveaux d'accès à l'information. Le fait que les institutions respectent dans l’ensemble l’obligation de publier des informations en ligne sur les infractions administratives commises par des agents de la fonction publique contribue de manière marginale à une augmentation de la responsabilité publique. Enfin, si l'efficacité des commissions municipales anti-corruption nouvellement créées fait toujours l'objet de critiques de la part de la principale ONG lituanienne de lutte contre la corruption,[Note 31: Entretien avec Ruta Mrazauskaite, 18 November 2016.] Les recherches documentaires indiquent que ces commissions ont tendance à publier des informations sur leurs activités, principalement des comptes rendus de réunions, ce qui contribue à une augmentation marginale des informations en Lituanie.

Reportés?

Certaines questions liées à cet engagement sont reprises dans le troisième plan d'action national. Ces problèmes incluent:

- Corruption dans les soins de santé (action: créer et diffuser des publicités sociales ciblant la corruption dans le système de soins de santé);

- Participation du public à la gouvernance de l’État (action: élaborer et appliquer des mesures visant à diffuser des informations sur les activités du gouvernement et la participation citoyenne à la gouvernance); et

- Participation du public à la gouvernance de l'État (action: créer un mécanisme de consultation publique).


Engagements

  1. Open Data

    LT0024, 2018, Gouvernement électronique

  2. Base de données des ONG, Fonds des ONG

    LT0025, 2018, Espace civique

  3. Publier des informations fiscales

    LT0026, 2018, Gouvernement électronique

  4. Services publics par les ONG

    LT0027, 2018, Renforcement des capacités

  5. Surveillance et diffusion de la participation publique

    LT0028, 2018, Participation publique

  6. Évaluation du processus législatif

    LT0029, 2018, Renforcement des capacités

  7. Construisez un portail de données ouvert et intégrez-vous au marché numérique unique européen.

    LT0015, 2016, Renforcement des capacités

  8. Publier des informations sur les activités du gouvernement et la participation citoyenne à la gouvernance.

    LT0016, 2016, Renforcement des capacités

  9. Publier des informations en ligne sur les revenus et les dépenses des institutions nationales et municipales

    LT0017, 2016, Gouvernement électronique

  10. Créer et diffuser des publicités sociales ciblant la corruption dans le système de santé

    LT0018, 2016, Institutions anti-corruption

  11. Créer des outils juridiques, organisationnels et techniques pour accéder facilement à des informations détaillées sur les procédures d'élection et de vote

    LT0019, 2016, Gouvernement électronique

  12. Créer un mécanisme de consultation publique

    LT0020, 2016, Renforcement des capacités

  13. Favoriser une culture de gouvernance publique ouverte dans le secteur public

    LT0021, 2016, Renforcement des capacités

  14. Création de la base de données des ONG.

    LT0022, 2016, Espace civique

  15. Création du fonds des ONG.

    LT0023, 2016, Renforcement des capacités

  16. Amélioration de la qualité de la fonction publique

    LT0007, 2014, Renforcement des capacités

  17. Développer et promouvoir les services électroniques

    LT0008, 2014, Gouvernement électronique

  18. Encourager la participation du public

    LT0009, 2014, Gouvernement électronique

  19. Sensibilisation civique

    LT0010, 2014, Éducation

  20. Développement d'un modèle de fonds de la société civile nationale

    LT0011, 2014, Espace civique

  21. Accessibilité de l'information publique

    LT0012, 2014, Gouvernement électronique

  22. Transparence de la prise de décision publique

    LT0013, 2014, Institutions anti-corruption

  23. Promotion de l'éducation anti-corruption

    LT0014, 2014, Institutions anti-corruption

  24. Augmentation de l'accessibilité des informations détenues par les autorités de l'administration publique.

    LT0001, 2012, Gestion des enregistrements

  25. Publication centralisée d'informations sur les activités du gouvernement

    LT0002, 2012, Gestion des enregistrements

  26. Consultations publiques plus approfondies

    LT0003, 2012, Participation publique

  27. Promotion de la participation publique aux processus de l'administration publique

    LT0004, 2012, législature

  28. Augmenter l'accessibilité des services fournis au public.

    LT0005, 2012, Gouvernement électronique

  29. Promotion de la participation du public au processus d'amélioration de la fourniture de services

    LT0006, 2012, Participation publique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!