Ignorer la navigation
Malawi

Participation citoyenne (MW0002)

Présentation

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national du Malawi 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère du gouvernement local et du développement rural

Institution (s) de soutien: Cabinet du Président et du Cabinet, Ministère des finances, de la planification et du développement économiques, Ministère de l'information, de l'éducation civique et du tourisme; Ministère du genre, de la condition féminine et de l'enfance; Ministère des Sports et de la Culture, ministère du Travail, de la Jeunesse et du Développement de la main-d'œuvre et divers conseils municipaux, municipaux et locaux. Initiative nationale pour l'éducation civique (NICE), Conseil des organisations non gouvernementales (CONGOMA), Citoyens pour la justice (CFJ), Commission catholique pour la justice et la paix (CCJP), Institut pour l'interaction politique (IPI), Ministère de Gouvernement local, bibliothèques nationales et plate-forme nationale pour l'intégrité

Domaines politiques

Législation & Régulation, Participation du public

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de programme au Malawi 2016-2018, Rapport d'avancement du Malawi 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Conception i

Vérifiable: non

Pertinent par rapport aux valeurs du PGO: la participation citoyenne

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Statu quo: Il existe des mécanismes pour engager le processus démocratique citoyen par le biais d'élections régulières, de la participation à la planification du développement des gouvernements locaux et de consultations sur les cadres politiques. Cependant, le niveau de participation des citoyens reste limité et le gouvernement ne reflète pas correctement les problèmes soulevés par les citoyens dans ses politiques et décisions finales les affectant. Outre des consultations limitées, il n’existe pas de mécanismes permettant de fournir des informations en retour sur les responsables et les pouvoirs publics.

Objectif principal: sensibiliser et responsabiliser les citoyens afin de promouvoir une participation égale, inclusive et informée des citoyens afin de rechercher une plus grande transparence, la responsabilité et une bonne gouvernance.

Brève description: Une participation informée est essentielle pour un État démocratique prospère. La participation des citoyens à une démocratie qui fonctionne exige de ceux-ci qu’ils soient pleinement impliqués dans le processus d’identification de leurs besoins et priorités et que des informations en retour sur les performances soient fournies. Cela garantit que les citoyens deviennent des partenaires avec leurs gouvernements et d'autres fournisseurs de services d'une manière qui favorise la bonne gouvernance et les droits de l'homme. Si les citoyens ne participent pas activement, les politiques, programmes et interventions mis en œuvre au niveau de la communauté risquent de leur être simplement imposés. Ces approches de haut en bas échouent le plus souvent de manière réaliste et précise d’intégrer les besoins les plus pressants de ces communautés.

Défis: Accroître l’espace de participation des citoyens pour s’assurer que les utilisateurs des services obtiennent les informations nécessaires. De tels apports permettront aux détenteurs d'obligations d'être mieux informés des souhaits des communautés qu'ils desservent. Cela créera des opportunités pour de meilleures décisions concernant ce qui doit être fait pour améliorer la qualité, l’efficience et l’efficacité des prestations de services dans les communautés ayant des besoins sociaux divers, une promotion et une protection améliorées des droits de l’homme et un renforcement de la bonne gouvernance.

Résultats attendus: Cet engagement favorisera la participation et l'engagement effectifs des citoyens et des décideurs afin de renforcer la transparence et la responsabilisation, d'accroître la réactivité et d'encourager les représentants politiques à répondre aux préoccupations des citoyens de manière ouverte. Il est prévu que la participation accrue du public à la gouvernance locale et aux processus démocratiques garantira la participation des citoyens à la prise de décision sur les questions qui les concernent et responsabilisera les détenteurs d'obligations. Il traitera de la réalisation de la Section 12 (1) (c) de la Constitution malawienne, qui prévoit que le pouvoir d'exercer le pouvoir de l'État est subordonné à la confiance durable du peuple malawien et que cette confiance ne peut être maintenue que par la transparence. , gouvernement responsable et transparent et choix démocratique éclairé

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

2. Participation citoyenne

Texte d'engagement:

Une participation informée est essentielle pour un État démocratique prospère. La participation des citoyens à une démocratie qui fonctionne exige de ceux-ci qu’ils soient pleinement impliqués dans le processus d’identification de leurs besoins et priorités et que des informations en retour sur les performances soient fournies. Cela garantit que les citoyens deviennent des partenaires avec leurs gouvernements et d'autres fournisseurs de services d'une manière qui favorise la bonne gouvernance et les droits de l'homme. Si les citoyens ne participent pas activement, les politiques, programmes et interventions mis en œuvre au niveau de la communauté risquent de leur être simplement imposés. Ces approches de haut en bas échouent le plus souvent dans l’incorporation exacte et réaliste des besoins les plus pressants de ces communautés.

Jalons:

2.1. Évolution annuelle des connaissances et des attitudes chez les citoyens, entraînant une revendication de leurs droits, de leurs services et de leur responsabilité

2.2. Proportion de citoyens se déclarant satisfaits des résultats de leur participation au développement et aux processus démocratiques

2.3. Proportion de la population confirmant avoir reçu des commentaires après leur consultation ou leur participation

Institution responsable: Ministère du gouvernement local et du développement rural

Institutions d'appui: Cabinet du Président et du Cabinet, Ministère des finances, de la planification économique et du développement, Ministère de l'information, de l'éducation civique et du tourisme, Ministère du genre, de la condition de la femme et de l'enfance, Ministère des Sports et de la Culture, Ministère du Travail, de la Jeunesse et du Développement de la main-d'œuvre, Initiative nationale pour l'éducation civique (NICE), Conseil des organisations non gouvernementales (CONGOMA), Citizens for Justice (CFJ), Commission catholique pour la justice et la paix (CCJP), Institut pour l'interaction des politiques (IPI), Ministère du gouvernement local, Bibliothèques nationales et la plate-forme nationale pour l'intégrité

Date de début: Non spécifié

Date de fin: Non spécifié

Contexte et objectifs

Actuellement, le niveau de participation civique au Malawi est faible et les possibilités de participer aux consultations sont limitées. Par exemple, l’enquête 2017 Afrobaromètre réalisée au Malawi a révélé que la grande majorité des personnes interrogées n’avaient pas contacté un conseiller du gouvernement local, un membre du Parlement ou un représentant d’une agence gouvernementale au sujet d’un problème important ou pour donner leur point de vue.49 Le Malawi a reçu 15 parmi les points 100 possibles pour la participation du public à l’enquête sur le budget ouvert 2017 du Partenariat budgétaire international, et le pays «offre peu d’opportunités pour le public de s’engager dans le processus budgétaire».50 Le gouvernement du Malawi a mis l'accent sur l'amélioration de la participation civique à travers plusieurs initiatives à long terme. La participation civique est un élément central de la stratégie de développement à long terme du Malawi, appelée Vision 2020.51 La Charte de la fonction publique du Malawi appelle le gouvernement à «veiller à ce que des mécanismes de participation et de consultation impliquant le public et tous les autres acteurs soient effectivement mis en place».52

Cet engagement vise à améliorer les niveaux de participation civique en faisant mieux comprendre aux citoyens les possibilités de consultation, en augmentant le niveau de satisfaction du public à l'égard de la consultation et en augmentant la proportion du public qui reçoit des informations à la suite de cette consultation. Les jalons de l'engagement sont des indicateurs de mise en œuvre réussie (c'est-à-dire des changements d'attitude du public à l'égard de la participation et de sa satisfaction à l'égard de la participation), par opposition à des actions vérifiables à mettre en œuvre. Par conséquent, la spécificité est marquée comme faible. L'engagement n'explique pas comment les commentaires des citoyens sur les consultations seront collectés ni comment les consultations seront intégrées à la politique. Alors que la participation du public est importante pour déterminer les domaines prioritaires pour l’aide et le niveau de satisfaction du public parmi les bénéficiaires de l'aide, les jalons et les activités de l'engagement sont tels qu'ils sont décrits de manière vague dans la manière dont la participation du public influencera la politique pour avoir plus qu'un impact potentiel mineur sur l'ouverture des marchés. gouvernement.

Aboutissement

En raison du manque d'indicateurs spécifiques pour les jalons de cet engagement, il est difficile de déterminer le niveau exact de mise en œuvre. Bien que l’Initiative nationale pour l’éducation civique (NICE) du public ait mis en œuvre divers projets de participation au Malawi, il n’est pas clair si ces projets sont liés à l’engagement pris dans le plan d’action.

Prochaines étapes

Améliorer les possibilités pour les citoyens de participer aux processus de prise de décision est une stratégie importante à long terme pour garantir que les projets de développement futurs du Malawi sont basés sur les besoins des citoyens et leur retour d'expérience. Les plans d'action futurs pourraient inclure des engagements de participation avec des indicateurs de mise en œuvre plus mesurables, tels que la formation d'un nombre spécifique de fonctionnaires aux meilleures pratiques de participation et la mise en place de forums de citoyens offrant la possibilité de demander officiellement des comptes au gouvernement.

50 Résultats de l'enquête sur le budget ouvert pour le Malawi dans 2017, https://www.internationalbudget.org/wp-content/uploads/malawi-open-budget-survey-2017-summary.pdf.

51 Malawi Vision 2020, http://www.sdnp.org.mw/malawi/vision-2020/chapter-1.htm#1.1.3 Participation citoyenne

52 Charte de la fonction publique du Malawi, http://workspace.unpan.org/sites/internet/Documents/UNPAN039481.pdf.

Résumé du statut de fin de session IRM

2. Participation citoyenne

Texte d'engagement:

Une participation informée est essentielle pour un État démocratique prospère. La participation des citoyens à une démocratie qui fonctionne exige de ceux-ci qu’ils soient pleinement impliqués dans le processus d’identification de leurs besoins et priorités et que des informations en retour sur les performances soient fournies. Cela garantit que les citoyens deviennent des partenaires avec leurs gouvernements et d'autres fournisseurs de services d'une manière qui favorise la bonne gouvernance et les droits de l'homme. Si les citoyens ne participent pas activement, les politiques, programmes et interventions mis en œuvre au niveau de la communauté risquent de leur être simplement imposés. Ces approches de haut en bas échouent le plus souvent dans l’incorporation exacte et réaliste des besoins les plus pressants de ces communautés.

Jalons:

2.1. Évolution annuelle des connaissances et des attitudes chez les citoyens, entraînant une revendication de leurs droits, de leurs services et de leur responsabilité

2.2. Proportion de citoyens se déclarant satisfaits des résultats de leur participation au développement et aux processus démocratiques

2.3. Proportion de la population confirmant avoir reçu des commentaires après leur consultation ou leur participation

Institution responsable: Ministère du gouvernement local et du développement rural

Institutions de soutien: Cabinet du Président et du Cabinet, Ministère des finances, de la planification économique et du développement, Ministère de l'information, de l'éducation civique et du tourisme, Ministère du genre, de la condition de la femme et de l'enfance, Ministère des Sports et de la Culture, Ministère du Travail, de la Jeunesse et du Développement de la main-d'œuvre, Initiative nationale pour l'éducation civique (NICE), Conseil des organisations non gouvernementales (CONGOMA), Citizens for Justice (CFJ), Commission catholique pour la justice et la paix (CCJP), Institut pour l'interaction des politiques (IPI), Ministère du gouvernement local, Bibliothèques nationales et la plate-forme nationale pour l'intégrité

Date de début: Non Précisé

Date de fin: Non Précisé

But de l'engagement

Cet engagement visait à sensibiliser et à promouvoir une participation égale, inclusive et informée des citoyens afin de rechercher une plus grande transparence, une plus grande responsabilisation et une bonne gouvernance. Cet engagement résultait de plusieurs études, dont une qui montrait que la plupart des citoyens n’avaient pas contacté un conseiller du gouvernement local, un membre du Parlement, ni un représentant d’une agence gouvernementale au sujet d’un problème important, ni même pour donner leur point de vue. Afrobaromter Round 7, Résumé des résultats pour le Malawi, 2017, http://afrobarometer.org/sites/default/files/publications/Summary%20of%20results/mlw_r7_sor_eng_09102017.pdf.

Statut

Mi-parcours: pas commencé

Le rapport d'avancement du MIR a noté que les jalons et les activités de l'engagement avaient été formulés de manière vague en décrivant comment la participation du public allait influencer les politiques. Le niveau d'achèvement était donc difficile à évaluer avec précision.

Fin de mandat: non commencé

À la fin du plan d'action, peu d'activités avaient été menées dans le cadre de cet engagement. Les membres de la société civile impliqués dans un projet similaire parla société allemande de coopération internationale (GIZ) couvrant neuf districts a souligné l’importance de cet engagement. Entretien avec M. Reinfold Mwangonde, directeur exécutif du Réseau des citoyens pour la justice (CFJ) au moment de la formulation du plan d'action sous 2017. Toutefois, le point de contact du gouvernement a mentionné des problèmes liés aux ressources et au fait que le programme copiait l'approche de la GIZ mais ne prenait pas en compte les ressources nécessaires pour le mettre pleinement en œuvre en raison de la difficulté d'inclure le projet dans le budget. Entretien avec le point de contact du gouvernement du Malawi, M. Wezi Kayira.

At-il ouvert le gouvernement?

Participation civique: n'a pas changé

En raison de l'imprécision des activités proposées, cet engagement n'a pas entraîné une amélioration du niveau de participation civique. Outre des consultations limitées, il existe un manque de mécanismes permettant de fournir des informations sur la performance des détenteurs d'obligations et des autorités locales. Un certain nombre de domaines de cet engagement étaient similaires au projet mis en œuvre par l’Initiative nationale pour l’éducation civique (NICE), qui comprenait notamment le renforcement des processus démocratiques et de la bonne gouvernance, et l’élargissement de la voix des citoyens afin que les Malawiens ne revendiquent pas uniquement leurs droits démocratiques et Tenir les responsables responsables de leurs performances, mais également jouer un rôle actif dans les processus décisionnels démocratiques à tous les niveaux. http://www.nice.mw/index.php/about-us/goals-and-objectives Cependant, comme mentionné ci-dessus, l'engagement manquait d'indicateurs appropriés pour évaluer sa mise en œuvre.

Reportés?

Au moment de la rédaction du présent rapport, le Malawi n’a pas encore commencé à élaborer son prochain plan d’action.

Améliorer les possibilités pour les citoyens de participer aux processus de prise de décision est une stratégie importante à long terme pour garantir que les projets de développement futurs du Malawi sont basés sur les besoins des citoyens et leur retour d'expérience. Le gouvernement pourrait envisager d'inclure des engagements de participation avec des indicateurs de mise en œuvre plus mesurables, tels que la formation d'un nombre spécifique de fonctionnaires aux meilleures pratiques de participation et la mise en place de forums de citoyens offrant la possibilité de demander officiellement des comptes au gouvernement.


NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!